Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de StellaWolf : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Blood of Eden, Tome 1 : Je Suis une Immortelle Blood of Eden, Tome 1 : Je Suis une Immortelle
Julie Kagawa   
Si j'avais adoré The Iron Fey avec son univers féérique et pourtant dangereux, je peux sans hésiter affirmer que je lui préfère pourtant The Immortal Rules.
Des histoires de vampires j'en ai lues et rerelues, et pour la plupart c'est toujours avec plaisir. Mais s'il y a bien une chose qui manquait à tous ces livres à crocs, c'est cette atmosphère particulièrement sombre et oppressante qu'a su exploiter à son maximum Julie Kagawa.
Ce livre est pour moi, comme Infinite Days avait pu l'être avant lui, un véritable souffle d'air frais. Encore que le mot est faible ! Ici, plus qu'une petite bise, c'est un vent violent que j'ai reçu en pleine figure.

Allie est une fille forte et courageuse, qui hait les vampires de son être, et qui fait son possible pour ne pas s'attacher trop aux gens, de peur d'être blessée. Et on la comprend ! Néanmoins, devenue vampire, force est de constater que les choses ne sont pas aussi simples qu'elles n'y paraissent et que la frontière entre le bien et le mal n'est pas si évidente à discerner.
Passée d'humaine à buveuse de sang, on voit Allie grandir, mûrir, et faire face à des choix parfois très difficiles. J'ai eu peur pour elle, j'ai eu mal pour elle. Il aurait été si facile de baisser les bras à plusieurs reprises, et pourtant. Allie n'a jamais cesser d'avancer malgré les obstacles, et c'est ce qui me plait tant chez elle.

Avec The Immortal Rules, Julie Kagawa nous offre une mythologie vampirique originale dans un monde en ruines. Ce premier tome est une vraie boule de tension, prête à exploser à chaque instant. La romance est là, très touchante et douce-amère à mon sens car Allie n'oublie jamais ce qu'elle est. Je ne peux que vous le conseiller, que ce soit en vo ou en vf lorsqu'il sortira !

par Jandh
Les Mémoires de Vanitas, Tome 7 Les Mémoires de Vanitas, Tome 7
Jun Mochizuki   
Excellent tome !
L'arc du Gévaudan touche à sa fin. Vampires, clergé et automates s'entremêlent. La bataille fait rage. Les véritables intentions de Chloé d'Apcher nous sont révélées. Et surtout... l'identité de Nenia.
[spoiler]La reine Faustine... A son éveil, aussi bref fût-il, les vampires des quatre coins du monde semblent avoir réagi, semblent avoir ressenti sa présence. Qu'est-elle réellement ? Pourquoi s'est-elle transformée ainsi ?[/spoiler]
L'histoire promet de devenir de plus en plus palpitante ! C'est de loin l'un de mes tomes préférés !

par Calypso-x
Les Mémoires de Vanitas, Tome 6 Les Mémoires de Vanitas, Tome 6
Jun Mochizuki   
Focus sur la famille Apcher et la sorcière d'argent, qui nous permet d'en apprendre plus sur le passé d'Auguste Ruthven et de Jeanne, ainsi que sur la situation à laquelle sont confrontés ceux qui s'éveillent à leur nature vampirique.
J'ai eu un peu de mal à me replonger dans l'histoire - relire les tomes précédents m'aiderait sans doute à comprendre davantage.

par Calypso-x
Les Mémoires de Vanitas, Tome 5 Les Mémoires de Vanitas, Tome 5
Jun Mochizuki   
Ce tome est aussi captivant que le précédent, et même encore plus mouvementé. L'action est très présente et le suspense est omniprésent, ce qui rend la lecture de ce cinquième volume vraiment addictive.
Même si le début du tome est assez calme, de nombreux rebondissements ont lieu à partir du troisième chapitre, aussi bien avec l'arrivée d'un nouveau personnage qu'à cause de l'apparition de la bête du Gévaudan. D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé le fait que ce volume se concentre sur cette légende ancienne et intrigante. On voit que l'auteure est vraiment passionnée par la France et qu'elle s'est bien renseignée sur le pays, y compris sur ses mythes.
En tout cas, tous les retournements de situation survenant dans les quatre derniers chapitres m'ont beaucoup plu. Même si je déteste déjà Astolphe du Grenat, aussi bien à cause de sa folie que de sa cruauté, c'est un personnage mystérieux et très puissant, qui anime déjà énormément ce tome et qui promet d'être à l'origine de nombreux rebondissements dans les prochains volumes.
La bête du Gévaudan est elle aussi très énigmatique et maintenant que nous connaissons sa forme humaine, je suis sûre qu'elle va jouer un rôle important dans l'intrigue pendant encore un bon moment. En tout cas, je me pose un bon nombre de questions à son sujet et il me tarde de découvrir quelles sont ses intentions et ce qu'elle compte faire à nos deux protagonistes.
Pour finir, je dois avouer avoir particulièrement aimé le dernier chapitre de ce tome. Depuis un moment déjà, Vanitas et Jeanne commençaient à se rapprocher, et en voyant leur relation progresser petit à petit, j'espérais de plus en plus les voir finir ensemble. Alors forcément, la tournure qu'a pris ce chapitre n'a pu que me plaire [spoiler](enfin un baiser !)[/spoiler] et maintenant, il me tarde de voir comment ils se comporteront l'un envers l'autre la prochaine fois qu'ils se verront.
Evidemment, les toutes dernières pages me rendent également impatiente de lire la suite et de voir ce qui attend Noé dans le prochain volume. En bref, vivement que le sixième tome sorte !

par Cassy33
Les Mémoires de Vanitas, Tome 4 Les Mémoires de Vanitas, Tome 4
Jun Mochizuki   
Ce quatrième tome fait partie de mes préférés de la série.
Si d'habitude j'ai un peu de mal à lire les volumes des Mémoires de Vanitas d'une seule traite, ça n'a pas du tout été le cas ici car tous les chapitres se sont révélés très addictifs.
Le personnage de Roland, qui m'avait déjà intrigué dans le tome précédent, joue un rôle assez important ici, ce qui nous permet d'apprendre à le connaître et de constater qu'il n'est pas aussi étroit d'esprit que les autres chasseurs. En fait, il est même plutôt très ouvert, car c'est bien le seul de son groupe à remarquer que tous les vampires ne sont pas cruels et qu'ils peuvent se lier d'amitié avec des humains. Roland m'a donc beaucoup plu et je suis contente qu'il se soit temporairement allié avec Noé et Vanitas.
Le passage focalisé sur le docteur Moreau était également intéressant, même si ce personnage fait clairement froid dans le dos. Son obsession pour les horribles expériences qu'il mène et sa folie le rendent effrayant, et je n'ose imaginer ce que Vanitas a dû subir lorsqu'il faisait partie de ses sujets. En tout cas, ces chapitres nous permettent de découvrir de nouvelles informations sur le passé de Vanitas, même s'il reste encore très sombre.
La suite est tout aussi captivante puisqu'elle nous montre le véritable visage d'un personnage que je ne soupçonnais pas du tout de trahison. À vrai dire, je ne suis pas vraiment déçue de savoir qu'il n'est pas aussi innocent qu'il en avait l'air, car je n'avais pas de réelle opinion à son sujet, mais j'avoue avoir été surprise par ce retournement de situation et je me demande bien ce que cela laisse présager pour la suite.
Pour finir, le rendez-vous entre Vanitas et Jeanne était mignon, et je dois admettre que voir ces deux personnages se rapprocher m'a bien plu car s'ils se mettaient ensemble, je trouve qu'ils formeraient un couple attendrissant.

par Cassy33
Les Mémoires de Vanitas, Tome 3 Les Mémoires de Vanitas, Tome 3
Jun Mochizuki   
Une série qui promet d'être aussi compliquée et aussi passionnante que Pandora Hearts! Des secrets et des mystères nous attendent et j'ai hâte de les découvrir!

par BloodShed
Nés à minuit : Renaissance, Tome 1 : Métamorphose Nés à minuit : Renaissance, Tome 1 : Métamorphose
C.C. Hunter   
J'attendais ce livre depuis bien longtemps. Mes attentes étaient relativement élevée, après avoir lu Turn at Dark et Saved at Sunrised que j'avais adoré. Malheureusement, j'ai été un peu déçu.
On retrouve Shadow Falls exactement là ou on l'avait laisser, la seule différence est que le point de vue est désormais celui de Della. On n'entre pas tellement dans les détail du camp, ni des diverses espèces, ce qui peut être déstabilisant pour un non-initié. Tout commence très... Trop lentement, L'auteur lance l'intrigue, mais je n'embarque pas. Il manque quelque chose pour que j'accroche. Ensuite, il y a le tourment intérieur de Della face à son père, à Steve et la FRU, sincèrement sa ma taper sur les nerfs, on y revenait trop souvent. Tout comme Della et son attitude entêter. Vers la moitié du livre, HEUREUSEMENT sa s'améliore grâce à Chase qui prend de plus en plus de place dans l'histoire, un touche de fraîcheur, on avait tout de suite vue qu'il y avait quelque chose qui clochait, mon intérêt est revenu. À partir du moment où ils partent en mission pour la première fois, tout s'accélère et monte en crescendo jusqu'à la finale pour le moins intrigante.
J'ai aimer retrouver le style de l'auteur, et l'univers de Shadow Falls, mais je m'attendais à plus. Par contre, les révélations de la fin promette pour la suite, je compte bien la lire.
Nightshade, Tome 1 : Lune de sang Nightshade, Tome 1 : Lune de sang
Andrea Cremer   
Calla Tor est une Protectrice, elle a le pouvoir de se transformer en louve. Cette dernière sert les Gardiens, d'étranges personnages aux pouvoirs mystiques, qui veillent depuis toujours sur les humains et la Terre. Il faut le dire, les Gardiens ne sont pas tous blancs comme neige et l'abus de pouvoir est un aspect de certains. Néanmoins, les Protecteurs n'ont pas leur mot à dire, après tout, leur maître leurs fournissent le nécessaire et même parfois plus, pas besoin de se plaindre. Étant l'alpha femelle de la meute Nightshade, elle est promise à Ren de la meute Bane. La question sur son avenir ne se pose même pas, Calla le sait depuis presque toujours et cela ne l'a jamais vraiment dérangée : c'est son devoir, elle en est certaine et elle l'accepte. Mais, oui, il y a un mais... En sauvant la vie de Shay, elle ne se doutait pas une seule seconde que tout son monde allait être remis en question. Tout cela est sûrement impossible, rien n'est à remettre en cause, elle sert les Gardiens un point c'est tout. Enfin, c'est ce que Calla pensait...

Nightshade est un petit bijou ! Ca commence fort, avec la fameuse scène où Calla sauve la vie de Shay. Dès ce moment, Calla fait sa première erreur, elle en est certaine. Mais, nous, petits lecteurs, aimons les erreurs, surtout quand elles n'en sont pas vraiment, n'est-ce pas ? Rassurez-vous, c'est la première et pas la dernière.

Parlons des personnages. Un grand éventail de personnages, d'ailleurs. Shay, l'humain qui est tout, sauf normal ; Ren, un alpha joueur et très porté sur la sensualité ; sont les deux jeunes hommes que Calla apprécient (plus qu'apprécie, on s'en doute). Malgré une certaine 'complexité' chez Shay, j'ai trouvé que Ren était trop... tout. Les brutes au grand cœur, je dois avouer que je n'aime pas ça. Il est plus muscles que cerveau (contraire de Shay). Bryn, Ansel, Fey, Dax... j'oublie certains noms, mais jamais on ne se mélange les pinceaux entre eux, tellement leurs personnalités sont différentes. Les personnages secondaires que j'ai le plus apprécié sont sûrement Neville et Logan (qui n'est pas si secondaire que ça... mais bon). Le meilleur pour la fin, la narratrice : Calla ! Même si parfois j'ai du mal à comprendre les réactions agressives de celle-ci (une vraie barbare) elle est l'un des fils conducteurs de l'histoire avec Shay. Je l'ai trouvé drôle et attachante.

Après les personnages, on trouve l'ambiance glauque de la ville de Vail, où rien n'est comme il doit être. Dans cette étrange atmosphère légèrement oppressante, Calla et les autres personnages réussissent néanmoins à faire rire. Pas jusque la fin, bien entendu. Vers une vingtaine de pages avant la fin, je lisais presque en diagonale, changeant de page à toute vitesse en pensant : « Mon Dieu, que c'est terrible ». Et puis la fin ne nous laisse pas le choix, j'achèterais très certainement la suite. Je ne peux que dire une chose : le 13 janvier 2011, annulez les rendez-vous et courrez chez votre libraire !

http://name-in-stone.skyrock.com/3045577619-NIGHTSHADE-1-LUNE-DE-SANG.html

par Happy
Red Queen, Tome 1 Red Queen, Tome 1
Victoria Aveyard   
C'est peut-être étrange pour certains mais pour moi, il y a des romans qui passe en laissant une petite brise après leur passage, d'autres c'est un courant d'air glaçant et d'autres, enfin, qui enclenche une tempête. Et ce livre est l'un de ceux-là.
Après l'avoir fini, je voulais déjà une suite ou peut-être pas, de peur d'être déçue. Ce livre a eu un effet dévastateur comme peu de livres l'ont encore sur moi. Ce roman m'a transporté, la fin m'a surprise malgré mon esprit de déduction qui se doutait de quelque chose. J'ai été émue, j'ai surtout été triste car c'est un roman sombre, trop peut-être pour certains mais Mare ramenait le rire, le sourire quand il le fallait.
Et pour cela, parce que c'est d'abord l'auteur qui nous offre tout ça, je la remercie profondément. Je crois que c'est l'un de ses premiers livres et elle a tout d'une grande.
Ses personnages sont peut-être encore une ébauche et grandiront avec la suite mais cette ébauche m'a emballée. Cal, Maven, Lucas, Gisa, Farley, Kilorn et bien sûr Mare m'ont séduite avec ruse, avec honnêteté, avec humour, avec justice...avec amour. Cal qui voit son peuple souffrir mais croit ne pouvoir rien changer. Maven qui rêve de sortir de l'ombre de son frère. Lucas qui protège Mare et s'en fait une amie. Gisa, la petite sœur qui a un talent hors du commun. Farley qui résiste pour les autres. Kilorn qui veut sauver celle qui le sauve depuis toujours. Et Mare, celle qui n'est pas ce qu'elle est censé être. Ni Rouge, ni Argent. Elle est entre deux mondes mais n'appartient au final qu'à un seul.
Ce roman est aussi une histoire de pouvoir, de machinations, c'est la cour du roi. Il y a des subalternes, des esclaves, des gardes, des nobles, des princes, une reine, un roi et deux princesses... Il y a des vivants et il y a des morts.
C'est l'histoire de la survie, de la révolte, de la rébellion, c'est ce qui n'est pas encore fini et ce qui va devenir. Ce sont des morts mais pour la vie et aussi des morts pour l'exemple.
Je crois que ça se voit un peu que j'ai été bouleversée par ce livre vu le nombre de choses que je mets les unes à la suite des autres. Mais quand un livre me marque comme ça, il est comme tatouer dans mon esprit.
"Et notre armée se lèvera, aussi rouge que l'aube."
Timide Timide
Sarah Morant   
Waouh ! Quelle magnifique histoire.
Timide est un très beau roman que j'ai littéralement dévoré. J'ai adoré la plume de Sarah Morant qui a le don pour mettre du suspens partout. (Le chapitre du bal est tellement frustrant !) Bravo à elle d'avoir réussi à parler de la timidité qui peut être vraiment gênante dans la vie de tous les jours, sans que les personnes autours s'en rendent compte.
C'est une histoire tellement touchante, tellement complexe. Les personnages sont formidables et extrêmement bien travaillés.
Ça a été un plaisir de découvrir l'histoire et les personnages au fil des chapitres. Je ne saurai pas en dire plus sans trop en dire en fait, donc je vais m'arrêter là.

par Tiboude
  • aller en page :
  • 1
  • 2