Livres
558 089
Membres
606 096

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- Comme on dit : "Tu n'es pas laide, tu es jute pauvre."

Afficher en entier

Ces derniers temps, j'ai cette envie dévorante de changement.

Afficher en entier

Je dois vraiment me retenir de toutes mes forces pour ne pas pousser un cri quand je me prends les pieds dans cette foutue branche.

Afficher en entier

« Mendoza parle quelques secondes avant que Kael n’éloigne les téléphone de son oreille et tape sur l’écran. Il glissa son pouce et son index sur la surface et regarde d’un peu plus près.

- putain de merde. Ou t’as trouvé ça ?

Je le dévisage dans l’attente de son regard de nouveau sur moi. Mais non. J’attends que Mendoza finisse de lui parler pour qu’il me raconte, et ce silence se fracasse contre mes nerfs.

- Ok. Tu n’envoies ça et tu n’en parles à personne jusqu’à ce qu’on trouve qui en est à l’origine et d’où ça vient »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Aur31 2020-06-10T21:56:48+02:00

Parfois, j’ai l’impression de flotter autour de ma vie toute seule, entourée d’humains qui se préoccupent du bien-être de tout le monde, sauf de moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Aur31 2020-06-10T21:55:06+02:00

La guerre rapproche les gens, plus que tout, excepté la mort. Les deux vont main dans la main dans mon monde.

Afficher en entier
Extrait ajouté par piki15 2020-06-05T16:55:06+02:00

Quand j'ai besoin de trouver la paix, c'est à elle que je pense. Depuis que je l'ai rencontrée, c'est ce que je fais. Ça ne dure qu'un temps, ensuite, la réalité reprend le dessus et j'ai envie de me donner des baffes car elle n'est plus dans ma vie et je m'enfonce encore un peu plus dans le marasme de mes idées noires.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2020-06-04T23:06:34+02:00

Je me demande souvent quand le téléphone cessera de sonner. Combien d’années faudra-t-il pour qu’on arrête de se retrouver comme aujourd’hui ? On va continuer jusqu’à ce que nos cheveux blanchissent ? Est-ce que Silvin viendra à mon enterrement ou moi au sien d’abord ? Je ne me suis jamais débiné, comme Johnson que j’ai repéré du coin de l’œil. Stanson aussi, il tient son fils dans les bras, un nouveau-né. Il est toujours dans l’armée, mais même ceux d’entre nous qui sommes démobilisés, nous sommes quand même venus. Un jour, j’ai pris l’avion pour aller jusque dans l’État de Washington pour un type que je connaissais à peine, mais que Mendoza aimait bien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2020-06-04T23:06:25+02:00

Silvin soupire et s’affale sur le banc. Il se laisse lourdement aller contre le dossier de bois, comme pour lui refiler une partie de ce poids. Il regarde dans le vide, les yeux perdus dans un souvenir qui refuse de partir, l’empêchant de trouver la paix. Il est bien trop jeune pour avoir l’air si âgé, il a pris un sacré coup de vieux. Avant, on l’appelait tous « bébé joufflu » en y mettant l’accent du vieux Sud du mieux qu’on pouvait. Il vient du Mississippi et lors de notre premier déploiement, il avait l’air d’avoir quinze ans. Maintenant, on dirait qu’il est plus vieux que moi. Bébé joufflu, comme l’appelait tout le peloton, a beaucoup grandi depuis qu’il a reçu sur le visage ce qui semblait être des morceaux de thon cru tombés du ciel. Mon cerveau a eu besoin d’une seconde explosion pour accepter l’horreur de la réalité. En fait, ces morceaux de viande tombés du ciel étaient de la chair humaine, pas du poisson.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2020-06-04T23:06:16+02:00

Ce rire qui sonne faux, c’est la seule once de simili-joie qui se manifeste dans cette église, même s’il masque une profonde tristesse. Une tristesse qui dégouline de partout. Elle s’insinue dans ton cœur et tu ne peux plus t’en débarrasser. Et ça se voit sur toi. Le poids de tout ce que tu supportes, qui s’est installé dans ton corps et pèse maintenant sur tes épaules.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode