Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Stephanie-Arsigny : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La fille aux cheveux roses La fille aux cheveux roses
Amélie B.   
« Amélie B nous offre un quatrième roman (différent de ses précédents romans) où elle met en scène le pouvoir de l’amitié. Ce roman est une bouffée d’air, un hymne pour profiter au maximum de la vie.»

Avec ce quatrième roman, l’auteure change de décor et nous fait découvrir la vie d’étudiante. Elle nous plonge dans un univers réel où le désir de liberté est fort et où l’on construit son avenir.

La fille aux cheveux roses, c’est l’histoire d’Adèle cette jeune fille parisienne qui vient d’arriver sur le campus. Elle rêve de suivre les pas de son père en intégrant une grande école de marketing et de communication à Nantes. Studieuse, sage et naïve, Adèle va découvrir les joies de l’université avec des expériences hors du commun.

Ce monde universitaire fait d’insouciance, de fêtes et d’amitiés est bien dépeint. En effet, la vie étudiante implique un éloignement géographique (de ses parents et de ses amis), mais aussi de vivre en communauté avec ses désagréments. S’intégrer dans cet univers ne va pas être facile pour Adèle. Pour cela, elle est aidée par d’autres personnages. Ces personnages sont tout autant intéressants et révèlent autant de facette de la vie étudiante, que ce soit Adèle, Pauline et Constance qui semblent éloignées de la vie nocturne, Louis le fêtard, Quentin ce copain a qui tu peux tout confier, Hugo le jeune homme envoûtant, Chloé cette jeune femme qui fuit au regard d’Adèle, les copains d’Adèle… Les adultes ont aussi leur importance que ce soit les parents d’Adèle qui souhaitent le meilleur pour leur fille, le directeur de l’école ou encore Alex.

C’est un regard qui va changer la vie d’Adèle et la faire grandir. Sa curiosité va la pousser à en savoir plus sur cette personne. Chloé est différente, sa façon de vivre s’oppose à celle de la sage Adèle. Ces deux personnages si différents n’ont pourtant rien en commun. Au fil des pages, les questionnements d’Adèle sont devenus les miens. J’ai été happé par l’histoire, l’univers mais aussi tout ce que m’a fait ressentir l’auteure.

En proposant une histoire se déroulant à l’université, l’auteure aurait pu tomber dans les clichés et ce n’est pas le cas. Les personnages sont bien travaillés et le fond également. L’histoire est si réel et vraisemblable que l’auteure a encore réussi à me surprendre. La surprise est une des émotions ressenties durant ma lecture, mais j’ai aussi eu le coeur serré et le coeur rempli de joie. Ce roman bouleverse et vous replongera dans vos années universitaires (ou vous plongera dans cet univers) et cette impression d’être invincible avec un avenir proche qui vous tend la main.

Ce roman est une bouffée d’air, un hymne pour profiter au maximum de la vie. Il traite avec justesse de l’amitié, la vraie, celle qui vous pousse à faire des folies et vous rend irrationnel. Les deux jeunes femmes ressortent grandi et l’amitié est un bien si précieux qu’il ne vaut mieux ne pas le gâcher. Chacune adoucit la vie de l’autre et la marque à jamais.

Si je devais garder de cette histoire, une leçon ce serait la suivante : la vie est faite de rencontres qui permettent de grandir et changer votre vision du monde.

Pour conclure, ce roman est une belle surprise car même en changeant d’univers, l’auteure parvient à nous surprendre et nous livre une belle histoire d’amitié.

https://unehistoirede.wordpress.com/2018/05/03/la-fille-aux-cheveux-roses-damelie-b/

par Honnola
Je ne serai plus jamais seul Je ne serai plus jamais seul
Ena L.   
Etant tombé amoureuse de la plume de Ena L grâce aux deux premiers tomes de "Là où tu te perdras" , j’ai voulu découvrir celui-ci.

Si le prologue nous plonge dans une bonne ambiance, la suite est tout aussi prenant et captivant. Je ne me suis pas du tout ennuyé dans ce roman. Dès le début de l’histoire je me suis retrouvé happer dans cette atmosphere mystérieuse. Ce roman est bien différent de ce a quoi je m’attendais. Je n’ai pas vraiment eu peur (menteuse!)… même si a un moment je me suis retrouvé durant ma lecture en pleine nuit dans un dilemme « est-ce que je me lève où pas? » sachant que j’étais dans un passage où j’étais en train de flipper.
C’est d’ailleurs cette atmosphere qui m’a plu, car Ena L. nous plonge dans quelque chose de très mystérieux, on ne sait pas vraiment ce que cela pourrait être mais on persiste a continuer de tourner les pages pour savoir.

Plus on avance dans l’histoire, plus on commence petit a petit a comprendre ce qu’il en est. L’intrigue est vraiment bien mené jusqu’a la fin où j’ai été vraiment très surprise.

Au niveau des personnages, cela m’a fait bizarre de retrouver les personnages de » Là où tu te perdras » ( surtout Sharon & Parker. Mais j’ai cru comprendre dans une interview sur un blog que c’était normal & cela m’a fait rappeler que le tome 3 sortait bientôt donc j’étais au tout début un peu dans un sentiment de Nostalgie) bref concernant « Je ne serais plus jamais seul » les personnages sont tous pour la plupart attachant. J’ai même été bluffé sur la face cacher de certains personnages!

En conclusions, « Je ne serais plus jamais seul » est un roman qui m’a envoûté du début jusqu’a la fin. Lorsque, j’ai lu les dernières lignes, j’ai eu beaucoup de mal a retenir mes larmes tellement l’histoire m’a bouleversé. D’ailleurs, je souhaite ajouter que c’est un auteur que je ne compte pas lâcher de sitôt et que je compte suivre de près en 2019!

https://sissireadingbooks.wordpress.com/2018/12/30/jai-lu-je-ne-serai-plus-jamais-seul-de-ena-l-32/
Entraves Entraves
Alexandra Coin   
Un livre assez déconcertant qui explique le phénomène des pervers narcissiques mais que j ai trouvé assez elliptique.
Le passage à différents personnages tout au long de la lecture n est pas aisé mais il a le mérite d être original.
J ai eu du mal à m attacher aux personnages malheureusement et à me projeter dans l environnement psychiatrique très caricatural à mon sens. (Ce n est que mon avis personnel).
Néanmoins l écriture est fluide et le sujet abordé ouvrira peut être les consciences concernant le sort de millions de femmes.
À trois, je vous aime... Tome 1 À trois, je vous aime... Tome 1
LouGane Rose   
L'avis d'Esméralda :

Tu rêvais d’une véritable histoire d’amour à trois sans trop être graveleuse et bien Lougane Rose l’a faite. Une histoire totalement dingue où les sentiments des protagonistes sont rudement mis à l’épreuve.


Elle, s’est Lilie. Proche de la trentaine, elle traine un lourd bagage sentimental et une enfance pas terrible du tout. La fuite, elle la trouve dans les mots mis au service de son imagination. Ecrivaine de talent, elle vogue entre New York, la France pour finir par s’installer à Londres sous les bons conseils de sa tante Annie. Lilie est une croqueuse de vie. Elle aime la simplicité, prendre du bon temps, flâner, découvrir, s’amuser. Elle respire la joie de vivre. Lilie est très attachante et émouvante. Son petit cœur est assez fragile derrière son apparence de guerrière et son séjour à Londres la marque à tout jamais.
Eux, ce sont Léandre (appelé Lé) et Valentyn (Val). Deux beaux gosses, la trentaine, businessman : Val dans la diététique et Lé est coach sportif renommé. Ils vivent à mille à l’heure, boulot, soirée, alcool, femmes. Ils ont la vie de leurs rêves. Amis depuis de nombreuses années, ils ont grandi ensemble, affrontés les difficultés. Ils sont les doigts d’une seule même main, ensemble contre l’adversité. Uni par un pacte leur interdisant de fréquenter ou de tomber amoureux d’une même femme, ils vivent dans une certaine sérénité que va vite chambouler la petite Lilie.
Crois-tu au coup de foudre ? Crois-tu en l’âme sœur ? Et le fait qu’elle peut se révéler en deux personnes ? Et qui de surcroit sont meilleurs amis ?
Vois-tu tout le paradoxe ? Imagines-tu tout l’imbroglio ? Et les péripéties qui se présentent à l’horizon ?
L’amour est immense, beau et surtout incontrôlable.


Tu l’auras compris Lougane Rose explore toutes ces questions. Elle bouscule les codes et les conventions. Cet amour à trois soulève de nombreux problèmes de société et surtout moral. Lilie est vraiment chamboulée mais surtout ne peut pas nier l’évidence que ces deux hommes sont ses amours. Lé lui apporte la protection, la douceur alors que Val lui amène l’insouciance, la perte de contrôle, la gaieté. Un duo gagnant qui la fait tant souffrir. Emotionnellement, elle n’arrive pas accepter cet aspect. Elle se sent malpropre. Peu à peu, Lé et Val vont la réconforter, l’apaiser et lui proposer des solutions.


Une très belle idylle. Emouvante à souhait. Percutante. Une preuve que l’amour n’a pas de limite. Un trio amoureux charmant et unique.


Si t’as peur de certaines scènes un peu trop osées, alors je t’arrête de suite. Lougane Rose ne pousse pas jusque là, au contraire elle remédie à ce petit point via le candaulisme (le fait que le compagnon assiste à une relation sexuelle de sa partenaire avec un autre homme). Lougane Rose décrit ses scènes avec beaucoup de délicatesse, de passion et de sensualité. Rien qui ne pourrait te choquer !


J’ai beaucoup apprécié cette lecture. Lougane Rose dépeint avec précision et honnêteté tout le chamboulement émotionnel que peut provoquer une telle relation. Elle insiste beaucoup sur cet aspect là. Grâce à son récit où chaque protagonistes à sa voix, les enjeux, les doutes, les peurs, les émotions viennent étoffer une histoire sensationnelle et déstabilisante.


Une très belle découverte, j’attends la suite avec impatience. En attendant si tu souhaites découvrir cette belle romance, je te recommande la boite à mouchoirs grand format.
Si tu t'en vas Si tu t'en vas
Carolyn Jess-Cooke   
https://followthereader2016.wordpress.com/2018/07/20/si-tu-ten-vas-c-j-cooke/

Le 17 mars 2015, un groupe d’auteurs trouve une femme sur la plage de l’île de Komméno à moins de 15km de la Crète. Elle ne se souvient de rien : ni son nom, ni d’où elle vient, ni comment elle est arrivée ici et ce qui lui est arrivé … Les personnages sont venus sur cette île déserte, contenant les vestiges d’un ancien tourisme, afin de trouver l’inspiration pour écrire. Chacun a un rôle précis dans le groupe et l’apparition d’Eloïse a l’air d’en perturber certains. De plus, à chaque fois qu’elle essaie de regagner la Crète afin de prévenir la police, des ennuis (volontaires ?) l’en empêchent.

En parallèle, à Edimbourg, Lochlan fait face à la disparition de sa femme Eloïse, évaporée en laissant seul leurs deux jeunes enfants et sans aucun papiers, argent ni même affaire. Il avait un travail très prenant, étant souvent en déplacement, mais il va être obligé de chambouler tout son quotidien et ses habitudes pour s’occuper de ses enfants et surtout trouver ce qui est arrivé à sa femme – avec l’aide des grands-parents d’Eloïse.

Sur Komméno, nous en apprenons de plus en plus sur chaque auteur. Certains sont spéciaux – voire carrément bizarres – d’autres plus gentils avec Eloïse, ou encore hostiles … Une chose est sure, ils savent très bien cacher leur jeu. Ils lui cachent quelque chose ! D’ailleurs, elle a l’impression d’en connaitre un. Elle ne sait pas d’où mais quoi qu’il en dise elle en est sure : elle l’a déjà vu … Apparemment, elle n’est pas arrivée sur cette île par hasard. Mais vont-ils la laisser repartir ?

Un roman rédigé de multiples points de vue : Eloïse, Lochlan, Gerda la grand-mère… Nous connaissons leurs pensées et leurs réactions face au drame de la disparition de la jeune femme. Nous avons aussi des flash-back sur son passé, un passé très difficile qui laisse présager des traumatismes. Sa disparition est-elle liée à un évènement de son passé ?

Un thriller psychologique dans toute sa splendeur. Nous sentons que l’auteure maitrise son sujet, elle nous entraine avec brio dans son monde et sans aucun faux pas. Elle nous permet de nous questionner sur la difficulté de se construire suite à un traumatisme tout en l’abordant de façon romancée. J’ai vraiment été happée par l’histoire : est-ce qu’Eloïse va réussir à retourner en Crète pour prévenir la police ? Est-ce qu’elle va retrouver la mémoire et comprendre pourquoi ces gens lui paraissent familiers ? Des secrets vont-ils surgir du placard ? Un roman intense et addictif qui ne vous lâchera pas !
Une histoire de France Une histoire de France
Joffrine Donnadieu   
Retour sur ma lecture terminée ce matin « une histoire de France » de @joffrinedonnadieu aux éditions @editions_gallimard
Je suis très partagée sur ce livre coup de poing. Tout d’abord je l’ai découvert lors d’une soirée littéraire Gallimard à la librairie de chez moi @librairiebirmannmajuscule
L’histoire est celle de Romy une petite fille de 9 ans qui évolue dans un milieu social compliqué avec une maman malade souvent hospitalisée et un papa militaire dur et rigide et souvent absent pour des missions.
Elle est gardée par une voisine France qui va abuser d’elle, une enfance pour Romy qui lui sera volée.
L’auteur décrit des scènes de violence qui dérangent avec les ravages induites sur cette enfant (boulimie anorexie, scarifications, ...)
Ces scènes décrites peuvent vite devenir insupportables. J’ai détesté cette femme France pour ce qu’elle a pu faire à cette enfant! J’avais envie de hurler!
Et j’ai aussi eu beaucoup d’empathie pour Romy avec cet attachement qu’elle pouvait avoir pour cette femme et cette addiction malgré ces violences.
Ce livre montre avec des mots forts et un grand réalisme de l’auteur l’impact d’actes de violence et pedophilie sur une enfant et les conséquences aussi sur sa sexualité son image de la femme.
Ce livre est percutant mais tellement dur!
Mais une auteure qui pour moi a su faire de ce livre un souvenir pour le lecteur et une réalité que l’on oubliera pas.

par Aline-42
L'Autre Sœur L'Autre Sœur
Cylin Busby   
http://www.my-bo0ks.com/2018/01/l-autre-soeur-cylin-busby.html

Quelques fois entre des lectures légères et le plus souvent, de la romance, j’aime découvrir des histoires totalement différentes comme des thrillers YA. L'autre soeur était donc tout indiqué d’autant plus quand on sait que l’auteure elle-même s’est inspirée d’une histoire vraie.
Quatre années plus tôt, Sarah disparaît, laissant sa sœur Nico et ses parents dans le doute le plus total. A-t-elle fugué ? S’est-elle faite enlevée ? Au fil des années, chaque membre de la famille tente de continuer à avancer, jusqu’à ce fameux jour où Sarah réapparaît. Amnésique mais vivante…
Dès les premières lignes, la tension est présente. Nous alternons entre présent, avec le point de vue de Nico et passé avec celui de Sarah. Nico nous parle de sa vie, d’avant, de la peste qu’était sa sœur et de sa souffrance. De son côté Sarah nous décrit plus ou moins ce qu’il s’est passé et sème quelques indices.
J’ai trouvé intéressant que l’auteure ait choisi de faire de la disparition de Sarah une double conséquence. D’abord, la perte d’un enfant, sa disparition, la peur, l’enquête et les doutes qu’il y a autour mais également le ressenti de la jeune Nico, qui, a souvent été la source de moquerie, qui ne voyait en elle que ses kilos en trop et sa honte. Nico est une héroïne attachante et très sensible. La disparition de sa sœur lui a permit de s’émanciper de son aînée.
Le retour fracassant de Sarah est au cœur de L'autre soeur et sème le doute dans l’esprit de Nico. Elle qui a souvent souffert ne sait pas quoi faire. Bien sûr, elle est soulagée de son retour mais elle ne sait pas sur quel pied danser. Sans compter sur le fait que sa sœur a bien changé.
Il est difficile d’en dire plus sans spoiler un minimum donc je n’en dirais pas plus mais sachez que tout au long de ma lecture de L'autre soeur, j’étais comme notre jeune héroïne, Nico, dans le flou le plus total. La tension monte petit à petit et au fur et à mesure de nombreuses hypothèses nous passe par la tête. Est-ce vraiment Sarah ? Qu’a-t-elle traversé ? Peut-on changer du tout au tout ?
Une chose est certaine, L'autre soeur nous tient en haleine dès la première seconde. C’est un roman captivant et réaliste qui réserve son lot de surprises.

par Carole94P
Elle ou moi Elle ou moi
K. L. Slater   
Un livre qui m’a séduit dès le premier chapitre intitulé « The End », c’était déjà bien parti pour commencer ce qui s’avère être un thriller psychologique brillant. Alors en quelques lignes on sent la violence et l’angoisse que les personnages du livre vont expérimenter et nous à travers elles, puisqu’il s’agit principalement de deux femmes. La nouvelle conquête » de Ben s’appelle Amber et son interaction avec sa belle mère Judi, ne va pas être de tout repos et ce n’est rien de le dire. Une terrible bataille rangée va nous propulser dans la découverte de secrets enfouis dans le passé d’Amber et très tôt dans le livre on va voir qu’Amber sait comment manipuler le destin pour son profit. Attendez-vous à une intrigue forte en suspense quoique pas mal répétitive mais j’y reviendrai. Je me suis plus mise dans le personnage de Judi au début en tout cas, car elle semble bien isolée au milieu de Ben et de son mari qui n’ont pas la même façon de voir les choses. Il était un peu irritant de voir le scénario tirer plusieurs fois les mêmes ficelles. Amber cherche des noises à Judi. Père et fils restent aveugles et pensent même que Judi devrait consulter. Et encore, et encore… Du coup je n’ai pas trouvé un seul personnage auquel m’attacher car tous à leur niveau étaient pas mal irritants. Après un début prometteur, cela c’est un peu essoufflé et je suis restée sur ma faim. Judi n’arrive pas à prendre le devant de la scène malgré son côté autoritaire et Amber n’est pas suffisamment méchante à mon goût, sans parler des deux personnages masculins qui ne voient jamais rien venir. Alors même si le début était captivant, j’ai perdu mon attention en chemin alors que je reconnais à l’auteure son talent pour créer une atmosphère particulièrement malaisante. Bonne lecture.

http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2020/01/09/37892122.html
Et un jour Et un jour
Ly Ly   
j'ai passé l'apres midi avec Lilou et Ethan......j'ai debuté le livre et je n'ai pas pu m'arreter avant le mot fin ....meme si le livre est comme on dit "un pavé" on ne vois pas le temps passer. Qui ne reve pas de vivre la meme rencontre.que celle de notre couple ....ben quoi je vais a la fnac moi aussi !! ? non serieusement l'histoire est chouette beaucoup d'emotions et aussi une franche rigolade quelque fois (,jai craqué pour cloe et missy), et aussi beaucoup ris de la maladresse de lilou .......je decouvrais Ly Ly et je ne regrette pas mon achat alors n'hesitez plus vous passerez un bon moment ?

par Carine-68
Rien qu'à moi Rien qu'à moi
Elisabeth Norebäck   
http://www.virtuellementvotre.fr/2019/08/rien-qua-moi-elisabeth-noreback/

C’est en découvrant le résumé que je me suis intéressée à « Rien qu’à moi » le livre d’Elisabeth Norebäck. J’ai très rapidement eu envie de savoir ce qui se cachait sous la disparition de la petite Alice et de comprendre comment une mère pouvait vivre sans sa fille et se reconstruire malgré tout année après année.

Dès les premiers instants, j’ai été captivée par la personnalité de ces femmes, par leurs vulnérabilités et leurs peurs les plus profondes. L’évolution de leur relation est intéressante et apporte bon nombre de questions auxquelles on a envie de répondre. Jouent-elles un rôle ? Que s’est-il vraiment passé ce jour-là ? Qui est responsable de cette disparition inquiétante ? Des mystères que j’ai rapidement résolus à mon grand désarroi, moi qui aime tant me creuser les méninges sur ce genre de livre.

Car oui si je reconnais que le fond est bon et que j’ai aimé la spirale dans laquelle sont prise les personnages, il n’en reste pas moins que j’ai très vite cerné le problème et ai compris ce qui se tramait réellement. Au milieu du chagrin, de la rage, de la culpabilité, des angoisses et des incertitudes, je trouve que l’autrice dévoile trop facilement son jeu et la lecture perd de ce fait de sa saveur.

Bien sûr, le développement de l’histoire et la psychologie des protagonistes sont prenants, mais j’avoue être restée sur ma faim en ce qui concerne la résolution de cette enquête et la finalité de ce roman. J’aurais aimé plus de piquant, un poil de peps dans la narration et surtout beaucoup moins de longueurs. Moi qui ne suis pas une adepte des récits « ikea » j’ai eu l’impression à certains moments de me balader dans la grande enseigne ou d’avoir réservé dans une agence de voyages tant les descriptions sont minutieuses. Je n’ai rien contre la Suède bien au contraire, mais le paysage et l’architecture n’étaient pas au centre de ce texte.

Je ne peux donc pas dire être séduite par cet ouvrage. J’ai apprécié la détermination des uns et la folie des autres, les émotions mises en avant et le vécu des protagonistes, mais je regrette profondément la facilité avec laquelle les pièces du puzzle se mettent en place. Toutefois, si vous aimez les intrigues familiales, n’hésitez pas à vous lancer, car vous pourriez passer quelques heures émouvantes en compagnie de ces femmes qui refusent de tout perdre.