Livres
436 852
Membres
362 877

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Stigmatis, le sceau des insurgés



Description ajoutée par Isa-aura 2017-09-18T12:48:18+02:00

Résumé

Ivy Naicetone a vu sa vie basculer du jour au lendemain.

Agent pour un organisme privé de haute sécurité, elle n’est désormais plus que l’ombre d’elle-même depuis son accident sur le terrain et l’annihilation de son équipe.

Les responsables ? Un groupe d’individus se faisant appelé le « Sceau des Insurgés », les nouveaux ennemis d’un gouvernement trop laxiste.

Malgré sa souffrance et ses angoisses, elle devra faire face à ce lot de nouveauté qui s’imposera de lui-même.

Partagée entre sa rééducation et son désir d’action, Ivy Naicetone parviendra-t-elle à retrouver les responsables de son état et mettre fin à ce groupe de rebelles qui sévit désormais, brisant la sérénité de tout un peuple ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Isa-aura 2017-09-18T12:48:12+02:00

Mon rêve s’achevait, tandis que je sentais une main caresser mon front avec une délicatesse tremblante. Allais-je pouvoir enfin voir son visage ou simplement ses yeux ?

Je n’eus malheureusement pas la réponse, me réveillant en sursaut à ce même instant.

Un homme, de taille moyenne, châtain aux yeux bleus, se tenait là au milieu de ma chambre, il avait laissé tomber un porte-document en acier sur le sol carrelé.

— Mademoiselle Ford, je… Je m’appelle James. Je suis votre nouveau coach personnel.

Arg… J’avais totalement oublié que la docteure Hemryse et le docteur Sterau avaient décidé de mon sort la vieille.

— J’ai été appelé pour travailler sur votre rééducation, poursuivit-il en voyant que je ne réagissais pas. Je remplace John et Émilie, même si vous n’avez pas réellement eu affaire à leurs services.

Toujours à moitié endormie, dans un profond mutisme, je ne réagis pas.

— Je suis ici pour faire mon job, mademoiselle Ford, et pour aider mes patients à aller mieux, même les plus récalcitrants. D’une façon ou d’une autre, nous formerons une équipe et je veux que nos résultats s’améliorent.

Il m’exaspérait déjà à me fixer ainsi. Je levai les yeux au ciel en me laissant retomber dans mon lit, tout en me recouvrant de ma couette avant de lui répondre enfin, de mauvaise humeur :

— Il est sept heures du matin !

— En effet, je vous laisse vingt minutes pour vous préparer. Je vous retrouve à la cafétéria.

Mon comportement antipathique n’aida sûrement pas à commencer notre collaboration du bon pied, mais je détestais être réveillée en sursaut. Le regardant quitter la pièce, d’un pas hésitant, mon dossier entre les mains, je me levai péniblement, tout en me traînant, en fauteuil, jusqu’à la petite salle de bain où je ne pouvais guère me glisser, comme chaque matin, sur cette chaise médicale qui me permettrait de prendre une douche décemment. Christelle n’étant pas là pour assister mes gestes fébriles. Je n’avais que, pour seul recours, ce petit lavabo pour une toilette rapide. Après ce moment de détente expéditif et tout de même fort contraignant, j’enfilai une tenue de premier choix : sous-vêtements de sport et jogging du centre, avant de rejoindre cet importun qui n’avait même pas pris la peine de me demander si j’avais besoin d’aide pour descendre. J’espérais que ce ne serait pas lui qui s’occuperait de mes soins infirmiers. Car, si c’était le cas, ils avaient bel et bien trouvé un moyen radical de me faire bouger. Mon esprit irrité redoutait le dénouement de tout cela.

Je descendis avec beaucoup de peine prendre mon petit déjeuner à sept heures trente. Heureusement pour moi, je fus aidée deux ou trois fois par des aides-soignants croisant mon chemin.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2018-04-04T16:46:03+02:00
Or

Je remercie les éditions Evidence ainsi que Jennifer pour la lecture de ce livre numérique. C'est la couverture qui m'a attiré et sans avoir lu le résumé, j'ai fait la demande pour cette lecture. Et je ne regrette pas le moins du monde !

Ivy Naicetone est militaire dans une unité très particulière. Une de ceux dont on ne connait pas l'existence, une de ceux qui sont là dans l'ombre pour sauver des otages par exemple sans que le gouvernement ne soit au courant (enfin, tant qu'il ferme les yeux...) Ivy va tomber dans un piège avec d'autres hommes de son unité. Elle seule va s'en ressortir, mais pas indemne. Après de longs mois de coma, elle se réveille, le corps meurtri, la douleur permanente. Réapprendre à marcher devient un véritable parcours du combattant. Et si derrière tout cela il n'y avait pas qu'un seul piège mais toute une machination ?

Une histoire qui démarre au quart de tour. Nous suivons cette jeune femme de 24 ans qui fait partie d'une unité spéciale. Lors d'un "transfert" leur véhicule est miné. Elle s'en ressort après de longs mois de coma. Seule sa volonté, qui est parfois défaillante, lui permet de tenir. Plus nous avançons dans l'histoire et plus le récit devient complexe. D'ailleurs ce dernier est coupé en deux parties. La première est centralisée sur Ivy qui doit devenir une autre pour que tous la croit morte. Il ne s'agissait pas d'un simple piège, il fallait la tuer. Ce qui n'est pas le cas. Cette première partie montre ce qu'elle va traverser afin de réussir à marcher, à retrouver un semblant de liberté. Car lorsque l'on est dans un tel système, personne n'est réellement libre de faire ce qu'il désire. Tout est programmé, étudié à la loupe afin d'éradiquer au besoin ceux qui pourraient trop en savoir ou en voir.

Et puis la seconde partie fait état de tout ce qu'elle va devoir faire pour trouver celui qui est derrière tout cela. Qui tire les ficelles ? Qui lui en veut au point de vouloir toucher toute sa famille et la mettre six pieds sous terre. D'intrigues en mission, de confiance en trahison, il est très difficile de démêler le vrai du faux. Certains jouent double jeu, d'autre sont de parfaits criminels et les derniers au contraire sont juste bien dans leurs baskets.

Ivy est un personnage qui est très complet autant physique que psychologique. Nous suivons son évolution au sein du complexe médical. Ses souffrances, ses doutes, son espoir de s'en sortir un jour et puis il y a cette petite étincelle pour ce James. Elle est forte physiquement et après un tel accident, il est normal de la voir dans tous ses états. Son passé a beau l'avoir rendu dur émotionnellement, la perte de sa vitalité la met plus bas que terre. Pourtant, avec du temps et des personnes qui l'entourent, elle va réussir à donner le meilleur d'elle-même. Malgré les cicatrices, malgré le fait qu'elle ait du mal à se regarder, elle va tenter le tout pour le tout pour pouvoir marcher sur ses deux pieds. Plus de fauteuil, plus de cannes, juste elle. Entrée si tôt dans l'armée, un père et un frère perdu dans différentes guerres, sa vie était toute tracée. C'est une battante et rien ne l'empêchera d'arriver à ses fins.

Autour d'elle gravite quelques personnages : James, Rick, Baudry, Leprince, Axel... Il n'y a pas que des hommes, mais dans ce monde, c'est souvent le cas. Des amis, des compagnons d'armes, des responsables, des manipulateurs... Comme dit plus haut, difficile de savoir qui est vraiment honnête, qui ne l'est pas. Qu'attendent-ils de cette jeune femme qui a déjà donné tout ce qu'elle pouvait à l'Agence ? J'ai été prise dans le récit en les suivant tous avec avidité. Savoir qui était qui, qui cache quoi comme secret. Et puis le fameux sceau des insurgés qui prend de plus en plus d'ampleur. Est-ce le bien ou le mal ? Comment faire la différence ?

Le fait qu'Ivy se retrouve dans un petit village me fait penser que c'est voulu (par l'état) de la maintenir dans un recoin de la société pour qu'elle ne fasse pas de vagues. Ce qui se passe en elle est prenant. Proche de la dépression elle tombe au plus bas pour remonter pas à pas. C'est le cas de le dire. La plume de l'auteur est fluide, sans compter qu'elle nous envoi des flashs de son passé pour que nous puissions mieux comprendre sa psychologie et son état émotionnel.

En conclusion, un livre que j'ai beaucoup aimé. Une histoire qui pourrait même amener une suite au vu du final. Complicité, traitrise, vengeance, règlement de compte et autre du même genre, de quoi satisfaire le plus grand nombre de lecteurs.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/stigmatis-le-sceau-des-insurges-bonacina-isaura-a141433146

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amelie-Raulin 2017-10-17T15:59:34+02:00
Or

Mon Avis :

Ivy Naicetone, militaire dans une unité particulière et secrète, est prise au piège. Il y a quelques mois, c’était d’une explosion, la plongeant dans un coma assez long. Aujourd’hui, d’un corps qu’elle n’accepte plus, d’une vie qui n’est pas la sienne… d’un apprentissage plus long et douloureux que ce qu’elle a pu vivre.

La reconstruction psychologique et physique est compliquée, parsemée de depression et de dévalorisation. L’auteure met l’accent sur la prise en charge, le ressenti de l’héroine, et sa façon de s’en sortir. On apprendra d’ailleurs par flashback qui est cette femme forte mais si faible à la fois, au caractère bien trempé et qui a su se fondre dans un moule qui ne lui était peut-etre pas destiné.

Tous les protagonistes autour d’elle ont une raison d’être là. Medecin, rescapés, sauveurs… Une histoire de vengeance, de règlements de compte, de vérité… mettre en lumière le chemin qui l’a menée où elle est.

Par moments, Ivy m’agace, parce qu’elle est défaitiste et est trop renfermée alors qu’elle devrait être « contente » d’être en vie, peu importe le prix à payer. Mais à la fois, elle est source de courage, de volonté, et d’amour. Que ne ferait-elle pas pour les siens ?

On y découvre ses plus proches amis, ceux qu’elle a vu partir, son environnement naturel.. sa sensibilité. Il n’y a pas grande place pour la romance ici, mais où est la place pour l’amour dans la vie d’un militaire qui part en mission souvent ?

En conclusion:

Comment bouleverser la vie dans un petit village tranquille ? Y ramener un passé compliqué et des personnages forts et attachants. J’ai juste dévoré ce roman, la première fois, parce qu’Isaura m’avait demandé en bêta lectrice. Aujourd’hui parce que je voulais voir les modifications… Et j’adore toujours autant. C’est un de mes coups de coeur de cette année ! Bravo ❤

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 3
Commentaires 2
Extraits 6
Evaluations 1
Note globale 10 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode