Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Stevique : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Epouse, mère et working girl - Intégrale Epouse, mère et working girl - Intégrale
Sonia Dagotor   
Y a-t-il encore plus nul ?
Je n'ai jamais lu un livre aussi mal écrit. L'auteur passe du coq à l'âne, raconte des anecdotes sans intérêt, aucun style. Une vie Parisienne banale entre le travail, les gosses les transports et la famille. Une littérature pour adolescent pour qu'ils se rendent compte à quoi va ressembler leur vie future à Paris et encore je suis sceptique. Il y a d'autres livres 100 fois mieux à emprunter sur kindle A fuir
Là où elle repose Là où elle repose
Kimberly McCreight   
Je viens de terminer ce livre que j'ai globalement bien aimé, mais tout de même un peu moins que les autres du même auteur. Le problème est qu'il y a de nombreux protagonistes dont on a les différents points de vue et il est difficile de s'y retrouver, j'ai dû attendre bien les deux tiers de l'histoire pour saisir qui était qui. Et je l'ai trouvé un peu lent à démarrer. A part ça le scénario est très bien ficelé, les intrigues s'emmêlent toutes ensemble pour finir par faire éclater la vérité - et je n'ai pas vu venir certains rebondissements. Les personnages sont bien construits, aucun d'entre eux n'est complètement noir ou blanc. Bref, c'est globalement une bonne lecture pour ma part, juste un petit peu en dessous du niveau que j'attendais.

par Jaylie
Promenez-vous dans les bois... pendant que vous êtes encore en vie Promenez-vous dans les bois... pendant que vous êtes encore en vie
Ruth Ware   
"Prom'nons-nous dans les bois
Pendant que le loup y est pas
Si le loup y était
Il nous mangerait
Mais comme il n'y est pas
Il nous mangera pas
Loup, y es-tu?
Que fais-tu?
Entends-tu?"

Enfant, j'ai toujours détesté cette comptine, elle me faisait froid dans le dos. Lorsque j'ai vu le titre de ce livre, j'ai immédiatement pensé à celle-ci et l'air de la chanson est resté gravé dans ma tête pendant très très longtemps et même pendant ma lecture. Et vous savez quoi? Le livre est aussi angoissant, pesant, étouffant que cette fameuse comptine! Et ... J'ai adoré! Que voulez-vous, c'est mon côté psychopathe!

Attention, l'histoire est addictive depuis le début. On sent immédiatement qu'il y a quelque chose de louche et qu'en plus un secret est dissimulé bien profondément. Nora n'a plus revu Clare, sa meilleure amie depuis 10 ans, depuis cet événement dont nous n'avons pas connaissance avant la fin du livre. On sait que c'est grave et c'est déjà bien suffisant. Ils ne seront que quelques-uns à se rendre à ce fameux week-end, certains d'entre-eux ne se connaissent même pas. Et pourtant ils vont vivre un week-end entier ensemble, ils vont apprendre à se connaître, ils vont découvrir également l'horreur, l'angoisse, la peur, la peine et le drame.

Tour à tour, on va découvrir l'histoire toujours contée par Nora mais à des moments différents: le présent - après le drame, le présent juste avant et le passé. N'ayez crainte, à aucun moment le lecteur est perdu par ces moments différents. Flo, Tom, Nina, Mélanie, Clare et Nora. Six personnes, six vies si différentes et pourtant toutes là pour une seule chose. Ce livre est vraiment très bon tant l'atmosphère est malsaine et étouffante. Tout comme Nora, j'ai eu une montée d'angoisse, tout comme elle, je me suis demandée pourquoi elle avait accepté l'invitation. Pourquoi elle n'avait tout simplement pas dit "non" puisqu'elle ne voulait pas y aller. Comme Nora, j'ai vu les événements s'imbriquer les uns dans les autres sans ne rien savoir faire.

Tout se passe étrangement lentement mais très rapidement. Le mal vient s'immiscer dans cette maison de verre qui joue un énorme rôle dans cette tension malsaine. Et puis, lorsque la "bombe" éclate, je suis comme Nora. Perplexe au début, ensuite certaine de la personne qui aurait pu penser à tout ça. Et enfin, comme Nora, je pense qu'elle EST la coupable, je suis confuse, mes pensées s'égarent et mes doutes se confirment. La vérité éclate enfin et c'est l'anéantissement de tout.

Un excellent thriller comme j'aime où l'on en sort épuisé comme si on avait lutté pendant toute sa lecture!

par cookies72
Il reste la poussière Il reste la poussière
Sandrine Collette   
http://liliandtheworldofbooks.blogspot.com/2016/02/il-reste-la-poussiere.html

Le petit dernier de cette grande fratrie est l'enfant de trop pour ses frères. Le pire dans tout cela, c'est que même la mère de l'aide pas. Jusqu'au jour où elle va commettre une erreur.

Que dire de ce livre, wouah, j'ai eu le coeur déchiré du début jusqu'à la fin. Ce livre est très prenant et sombre à la fois.

Rafael et son frère Steban sont les deux personnages qui m'ont touché. Je ne comprends pas ,comment on peut être ainsi avec eux.
Les jumeaux Mauro et Joachim ne sont en aucun cas des anges (je vous laisse découvrir) et c'est bien triste d'être ainsi. Dans une famille, on doit être uni et protéger sa famille. Ce n'est pas le cas pour celle-ci et c'est bien triste.

J'ai trouvé que l'auteure a bien écrit cette histoire. D'après ce que j'ai pu lire, elle est très douée dans ce domaine et j'avoue que pour ma première fois, j'ai trouvé son univers vraiment bien maîtrisé. Son écriture est fluide et elle n'a pas peur d'aller droit au but.

En conclusion, c'est une histoire à découvrir. L'auteure a réussi à me tenir en haleine du début jusqu'à la fin. Ne vous attendez pas à une histoire avec des sentiments ou encore avec une vie heureuse, ce n'est pas le but de notre auteure et c'est ce que j'ai apprécié. Cela change de mes lectures habituelles et j'en lirais sûrement d'autres.

par Lili1989
Un vent de cendres Un vent de cendres
Sandrine Collette   
Que de commentaires positifs... Mais je ne comprends pas! Je n'ai absolument pas accroché, plus de la moitié du livre est lent, avec beaucoup trop de descriptions sur ces gens en train de faire les vendanges!!! Il n'y a qu'à la fin où ça commence a être interessant, sauf que bah c'est bête car on est à la fin du livre. Je suis hyper déçue car le résumé donnait vraiment envie. Mais ce livre ne m'a vraiment pas tenu en haleine.
Lumière noire Lumière noire
Lisa Gardner   
"Je n'ai pas peur, je n'ai pas faim, je suis bien..."

Lisa Gardner revient avec un thriller psychologique. Sur le thème de la séquestration assez récurrent, mais axé ici sur l'après, la reconstruction, la résilience, la difficulté de survivre. C'est très noir, glauque, violent.

Un début très angoissant qui donne le ton au roman. Ca nous remet forcément en mémoire certains faits divers semblables. Effrayant, voir terrifiant !

Une alternance passé-présent où l'on en apprend chaque fois plus sur ce qu'a subi la victime lors de sa séquestration. Il n'y a pas de surenchère dans les détails, pas de scènes hard, pourtant le récit est éprouvant.

Quelques longueurs et invraisemblances m'ont un peu gênée. Quand une fille se fait enlever pour la troisième fois, par exemple, c'est un peu trop pour moi. Cependant il faut aller jusqu'à la fin et quand tout se met en place, on comprend le pourquoi du comment.

La psychologie des personnages est bien travaillée. On ressent beaucoup d'empathie pour la victime mais également pour sa famille.
"Le crime est comme un cancer. Il prend le pouvoir, il accapare toutes les ressources d'une famille."
C'est très intéressant de voir aussi cet aspect.

C'est toujours un plaisir de retrouver D.D. Warren et son équipe. J'aime ce personnage de flic, bourrée d'humour et surtout pas cabossée, ni mal dans sa peau. Une femme épanouie, heureuse en ménage, une maman, qui adore son métier. Ca change de ce que l'on rencontre top souvent dans les polars et ça fait du bien. Si vous n'avez pas lu les précédents tomes, ce n'est pas grave dans cette série.

Si vous n'êtes pas claustrophobe, je vous recommande vivement ce thriller. Si vous l'êtes, à vos risques et périls et bon courage !

Retrouvez toutes mes lectures sur https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

par Armony22
Des nœuds d'acier Des nœuds d'acier
Sandrine Collette   
Livre que j'ai lu en 24 h. Très addictif. L'horreur du comportement humain envers d'autres êtres humains. Cette histoire sort de l'imagination de l'auteur, mais malheureusement cette histoire pourrait très bien être réelle.

par LOANDRE
Personne n'a oublié Personne n'a oublié
Stéphanie Exbrayat   
Sans intérêt. Écriture fade sans relief.
Parfois on tombe Parfois on tombe
Solène Bakowski   
Mon avis :
Comment tout a commencé :
– Un concours organisé sur Facebook avec comme premier prix, « Parfois on tombe » de Solène Bakowski
– Une de mes meilleures amies qui gagne le concours
– Moi qui enregistre la publication pour garder le livre en mémoire
– Je termine un livre, je fais du tri dans mes publications, et voilà le lien vers ce livre
– …

J’ai coutume de penser que le hasard n’existe pas !
Une preuve supplémentaire avec ce livre.
Avant de parler de Solène, parlons du livre : la couverture est juste splendide, le titre est évocateur, les retours et commentaires élogieux. En décortiquant l’univers de Solène, j’ai remarqué que, pour les lecteurs, c’était : « ça passe ou ça casse » ! J’adore l’idée pour déjà l’avoir vécue !
Partant de ce constat, ce livre était fait pour moi.
Solène nous expose ici la vie de Sarah, institutrice, mariée à un homme qui l’aime et maman d’une petite fille. Tout semble être parfait, et pourtant, cette femme, poussée à bout par tout un système, va sombrer… du jour au lendemain.
Commence alors une prise de conscience à côté de laquelle il ne faut pas passer.
J’adore sa façon d’aborder les choses, la puissance avec laquelle elle s’exprime au travers de Sarah. L’impact et l’objectivité des rencontres, ce besoin qu’a l’être humain de se sentir vivant, et bien d’autres choses que je vous laisserai découvrir au cours d’un voyage initiatique en Asie.

La fin du livre, qui se dessine doucement, nous permet de comprendre pourquoi, « parfois on tombe » et surtout, qu’il nous faut nous relever !
Même si je n’aime pas comparer un auteur à un autre, la plume de Solène me rappelle celle de Matthieu Biasotto. Cette facilité à placer l’introspection au cœur d’une histoire poignante, basée sur des faits du quotidien. Le lecteur ne peut que se projeter et se lier, d’amitié, d’amour pour ces personnages.

Quelques mots sur Solène… Une fois le livre refermé, les émotions gérées, j’ai contacté Solène pour parler de son livre et là…révélation ! Solène est juste extraordinaire de simplicité ! Aucun doute sur les valeurs qui la motivent à écrire. Solène a besoin de se sentir proche de ses lecteurs et partager avec eux ses envies, ses doutes, ses forces, ses faiblesses, ses plaisirs, ses craintes. Solène est VRAIE !

J’ai vécu une rencontre similaire il y a tout juste un an avec un auteur pétri de talent et de sincérité. Je n’ai pas été surpris d’apprendre que ces deux-là se connaissaient.

Je conseille VIVEMENT ce livre qui m’a apporté tout ce que j’attends d’une lecture.
Merci Solène, c’est grâce à des auteurs comme toi que je suis un lecteur comblé.
C'est pas moi, c'est toi C'est pas moi, c'est toi
Mhairi McFarlane   
Je me suis plongée encore une fois avec plaisir dans ce nouveau roman de Mhairi MacFarlane. Une histoire belle et bien écrite ( malgré le sujet ) comme à chaque fois.
Je rejoins l'avis de GAROUETTE13 : Ouais, j'aime beaucoup Mhairi McFarlane :-)


par Merveille