Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Stephanie-232 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Les années disco Les années disco
Jacques Pessis   
Gloria Gaynor chante I Will Survive, Sheila et B. Dévotion révolutionnent le hit-parade, John Travolta se déhanche dans La Fièvre du samedi soir, les Village People font découvrir au son de YMCA une autre Amérique, les Bee Gees enchaînent les succès, Grace Jones réinvente La Vie en rose, Patrick Juvet, Dalida ou encore Claude François enflamment les pistes de danse françaises, l'exubérance règne au Studio 54 et au Palace, la mode est aux shorts et aux rollers, les paillettes sont partout... Le monde ressemble à une boule à facettes. C'étaient les années disco. Six années délirantes durant lesquelles, dans le marasme des crises internationales et économiques, une musique au rythme nouveau apportait une touche de folie, d'extravagance et d'espoir. Cinéma, mode, design... Plus qu'un simple phénomène musical, le disco était alors incontournable. Une période incroyable que cet ouvrage unique en son genre vous propose de revivre année après année, mois après mois. Les Années disco, c'étaient aussi celles de l'élection surprise de Jean-Paul II et de Marguerite Yourcenar, première femme reçue à l'Académie française, de la diffusion en France des premiers dessins animés japonais (Albator, Capitaine Flam, Goldorak) et de séries américaines cultes (Drôles de dames, Super Jaimie, Starsky et Hutch), du septennat de Valéry Giscard d'Estaing, de l'assassinat de John Lennon, de la déferlante Rubik's Cube... Des événements, petits ou grands, qui ont marqué cette époque pleine de bruits et de fureur. Après Les Années yé-yé et Les Années hippies, Jacques Pessis poursuit son œuvre de mémorialiste du XXe siècle. Journaliste, écrivain, scénariste et producteur de télévision, il est l'auteur, entre autres ouvrages, de Chronique de la chanson française et de Chronique de Deauville.
7 ans après... 7 ans après...
Guillaume Musso   
Moi qui suis une grande fan de Musso ayant adoré ses précédents livres et bien là j'ai été un peu déçus tout de même ...
La fin pour moi trop rapide et puis il me manque un petit quelque chose que je n'ai pas retrouvé dommage...
Mais sa ne m’empêcheras pas de continuer à acheter ses livres...
Je suis fan ..
Seule au monde Seule au monde
Robert Rosenblum   

De son mariage avec Jim, qu'elle aime follement, sont nés les adorables jumeaux Tom et Chloé. Tous quatre habitent une belle maison à Belhaven, coquette bourgade dans la grande banlieue de New York. Le temps s'y écoule lentement, émaillé de mille petits tracas et d'autant de joies quotidiennes.

C'est par une belle journée d'automne que Kate se prépare à se rendre au lycée d'Ashedeane, où elle espère se voir proposer le poste de proviseur adjoint.

Une véritable aubaine pour sa carrière. Décidément, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !

De peur d'arriver en retard, cependant, elle demande à son mari d'accompagner lui-même leurs enfants à l'école.

Un léger accroc à la routine. Un accroc qui va bouleverser sa vie.Car le Destin frappe parfois aveuglément...

par LIBRIO64
L'homme de chevet L'homme de chevet
Eric Holder   
Un roman à la fois dur et émouvant. Une relation hors du commun, deux êtres blessés par la vie qui vont se "soigner" mutuellement.
Les Cœurs fêlés Les Cœurs fêlés
Gayle Forman   
C'est un des romans qui a réussit à me faire pleurer. Gayle Forman nous emmène dans son univers une seconde fois, elle nous transcende, nous émeut, nous fait rire. Les cœurs fêlés est un incontournable.
Il faut le découvrir, si ce n'est pas déjà fait ;D

par Jordan
Un amour inacceptable Un amour inacceptable
Céline Martin   
Une jeune fille de 19 ans - simple hôtesse - et une vedette de 56 ans - trois femmes et six enfants derrière lui -, c'est forcément suspect, voir inacceptable. Entre Céline et Jacques Martin, pourtant, ce fut un amour fusionnel. L'attrait des paillettes, pour la jeune mariée?
Non : la magie d'un Pygmalion surdoué, qui lui ouvre les portes du monde. Mais aussi les failles d'un homme blessé, nostalgique d'un autre destin, exclusif, exigeant,... Et victime, en 1998, d'un accident vasculaire cérébral.

17 ans de vie commune: 10 ans de bonheur et 7 ans de combat. Contre la maladie, et contre les médisances. Que peut bien signifier un pareil dévouement de la part de Céline? Va-t-elle mettre la main sur l'héritage? La voilà espionnée, traquée, recluse auprès de son époux et de leurs deux enfants. Si jeunes, les petits, pour subir cette épreuve à huis clos. Si jeune, la maman, pour se voir ainsi condamnée... Quand Jacques Martin, un an avant sa mort, lui rend sa liberté avant de s'exiler à Biarritz, c'est peut-être une ultime preuve d'amour.

par Kilou19
Il est où Ferdinand? Il est où Ferdinand?
Patrick Chesnais   
Une histoire poignante, un témoignage d'amour d'un père touché par la pire des choses qui puisse nous arriver : perdre un enfant. Emouvant.

par Kura-kura
Journal d'un corps Journal d'un corps
Daniel Pennac   
On m'a proposé de me le prêter, au début récalcitrante, j'ai trouvé ce journal différent des autres. Ce n'est pas l'histoire du narrateur, ses émotions etc qui nous sont dévoilées, mais il s'agit essentiellement des sensations au niveau de son corps.
Quand il explique sa démarche, il la qualifie d'auto appropriation. Effectivement, à l'âge de 13 ans, il a l'impression de ne pas connaître son corps et du coup, de ne pas réussir à le contrôler. C'est également un enfant très peureux qui essaie de surmonter sa peur et sa mère.

Ainsi, tout au long de sa vie, il dévoile à ce journal ce que son corps subit et lui fait ressentir. Il détaille tout jusqu'à expliquer ses "premières fois", le tout avec un champs lexical très cru, très imagé qui nous fait sourire ou rougir selon l'anecdote racontée. Car, tout est dit sans tabou.

Le narrateur a une vision très personnelle de ses sensations, il décortique tout avec une précision et une analyse très scientifique, détaillée pour le plus grand plaisir du lecteur.
Ce journal est bourré de d'anecdotes de vie : son entrée en pensionnat, la mort de son père, de sa nounou, son premier baiser ...

J'ai trouvé captivant comment tout nous est décrit, on est son corps. On est ses globules, ses reins, son nez ... Il vit dans son corps qu'étant jeune il ne voulait pas, il l'a modelé pour changer. Par ailleurs, à côté de son corps, il y a le contexte historique qui accompagne la croissance et les changements qui bouleversent sa vie. Il se retrouve résistant pendant la Seconde Guerre Mondiale, à Paris pendant 1968 ...

PS : Par contre, moi j'en ai des tabous donc je n'en dirais pas plus, sachez juste que le roman est piquant, plein d'entrain. Je ne me suis pas lassée pendant la lecture (et pourtant je n'aime pas trop la littérature contemporaine). J'ai rougi et eu un peu honte de le lire même si je savais que personne ne pouvait savoir ce que le livre raconte ni à quelle passage j'étais. Vraiment, cette lecture est très proche d'un coup de cœur, et je ne peux donc que vous le conseiller.

par Titifra
Parle-moi ! Parle-moi !
Sarah Mlynowski   
J'ai acheté ce livre car une amie me l'a beaucoup conseillée et parce que le résumé me plaisait bien. Il a pas mal traîné dans ma PAL, et comme je suis entrain de passer des examens je me suis dis "c'est le moment" ! (Et je crois qu'on ne pouvait pas faire mieux étant donné que mon épreuve de philo était sur le passé !)

L'histoire début par Devorah qui est en terminale et qui nous explique sa situation - après le grand amour pendant 4 ans, elle a laissé tombé les études et ses amies et quand son mec l'a quitte, forcément elle se retrouve toute seule !
Donc, elle aimerait trouvé un moyen de changer ses actions, ou du moins de faire en sorte que son avenir ne soit pas trop pourri.
C'est à ce moment que son téléphone tombe dans la fontaine et que ô miracle, elle tombe sur elle même, mais en seconde.

Le début est un peu long, ce qui m'a déçu et comme j'ai eu du mal à me mettre dans l'histoire, j'ai commencé un autre livre à côté. Mais je me suis dis qu'il fallait que je le finisse (même si on devine plutôt vite la fin).

La Devorah de terminale (qui va se surnommer Ivy) va devenir quelqu'un de très... hypocrite. Voir méchante vis à vis de la Devorah de seconde (qui se surnomme Bleue). C'est à dire qu'elle va dicter toutes les choses à faire à Bleue pour qu'elle est un futur meilleur, et il suffit juste que Bleue le fasse pour que son avenir à elle soit modifié, autrement dit, Bleue doit travailler des heures interminables et faire toute une liste de chose quasi impossible, et c'est Ivy qui récolte tout dans l'instant (bon Bleue va le récolter plus tard, mais quand même ça ne parait pas juste).

C'est une lecture bien agréable, bien que le comportement d'Ivy est un peu lourd par moment. Pas vraiment de suspens mais c'est un livre qui nous apprend que chaque décisions est importante et qu'on ne sait pas de quoi demain sera fait, alors il ne faut pas prendre des décisions que l'on risque de regretter car après, il n'est plus possible de changer !