Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Stephanie-351 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Amours à l’université, tome 3 : Dis que tu as envie de moi pour toute la vie Amours à l’université, tome 3 : Dis que tu as envie de moi pour toute la vie
Amelia James   
Un bon tome mais un peu décevant par rapport aux précédents. On a l'impression d'être de nouveau face aux anciens personnages.

Austin redevient ce charmeur qui ne pense pas avec sa tête et Janie est pleine de doute et d'incertitudes. Alors d'accord elle à de bonnes raisons d'être en colère mais finalement elle fait exactement ce qu'elle reproche à Austin [spoiler]quand elle court dans les bras de Finn[/spoiler].

Sara m'a fait l'effet d'être là pour créer les problèmes en ajoutant toujours des commentaires par ci par là qui ont déclenché les vrais problèmes... Bon je conçois que c'était innocent mais tout de même...

Jack est celui qui est rester constant et que j'ai le plus apprécié. On retrouve l'ami fidèle et le garçon intelligent et discret.

Ont retrouve également d'autres personnages, le père d'Austin, la mère de Janie...

En bref un bon tome mais moins bons que les précédents. Peut être que cette suite n'était finalement pas nécessaire...

par grrr
Amours à l’université, tome 1 : Dis que tu as envie de moi Amours à l’université, tome 1 : Dis que tu as envie de moi
Amelia James   
Bof bof ! Voilà un livre qui commençait comme un new adult sympa avec des personnages certes stéréotypés mais intéressants, en tout cas à première vue... Bref un bon début, une héroïne à sale caractère et un héros don juan mais pas si superficiel au fond. Donc de bons ingrédients de départ. Mais l'histoire (qui tient en 2 lignes) retombe comme un soufflé, on tombe vite dans la niaiserie, pas de suspense et l'auteur tente quelques rebondissements (ratés en fait) pour "faire des pages". Les quelques scènes de sexe ne sont vraiment pas originales et pas "abouties", les personnages principaux manquent de profondeur et perdent leur caractère dès qu'ils tombent amoureux. Les personnages secondaires sont caricaturaux et pas intéressants. Bref, pour moi, un roman inintéressant et pas assez travaillé.

par Isaaaaaa
Sex in the kitchen Sex in the kitchen
Octavie Delvaux   
Déjanté et torride : Charlotte travaille dans un magazine de cuisine et tient en parallèle un blog culinaire qui cartonne mais personne à son travail ne le sait. Tout bascule le jour où elle découvre que son ami la trompe et que son patron a été viré pour mettre à la place un jeune homme séduisant aux dents longues qui veut plagier son blog. Elle va pouvoir compter sur ses 3 amis, une nympho, une dominatrice et un puceau, pour se changer les idées et sur un inconnu qui la séduit via son site… Ce roman est indescriptible : c’est original, déroutant, déjanté, drôle, torride, glauque et inlâchable. Une bonne comédie érotique à découvrir mais pour un public averti.

par Folize
Avec toi, ailleurs c'est ici Avec toi, ailleurs c'est ici
N.C Bastian   
Beaucoup trop court à mon goût. Je pense qu'il y avait de quoi faire une bonne histoire. Le format nouvelle ne permet pas d'approfondir grand chose. Dommage...
Not easy, Tome 1 : Show me Not easy, Tome 1 : Show me
Pascale Stephens   
http://wp.me/p7NXJX-362

Le résumé du livre m’attirait énormément, j’avais très hâte de pouvoir découvrir cette histoire. Une belle histoire avec un petit côté « Cendrillon du 21e siècle » qui m’a beaucoup plu et qui fait son petit effet.

Si vous en avez marre des héroïnes parfaites et sans défauts, je vous conseille de vous lancer dans ce récit. Notre héroïne, Mina, est une jeune femme complexée par son physique et par des années de « persécution » que lui fait subir sa famille. Pour autant, elle ne s’est jamais laissée abattre et avance dans la vie pour atteindre ses objectifs. Elle va évoluer au fil des chapitres et apprendre à avoir confiance en elle grâce aux rencontres qu’elle va faire.

J‘ai beaucoup aimé son personnage, personnage avec lequel on peut facilement s’identifier car OUI, elle n’est pas parfaite et c’est tant mieux ! Même si j’ai clairement eu envie qu’elle se rebelle de temps en temps ! Notamment lors de sa rencontre avec Deirdre qui m’a fait grincer des dents.

Je peux affirmer que le livre commence fort puisque j’étais déjà remontée comme un coucou dès les premiers chapitres ! Et lorsque nous apprenons les liens qu’elle entretient avec sa mère, ça ne s’améliore pas. Heureusement, ses rencontres avec Connor et Viviane, son amitié avec ses deux meilleurs amis, Tristan et Paolo viennent adoucir un peu tout ça. Une belle bande d’amis qui vont être là pour soutenir, secouer et aider Mina à avancer autant dans sa vie sentimentale que dans sa quête pour s’accepter.

Les personnages secondaires sont tout aussi attachants et intéressants que nos deux personnages principaux. Je ne serais pas contre une histoire sur chacun d’eux, même sur Deirdre, c’est dire.

C‘est une histoire sans trop de prises de têtes mais qui fait passer un joli message. L’auteur mélange romance et manigances pour apporter un peu de piment au récit. Il est vrai que j’ai découvert assez tôt les intrigues qui se tissent mais pour autant, je tournais fébrilement les pages pour savoir si j’avais raison ou non.

« Show me » m’aura fait passer une lecture vraiment agréable accompagnée de beaucoup d’émotions. Une héroïne attachante qui va vivre un conte de fée des temps modernes avec un prince comme nous en rêvons toutes. En bref, un roman à lire !

par Cassije
Not easy, Tome 2 : Help me Not easy, Tome 2 : Help me
Pascale Stephens   
C'est avec un immense plaisir que je retrouve nos héros de Not Easy Show Me. J'avais beaucoup apprécié ce premier tome ainsi que la plume de Pascale Stephens, mais par-dessus tout, il me tardait de connaître cette fille secrète qui avait rendu James si bouleversé.
La vie recluse de Louise ne convient pas à sa colocataire qui décide qu'au bout de 6 mois de grève de sexe il est temps qu'elle remonte en selle ! Et pour cela il faut sortir, aller s'amuser rencontrer du monde. C'est à contre-courant qu'elle se rendra au pub où elles croiseront les deux Play boys de notre quatuor, James et Vale.
Si Vale s'amuse très vite avec la coloc, James et Louise sont très attiré l'un vers l'autre, mais ils gardent tout de même une distance. Et cette distance se veut être du respect ou une sorte d'apprivoisement de peur que l'un ne fuit, enfin surtout que Louise, fuit… Mais lorsque James invitera sa belle sur la piste de danse, la connexion sera plus qu'immédiate et si l'un et l'autre ne souhaitent vivre une relation, c'est vers une nuit d'amour sans lendemain qu'ils vont se tourner. Malheureusement cela ne se passera pas comme prévu et le réveil sera rude. Louise prend peur et part en catimini sans laisser son numéro de téléphone. Il faut dire que la trahison de son ancien fiancé laisse encore de grosses séquelles et elle ne se sent pas prête à souffrir de nouveau …
Louise et James cachent chacun leurs fêlures mais surtout un lourd secret. Si James se bat contre ses démons, Louise s'enlise dans le manque de confiance mais aussi la peur que l'on découvre qui elle est. de la peur que son passé vienne se mêler à sa nouvelle vie, même sa meilleurs amie ne la connait vraiment malgré leur belle complicité, et c'est très bien comme ça. Personne ne doit savoir, et encore moins James, qui, dès qu'il découvrira son identité, il ne la regardera même plus…
Pascale Stephens m'a conquise une fois de plus et je dirais même que c'était encore mieux que la première fois. Comme si sa plume avait pris de l'assurance ou qu'elle avait pris soin de la faire mûrir en même temps que ses personnages.
Que ce soit la confiance en soi ou la confiance aux autres, la vie est parsemée de son lot d'épreuves mais il arrive que certaines de ces épreuves permettent d'affronter celle du passé, avec une analyse qui sera dans le vif du sujet. Une remise en question qui conduira James dans ses souvenirs enfance et le poussera dans ses retranchements pour pouvoir lui permettre de bâtir des perspectives d'avenir…
Ce roman dégage une belle émotion et il ne m'a fallu qu'une seule journée pour le terminer tant j'étais prise dans l'histoire. L'analyse psychologique des personnages est bien menée car l'évolution et le changement de chacun d'eux apporte une touche de maturité au récit qui n'est pas négligeable. Si le sujet traité reste profond, on ne manque pas non plus de rire et de passer un moment très rafraîchissant. Et j'aime les lectures qui me font rire, où les sentiments se mêlent et se démêlent dans un rythme parfait … L'auteure dose à la perfection ces moments et donne un ton de nuance très différent suivant les scènes.
Ce fut aussi un vrai plaisir de retrouver Mina et Connor, même si le roman peut se lire indépendamment. Mais j'avais besoin de ma petite dose de ce couple merveilleux et je ne demande plus qu'une chose… Vite pouvoir lire la suite sur Vale, si suite il peut y avoir
Not easy, Tome 3 : Save me Not easy, Tome 3 : Save me
Pascale Stephens   
L'avis d'Esméralda :

Aujourd’hui je vous parle de mon tout dernier coup de cœur de l’année 2017. J’ai passé mes dernière soirées en compagnie de Vale et je puis vous assurer que Vale est un type super !

Vale est un des joyeux luron de la bande de Connor, James et Travis. Vale est le mec cool, tatoué, physique ravageur et use de ses charmes auprès de la gente féminine. Homme à femmes, il revendique son statut d’ailleurs il trouve que ses potes se sont ramollis depuis qu’ils ont trouvé les femmes de leur vie. Fidèle à lui même il papillonne au grès de ses soirées plus ou moins arrosées ( l’alcool est dangereux pour la santé). Vale n’est pas la caricature du bad boy, mauvais sous tout rapport, même si parfois il a des airs de « faites moi pas chier », il est le genre d’homme qui cache une tonne de gentillesse, d’humour, de savoir vivre, de douceur et de principes. En fait Vale est le mec idéal et tatoué en plus ! Sauf son côté » je saute tout ce qui bouge ». Sa vie est tranquille et sans ennuis depuis maintenant quelque année, depuis que son cœur fut transpercée par une sale vipère, Rose.

J’ai découvert Vale dans son quotidien : son garage est sa plus grande passion et réparer les motos fait son plus grand bonheur. Ses deux collègues sont sympathiques et hilarants. Ces trois tempéraments fougueux mettent un sacré boxon dans leur relation. Le roman débute sur une liste particulière : une liste de dix commandements écrite par Vale. D’ailleurs c’est assez marrant qu’un mec comme lui doit se prémunir des maux du cœur avec une liste pareille. C’est plutôt les femmes qui font ça, non !!! Premier point pour Vale : vous sentez ce petit côté fleur bleue !! Deuxième point : savez vous que Vale adore les gamins : prédisposition pour être un père merveilleux. Je sens déjà que vous craquez ! Troisième point : la nature la bien dotée ! Ah ! Ah ah … vous avez fondu ?! Je vais en rester là … sinon la bave va couler !

En route sur le chemin du boulot, il aperçoit une gamine pas plus haute que trois pommes, faire face à des morveux qui veulent lui piquer son petit sac de princesse. En tant que valeureux chevalier, Vale vole à son secours sans son destrier blanc (il le réserve pour les grandes occasions). Vale déteste qu’on puisse s’en prendre aux plus faibles et davantage quand il s’agit d’enfants. Le voici donc en charmante compagnie de Juliette, dite Juju. Juju est une gamine trop choupinette d’amour. Je l’adore ! Elle est tout mimi, et puis elle zozote comme font la plupart des gamins. Elle est adorable, elle est a croqué ! Et le plus drôle, elle n’arrête pas de parler, une vraie pipelette, mais une princesse pipelette. Vale est désarçonné face à ce petit bout de chou et maugré les parents de laisser un enfant sans surveillance. En colère il tente de joindre une certaine Maya, mais il ne sait pas encore que cette rencontre va bouleverser sa vie et sa fichu liste.

Maya est la grande sœur de Juju. La seule adulte responsable qui s’occupe d’elle. Sa mère a sombré dans l’alcool et la dépression depuis que son mari a succombé à une crise cardiaque. Elles survivent grâce au boulot de Maya qu’elle abhorre. Survivre n’exprime pas totalement a quoi elle doit faire face. A la disparition de son père tout s’effondre : la maison cossue, les ami(e)s, la joie de vivre. Tout devient noirceur : les dettes qui doivent être remboursées, les sois disant amis qui viennent vous enfoncer davantage et proposer à Maya d’utiliser ses charmes afin d’éponger les dettes désormais siennes. Elles sont dans l’obligation de vendre tous leurs biens et d’aller vivre dans une maison miteuse. Maya traumatisée, se cache volontairement dans des habits qui ne lui siéent guère. Garçon manqué ainsi, elle ne s’en offusque guère au contraire, cela la protège des hommes en général. Car Maya est une belle jeune femme : blonde, yeux magnifiques, corps somptueux. Elle réveille les sens cachés de Vale. Maya est une jeune femme extraordinairement courageuse. Elle fait face la tête haute à tous ces tragiques évènements. Se reposer sur quelqu’un : elle ne connaît pas. Se confier à quelqu’un : elle ne sait pas ce que sait. Savoir faire confiance à quelqu’un : elle l’ignore. Et si sous cet air de prédateur affamé, Vale serait cet homme ? Pourrait-il l’aider à en finir avec ses tourments ? Mais quel en serait le prix ? Maya sait qu’elle devra lui payer son prix. Sera t-elle prête à aller jusqu’au bout ? Et si les sentiments s’en mêlaient ?

Voici Vale, plongé dans les sombres affaires de Maya. Situation incongrue et déstabilisante qui ne va tarder à chauffer nos deux téméraires et apprentis amoureux. Situation troublante et inédite ! Et si l’amour pouvait naitre de cet imbroglio malsain ? Vale et Maya vont apprendre à se connaître, à se découvrir à mettre des mots sur leur émotions. Ils vont s’apprivoiser.

« Save me » a tout du roman dans le style conte de fée. Des méchants et des gentils. Un prince et une princesse (plutôt même deux) à sauver. Et la méchante marâtre qui voit d’un mauvais œil une belle donzelle s’accaparer son territoire. J’ai apprécié cette lecture au plus haut point ! La plume de Stephens fait des merveilles une fois de plus. Elle arrive à me subjuguer par tout un panel d’émotions : des rires aux larmes, de la peur à l’envie, de la passion à l’amour, des frissons à la joie ! Maya est telle une fleur qui ne demande qu’à s’épanouir et Vale est l’élément déclencheur. Les scènes défilent à une vitesse hallucinante, me plongeante davantage dans cette aventure juste incroyable. Les personnages sont attachants et touchants. J’en viens à cette douceur qui en émane : une atmosphère qui malgré le fait qu’elle soit oppressante, j’ai ressenti toute l’empathie, cette force incroyable qui les unis, cette conviction qu’à eux deux les choses allaient s’arranger. Il n’y pas de forces conflictuelles au sein de leur bulle. Je suis totalement sous le charme de ce troisième opus et de loin c’est le meilleur à mes yeux.
Évanescence, tome 1 : Une haine brutale Évanescence, tome 1 : Une haine brutale
Penelope Douglas   
Tatum est victime de harcèlement. Depuis ses 14 ans, son meilleur ami et voisin, Jared, semble prendre un malin plaisir à la persécuter. Après une année sabbatique en France, Tate revient dans son ancien lycée où Jared continue de la harcelée. Cependant, Tate n'est plus la même, elle est plus confiante, plus sûre d'elle. Elle est motivée à prendre sa revanche.
Bully (tyran) est un roman qui m'a transporté, et a fait écho à de vieilles rancœurs. Tate est victime chaque jour de moqueries et de rumeurs injustifiées. On apprend à vivre avec les moqueries à ses côtés. Jared prend plaisir à persécuter ce qui fut sa meilleure amie. Il se montre méchant, haineux, insolent, vicieux. Il se décharge de sa haine sur une proie facile et manipulable ; Tatum.
L'histoire se consume et finit par s’apaiser petit à petit. Tate est résolue à trouver la raison de cette haine. Parce qu'au fond, elle n'a pas fait le deuil du garçon aimant qu'elle connaissait. Jared avait besoin d'aide, elle n'était pas là. Ce reproche, peut-être encensé, a eu raison de son amitié pour elle. Jared s'est alors déchargé de sa haine, de sa douleur physique et morale sur cette proie familière et manipulable. Ruinant ainsi sa vie pour se délecter de pouvoir la contrôler. Par instinct, il était attirer par la peur qu'il suscitait en elle et en profitait pour jouer avec elle.
This is how bullies are made.

[spoiler]Et puis la situation s'est retournée contre Jared. Après tant de haine, il est difficile de faire confiance à quelqu'un. C'est ainsi, que le drame est arrivé. Un doute et toute la maigre confiance à dégringoler. Tatum a été souillée à travers cette "sex-tape". La pire humiliation. L'histoire est rentré dans l'ordre.[/spoiler]
Cependant, ce livre nous met en garde. L'humiliation, la moqueries ne se basent sur aucun fait réel. C'est un préjugé. Parfois la haine, entraîne les choses trop loin, hors de portée et la situation devient incontrôlable.
Se liguer contre quelqu'un permet malheureusement à beaucoup d'exister. Un tyran se décharge de sa haine personnelle.

Pour conclure, j'ai adoré ce livre et je conseille à tous de le lire car le niveau d'anglais est plutôt simple !


par Kiiwako
L'amant défendu L'amant défendu
Megan Hart   
Cette histoire est magnifique, j'ai eté ému, troublé, boulversé. L'alternance entre passé et présent nous aide à reconstruire la réalité des sentiments des protagonistes.Il est impossible de déccrocher tellement la force de leurs sentiments et la pasion de leurs ébats nous donne envie de voir ou l'auteur nous entraine. C'était vraiment bouleversant et il me faudra quelques jours pour ouvrir un nouveau livre.

par pacoelo
Summer Paradise, Tome 1 Summer Paradise, Tome 1
Sissie Roy   
Très belle histoire mais un peu courte...dommage j'aurais pris quelques chapitres de plus. En plus les 3 filles sont Québécoises :)

par latosca
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4