Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Steffybb : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Pense à moi Pense à moi
Emmanuelle Aublanc   
Snif...Snif... C'est l'histoire la plus triste que j'ai jamais lue !!!
Les personnages principaux sont touchants et on s'attache bien à eux tout au long de l'histoire.
Une relation comme le la leur donne des papillons dans le ventre et des pincements au coeur.
Ce livre est remplie d'amour, de tristesse mais aussi d'humour.
L'auteur nous fait bien comprendre les sentiments qu'elle a voulue nous faire passer.
Un palais d'épines et de roses Un palais d'épines et de roses
Sarah J. Maas   
«I love you. Thorns and all.»

J'ai mis un certain temps avant de sortir ce livre de ma PAL. Pour la simple raison que je ne me sentais pas prête à le lire. Jusqu'à présent.

A Court of Thorns and Roses est un excellent roman. Et j'ai presque envie de vous dire que c'est normal puisque Sarah J. Maas en est l'auteure. Sarah J. Maas fait partie de mes auteurs préférés avec sa saga Throne of Glass. Et maintenant, A Court of Thorns and Roses rejoint Throne of Glass puisque ce livre est un coup de cœur.
Un coup de cœur à la Sarah J. Maas, si fort qu'il vous donne l'impression d'être capable de voler. Un coup de cœur magique.

La première chose que j'ai aimé dans A Court of Thorns and Roses, c'est l'univers. Le monde dans lequel vivent les personnages. Et plus particulièrement, j'ai adoré Prythian. L'idée des Courts du Printemps, de l'Été, de l'Automne, de l'Hiver, Sous la Montagne, la Court de l'Aube, du Jour et celle de la Nuit. C'est peut-être un détail mais j'ai totalement été charmée par ça.

Et puis, Sarah J. Maas a toujours cette façon d'écrire que j'aime. C'est addictif, elle rend tout son livre fascinant et magique. Avec toujours ce côté explosif qui ne se montre qu'aux moments parfaits.

J'aime ses personnages. Elle sait comment faire pour qu'on les aime ou qu'on les déteste. Elle leur donne des forces comme des faiblesses. Elle les rend réalistes tout en leur laissant ce côté magique qui transparaît dans tout ce qu'elle fait.

Feyre est un personnage attachant. C'est une héroïne qui m'a plu. Elle est forte et faible à la fois. Elle est humaine et même lorsqu'elle est dans le monde des fae, ça ne l'empêche pas de rester fidèle à elle-même, de faire ce qu'elle entend de faire. Et puis, elle a cet amour pour ceux qui lui sont proches que j'apprécie beaucoup chez elle. Elle ferait tout pour qu'ils ne manquent de rien et qu'ils soient en sécurité sans pour autant jouer à l'héroïne idiote qui cherche à se sacrifier à la moindre occasion.

J'ai essayé de résister à Tamlin.
Parce que c'est Sarah J. Maas et que je sais bien que le love interest du premier tome n'est jamais celui du second tome. Sarah J. Maas aime jouer avec les sentiments de ses lecteurs, c'est clair. Mais aussi avec les sentiments de ses personnages, surtout en ce qui concerne la romance.
Alors oui, j'ai essayé de résister à Tamlin parce que je n'avais aucune envie de m'attacher à lui pour finir par pleurer le fait qu'il ne soit pas le love interest de Feyre dans le prochain tome.
Peut-être que je me trompe d'ailleurs mais il y a de grandes chances pour que les choses soient ainsi. Et au cas où, je tiens à être prête.
Mais honnêtement, comment éviter l'inévitable ? J'aime bien Tamlin. Pas comme une dingue, ce qui est en soit une réussite au final. Mais je l'aime bien quand-même.

Et la romance entre lui et Feyre est très bien développée. Elle n'arrive pas dès les premières pages, l'auteure prend son temps. Et c'est une bonne chose. Ainsi les choses ne sont pas précipitées et elles en sont d'avantage réalistes.
Il y a de très beaux moments qui m'ont fait fondre comme du chocolat au soleil. Sérieusement, j'ai beaucoup aimé cet aspect de la lecture. La romance est là sans être pesante. Elle est présente mais elle n'écarte pas l'intrigue. Elle en fait partie mais en même temps, elle laisse de la place au mystère et tout ça. Je ne sais pas comment l'expliquer mais Sarah J. Maas a vraiment su doser chaque aspect de son histoire, dont la romance, pour que l'équilibre de son livre soit parfait.
Et il est parfait.

Pour en revenir aux personnages, j'ai adoré Lucien. Il dégage une énergie que j'ai beaucoup aimé. Il peut se montrer taquin, hostile, sérieux, tout un tas de choses. Contre toute attente, on le considère rapidement comme un allié puis comme un ami. Je l'ai trouvé attachant, je me suis sincèrement attachée à lui.

Peut-on parler de Rhysand ? Sérieusement, ce gars c'est comme si j'avais foncé dans un mur et que j'avais aimé ça. Il se dégage tellement de choses de ce personnage que je ne pourrais pas en faire la liste. Il dégage des choses même qui n'ont pas de nom. C'est un sacré bâtard (désolée) la plupart du temps mais il est haut en couleurs et il est tellement génial. Il a un charme que je n'arrive pas encore à déchiffrer mais c'est fascinant.

Quant aux autres personnages, chacun joue son rôle à merveille. Rien de bien étonnant quand on y repense. ^^

Je suis fan de l'histoire.
Quand on commence, on a entre les mains pleins de petites pièces d'un puzzle. Certaines n'ont pas encore d'image, d'autres n'ont pas encore de sens ou d'explication. Et puis bien-sûr, plus on avance plus on en trouve les réponses. Il n'y a pas une de mes questions qui soit restée sans réponse.
Et au final, on se rend compte que le puzzle est super. Que le travail réalisé sur cette histoire est super et bien détaillé.
A Court of Thorns et Roses est un roman mené avec une main de maître où vous vous retrouverez dans un monde magique, qui s'étend bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer et qui cache des moments forts auxquels vous ne pourrez pas résister.

Mais de quoi ça parle ?
A Court of Thorns and Roses, c'est l'histoire de Feyre. Un jour d'hiver, elle tue un loup dans les bois pour la survie de sa famille et par la suite une bête vient la trouver pour lui dire que c'est un fae qu'elle a tué et qu'elle doit payer pour ça. La bête, qui se trouve être Tamlin, l'emmène à Prythian qui est le royaume des fae et là-bas, Feyre découvre qu'une menace pèse sur les terres des immortels.
Reste à savoir si Feyre trouvera un moyen d'aider Tamlin à mettre fin à cette menace. Et quel sera le prix à payer pour ça.

La fin est probablement ce que j'ai préféré dans A Court of Thorns and Roses bien que j'ai adoré ce livre du début à la fin. [spoiler]Le mystère est levé et il est temps d'affronter la menace qui pèse sur Prythian.
Ainsi on apprend que la menace en question est une fae du nom d'Amarantha qui s'est déclarée High Queen de Prythian près de cinquante ans auparavant. Et que la malédiction qui pèse sur Prythian et plus particulièrement sur la Court du Printemps et sur Tamlin, ne peut être brisée que si Feyre tombe amoureuse de Tamlin (ce qu'elle a fait) et qu'elle lui dit qu'elle l'aime en le pensant sincèrement (ce qu'elle n'a pas fait). Feyre se rend Sous la Montagne pour confronter Amarantha et sauver Tamlin ainsi que son monde. Pour cela, elle doit passer trois épreuves et répondre à une énigme. Elle réussit.
Et aussi surprenant que ça soit, Rhysand se révèle d'une grande aide. Il la soigne après la première épreuve, en échange du fait qu'elle passe une semaine par mois à la Court de la Nuit avec lui. Et il l'aide à trouver la solution de la seconde épreuve sans que personne ne le sache.
La troisième épreuve est la plus spectaculaire. Mais elle coûte la vie de Feyre qui trouve au dernier moment la solution à l'énigme d'Amarantha. L'amour. Tamlin tue Amarantha, la malédiction est brisée -Lucien et Tamlin, ainsi que la court du printemps quittent leur masque- et les High Lords sauvent Feyre en la transformant en High Fae, en immortelle.
Ainsi, tout est bien qui finit bien. Mais pour combien de temps ?[/spoiler]

En conclusion, A Court of Thorns and Roses est un roman que j'ai beaucoup aimé. C'est une excellente réécriture de la Belle et la Bête, que je recommande sincèrement.
J'ai hâte de me plonger dans A Court of Mist and Fury pour suivre la suite des aventures de Feyre.

«one day there will be anwsers for everything»

par Sheo
Hopeless, Tome 1 Hopeless, Tome 1
Colleen Hoover   
Hopeless est un livre étrange.
On pourrait séparé ce livre en deux parties.
La première moitié de ce livre est une histoire d'amour banale, qui fait chavirer le cœur de Sky pour la première fois de sa vie. On plonge délicatement dans la tendresse de leur amour.
Puis, la deuxième partie du roman est... intense, bouleversante. On se prend une claque. On se noie dans cette océan de secrets qui nous englouti. L'histoire chavire dans un désespoir infini. Les révélations se succèdent et la réalité devient de plus en plus trouble. [spoiler]Sky apprend son terrible passé qu'elle avait enfoui dans un recoin sombre de son esprit. Sky connait Holder. Et Holder l'a connait. Il lui ment. Pour la protéger ? Sky devient intenable, hystérique après chaque pas dans ce qui parait être le plus gros mensonge de sa vie, elle relâche les larmes qu'elle n'a jamais pu pleurer. Sky s'est faite enlevée, emmenée loin par une femme qui deviendra sa nouvelle maman. Holder âgé de 6 ans, culpabilisera toute sa vie de l'avoir laissée s'en aller. Sky s'appelle en réalité Hope, c'était une enfant triste, manipulée par un père alcoolique qui abusé d'elle. Karen, sa tante, qui était une autre victime de son frère, décide de l'emmener loin. C'est elle qui deviendra sa nouvelle mère. La dernière victime de cette homme est Lesslie, la sœur jumelle d'Holder qui par désespoir s'est ôtée la vie. Le tatouage d'Holder, "Hopeless" a plusieurs sens ; "désespoir", mais aussi Hope et Less, les deux personnes qu'il n'a pas réussi à sauver et à qui il tenait le plus. [/spoiler]
Sky a choisi d'oublier. Et toute cette partie douloureuse de sa vie est rester cachée dans un coin de son esprit. Une douleur psychologique est bien plus horrible qu'une douleur physique. Sky a choisi le déni. Mais les démons de son esprit ont resurgi.
Cette histoire est douloureuse. Horrible et pourtant particulièrement belle. Le destin les a réunit à nouveau.

par Kiiwako
La Meute Mercure, Tome 1 : Derren Hudson La Meute Mercure, Tome 1 : Derren Hudson
Suzanne Wright   
facilement un des mes tomes préférés de la série ! l'histoire Ally/Derren est pas forcément la plus intéressante, il faut l'avouver [spoiler](et je commence à être un peu blasée du coup "oh mon Dieu, nous étions âmes sœurs mais ne l'avons pas remarqué !" il ne serait pas possible aussi de temps en temps d'avoir un couple qui ne fait que s'imprégner ? Voire un couple où l'histoire est exactement celle que tous craignent "je suis imprégnée mais trouve mon âme sœur" ou pire "mon âme sœur est un immonde personnage et la personne dont je suis amoureuse et souhaite m'imprégner essaie de se battre pour moi?" (désolée, je mets tout au féminin par pure habitude..))[/spoiler]
Mais je trouve que l'histoire de fond est vraiment intéressante, il y a toujours plus de métamorphes impliqués, et les intrigues peuvent se compliquer !

par Dae23
Une seconde chance Une seconde chance
Nicholas Sparks   
Une fois de plus, Nicholas Sparks réussit à nous faire voyager, à nous faire rêver. Ce roman est magnifique. Il nous transporte dans un autre monde, ou l'amour est plus fort que tout. Les personnages sont vraiment attachant, on les voit évoluer durant tout le long de ce livre. On perçoit leurs joies, leurs erreurs, leurs peurs, leurs doutes..
Cet écrivain m'a une fois de plus surpris. Je le conseille à tous !

par Sinan
Off-Campus, Tome 1 : The Deal Off-Campus, Tome 1 : The Deal
Elle Kennedy   
Wooow!!!!
J'ai pris ce livre sur un coup de tête, ne m'attendant pas à grand chose.
J'ai été agréablement surprise. J'adore les personnages! Le sarcasme d'Hannah était hilarant, je l'ai adorée. Habituellement, les personnages féminins ont un passage dans le livre qui me fait enrager, mais pas Hannah qui, malgré un passé douloureux, reste les deux pieds sur terre et fait tout pour se sortir de sa douleur. C'est un trait que j'ai adoré.
Car, malgré que ce roman semble léger et rempli d'humour, l'auteure aborde des sujets sérieux. Cela rend l'histoire encore plus addictive.
Aussi que dire des gars dans cette histoire ?!
Garrett est p-a-r-f-a-i-t. Il ne met pas sa tête dans le sable quand ses sentiments évoluent (ce qui m'énerve lorsque des auteurs font ça). Sa répartie est excellente et je suis tombée en amour avec sa tête de cochon (quoique Hannah n'est pas mieux...)

Leur romance ne tourne pas autour du pot, elle évolue et on vit avec eux leurs hauts et leurs bas. L'auteure n'a pas précipité leur histoire, on a été témoin de leur relation qui se renforçait à chacune de leur rencontre.
Ce roman a été un vrai coup de coeur!

par Alexeee
L'Épreuve, Tome 1 : Le Labyrinthe L'Épreuve, Tome 1 : Le Labyrinthe
James Dashner   
http://wandering-world.skyrock.com/3126268951-L-epreuve-Tome-1-Le-Labyrinthe.html

Oh god. Ce livre, c'est une bombe ! On a le cœur qui explose, le souffle qui se brise, les mains qui tremblent et le veines gorgées d'adrénaline à chaque chapitre. Purée, quel roman !!! Je ne me suis pas ennuyé une minute ! Mais, genre, vraiment. Pas une seule seconde je n'ai pensé à lâcher L'épreuve. Je peux vous assurez que lire 400 pages en à peine trois jours et en pleine période de cours, c'est vraiment un exploit ! Mais ce fût tellement tellement tellement facile grâce à ce roman... Une fois qu'on commence à lire une page, impossible de s'arrêter. Les lignes défilent pratiquement d'elles-mêmes. On se laisse piéger par le Labyrinthe aussi facilement et docilement que les Blocards, et c'est une expérience tout aussi troublante qu'exaltante.
L'épreuve est définitivement un livre d'action. Seigneur, un nombre incalculable de rebondissements vous attendent ! L'intrigue est juste palpitante ! James Dashner sait réellement comment nous tenir en haleine d'un bout à l'autre de son histoire. C'est tellement impressionnant ! Aucune seconde de répit ne nous est accordée, c'est aussi simple que ça. Chaque chapitre possède son lot de surprises et de retournements de situation. C'en était presque jouissif ! En tournant la page suivante, on sait pertinemment que quelque chose va nous achever, et c'est formidable. On ne se repose pas une seule minute. On reste aux aguets, toujours prêts à affronter la prochaines épreuve... Et BAM, un chose énorme à laquelle on ne s'attendait absolument pas pointe le bout de son nez. Ouaw. Juste ouaw. J'ai été sidéré énormément de fois. L'auteur a doté son récit de milliards coups de théâtre tout en parvenant à mettre en place une intrigue cousue à la perfection. Dans les dernières pages, tout s'imbrique parfaitement. Et c'est un schéma bouleversant auquel nous faisons face ! Ouaw ! Surtout que monsieur Dashner maîtrise aussi l'art de nous donner envie d'avancer dans son récit. En effet, il pose des milliers de questions et n'en distillent les réponses que très lentement ! Un peu plus de temps pour les recevoir, et cela aurait été ennuyant. Mais là, il ne dépasse pas cette limite dangereuse. Il gère tout brillamment. Une plume vive et efficace, qu'il me tarde de retrouver !
Bien évidemment, l'action ne voit pas le jour toute seule... Nous rencontrons, ici, Thomas, un jeune homme envoyé dans un lieu étrange : le Labyrinthe. Dès le départ, j'ai bien senti que l'histoire allait me plaire. Une ambiance oppressante, des créatures étranges, des dizaines d'adolescents déboussolés et des morts à répétition... Une explosion de suspense et de mystère assez rare dans mes lectures. Si l'intrigue m'a énormément plu, je dois bien reconnaître que j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à Thomas, ou à tous les autres protagonistes. En effet, on reste beaucoup trop en surface avec eux, alors que tout le reste est ultra intense. Du coup, le roman ne sera pas un coup de cœur. Il m'a manqué cet attachement si important à mes yeux avec le héros de l'histoire. Si l'auteur a réussi à me renverser avec ses rebondissements, ça n'a pas été le cas avec ses personnages... Dommage.
Heureusement, très rapidement, la situation au sein du Labyrinthe va se compliquer. Une fille va y faire son entrée... et va modifier toutes les convictions des jeunes hommes qui y habitent. Car cette fille, Teresa, est la seule et unique personne de sexe féminin qui a pu accéder au Labyrinthe en deux ans. Et, aux yeux des Blocards ( les personnes vivants dans le Labyrinthe ), c'est un très mauvais présage. Hiiiiiiiiii, je ressens encore toute l'excitation qui m'a traversé en découvrant les nombreuses énigmes qui tournent autour de Teresa mais également de Thomas. On comprend très vite qu'ils sont liés, et qu'un destin inattendu leur est réservé. Démarre alors une folle bataille pour l'espoir, l'amour, l'amitié et la survie.
En parlant d'amour, je me dois de vous avertir que celle contenue dans ce roman est vraiment, vraiment, très légère. Il n'y en a pas vraiment, pour tout vous dire. On pourrait croire que c'est fait très embêtant, mais pas du tout ! Il y a tellement d'autres choses sur lesquelles se focaliser qu'on ne remarque même pas le manque de romance et sentiments amoureux. Et pour que cet aspect ne me manque pas, c'est vraiment que les autres éléments du livre sont décrits merveilleusement bien !
On dévore le roman avec une frénésie difficilement contrôlable. Une fois parvenus aux dernières 100 pages, impossible de refermer le livre avant d'en connaître la fin. La fin... Haaaaa, quelle conclusion explosive !!! Venant de James Dashner, je n'en attendais pas moins. Il répond à toutes nos interrogations et laisse à la fois beaucoup d'énigmes en suspens. Pile assez pour nous donner envie de sauter sur le tome deux, en fait. Les derniers chapitres sont dévastateurs, et ils nous ramènent, comme beaucoup de romans en ce moment, au cœur du genre dystopique. Un peu comme pour Divergent Tome 2 ou The Other Life, on comprend que tout ce qui s'est déroulé ici n'est qu'une infime pièce du puzzle, et j'ai trouvé ça réellement super ! C'est bluffant !
En résumé, L'épreuve Tome 1 est un premier opus vraiment captivant. On plonge dans un univers ensorcelant et effrayant, qui nous prend aux tripes. On se laisse prendre au jeu avec une facilité déconcertante, et il est juste impossible de s'échapper du Labyrinthe avant d'en avoir trouvé la sortie, à savoir le dernier mot du récit. Je suis tellement impatient de lire la suite que je me tâte depuis des jours pour savoir si je ne vais pas la commander en anglais... Pour que j'en arrive à ce point-là, c'est vraiment qu'il s'est passé quelque chose ! Une lecture coup de poing, à la fois haletante et sensationnelle, qu'il ne faut absolument pas louper !

par Jordan
Ashes falling for the sky, Tome 1 Ashes falling for the sky, Tome 1
Nine Gorman    Mathieu Guibé   
Wattpad… un lieu étrange, à mi-chemin entre les chroniques foireuses et mille fois écrites, et les histoires de badboy ultra-plébiscitées et rarement bien scénarisées. Dans ce cadre, dur de trouver une romance potable, pas trop clichée, et bien écrite.

Je ne sais pas ce qui m'a poussée à aller vers Ashes Falling For The Sky. Probablement la couverture, en premier lieu. Ce mélange frappant de jaune et de gris, avec un titre poétique et a priori mal orthographié.
Et puis, j'ai découvert le fond. AFFTS aurait très bien pu tomber dans les clichés classiques, fille niaise et garçon au passé douloureux, qui s'ouvre progressivement au contact de la fille et lui apprend en même temps que la vie n'est pas si rose. Mais c'est sans compter sur le passé des personnages principaux (des deux personnages, et j'insiste bien là-dessus). Dès le début, il y a de petits indices. Minuscules, parfois insignifiants, mais quand on arrive au milieu du bouquin et qu'on apprend la vérité… ça fait mal.

Pour ça, d'ailleurs, une mention spéciale à Sky, qui aurait mille fois mérité son poids en oursons en peluche, juste pour tout ce qu'elle a dû endurer par le passé – et au travers de l'histoire, d'ailleurs. Sa vérité, son histoire à elle, sont bien moches, et m'ont donné envie de fracasser le crâne de quelques personnes contre un mur.

Parce que, oui, les personnages principaux ont leur lot de problèmes, mais si on devait se lancer sur le sujet des secondaires…
C'est probablement eux qui donnent une pointe de profondeur supplémentaire à l'histoire. Ils sont tous en nuances de gris, ni beaux ni mauvais, ils ont tous leur moment d'importance.

Et puis, bon, faut qu'on parle de la fin. Typiquement, pour une histoire clichée, on aurait la fin positive – ils vécurent heureux et eurent beaucoup trop de gosses bipolaires – et la fin en simili demi-teintes – le badboy dut se barrer pour une raison X ou Y impliquant nécessairement protéger sa copine d'un vieil ennemi qui vient de refaire surface, mais évidemment, sa copine le retrouvera… après qu'elle se soit casée avec un autre mec pour avoir une épaule sur laquelle pleurer.
Et devinez quoi ? Ces beaux clichés ont dû se barrer comme s'ils avaient le diable aux trousses, à mon avis, parce que la fin est magique.

Résumons. Un cliché pour base de l'histoire, un excellent développement qui pose une vision du monde assez triste, dans l'ensemble, des personnages douloureusement humains et faillibles, une double narration au poil… Franchement, même pour un non adepte de la romance, ce serait dur de ne pas être satisfait. Donc un immense bravo aux auteurs, pour avoir réussi à mettre sur papier ce petit bijou.

PS : Ze veux la suite. :-)
Close-Up, Tome 1 : Indomptable Sandre Close-Up, Tome 1 : Indomptable Sandre
Jane Devreaux   
Lien chronique : https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2017/02/09/close-up-t1-sandre-jane-devreaux/


Fan de la première heure, j'avais tellement hâte de retrouver Sandre dans cette nouvelle édition de Sinder. Jane Devreaux avait autopublié l'histoire de Sandre dans une trilogie avant d'avoir la chance de se faire éditer par Hugo New Romance. Vous me direz peut-être quel intérêt d'attendre un livre qu'on a déjà lu ? Et bien je savais que Jane en avait fait des modifications et j'avais hâte de les découvrir et de retrouver cette héroïne qui m'avait tant touchée.

Sandre est une adolescente qui fuit les autres et aime se faire craindre, l'apparence qu'elle s'est construite ne faisant que renforcer ce sentiment. Le but ? Tenir le monde extérieur éloigné d'elle, de son coeur, de son secret. Malgré tout, elle se passionne pour la photo et ne peut s'empêcher de pointer son objectif sur Josh, le sportif populaire du lycée, bien évidemment en couple avec Marcy, la fille la plus parfaite du bahut... Quand un exposé les contraint à collaborer, ils vont vite comprendre que leur relation ne pourra rester que purement scolaire...

J'adore Sandre, vraiment. Enfin une héroïne qui a du caractère, même si son passé en est fortement responsable. Rebelle dans l'âme, elle ne mâche pas ses mots et a même une répartie hors pair. Dans mes souvenirs, Josh était le mec le plus gentil au monde. Dans cette version, il a pris de l'assurance et son histoire personnelle lui donne plus de force et de profondeur. Il n'en reste pas moins un mec très sexy qu'on inviterait volontiers dans sa chambre...

J'ai vraiment apprécié tous les changements apportés à la version originale. Ce roman est à double voix. Sandre et Josh se partagent la narration. Josh y est plus présent et cela lui permet de davantage se livrer et de montrer ses fêlures. L'arrivée d'un nouveau personnage est également une très bonne surprise. Que vous découvriez ce roman ou que vous ayez déjà lu cette histoire dans sa première édition, je pense que vous ne serez pas déçu. Les personnages principaux mais aussi les secondaires ont tous un tempérament bien à eux. Aucun ne vous laissera indifférent. Les mystères qui entourent respectivement Sandre et Josh donne envie de connaître la vérité, l'évolution de leur relation passionnée vous pousse irrésistiblement à tourner les pages jusqu'à la fin. Les rebondissements imaginés par l'auteure vous prendront par surprise.

Je ne suis sûrement pas objective tant j'apprécie l'histoire de Sandre et de Josh, d'autant plus que Jane Devreaux est vraiment une auteure d'une humilité et d'une gentillesse indéniables. Mais je peux vous assurer d'une chose : si vous en avez marre des héroïnes naïves, timides, peu sûres d'elles, vous ne pourrez qu'apprécier Sandre et partager son histoire tumultueuse. J'ai vraiment hâte de lire le tome 2 parce que celui-ci se termine d'une façon assez frustrante...Comment va se finir le bal de fin d'année ? Qui Josh choisira-t-il? Est-ce que la stratégie de Steve va porter ses fruits ? Sandre arrivera-t-elle enfin à faire confiance ? Prude et Will vont-ils se décoincer ? Comment Marcy va-t-elle réagir ? Hum...tant de questions. Vite, la suite!
Un havre de paix Un havre de paix
Nicholas Sparks   
Une merveille, un véritable chef-d'oeuvre.
Durant ma lecture, j'ai frissonné, pleuré, tapé du poing, souris et eu le souffle coupé. Ce roman m'a émue, effrayé et énormément bouleversé. Les mots pour décrire ce roman ne me viennent pas à l'esprit car ils seraient insignifiants face à l'ampleur et à la puissance de ce roman.

[spoiler]J'ai vécu le passé de Katie à une allure presque insoutenable, je n'ai cessé de frissonner et j'ai été prise par le stress omniprésent qui m'a crée une douleur à l'estomac. Je voulais de toutes mes forces entrer dans le roman afin de pouvoir injurier Kevin de tout les noms, de le frapper jusqu'à mort et de lui hurler d'arrêter de battre sa femme. Vous l'aurez compris, j'ai détesté Kevin et, par moments, il m'a aussi pas mal effrayé. Le personnage de Kevin est tellement bien élaboré et aussi tellement... réaliste. Il incarne parfaitement le personnage d'un fou, mais attention pas n'importe lequel : un fou intelligent, brillant même. Je voulais à tout prix connaître la fin de l'histoire pour savoir comment tout cela allait s'achever et pouvoir reposer calmement ce livre et ainsi reprendre mon souffle. C'est pourquoi je n'ai pas pu m'arrêter de lire, cela m'était impossible. Plus les pages défilaient sous mes yeux et plus mon coeur battait, au rythme des mots qui se succédaient. La fin était époustouflante et déstabilisante, je ne m'y attendait pas. Les larmes coulaient tandis que je lisais la lettre de Carly, confié à Katie ou plutôt à Erin... Carly était Jo, depuis le début. Troublant mais magnifique. Une fin à la fois surprenante et si émouvante, et très inattendue aussi. Puis la mort de Kevin (enfin!) et la guérison d'Alex (ouf!). J'aimerais juste rajouter que je trouve ce livre très subtil et bien pensé. Je m'explique, par exemple : Kevin dit détester ses voisins les Feldman tandis que Katie parle d'eux comme des personnes aimables et adorables. En y réfléchissant, rien que ce passage montre parfaitement, je trouve, le décalage de Kevin par rapport à Katie, la contradiction entre les deux et donc forcément : la folie de Kevin.[/spoiler]

Je n'oublierais jamais cette histoire grandiose et ces personnages sublimes. Je remercie de tout coeur Nicholas Sparks pour m'avoir fait vivre ce que j'ai vécu en lisant ce roman : "Un havre de paix". Merci.

par Clarii