Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Stephaniie : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Girl Online, Tome 1 Girl Online, Tome 1
Zoe Sugg   
Je suis partie un peu défaitiste et pleine de préjugés en apprenant que l'auteure de ce bouquin était d'autre qu'une célèbre youtubeuse (Encore.) ayant créé la polémique. Pourtant, même si ce n'est pas un chef-d'oeuvre littéraire, il se laisse facilement lire.

Girl Online relate l'histoire d'une jeune collégienne maladroite, blogueuse anonyme suivi par de millions de fans. Elle rencontre lors d'un voyage à New York, celui qu'elle pense être son grand amour, et pourtant, il ne s'avère pas être celui qu'elle espérait.

Justement, parlons de l'histoire. En elle-même, elle est assez simpliste et n'apporte pas forcément de surprise. On s'attend finalement un peu à tout et on n'est pas surpris par grand chose. Trop prévisible, en somme. On a également le plaisir de découvrir dès les premières pages une tonne et une tonne de clichés sur les filles ou même la société d'aujourd'hui. Les personnages principaux font souvent références à des livres ou des héros de notre enfance. Tortue Ninja, Barbie, etc. Et pour ma part, j'ai trouvé cela relativement sympa. En revanche, j'ai un peu moins apprécié l'énorme spoiler sur le livre (ou le film) "Nos étoiles contraires". Je trouve ça complètement déplacé.

Niveau personnages je parlerais uniquement des trois principaux, qui pour moi, me semble être les plus importants. J'éprouve une certaine sympathie à l'égard de Penny. Je me reconnais un petit peu en elle grâce à son caractère. Ses conseils qu'elle donne sur son blog, bien qu'il ne soit pas réel, peuvent aussi bien être bon à prendre pour nous dans notre vie de tous les jours. On ressent ce petit côté psychologique que dégage ce livre, notamment avec l'arrivé de Noah qui, par contre, me fait ni chaud ni froid. Je n'arrive pas tellement à l'apprécier... Concernant Eliott, je crois que c'est mon coup de cœur. Je ne saurais expliquer pourquoi, mais je l'adore.

Pour ce qui est de l'écriture de l'auteure, comme je le disais plus haut, ce n'est pas de la grande littérature, il existe des fautes de syntaxe assez choquante, mais, l'auteure à ce petit quelque chose, qui arrive à nous happé entièrement dans son histoire. Je l'ai lu d'une traite en un peu moins de quatre heures et je ne pouvais pas me détacher du livre. Et n'oublions pas cette petit touche d'humour qui se fait apprécier sans trop de problèmes.

En conclusion, j'ai apprécié cette lecture, simple, sans prise de tête, mais efficace. Si vous êtes friand des petites histoires d'amour ou que vous cherchiez un livre facile à lire, Girl Online est fait pour vous.

par Philla
Merci pour ce moment Merci pour ce moment
Valérie Trierweiler   
J'ai trouvé ce livre de très mauvais goût. Cette femme qui a effectivement rompu avec son ami (comme beaucoup d'autres femmes !) déroule avec un narcissisme effrayant des années de relation. Je trouve ce livre impudique, si ce n'est un torchon, j'ose le mot. Je n'aime pas F. Hollande, sa politique ne me plait pas. La vie politique en France est à mes yeux une catastrophe. Ce livre, en revanche, ne m'évoque que le caprice d'une femme qui ne parvient pas à se relever sans pleurer en pointant du doigt "le méchant monsieur". Elle s'indigne de l'infidélité de Hollande alors qu'elle a été la maîtresse bien avant.
Ce récit est ponctué de phrases à la structure indigeste, de métaphores consternantes et on y trouve un tel drama ! Que de pathos ! On dirait que ce livre a été scénarisé, romancé à outrance pour provoquer l'empathie du lecteur. Je n'ai ressenti de la part de V. Trierveiler qu'un mépris régulier pour ce qui se passait en France, et même pour les français. Certaines tournures de phrases jurent affreusement avec son origine modeste qu'elle rabâche dans ses lignes.

Je tenais à me faire un avis personnel de ce livre, dont les extraits ont été jetés au hasard sur Internet, sans contexte forcément. Un ouvrage que je ne conseille vraiment pas.

par Peili
Une place à prendre Une place à prendre
Joanne Kathleen Rowling   
En tant que fan d'Harry Potter, je me devais de lire le nouveau roman de J.K Rowling qui, on m'avait prévenue, n'a rien à voir. Les thèmes abordés sont très différents, voire opposés. Il faut donc regarder ce livre avec un oeil neuf, un peu comme s'il n'était pas l'oeuvre de l'auteur d'Harry Potter, même si on retrouve un peu le style d'écriture et la pointe d'humour.
Personnellement, j'ai beaucoup aimé et je n'arrivais pas à lâcher le livre, désireuse de connaître le fin mot de cette histoire ! On suit plusieurs personnages en même temps, donc plusieurs histoires qui se rejoignent, mais c'est très facile de suivre et les liaisons entre les changements de "voix" sont bien réalisés. Les thèmes abordées m'ont beaucoup touchée et le ton de l'auteur est très juste, je trouve, dans sa façon de parler de choses "pas évidentes" comme la drogue, le sexe, la politique, l'amour. Sa tonalité est plus juste encore lorsqu'elle parle d'adolescents. Tous les personnages sont très complexes. Vraiment, j'ai beaucoup aimé et je le conseille vivement !

par LightHane
Paranoïa, Tome 1 Paranoïa, Tome 1
Melissa Bellevigne   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2016/03/28/paranoia-melissa-bellevigne/

Paranoïa nous entraîne d’abord dans la vie de Lisa, psychiatre de renommée, appelée en dernier recours pour une patiente compliquée : Judy. Cette jeune femme ne parle à personne et semble voir un homme que personne ne voit et on confie à Lisa sa prise en charge. Petit à petit, Judy va prendre confiance et s’ouvrir à Lisa en lui livrant son histoire, ou en tout cas son délire.

Les personnages sont intéressants mais j’ai trouvé qu’il y en avait très peu. On est immiscé au coeur d’un groupe restreint. Le récit est raconté avec un changement continuel des points de vue entre Lisa et Judy majoritairement. J’ai trouvé ça très bien fait. Cela permet à l’auteure de nous emmener là où elle le souhaite au moment où elle le souhaite. On ne vit pas le récit de Judy dans sa chambre de psychiatrie. On est en dehors, au moment où elle le vit et c’est beaucoup mieux !
Malheureusement, j’ai trouvé que les personnages n’étaient pas assez exploités : on reste vraiment en surface de leur personnalité. Leurs sentiments sont expliqués directement, superficiels et souvent trop exagérés donc peu crédibles à mon avis.
Une romance arrive en plein milieu du récit sans qu’elle n’ait vraiment été annoncée, sans qu’il y ait réellement de signes avant-coureurs et cela m’a déconcerté. J’ai eu l’impression que c’était posé là, au milieu, parce que l’auteure en avait besoin à ce moment-là et pas à un autre mais ce passage de l’objet détesté à l’objet adoré, l’amour de sa vie est vraiment trop brutal. Le lecteur en est décontenancé.

Côté intrigue, l’idée était vraiment bonne. L’histoire semblait mêler la psychiatrie et le paranormal dans un doute perpétuel… Cependant, j’ai trouvé l’intrigue trop peu développée. Il y a clairement de bons éléments mais, encore une fois pas assez travaillés à mon goût. On ne va pas en profondeur, on ne va pas jusqu’au bout des choses.

De plus, pour ceux qui ne le savent pas, je suis interne en psychiatrie. Et ma formation m’a totalement empêché d’apprécier ma lecture. Je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire à cause de l’aspect psy de celle-ci que j’ai trouvé très maladroit. On voit qu’il y a eu peu de recherches sur la question. On reste dans les idées populaires. Les termes psychiatriques ne sont pas utilisés correctement et pourtant, si leur définition avait été connue de l’auteure, leur usage aurait été clairement adapté dans ce récit où l’on oscille entre folie et paranormal. J’ai trouvé que ces termes étaient balancés de temps à autre pour rappeler qu’on parlait un peu de psychiatrie mais en n’en saisissant pas vraiment le sens. Le sujet principal n’est pas maîtrisé et je pense que s’il l’avait été, cela aurait pu magnifier le roman.
On nous fait miroiter une jeune fille en plein délire de persécution avec le mot « Paranoïa » et pourtant il n’en est rien. Oui, elle est persécutée dans son délire par plusieurs personnes (au nombre de 2…) mais un vrai paranoïaque est persécuté par toutes les personnes qui l’entourent et ne fait vraiment confiance à personne. Et encore, cela n’est qu’un exemple parmi d’autres.

L’histoire de Lisa, la psychiatre, est vraiment très intéressante. Cependant, elle est mise au second plan et là encore, j’ai eu l’impression qu’on n’allait pas jusqu’au bout des choses. Son récit n’est pas trop mal intégré à l’histoire en elle-même mais j’ai trouvé que ça se surajoutait comme quelque chose » en plus » et pas assez abouti.
Le déroulement et la fin restent très prévisibles. Il n’y a aucune surprise. J’ai trouvé que la fin arrivait trop tôt. Le roman se termine à un moment clé attendu depuis le début par Lisa et il manque, selon moi, la conclusion.
L’auteure laisse un peu de doute au lecteur, oscillant toujours entre le paranormal et la psychiatrie, mais Lisa explique en quoi ses troubles peuvent en effet être plutôt psychiatriques. D’ailleurs, j’ai trouvé la phrase sur la couverture en trop « L’autre est la seule à la croire » . Lisa ne croit pas Judy, à aucun moment. Elle fait seulement son travail de psychiatre qui est d’écouter les patients expliquer leur délire et en tirer des conclusions internes sur la façon de la prendre en charge. Elle ne croit pas en son délire, elle lui donne juste suffisamment confiance pour qu’elle se livre…

En conclusion, ce livre était plein de bonnes idées à l’état brut. Le résumé et la couverture m’avait clairement donné envie ! Malheureusement, je n’ai pas été séduite car l’histoire est, à mon sens, trop peu développée. Le sujet dominant, l’aspect psychiatrique n’a pas bénéficié d’assez de recherches pour tenir la route et en étant interne en psychiatrie, cela m’a empêché d’entrer vraiment dans l’histoire.
Cependant, je pense que si vous n’y connaissez strictement rien dans cette discipline, ce roman peut tout à fait vous plaire. Les personnages sont attachants, le changement perpétuel de point de vue est intéressant et la frontière entre le délire et le paranormal est assez mince pour en faire douter plus d’un ! N’hésitez donc pas à vous lancer et à vous faire votre propre idée ! :)

par Mayumi
L'Étrange Voyage de Monsieur Daldry L'Étrange Voyage de Monsieur Daldry
Marc Levy   
Une histoire de recherche de son passé et d'une amitié qui se transforme en une belle histoire d'amour.
Entre les lignes Entre les lignes
Laure Manaudou   
J'ai voulu lire la biographie de Laure Manaudou car elle m'a fait rêver avec ses médailles , son sourire!
Dans le prologue , sa première phrase est " je n'ai jamais aimé nager. ça m'a fait bizarre, limite choqué de lire cela de la part d'une championne de natation. Forcément , elle s'explique : ce qu'elle aimait , c'était gagner!
Elle nous raconte son enfance casse-cou avec son frère aîné, sa rencontre avec Philippe Lucas, ses durs entraînements, sa première médaille d'or aux jeux olympiques d'Athènes en 2004, son fabuleux parcours avec tous les sacrifices des sportifs de haut niveau sans oublier ses amours .
Ce fut une lecture bien agréable !
Les Yeux jaunes des crocodiles Les Yeux jaunes des crocodiles
Katherine Pancol   
très agréable surprise! ce n'est pas du tout mon genre de lecture habituellement, mais je me suis laisser transporter dans cette univers de famille déchirer, d'histoires d'amour, de la vie quotidienne! on s'attache très vite aux personnages, surtout les deux soeurs qui ont chacune leurs côtés attachantes et sombres!
un livre que je conseille, même aux fans de fantastiques, sa change un peu!

par aciantar
7 ans après... 7 ans après...
Guillaume Musso   
Moi qui suis une grande fan de Musso ayant adoré ses précédents livres et bien là j'ai été un peu déçus tout de même ...
La fin pour moi trop rapide et puis il me manque un petit quelque chose que je n'ai pas retrouvé dommage...
Mais sa ne m’empêcheras pas de continuer à acheter ses livres...
Je suis fan ..
Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi
Katherine Pancol   
Un troisième livre qui clôt très bien cette trilogie. Le tome deux m'avait plutôt ennuyée sur la fin, avec celui-ci, ce fut totalement l'inverse. J'ai accroché à l'histoire jusqu'à la dernière page, l'auteur ayant réussi à regagner mon intérêt pour le petit microcosme formé par ses personnages.

par x-Key
L'Instant présent L'Instant présent
Guillaume Musso   
On pourrait difficilement faire plus décevant que ce livre là, et pourtant, j'ai lu absolument tous les Guillaume Musso. J'étais une fan. Etais, parce que Monsieur Musso réécrit la même formule encore et encore: une histoire fantastique, une histoire d'amour difficile, et un twist finale.
Sauf que cette fois, et depuis déjà quelques romans, cela ne prend plus.
La fin de "L'instant présent" donne terriblement envie de pleurer: soit la fin est inutile, soit c'est tout le roman. En tous cas, les deux ne vont pas ensemble et j'ai eu l'horrible impression d'avoir perdu 4heures de ma vie (par chance, c'est le sujet initiale du livre!) en le lisant.
Si on aimait "Et Après", si on aimait "Seras tu là", c'est parce qu'on ouvrait revenir en arrière et voir les petits indices, ici non, ici on efface tout simplement plus du trois quart du livre qui finalement, ne servaient pas à grand chose.
Et bien sûr on échappe pas au héros médecin, écorché vif...
Bref. J'avais un doute avec les derniers Musso, mais maintenant, il semble sûr que celui ci aura été mon dernier...

par Eledwyn