Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Stephanie-126 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
@Ellie, tome 5 @Ellie, tome 5
Fujimomo   
Après un énorme quiproquo Ellie et Ômi, se sont enfin retrouvé et lorsque qu'il l'invite à venir chez lui, Ellie bascule en mode total fantasme et alors qu'elle s'attend à une soirée de folie elle se retrouve face à la cousine d'Ômi. Et si celle-ci fait montre d'une certaine animosité envers la jeune fille, celle-ci ne s'en formalise pas tout a sont bonheur et plus que jamais elle est décidé à faire des efforts pour qu'Ômi reste auprès d'elle.
Un tome sous le signe de l'amour pour Ellie et Ômi qui parle enfin à cœur ouvert.

par harumina
@Ellie, tome 3 @Ellie, tome 3
Fujimomo   
Un nouveau tome pour la série @Ellie de Fujimomo. L'histoire avance doucement pour ce duo attachant mais un brin trop enfantin à mon goût. Ellie est de plus en plus amoureuse d'Omi son fantasme sur patte mais malgré les déclarations d'amour, le couple n'échange pas de baiser bien que Ellie en meurt d'envie et ne s'affiche toujours pas en public pour éviter les brimades.

Des jolies scènes plairont pour les plus romantiques lectrices, l'humour est toujours au rendez-vous mais malgré sa popularité, Omi manque ( pour ma part ) de personnalité. Un personnage plus piquant et rebelle aurait apporté encore plus de mordant dans cette histoire.

C'est un vrai shojo avec les éternels même clichés, sans psychologie profonde pour les personnages. Une lecture estival sans prise de tête avec des moments assez drôles.

par Vidia
@Ellie, tome 1 @Ellie, tome 1
Fujimomo   
Lire l'article comprenant ma critique sur mon blog : http://cametsesblablas.eklablog.com/ellie-t1-fujimomo-a162501122

Habituée à me diriger vers des mangas peu récents voire déjà achevés, je me rends compte que se diriger vers les nouveautés ne fait clairement pas de mal par moments ! Si à l’heure où je vous écris, beaucoup de shojos parus en France cette année me faisaient de l’oeil, après quelques tentatives plus ou moins sympathique, @Ellie est clairement parvenu à sortir du lot avec un premier tome qui m’a conquise du début à la fin.

Les bases restent les mêmes que dans d’autres mangas du genre avec deux personnages que tout semble à première vue opposer. Si Eriko Ishimura fantasme sur Akira Ômi, c’est sans aucun doute car il semble avoir tout du petit-ami idéal. L’inconvénient du côté d’Eriko, et à l’inverse de beaucoup de filles, c’est qu’elle est la fille effacée par excellence, non pas à cause d’un caractère timide qui pourrait très vite agacer mais bien plus dû à un manque de confiance en soi évident. À côté de d’elle, on a clairement l’impression qu’Ômi avec ses airs de séducteurs est un modèle à suivre concernant la sociabilité. Mais ce qui s’avère intéressant au niveau de ces deux-là n’est en réalité par leur opposition mais bien leur ressemblance. En effet, chacun finit par découvrir le secret de l’autre : si Eriko dévoile tout ses fantasmes au sujet d’Ômi sur un compte twitter anonyme - point clef du manga -, ce dernier est loin d’être aussi charmant qu’il n’y parait. Leur point commun ? Le fait que personne ne sait ou ne cherche à savoir qui ils sont réellement derrière les apparences. C’est ainsi que débute une drôle de relation entre une fille un peu perverse et un gars au sale caractère.

Entre romance et humour, les deux personnages centraux de cette série n’ont clairement pas de soucis à se faire quant à l’intérêt qu’ils ont pu susciter chez moi, en plus du beau message qu’un tel duo puisse faire passer. Ne me souvenant plus très bien de la quatrième couverture - et la couverture débordant de douceur - je ne m’attendais pas autant un à caractère aussi atypique de la part d’Eriko. Communément surnommée « Ellie la perverse » par Ômi, c’est une jeune adolescente que l’on découvre blessée par sa propre transparence mais qui possède en réalité des désirs et une imagination débordante, chose qu’elle retranscrit anonymement sur les réseaux sociaux. Ce choix illustre d’ailleurs son manque d’initiative dans la vraie vie et son attitude à renoncer avant même d’avoir tenté les choses. Elle semble tellement aveuglée par son mal-être qu’elle finit même par se comparer au garçon de ses fantasmes qui semble tout posséder. C’est en cherchant à apprendre le véritable Ômi, arrogant et doux à la fois, qu’elle se met à comprendre qu’une amitié ne peut se former que si les deux parties sont honnêtes l’une envers l’autre. Du côté de ce dernier, à l’opposé, il n’a pas envie qu’on le comprennes et se cache donc derrière des sourires et des airs de séducteurs. C’est un garçon qui en réalité semble très solitaire, pensant les relations humaines basées sur l’intérêt, comportement sans doute liée à son passé.

Si c’est bien la personnalité très particulière d’Eriko qui pousse Ômi à s’intéresser à elle, de mon côté c’est le thème centré sur les relations humaines qui a rendu ce premier tome spécial. En effet, les défauts et qualités d’une personne la définissent et la rendent de ce fait unique. Tous les éléments, que ce soit la relation naissante entre les deux personnages, l’attitude qu’ils présentent aux autres en opposition avec leur vraie personnalité et perception des choses, ou encore l’humour qui n’a cessé de m’apporter le sourire, mènent tous à ce même point. Ce message passé au travers des personnages les rend d’ailleurs d’autant plus intéressants. De plus, la mangaka joue clairement des fantasmes d’Eriko en allant jusqu’à les rendre drôles aux yeux du lecteur dans un second degré que j’ai adoré retrouver. Contrairement à d’autres shojos bien plus classique, il n’est pas question de se prendre la tête ici. Le tout reste classique avec le développement d’une romance assez mignonne entre les deux protagonistes mais leur personnalité à chacun rehausse clairement l’ensemble. Les dessins très beau ne peuvent d’ailleurs que rendre leur histoire plus agréable à suivre.

@Ellie, en plus d’être une totale découverte s’est avérée être une belle surprise avec deux personnages attachants qui jusqu’à leur rencontre se cachaient derrière des apparences. Plus qu’une simple romance, le caractère d’Eriko et sa fidèle perversité ainsi que les failles d’Ômi sauront je l’espère vous séduire.
@Ellie, tome 2 @Ellie, tome 2
Fujimomo   
Ellie et Ômi qui se sont retrouvé séparer suite à leurs sorties aux temples se retrouve enfin et alors qu'ils vont à l'hôtel et qu'Ellie est en pleine séance de fantasme elle va se rendre compte une fois de plus qu'Ômi est un garçon attentionné.
Celui-ci va d'ailleurs faire connaissance de l'intrigante famille de la jeune fille. Ellie de son côté va faire la connaissance d'Aoba un ami du collège d'Ômi qui partage de nombreux point commun avec elle. Ômi qui a du mal à s'exprimer clairement va se mettre a bouder, aux points que nos deux héros enchaînes les ratés.
Pourtant, Ellie a envie de connaître qui est le vrai Ômi et elle ne compte pas le laissé tomber quoi qu'il arrive.
Dans ce second tome, on découvre un peut plus le passé d' Ômi et pourquoi il agit de cette façon, et une fois de plus Ellie et celle qui le comprend le mieux.

par harumina
@Ellie, tome 4 @Ellie, tome 4
Fujimomo   
Ellie fantasme plus que jamais sure Ômi, mais avec les examens qui approchent elle va devoir se concentrer pour étudier surtout que Noël approche aussi a grand pas. De leurs côtés Sara toujours fâché contre Takagi continue a lui faire la tête pourtant, c'est aussi la première a le défendre. Dans ce tome, les relations évoluent et un nouveau personnage entre en scène.

par harumina
Ugly Love Ugly Love
Colleen Hoover   
Alors là. .. waw. Chapeau bas Colleen Hoover.
Ce qui m'a le plus bouleversé dans cette histoire c'est ce que j ai ressenti par rapport aux personnages. C'est la premiere fois que je lis une romance ou j ai l impression que les personnages sont vivants. Vraiment vivants. La seul fois ou j ai du faire une pause dans ma lecture c etait pour aller au restaurant et Miles et Tate étaient là avec moi. Encore et toujours.
Ce livre a tout pour plaire. L ecriture, les jolies phrases, les scènes d'amour qui ne sont pas supposées être des scènes d'amour, les mots, les regards,... j en ai eu les larmes aux yeux. Ce livre m'a donné envie de tomber amoureuse, quitte à ressentir la douleur qui accompagne l'amour, parce que c'est inévitable. La perfection n'existe qu'avec l imperfection, dit on. Cette histoire m'a retournée, émue et fait ressentir des choses que je croyais enfouies en moi à jamais.
Un immense coup de coeur.

par Lulla-By
November 9 November 9
Colleen Hoover   
Lu en VO! (petite parenthèses : pour tous ceux qui souhaitent le lire...mais qui ont peur de s'engager...juste une chose n'hésitez plus..le livre en anglais est très abordable!)
Encore une fois, Colleen Hoover se surpasse! Rien à dire à part EPOUSTOUFLANT!! Ne vous faites pas spoilez! Juste lisez jusqu'au bout! La fin est juste incroyable! On en redemande!
Bravo pour toutes ces idées de livres! Un autre qui entre dans la liste de mes coups de coeur de Colleen Hoover!!

par xuxu
Too Late Too Late
Colleen Hoover   
Après avoir lu le résumé au dos du livre je n'étais pas emballé par le livre mais comme c'est du Colleen Hoover je me devais de lui laisser une chance.
J'ai eu beaucoup de mal à le lire car ce qui arrive à Sloan c'est très dur, et son manque de réaction m'énervait au plus haut point.
Les machinations d'Asa aussi, il est vraiment très tordu mais aussi intelligent.
Jusqu'au bout du livre on ne sait pas comment ca va finir et ca c'était bien.
Vivement le prochain en espérant qu'il soit plus "léger" comme les 1ers livres que j'ai lu de CoHo.
Hopeless, Tome 1 Hopeless, Tome 1
Colleen Hoover   
Hopeless est un livre étrange.
On pourrait séparé ce livre en deux parties.
La première moitié de ce livre est une histoire d'amour banale, qui fait chavirer le cœur de Sky pour la première fois de sa vie. On plonge délicatement dans la tendresse de leur amour.
Puis, la deuxième partie du roman est... intense, bouleversante. On se prend une claque. On se noie dans cette océan de secrets qui nous englouti. L'histoire chavire dans un désespoir infini. Les révélations se succèdent et la réalité devient de plus en plus trouble. [spoiler]Sky apprend son terrible passé qu'elle avait enfoui dans un recoin sombre de son esprit. Sky connait Holder. Et Holder l'a connait. Il lui ment. Pour la protéger ? Sky devient intenable, hystérique après chaque pas dans ce qui parait être le plus gros mensonge de sa vie, elle relâche les larmes qu'elle n'a jamais pu pleurer. Sky s'est faite enlevée, emmenée loin par une femme qui deviendra sa nouvelle maman. Holder âgé de 6 ans, culpabilisera toute sa vie de l'avoir laissée s'en aller. Sky s'appelle en réalité Hope, c'était une enfant triste, manipulée par un père alcoolique qui abusé d'elle. Karen, sa tante, qui était une autre victime de son frère, décide de l'emmener loin. C'est elle qui deviendra sa nouvelle mère. La dernière victime de cette homme est Lesslie, la sœur jumelle d'Holder qui par désespoir s'est ôtée la vie. Le tatouage d'Holder, "Hopeless" a plusieurs sens ; "désespoir", mais aussi Hope et Less, les deux personnes qu'il n'a pas réussi à sauver et à qui il tenait le plus. [/spoiler]
Sky a choisi d'oublier. Et toute cette partie douloureuse de sa vie est rester cachée dans un coin de son esprit. Une douleur psychologique est bien plus horrible qu'une douleur physique. Sky a choisi le déni. Mais les démons de son esprit ont resurgi.
Cette histoire est douloureuse. Horrible et pourtant particulièrement belle. Le destin les a réunit à nouveau.

par Kiiwako
À première vue À première vue
Colleen Hoover   
C'est le premier livre de Colleen Hoover que j'ai du mal à noter car je n'ai pas été transporté comme tous ses autres livres. C'est vrai que le fond de l'histoire est bon, la morale est belle. Mais la trame est pleine d'histoires dans l'histoire, ce qui ne m'a pas permis d'apprécier les personnages ni mêmes les quelques situations qui auraient pu être marquantes. C'est un bon livre "pour ado" qui se lit simplement.

par Maye2009