Livres
472 482
Membres
445 078

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Stephane Guillon aggrave son cas



Description ajoutée par emy27 2010-10-12T17:52:09+02:00

Résumé

Stéphane Guillon dévoile et raconte pour la première fois les coulisses de son métier. L'écriture du portrait, les pressions exercées, sa peur et celle de ses victimes, le face-à-face avec l'invité et ses répercussions. Un travail sans complaisance où l'humoriste prend ses responsabilités dans ses dérapages, mais éclaire avec ironie un système où les plus mauvais coucheurs ne sont pas forcément ceux qu'on croit. Des papiers censurés à ses plus belles rencontres : Carole Bouquet, Benjamin Castaldi, Joey Starr, Sean Connery, Dieudonné, Guillaume Durand, Nadine de Rothschild, Raphaël...

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par emy27 2010-10-12T17:51:20+02:00

Adjani refuse le temps qui passe, chut ! Chez elle, toutes les pendules se sont arrêtées. Elle a dix-huit ans et vient d'entrer à la Comédie Française. Régulièrement, elle les appelle pour parler à Bernard Blier. La première fois, ils ont flippé, maintenant, ils lui passent un imitateur. Toute la journée, elle se balade avec des tranches de concombre. Quand un homme la quitte, elle ne s'en aperçoit pas tout de suite... A cause des tranches, le temps qu'elle les soulève : 'Il est où, Jean-Michel ?' Elle refuse la fuite du temps. Tous les soirs, elle prépare la popote pour les hommes de sa vie, elle sert des assiettes vides.

- chapitre : Les Protégés - page : 64 - éditeur : Albin Michel

Acteur de renom, vos débuts furent catastrophiques ! On s'en serait douté. Vous jouez en province, là-bas, les gens sont moins regardants, un assureur qui fait du théâtre, on se dit pourquoi pas ? Premier grand rôle en 67, un coup de bol ! Mai 68 arrive, retour à l'anonymat. Errance, coup de blues. Et là, une autre profession magique vous tend les bras : garçon de café. Beaucoup gardent le souvenir ému d'un jambon-beurre ou d'une frite-saucisse, servi par vous. Les gens n'ont pas compris ce deuxième abandon : 'Mais, Arditi, il ne sert plus de demi-panaché ? - Non, il a arrêté !' Du coup, vous refaites l'acteur, cette fois un beau parcours... C'est un minimum : quand on redouble, on s'arrange pour être premier.

- chapitre : Les Personnages - page : 206 - éditeur : Albin Michel

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Comme toujours avec Stephane Guillon, ça fait mal, et parfois très mal. On aime ou on déteste et perso, j'adore.

Dans ce recueil de chroniques dont certaines n'ont jamais été diffusées pour cause de censure ou autres, il est parfois très méchant mais tombe toujours juste. Celles sur Plastic Bertrand, Kyo, ROmane Serda, Benjamin Catastaldi ou Vincent Perrot sont tout simplement géniales et Stephane manie toujours aussi bien l'humour noir et le vitriol ! A lire pour ceux qui apprécient le chroniqueur ! ;)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Comme toujours avec Stephane Guillon, ça fait mal, et parfois très mal. On aime ou on déteste et perso, j'adore.

Dans ce recueil de chroniques dont certaines n'ont jamais été diffusées pour cause de censure ou autres, il est parfois très méchant mais tombe toujours juste. Celles sur Plastic Bertrand, Kyo, ROmane Serda, Benjamin Catastaldi ou Vincent Perrot sont tout simplement géniales et Stephane manie toujours aussi bien l'humour noir et le vitriol ! A lire pour ceux qui apprécient le chroniqueur ! ;)

Afficher en entier

Date de sortie

Stephane Guillon aggrave son cas

  • France : 2009-03-19 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 1
Extraits 1
Evaluations 3
Note globale 9.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode