Livres
528 885
Membres
549 185

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de stiff : Mes envies

Nés à minuit, Tome 6 : Frissons Nés à minuit, Tome 6 : Frissons
C.C. Hunter   
J'ai adoré ce dernier tome. Franchement cette série de livres est ma préférée de loin. J'ai lu le tome de Miranda en anglais et c'était TROP COURT !!! La fin est juste magnifique. J'ai adoré voir les personnages "murir" à travers ces livres. Juste un conseil, prenez votre temps pour lire ce dernier tome, pas comme moi qui l'a dévoré en une seule journée. C'est très dur de faire cela mais il faut en profiter. Mais l'histoire de ce tome-ci se passe juste après celle du deuxième tome de Nés à minuit Renaissance. Donc l'idéal ça aurait été mieux de lire celui-ci juste avant d'attaquer le troisième tome... Mais ce n'est pas très possible car le dernier tome de la trilogie de Della est déjà sorti, alors que celui-ci pas encore. JE SUIS TROP TRISTE D'AVOIR DEJA TOUT LU !!!!
Fetch, Tome 2 : Undaunted Fetch, Tome 2 : Undaunted
Kat Falls   
Bonjour à tous sera t il traduit en vf ? Merci

par Mimon
Le Royaume des Carpates, Tome 6 : Dark Fire Le Royaume des Carpates, Tome 6 : Dark Fire
Christine Feehan   
Les filles, a priori, le seul moyen de livre la suite de cette série c'est de l'acheter en anglais et de la traduire vous même.
C'est ce que j'ai fait (merci google traduction, parce que je suis nulle en anglais).
Et j'ai beaucoup aimé l'histoire de Darius et Tempest.
Bon, Darius est un Grand Carpatien, qui ressemble beaucoup à son grand Frère G.... mais en moins macho.
Quand à Tempest, c'est une humaine. Elle m'a un peu fait penser à Raven (Indépendante, et tenant à le rester)
Si vous pouvez, lisez le

par xuxa
Le Royaume des Carpates, Tome 6.5 : Dark Dream Le Royaume des Carpates, Tome 6.5 : Dark Dream
Christine Feehan   
J'ai réussi à me procurer cette histoire et je l'ai traduit (lancez-vous les filles avec google traduction, vous aurez un très bon aperçu du livre)

Ce que j'ai aimé particulièrement dans cette nouvelle, c'est d'avoir retrouver les couples Mickhail/Raven, Jacques/Shea. C'était génial, surtout Jacques qu'on retrouve comme dans le 1er.
L'histoire de Falcon et Sara n'est pas mal non plus.

par xuxa
Chasseuse de la nuit, Tome 6.5 : Home Sweet Home Chasseuse de la nuit, Tome 6.5 : Home Sweet Home
Jeaniene Frost   
Un petit bonus très agréable extrait d'une anthologie de la Chasseuse de la nuit, qui réunit tous les personnages auxquels nous avons pu nous attacher lors de cette saga. Jeanine FROST parvient ici à nous tenir en haleine quel que soit le nombre de pages, que l'on soit un inconditionnel de la série ou pas, sachant que pour pas mal de fans le charme n'opérait plus autant au fil des tomes, préférant les spin-off...

Home sweet home nous propulse avant thanksgiving au moment où Cat a réuni ses amis pour l'anniversaire de Bones! Annette manque à l'appel et pour cause, elle s'est fait agresser à son hôtel par un être puissant qui a voulu la vider de son sang, mais elle refuse catégoriquement de donner son identité! Que d'actions et d'émotion ici puisque cet agresseur tout puissant va mettre à mal le couple solide et amoureux qu'est notre duo de choc, mais Cat aidée de Ian et de Denise a plus d'un tour dans son sac!

Un plaisir de faire la connaissance de Balcherek qui va nous offrir une autre vision d'une vie d'enfer pas très enviée, ainsi que d'une version du miracle de Noël assez macabre... Les prises de bec entre Ian et Cat sont toujours aussi délectables, les liens qui unissent Cat à sa moitié, indéfectibles, les péripéties sont accrocheuses et le charme de ces aventures nous captive toujours autant! Les deux autres nouvelles: "La prime" et "Un plat qui se mange froid" ont bien moins d'intérêt que celle-ci qui apporte son lot de surprises et aurait mérité d'être exploitée plus intensément à mon sens...


par Seregan
Chasseuse de la nuit, Tome 7 : Hors de la Tombe Chasseuse de la nuit, Tome 7 : Hors de la Tombe
Jeaniene Frost   
Je suis détruite.

Brisée, anéantie. J’ai déjà dit adieu à de nombreuses séries qui comptaient beaucoup pour moi. Les Vampires de Manhattan, Gone, Harry Potter, et des tas d’autres. Pour chacune d’entre elle, j’ai été au trente sixième dessous. Mais dire adieu à Chasseuse de la Nuit…Je ne le pensais pas possible, mais c’est encore pire. Cette saga, ce n’est pas seulement qu’elle est merveilleuse. C’est aussi LA saga qui m’a ouvert presque toutes les portes. Sans Chasseuse de la Nuit, jamais je n’aurais lu de Bit-Lit, d’érotisme, voir peut-être même pas de New Adult. Chasseuse de la Nuit, c’était le début des romans adultes, c’était le début de tout. A mes yeux, Cat et Bones sera toujours l’un des couples, voir le couple, le plus incroyable que je n’ai jamais lu dans mes livres. Quand j’ai commencée la série en janvier 2012 – ce n’était il y’a que deux ans et demi… J’ai l’impression que cela fait dix ans – je n’étais pas très emballée, c’était pour un défi. Je n’aurais jamais cru que cela changerait ma vie à ce point. Cette chronique est vraiment galère à écrire, parce que j’ai les émotions en pelote, je suis à vif. Mais c’est là qu’on écrit les meilleures chroniques, parait-il. Alors c’est parti !

Cat et Bones ont pu goûter à la tranquillité ces derniers temps. Mais le bonheur a été de courte durée, et les ennuis reprennent. De très gros ennuis… Cat découvre des étranges expériences faites par le gouvernement auquel elle est liée intimement. Mais il ignore de quoi il en retourne exactement, et Bones et elle doivent faire vite, car les tensions n’ont jamais été aussi fortes….

Cat et Bones… Ce couple. Ce couple mythique. Dans les quatre premiers tomes, leur relation est un CHEF D’ŒUVRE. Passionnée, puissante, remplie de tension et d’amour, explosif, c’est une romance qui nous a fait souffrir. Dans le tome 5, il y’a commencé à avoir une faiblesse. Dans le tome 6, c’est encore pire. Et dans le 7… Eh bien il n’y à plus rien. Attention, ne vous méprenez pas, ce tome n’est pas une déception, loin de là, c’est même un gros coup de cœur ! Mais ce n’est pas pour la romance, qui s’est vraiment détériorée. L’auteur a mis beaucoup de son énergie dans d’autres points, notamment l’histoire, ce qui fait que l’histoire n’a jamais été aussi excellente et addictive, mais à cause de cela, la relation de Bones et Cat en pâtit et a perdu quasi toute sa magie. On à vraiment l’impression qu’ils s’aiment seulement quand l’un où l’autre frôle la mort… Sinon, c’est quasi le calme plat. Sauf pour une scène, dans un certain silo, où on les retrouve comme on les à connus et comme on les aime, où on sent leur amour si fort et si intense, seigneur j’attendais tellement cette passion entre eux que je me suis effondrée en larmes dans cette scène ! Mais vous l’aurez compris, la relation de Cat et Bones est l’un des défauts de ce tome. Passons aux personnages secondaires. Jeaniene Frost, tu sais que j’adore ce que tu fais, mais bordel JE TE DETESTE POUR TATE ! Toute la Team Bones qui aura lu le tome 7 comprendra de quoi je parle, surtout pour la fin où pour certaines scènes dans le canapé au début du tome ! Il n’y à rien à faire, je déteste Tate, je le hais et je hais la place qu’il à dans ce tome, cela me donne envie de vomir, c’est vraiment sadique d’avoir fait ça. Mais on peut pardonner un peu – juste un peu… - à Jeaniene pour la merveilleuse place qu’à Ian dans ce tome ! Oh Ian ! C’est vraiment le rayon de soleil du tome 7 ! Il nous fait rire et délirée, et il nous fait fantasmer à mort, sincèrement on découvre des tas de petits trucs sur lui dans ce tome, il est très mis en avant, il est complètement dévoilée, au point où on se demande si l’auteur n’essaie de pas nous faire passer un message, de nous donner des indices qui indiquerait que le prochain spin-off qu’elle à prévu d’écrire pourrait être sur Ian… Cela semble tellement évident et inévitable ! Sinon, on retrouve tous les anciens personnages dans ce tome et franchement, c’est un régal, un bonheur pur ! Denise, Spade, Mencheres, Kira, Vlad, Leila, Annette, Timmie, Tyler, Marie Lavaux, Don, Juan, Cooper, Dave, Tate (c’est pas un plaisir lui), bref tout le monde est de retour et qu’est-ce que c’est bon, c’est là qu’on se rend compte qu’en fait on les aime tous, sans exception (à part Tate pour moi bien sur). Parmi les nouveaux, on a deux des pires psychopathes qu’on à jamais eu dans la saga, les deux méchants, Madigan et Trove, seigneur ils font vraiment froid dans le dos, c’est flippant. Et bien sur, on à Katie… Y’en à qui ne se sont peut-être pas spoiliers alors je ne dirais pas d’où elle vient ni qui elle est mais je l’adore. Elle est merveilleuse, complexe et si intéressante ! Et grâce (où à cause) à ma meilleure Aleksa, je vois trop cette Katie avec Ian ! Merci, Vasila ! :D Ou pas, car si on n’a pas de tome sur Ian et Katie… Bonjour la souffrance et la dépression youhou ! Enfin, pour moi et pour ma meilleure amie, le Katie/Ian est juste inévitable et évident. Ils sont faits pour être ensemble !

Comme je l’ai dit plus haut, l’histoire de ce tome est vraiment à coupée le souffle, peut-être même la meilleure de toute la série et rien que pour cela, et pour le fait que retrouver mes persos chéris me rend folle, je mets un 6/5. Mais il est vrai que la romance laisse un peu à désirer et que la fin n’est VRAIMENT PAS satisfaisante. Ce n’est pas une fin, ça ! L’auteur laisse trop de choses en suspend, surtout vis-à-vis de Tate, Bones et Katie ! On se pose tellement de questions qu’on ne peut que se dire : ce n’est pas fini ! Donc je pense que le spin-off dont à parlée Jeaniene Frost portera vraiment sur Katie (et sur Ian si le seigneur et Jeaniene le veulent bien !) pour répondre à nos questions, car c’est juste impossible. Mais sinon, ce dernier tome m’a achevée. Cette série m’a achevée et m’a rendu accro à vie. J’ai pleurée, j’ai rie comme jamais, j’ai ressenti tellement d’émotions que maintenant, je ne suis qu’une loque. Donc, malgré tout, ce tome est excellent et c’est un énorme coup de cœur pour ce final malgré ses défauts (qui sont vraiment emmerdants…). Mais j’avais oubliée à quel point c’était dur de adieu à une saga qui a changée notre vie. Chasseuse de la Nuit restera toujours le must du must, la crème de la crème de la Bit-Lit, complètement imbattable. C’est une saga à lire ABSOLUMENT, c’est juste une question de vie où de mort ! Ne pas connaître Cat et Bones… c’est ne pas connaître la romance en Bit-Lit. Donc voilà, une saga merveilleuse de plus finie. Et c’est atroce. Mais cette saga m’a fait rêvée. Je me console en me disant que tout n’est pas tout à fait finie car nous avons encore le dernier tome du spin-off sur le personnage de Vlad, Le Prince des Ténèbres, qui doit sortir plus ce mystérieux spin-off dont à parlé l’auteure. Mais c’est la fin de Cat et Bones et qu’est-ce que c’est déchirant. Un septième tome déchirant, une série à coupée le souffle…

A lire. Juste à lire coûte que coûte.

Les Chroniques de Hallow, Tome 2 : Le chant du loup Les Chroniques de Hallow, Tome 2 : Le chant du loup
Marika Gallman   
Une info toute chaude de Bragelonne:
"Malheureusement, il semblerait qu'aucune publication de la suite des Chroniques de Hallow ne soit prévue dans l'année.
Cette série semble d'ailleurs arrêtée chez nous, et j'en suis désolée."

Si quelqu'un a plus de nouvelles sur la suite de la série (auto-édition, nouvelle ME, arrêtée définitivement...?) je suis preneuse :-)
Chronique du tueur de Roi - Deuxième Journée : La Peur du Sage - Partie 2 Chronique du tueur de Roi - Deuxième Journée : La Peur du Sage - Partie 2
Patrick Rothfuss   
J'ai juste adoré ce livre, est encore, c'est un euphémisme. J'ai tout aimé, tout du début à la fin ( un peu comme les deux autres avant lui ). J'ai tellement hâte de lire la suite !
Les Ombres brumeuses, Tome 4 : Succubus et sanglant Les Ombres brumeuses, Tome 4 : Succubus et sanglant
Céline Mancellon   
Marre de voir que Céline mancellon commence toujours de nouvelles séries sans terminé les anciennes un Conseil ne vous attachez pas à ces romans plus de la moitié ne sont pas finis
Destinés, Tome 1 : Un nouveau départ Destinés, Tome 1 : Un nouveau départ
Lucie Barnasson   
Bon je vais y aller direct, ce livre a été une énorme et superbe surprise pour moi.

J'adore les dystopies, qu'elles soient toutes douces comme La Sélection ou plutôt brutale comme Divergente (bon brutal tout est relatif on est d'accord), et ça faisait longtemps que je n'en avais pas découverte une qui me plaise autant que Destinés.

Il y a de tout dans ce livre. Il y a de la douceur au sein des couples qui se forment, il y a de la futilité dans les petites anecdotes de cours, il y a de la dictature (nécessaire à toute bonne dystopie à mon goût), il y a des question, une multitude de questions, mais qui trouvent des réponses au fur et à mesure du livre, et il y a de l'action, beaucoup d'action.

On va vivre dans ce livre tellement de péripéties, qu'avec le recul j'ai l'impression d'avoir lu plusieurs tomes différents, ce qui est un point plutôt positif.

Il y a dans ce monde deux types de personnes différentes, et à plusieurs moments dans l'histoire je me disais : "Ah lui, il fait partie de cette catégorie c'est clair", et puis en fait non. L'auteure nous fait tourner en bourrique mais dans le bon sens du terme. On est complètement happé dans les questionnements des différents personnages et on se surprend à ressentir les mêmes émotions qu'eux.

Ce qui n'est pas pour me déplaire non plus est l'écriture de l'auteure. Elle est très fluide, on a l'impression que tout coule de source pour sa plume, les mots sont toujours bien choisis, et les phrases s'enchaînent très bien. Ce qui fait qu'on avance dans le roman sans vraiment le voir (j'ai dévoré ce livre, qui n'est pourtant pas tout fin, en deux soirées).
J'ai bien aimé que vers les deux tiers du livres on soit de temps en temps du côté de Tristan pour avoir un autre point de vue. Même si j'avoue que les 2-3 premiers paragraphes sont un petit peu perturbants, le temps de s'adapter. Ça nous permet de voir les choses sous un autre angle et de répondre à certaines de nos questions, car bien entendu, Lénia et Tristan n'ont pas les mêmes connaissances sur les sujets abordés dans le livre.

Le monde qui a été développé ici est du un peu revu, ne nous mentons pas, il y a un dôme qui fait penser aux limites des districts dans Hunger Games (ou plus simplement au dôme du livre le Dôme), on a des choses qui ont été interdites car nuisible dans le passé comme dans Promise, certaines personnes se révèlent être différentes des autres comme dans Divergente, et j'en passe certainement, mais malgré cela, le tout mis ensemble forme un très bel univers qui est bien construit.
Rien n'est laissé au hasard et chaque élément qui paraît incongru de prime abord vient de quelque part et on l'apprend au cours de notre lecture.

Un véritable coup de cœur pour moi!!

par alexia120

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode