Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Stephstg : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Emergency 911 Emergency 911
Ryan David Jahn   
ATTENTION, RISQUES DE SPOILERS

Torturé. Ce le premier mot qui me vient à l'esprit pour décrire ce roman. Aucun des personnages n'est totalement sain et c'est perturbant tellement cela reproduit notre monde. Emergency 911 raconte l'histoire de Maggy, une petite fille enlevée par un homme que l'on pourrait décrire comme cruel. Néammoins, même si ses actes sont d'une grande violence, la raison pour laquelle il fait tout cela est touchante. Quand au père de Maggy, lui aussi n'hésite pas à commettre des atrocités pour retrouver sa fille. Torture. Meurtre. Même Maggy n'est pas la gentille fille innocente qu'elle aurait pu être. Les personnages sont sombres, et c'est ce qui m'a le plus donné envie de continuer ma lecture. Trouver l'humain dans les personnages et savoir ce qui allait arriver à Maggy. Je recommande ce livre, aux personnes qui n'ont pas peur de voir le mal derrière toute personne. Certains trouveront peut-être mon commentaire étrange mais c'est comme ça que j'ai ressenti ce livre. Bravo à Ryan David Jahn pour m'avoir transporté sur la route pendant ma lecture.
La tendresse de l'assassin La tendresse de l'assassin
Ryan David Jahn   
http://mademoisellemaeve.wordpress.com/2016/06/01/la-tendresse-de-lassassin-ryan-david-jahn/

Andrew retrouve la trace de son père après plus de vingt ans. Mais il ne rêve pas de grandes effusions : il veut le tuer. Parce qu’il est persuadé que son père est l’assassin de sa mère. Son père qui est depuis longtemps rangé des voitures, et qui accueille avec plaisir ce fils qu’il pensait ne plus jamais revoir…

J’ai bien aimé cette lecture, en apprendre plus sur ce qui a amené Harry Combs à fuir en abandonnant son fils, à refaire sa vie dans une petite ville, à d’occuper de Teresa, alcoolique au dernier degré.

J’ai bien aimé faire connaissance avec Andrew, dont la colère a grandi avec lui. C’est un bon polar, dans un style assez classique. Pas le meilleur du genre, mais une bonne lecture, avec assez de suspense pour tenir en haleine jusqu’au grand final. Le passé finit toujours par nous rattraper…
Seras-tu là ? Seras-tu là ?
Guillaume Musso   
Ce livre est prenant car il offre au héros la chance qu'on voudrait tous avoir un jour : revenir dans le temps et changer le présent !

par Calixta
Un avion sans elle Un avion sans elle
Michel Bussi   
Intense et dévorant

1980, un avion se crashe dans le Jura, 178 morts. Seul un bébé de 3 mois a été éjecté à une centaine de mètres de l'avion, indemne, un miracle.
Les médias s'emparent de l'affaire qui déchaîne les passions, la population se prend d'un incroyable engouement pour cette toute petite poupée blonde, surnommée Libellule...
Mais bientôt deux familles réclament le bébé et le cauchemar commence...
C'est mon premier Bussi mais certainement pas le dernier. Dans un roman ce que je préfère, c'est être bluffée dès les premières pages, ici j'ai eu un véritable coup de coeur pour le style de cet auteur qui nous plonge dans une intrigue terriblement maitrisée et incroyablement bien ficelée, qui s'étend sur 18 ans. On partage le ressenti et l'évolution de plusieurs protagonistes à travers le carnet de notes d'un détective privé qui travaille sur l'affaire. On est complètement scotché aux pages tant ce livre est addictif, on dévore les révélations qui s'enchainent en résistant à l'envie de se jeter sur les dernières pages tant le suspense est intense. Je l'ai lu en deux jours jusqu'à ne plus pouvoir garder les yeux ouverts tellement j'avais envie de connaître la fin... Et quelle fin !!
600 pages de pur bonheur.

Or : 8.75/10
Quelqu'un pour qui trembler Quelqu'un pour qui trembler
Gilles Legardinier   
Comme chaque année, je me suis procuré mon remède contre la déprime automnale, non pas chez mon médecin mais chez mon libraire.
Avec ce nouvel roman, Gilles Legardinier nous fait passer du rire aux larmes et inversement en quelques minutes. Comme pour son précédent livre, je tiens à rassurer les passagers de la ligne 27, je ne suis pas encore folle. Mes larmes étaient dues à la blessure d’Atila et mes éclats de rire à un scène mémorable avec une lépreuse poursuivant Céline, le tout ponctué d’injures proférées par un résident atteint du syndrome de Gilles de la Tourette.

Il n’y a que Gilles Legardinier pour faire passer les émotions de telle manière dans un roman. Certes l’histoire est simple, elle pourrait concerner n’importe lequel d’entre nous mais l’auteur nous la décrit avec tellement d’émotion, de douceur, … Tout au long du roman, on se sent dans un cocon doux, rassurant, à l’image de cette superbe couverture.

Comme toujours l’écriture de l’auteur est fluide, les chapitres s’enchainent sans peine et on regrette d’avoir terminé le livre. On voudrait continuer à vivre avec Thomas et ses « petits vieux », savoir comment vont Pauline, son fils, que va faire Emma dans la vie, … A ce sujet, merci monsieur Legardinier d’avoir rajouté ces quelques phrases pour nous donner des nouvelles de Chantal. Vos personnages ont fait partie de notre vie, sont devenus notre famille pour quelques heures, on s’y est attaché, vous l’avez compris. Cces quelques mots nous aident à les quitter en sachant qu’ils vont bien et sont heureux.

Et ,cette fois ci j’en suis convaincue, Gilles Legardinier est le seul homme qui a tout compris aux femmes (heureuse soit son épouse), il devrait d’ailleurs écrire un manuel à ce sujet.
Je ne vous dirai pas pourquoi, ça serait dévoiler une partie de ce superbe roman et je m’y refuse. Mais sachez que j’aime beaucoup Bruno Mars.

Si vous cherchez un roman à lire en cette période morose, n’hésitez pas, foncez chez votre libraire et « plongez dans quelqu’un pour qui trembler »


Nymphéas noirs Nymphéas noirs
Michel Bussi   
Un étonnant roman policier dont chaque personnage est une énigme !
Une histoire de meurtres à Giverny, le village des jardins si célèbres de Claude Monet.
Au coeur de l'intrigue : 3 femmes... illusions ! Quand passés se confondent. Quand jeunesse et mort défient le temps.
Superbe !
Le dernier lendemain Le dernier lendemain
Ryan David Jahn   
Il se redresse et rajuste sa cravate. Il jette un coup d’œil autour de lui. Presque tout le monde dans la grande salle le regarde en silence. Il reconnaît plusieurs personnes, des visages pâles pareils à des panneaux indicateurs exprimant la surprise amusée. Il sent à nouveau monter les larmes, mais il cligne des paupières, les réprime.
— Je suis certain que c’était un malentendu, monsieur Stuart, déclare Boykin. Je pense qu’il vaut mieux en demeurer là pour ce soir, mais vous serez le bienvenu à votre prochaine visite. Cinquante dollars en jetons vous attendront à la caisse.
— Je ne remettrai jamais les pieds ici, sale connard. Il ne s’agit pas d’un malentendu. Votre croupier est un arnaqueur. Un tricheur. Ça rejaillit sur vous. Sur vous et votre établissement. Alors, allez vous faire mettre. Allez vous faire foutre.
Teddy se racle la gorge et crache au visage de Boykin. Le crachat dégouline le long de la joue de celui-ci comme du blanc d’œuf.
Boykin tire son mouchoir et s’essuie. Il lance un regard derrière Teddy et hoche la tête.
Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une
Raphaëlle Giordano   
La lecture c'est ça aussi : nous faire réfléchir, nous faire prendre conscience de certaines choses! C'est ce que réalise l'auteur grâce à son roman!
En terminant ce livre, j'ai envie d'être positive, de m’émerveiller de tout et de rien; de faire comme Camille, d'apprendre à être zen, enthousiaste et relaxée.
Hormis ce côté réflexion, c'est un roman bien écrit, pas trop de détails pompeux, on entre vite dans le vif du sujet. C'est ce qui me faisait le plus peur, mais c'est franchement bien réussi. J'ai tout de suite accroché et je ne me suis jamais ennuyée.
Aussi, l'histoire en tant que telle est intéressante: tout le monde a des hauts et des bas et parfois être confronté à un personnage qui vit la même chose que nous, ça nous intéresse; on peut lui piquer quelques idées pour aller mieux. Quelque chose me dit que c'est même l'idée de l'auteur. On sent qu'elle a écrit cette histoire pour "aider" ses lecteurs et je suis presque sûre que ce sera le cas.
Pour ma part, ce fut un roman qui m'a "bouleversée", m ' a donné envie de réagir , de changer. Bref, une belle histoire qui donne envie d'apprendre à être vraiment heureux!

par Caro2
Que serais-je sans toi ? Que serais-je sans toi ?
Guillaume Musso   
prenez une grande portion d'amour, ajouttez une dose de suspence et un soupçon de fantastique et vous obtener une très belle histoire

par Myriam56
J'aurais préféré vivre J'aurais préféré vivre
Thierry Cohen   
c'est une tres belle histoire qui nous donne une belle lecon sur le suicide!! le personnage de jeremy m'a beaucoup toucher pret a tout pour proteger sa femme et sa famille lors de ses moment "de retour"... Dommage qu'il est si court!! je le conseille vivement
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4