Livres
524 135
Membres
542 242

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Stiky : Mes envies

Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad Sword Art Online, Tome 1 : Aincrad
Reki Kawahara    Abec   
Lien de la Chronique:
http://theshadowbooks.blogspot.fr/2013/12/sword-art-online-reki-kawahara.html

Pour commencer, il faut savoir que Sword Art Online est ce que l’on appelle un Light Novel. Pour ceux qui ne connaissent pas ce terme barbare, ce sont de courts romans (généralement autour de 40 à 50 000 mots) d’origine japonaise. Ils sont aussi principalement destinés aux adolescent et jeunes adultes. Il ne faut donc pas les confondre avec les mangas, car contrairement au genre précédemment cité, les light novel sont composé majoritairement de texte avec quelques illustrations ponctuelles au moment clé de l’action. Pour un mystérieuse et obscure raison, ce genre de livre n’est absolument pas édité dans notre pays, ce qui est bien dommage je trouve. Les Light novel pourrait être un élément de lecture pour tous les fans de manga et d'animation japonaise et pourrait ensuite ouvrir la passion des livres chez certains…

Suite à cette introduction sur le genre, parlons plus en détail de Sword Art Online. Certains se seront peut être posé la question vis-à-vis du nom, mais oui, Sword Art Online nous place dans un monde de jeux vidéo. Le concept est simple, nous suivons notre jeune héros qui porte le nom de Kirito dans le jeu appeler « Sword Art Online » qui est un VMMMO, ou tout simplement un M.M.O (Massive Multi-joueurs Online) mais virtuel. Le joueur doit placer une sorte de casque et se retrouve alors totalement plongé dans le jeu, le « full drive ». Sauf que ce qui pourrait être un simple jeu et passe-temps va vite devenir un cauchemar pour les 10 000 joueurs présents sur le serveur. Ils ne peuvent tout simplement pas se déconnecter du jeu. Cela peut sembler tout bête, mais ils se retrouvent donc totalement piéger physiquement dans le jeu, et leur seul moyen de retrouver la liberté est de parvenir à finir le jeu. Pour cela, il faut grimper les 99 paliers et tuer le boss final. Autre détail qui a son importance, toute mort est définitive c’est-à-dire que si le joueur meurt dans le jeu, il meurt dans la réalité. C’est donc dans un contexte de jeu assez compliqué que l’on suit la progression de Kirito au cours de son ascension des divers paliers, mais aussi dans ses rencontres avec les autres joueurs, chose difficile pour lui qui est un joueur solo.

Chose assez étonnante, c’est le comportement des personnages dans le light novel. Tout y est fidèlement retranscrit comme la perpétuelle menace de la mort. La moindre erreur peut être fatale à notre héros, et une seconde d’inattention peut avoir un goût amer. L’univers assez complexe au premier abord est bien expliqué ce qui permet de ne pas se perdre, même si l’on ne connaît rien au monde des M.M.O, et chaque personnage est typiquement un archétype d’un joueur que l’on pourrait retrouver dans un vrai jeu vidéo. On finit par s’attacher aux personnages, et à craindre pour leurs propres vies à chaque instant. On souhaite tellement que Kirito accède au combat avec le boss final, mais ce palier semble complètement inaccessible malgré son haut niveau et son expérience du jeu.

Il faut savoir aussi qu’il y a actuellement 12 tomes pour cette saga, mais qu'ils sont compliqué à trouver en français à cause de son non-licenciement, et donc il faut parfois se tourner vers l’anglais pour se fournir en Light Novel (heureusement pour moi, une partie de Sword Art Online a été traduit par des fans en français !). Pour les curieux, il y a aussi un animé licencié par Wakanim reprenant les 4 premiers volumes de la saga.

Pour conclure, un anime qui m’a fortement plus, et un coup de cœur confirmé et renforcé avec ma lecture du premier volume. Je vais donc me plonger dans les autres volumes (et donc vous les chroniquer au fur et à mesure bien entendu). Et c’est avec espoir que j’espère voir un jour naître en support physique ce genre de livre dans notre pays. En tout cas, je serais un acheteur conquis.

Sword Art Online, tome 2 : Fairy Dance Sword Art Online, tome 2 : Fairy Dance
Reki Kawahara    Abec   
Lien de l'avis : http://theshadowbooks.blogspot.fr/2015/07/sword-art-online-2-fairy-dance-reki.html

Il est inutile de cache mon amour pour la licence « Sword Art Online ». J’ai beau la connaitre par cœur (ou presque), c’est avec une grande joie que j’ai pu enfin mettre la main sur ce second volume (Merci au Edition Ofelbe !). Encore une fois, le second volume français regroupe directement deux tomes de la version Japonaise. Après le sublime travail d’adaptation de l’editeur, que cache cette suite ? L’essai sera-t-il de nouveau confirmé ?

Kazuto Kirigaya, alias Kirito, a réussi à vaincre le terrible monde de Sword Art Online et ainsi parvenir à finir ce jeu mortel. Tout le monde semble être prêt pour retourner dans la réalité après 2ans de jeu. Tout le monde ? Absolument pas. Kazuto n’a pas pu tenir sa promesse de retrouver Asuna dans la réalité, puisque cette dernière n’ai pas revenu avec lui ! Notre héro perd de plus en plus espoir jusqu’au jour une sa dulcinée semble avoir été aperçu dans le nouveau jeu en vogue : « ALfheim Online ». Un nouveau jeu en full immersion basé sur la magie plutôt que sur les skill d’arme. Un monde où il est même possible de voler ! Il ne faut pas plus de chose pour voir Kazuto revêtir le vêtement de Kirito et partir à l’assaut de ce monde, a la recherche d’Asuna. La retrouvera-t-il ? Que cachera ce nouveau monde ?
Ce second volume regroupe la second parti de la saison 1 de l’anime de la série. Un arc qui a pas mal déplu les gens, moi le premier. L’arc de Fairy Dance n’a pas celui que j’ai préféré des 4 actuellement diffusé sur le territoire français. En effet l’anime a fait le choix de mettre l’accent sur la relation entre Suguha et Kazuto, sur l’amour de cette dernière pour son frère. Du fan service ? Peut-être … mais assez mal géré pour le coup. Quel plaisir de voir que ce surplus n’existe pas dans le roman !! Pareil pour la partie IRL, qui est certes ultra sympa à lire puisque l’on a enfin l’occasion de voir nos personnages dans leurs vrai vies en dehors du jeu, qui avait été allongé dans l’anime. Autre point assez intéressant et qui réconcilié avec cette partie de l’histoire est qu’on peut enfin découvrir les partie que l’anime a décidé de ne pas mettre… A savoir quand même un bon quart du livre ! Je n’en dirais pas plus sur le contenu, bien que les connaisseurs ne mettront pas bien longtemps à deviner ce dont je peux bien parler ! Tout est présent dans le roman (en même temps, c’est aussi l’œuvre original !)

Ce tome apporte aussi son lot de petite nouveauté, qui sont peut être totalement inutile, mais qui sont sympathique. En effet nous avons cette fois ci différents points de vue. Outre celui de Kazuto/Kirito, nous pouvons voir quelques instants à travers les yeux d’Asuna, mais aussi de Suguha, sa petite sœur ! Un apport qui donne de la fraicheur, et qui casse aussi avec la froideur de notre héro plus si solitaire !

Comme ce fut le cas pour le premier volume, nous avons toujours la présence des illustrations d’abec, qui apporte une pointe de plaisance dans le récit. Un élément représentatif des Light novel. La couverture a aussi subit une remise en couleurs avec un rouge bien profond ce qui fait ressortir pas mal de détail. La couverture donne simplement envie ! Une nouvelle fois, excellent travail de la part d’Ofelbe !

En conclusion, un second volume qui me réconcilié avec l’arc de Fairy Dance. Maintenant il ne me reste plus qu’à attendre début 2016 pour mettre la main sur le 3eme tome et découvrir Phantom Bullet ! Et surtout, plus les tomes avancent, plus nous nous approchons des arcs inédits, et c’est simplement hâte de les découvrir !! VIVEMENT !
Sword Art Online, Tome 2 : Aincrad Sword Art Online, Tome 2 : Aincrad
Reki Kawahara    Abec   
Lien de la Chronique:
http://theshadowbooks.blogspot.fr/2014/03/sword-art-online-2-reki-kawahara.html

Avant tout, il faut savoir que ceci est ce qu’on appelle un Light Novel. Ce sont des petit roman compris entre 40/50 000, mais d’ont l’univers est souvent proche des histoires de type manga. Il y a par contre que du texte aux seins de ces livres, et autres point à savoir, ils ne sont pas disponible en France…

Seul moyen de les obtenir, c’est de les livres en japonais, sois en anglais (pour ceux traduit par les Fansub) ce qui est déjà mieux, ou alors en Français (Merci à la Baka-Tsuki). Vous ne les trouvez pas dans vos rayons de livres préférer malheureusement, puisqu’aucun éditeur ne les proposes à ce jour dans notre pays, ce qui est bien dommage !

Ce second volume nous compte d’autres moments plus précis de l’aventure de Kirito dans le MMORPG Sword Art Online. Contrairement au tome 1, ou il y a son parcourt dans le jeu du début à la fin, dans ce second volume, nous revenons plus en détails sur le temps de repos pris par Kirito et Asuna durant le 1er volume. Nous retrouvons aussi l’histoire de la quête qui a conduit à faire naitre la seconde lame de Kirito, ou encore la résurrection du familier Pina.

En somme, ce n’est pas à proprement parler la suite directe du premier volume, et pour tous ceux qui auront déjà regardé l’anime, cela ne vous apprendra rien de plus, puisqu’ils y sont déjà intégré au sein des épisodes. Mais cela reste toujours plaisant de retrouvé et d’en apprendre plus sur nos héros.


En conclusion, un volume qui approfondi certain moment passé sous ellipse dans le parcourt de Kirito au sein du jeu Swoard Art Online. J’ai maintenant hâte de me tourner vers le 3eme tome, pour connaitre la suite directe du 1er volume !
Sword Art Online - Aincrad, Tome 1 (Manga) Sword Art Online - Aincrad, Tome 1 (Manga)
Reki Kawahara    Tamako Nakamura   
Après avoir dévoré l'anime en quelques jours, j'ai eu envie d'aller jeter un œil du côté du manga, histoire de voir l'histoire de base et le "matériaux d'origine".

Si les dessins et l'univers me plaisent, j'avoue avoir eu beaucoup de mal à m'y retrouver dans l'histoire. Sans avoir vu l'anime, je crois que je n'aurais vraiment pas réussi à me situer dans la chronologie ou dans les différents lieux.

C'est la première fois que je lis un manga avec de l'action et de véritables scènes de combats et je n'accroche pas vraiment à l'apparence très embrouillée des planches concernées. C'est vraiment un aspect de Sword Art Online que je préfère à l'écran plutôt que couché sur le papier.

À côté de ça, si on connait déjà l'intrigue, il est très plaisant de se replonger dans l'univers de SAO et de retrouver des explications sur des détails du jeu. Si certaines choses rendent moins bien sur papier à mon goût, le manga, l'histoire et ses graphismes restent agréables à lire.

par x-Key
Sword Art Online, Tome 3 : Fairy Dance Sword Art Online, Tome 3 : Fairy Dance
Reki Kawahara   
En gros, une suite qui m'a ennuyée, notamment à cause de trois choix/ développements scénaristiques qui ne m'ont pas plu du tout et du manque de suspens de cet arc. Personnellement, je recommande de s'arrêter au premier arc pour les versions anime/manga (en se spoilant la fin du 2e arc, histoire de ne pas être frustré car on y trouve quand même des révélations et une conclusion plus ou moins satisfaisante). Pour le roman, je ne sais pas ce qu'il vaut alors peut-être dveriez-vous vous laisser tenter. Dans tous les cas, j'ai vu qu'il y avait encore une suite à cet arc, mais on ne m'y verra pas. Ceci dit, je reste sur le fait que le 1er arc [Aincrad] vaut le coup, de part son originalité et son rythme impeccable!

http://imanbooks.blogspot.fr/2016/03/sword-art-online-fairy-dance-t1-t2-manga.html

par Aluna
Sword art Online, tome 4 : Fairy Dance	Sword art Online, tome 4 : Fairy Dance
Reki Kawahara   
Un roman génial.
[spoiler]Je suis rassurée de voir que Akihiko Kayaba n'est finalement pas si méchant que ça. Un éternel rêveur ne peut pas être froncièrement mauvais, même s'il a effectivement tuer.[/spoiler]
L'histoire est génial et la fin aussi. J'ai d'ailleurs tellement hâte de la voir en animé.
En revanche, Kirito a pris un peu trop de coeurs de jeune fille à mon avis.

par Florance
 Sword Art Online, Tome 3 : Phantom Bullet Sword Art Online, Tome 3 : Phantom Bullet
Reki Kawahara   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/03/sword-art-online-tome-3-phantom-bullet.html

RISQUE DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !

Il me tardait tellement de lire cette suite ! Pour ceux qui me connaissent, vous savez à quel point j'adore SAO. Ça avait une telle surprise avec le tome 1, qu'à chaque sortie des tomes suivants, je n'ai qu'une hâte : les lire. Même si avec ce tome 3, le côté magie m'a vraiment manqué, pour laisser place aux armes à feu, il n'empêche que l'intrigue a tout de même su me tenir en haleine. Et retrouver Kirito et Asuna fait toujours plaisir !

Deux ans après le terrible jeu « Sword Art Online », où les joueurs s'y retrouvaient enfermés, Kirito et Asuna essayent de retrouver leur vie d'avant, dans le monde réel. Bien que leur aventure ait été difficile psychologiquement, il n'empêche qu'ils ne peuvent pas s'empêcher de se connecter à d'autres jeux en ligne. Lorsque la rumeur qu'un joueur en tue d'autre grâce à une arme et qu'il tue du même coup la personne se trouvant derrière ce profil, se met en place, Kirito est de suite mandé pour mener l'enquête. Il découvrira alors un nouveau jeu, où la magie n'existe pas et qui est donc remplacée par les armes à feu.

Une fois sur place, il y fera la rencontre de Sinon, une jeune fille qui essaye de surmonter sa peur des armes, suite à un événement qui a ébranlé sa vie lorsqu'elle était plus jeune. En sa compagnie, il va essayer de découvrir qui se cache derrière le masque de Death Gun et quelle est sa raison de vouloir tuer des gens. Une nouvelle aventure, avec de nouvelles règles, de nouveaux rebondissements, mais toujours la même envie : ne pas mourir (dans le jeu).

Comme je le disais plus haut, le côté magie que l'on découvre avec les deux premiers tomes m'a beaucoup manqué. De pouvoir voir les personnages évoluer en combattant uniquement par ce biais était très intéressant et faisait rêver. De ce fait, j'ai été un peu moins prise par ce tome-ci, n'étant pas vraiment fan des armes. Cependant, malgré cela, je l'ai quand même dévoré, ravie de pouvoir retrouver cet univers qui me tient en haleine à chaque intrigue.

Ce que j'ai apprécié, c'est que l'on retrouve Kirito comme il était dans les précédents tomes. Fidèle à lui-même, même si un peu perdu avec ces nouvelles règles, il reste fier et essaye de ne se fier à personne. Il est réfléchi, intelligent, et l'amitié qui naît avec Sinon le surprend de plus en plus. Il n'est pas du genre à s'attacher, mais plus loup solitaire. Il aime faire ses missions seul, alors l'arrivée de Sinon va tout changer.

Quant à Sinon, même si elle a m'a parfois agacée avec ses réflexions et ses réactions un peu vives, ce qu'elle a vécu m'a touchée. Le fait qu'elle veuille enlever cette crainte permanente de son cœur et son esprit, prouve en quelque sorte que malgré ce qu'elle pense, elle est forte et déterminée. Dans la vraie vie, elle a tendance à se rabaisser, à perdre confiance en elle et se refermer sur elle-même. Elle s'en veut énormément pour l'événement qui s'est produit quelques années plus tôt, et elle essaye de se racheter.

Et pour finir, Death Gun. Même si j'ai deviné presque depuis le départ qui se cachait derrière, j'ai apprécié découvrir qui il était peu à peu. Il n'a aucune pitié ni aucun remords à tuer ceux qui le dérange. L'intrigue autour de lui est très bien menée, à tel point que le doute et le suspense sont présents jusqu'à quasiment la toute fin (même si pour ma part, j'avais deviné qui il était). Mais même en sachant son identité, ça ne nous empêche pas de nous poser des questions sur ses gestes, ses propos, et pourquoi il mène cette guerre. Mais surtout, la question qui revient tout le temps est : « Comment peut-il tuer un personnage d'un jeu ainsi que son hôte, qui se trouve chez lui ? ». Et en cela, je dois bien avouer que l'auteur a réussi à m'avoir. Même si, à l'explication, tout paraît logique, on cherche le petit côté magique de l'univers qu'il pourrait y avoir pour la révélation et le mode opératoire.

En résumé, un troisième tome qui m'a plu, mais moins que les précédents. Cependant, j'ai beaucoup apprécié retrouver Kirito & Co, et suivre cette intrigue qui sort de l'ordinaire, ou du moins de l'univers. Une nouvelle intrigue, de nouveaux personnages touchants. Bref, j'ai bien aimé, et je suis très curieuse de lire la suite !

* Je remercie Guillaume et Ofelbe pour leur confiance ! *

Justine P.

par just2iine
Sword Art Online - Progressive, tome 1 Sword Art Online - Progressive, tome 1
Reki Kawahara    Kiseki Himura   
https://aliceneverland.wordpress.com/2015/07/16/sword-art-online-progressive-tome-1-reki-kawahara/

Sword Art Online, c’est sans aucun doute la série animée du moment. Pour ma part, je suis tombée dessus « par accident » sur Game One, et je suis complètement devenue amoureuse de la saga. Il faut le dire, l‘idée de départ est excellente, et la joueuse de MMORPG (les jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs) que je suis s’est régalée devant une telle mise en scène.

L’histoire prend place dans un futur proche. Un nouveau jeu en ligne arrive sur le marché, révolutionnaire car l’immersion dans Swort Art Online est totale. A l’aide d’un NetGear, les joueurs ont ainsi la possibilité de vivre littéralement l’expérience en se projetant dans leur avatar en ligne. Mais lors du lancement du jeu, c’est la stupeur générale : il est en effet impossible de s’en déconnecter. Les joueurs découvrent alors la complexité du jeu : il leur faudra en effet conquérir les cent niveaux de l’Aincrad, et ainsi le terminer pour pouvoir le quitter définitivement et retourner à la vie réelle. Sauf que, dans cet univers virtuel, la réalité reste bien présente. Car si on y meurt, la mort sera belle et bien réelle dans la réalité…

Cet arc s’adresse principalement aux connaisseurs de SAO. Car ici on a un aperçu bien différent du jeu qui peut paraitre assez difficile à prendre en main. L’univers en lui-même est moins expliqué, on rentre directement dans l’ambiance et l’on va rapidement au cœur de l’histoire. Par contre, j’ai aimé découvrir le fonctionnement en lui-même du monde virtuel, on apprend pas mal de choses quant à l’entrainement, l’exploration, les boss… On assiste ainsi aux prémices du jeu, et j’ai adoré ce développement que fournit Progressive.

Mais bien que nous ayons l’habitude de suivre Kirito dans la série éponyme, ici, l’arc Progressive est entièrement consacré à Asuna. Et j’ai beaucoup aimée la (re)découvrir car c’est un personnage que j’apprécie énormément. Surtout, on la voit à ses débuts, avant qu’elle ne devienne « l’Éclair ». Et Progressive complète à merveille Aincrad de ce côté là et nous offre une nouvelle vision, une nouvelle perspective de l’histoire. Je suis conquise.

Le character design est toujours aussi excellent. C’est pour moi une chose primordiale, car même si une histoire peut paraitre superbe sur le papier, si le dessin ne me convient pas je passe mon tour. Mais ici, les traits sont identiques à ceux de l’anime, et pour un shonen, je suis agréablement surprise de ce côté là ! Les détails sont précis, les actions fluides et permettent une compréhension facile et simplifiée. Rien à redire.

Pour conclure, Sword Art Online : Progressive est un excellent complément à la série initiale. On rentre ici plus dans les détails, et on découvre un nouveau regard sur le jeu grâce à Asuna. Je regrette juste un peu le manque de présence de Kirito, mon chouchou, mais cela mis à part, c’est un arc parfaitement réussi. De quoi prolonger encore un peu plus notre présence dans l’univers de SAO…

par Kesciana
Sword Art Online, tome 5: Phantom Bullet Sword Art Online, tome 5: Phantom Bullet
Reki Kawahara   
Ce commentaire est valable pour tout l'arc phantom bullet soit les tomes 5 et 6.

L'histoire reprend à un an après le réveil de Kirito, lorsque Kikuoka -l'homme à qui il doit une faveur pour lui avoir donné l'dresse de l'hôpital d'Asuna- lui demande d'enquêter sur Death's Pistol. Quelque peu sceptique Kirito converti momentanément sone personnage d'ALO à GGO, pour découvrir qu'il a eu la "chance" de recevoir un avatar très rare: celui d'un garçon ressemble à une très jolie fille.

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec ce tome car j'avais trouvé Fairy Dance moins bien qu'Aincraid et que le thème des armes à feu m'attirai pas autant que la fantasy, mais je n'est pas été déçue!Le nouveau personnage Sinon alias Asada Shino est vraiment bien. Contrairement aux autres personnage elle ne joue pas pour s'amuser, mais plutôt pour essayer de surmonter un traumatisme, de plus il n'y a pas de relation romantique entre les deux perso ce qui est un soulagement je trouve.
La fin de l'arc est aussi très réussie!
Sword Art Online - Aincrad, Tome 2 (Manga) Sword Art Online - Aincrad, Tome 2 (Manga)
Reki Kawahara    Tamako Nakamura   
Dernier tome de l'arc "Aincrad" et je suis très contente d'avoir pu retrouver Asuna et Kirito (surtout Kirito! ^^) et l'univers d'SAO en lui-même.

Avec un trait plus "mature", cela aurait donné une toute autre dimension à SAO, un peu comme dans l'animé, plutôt sombre et mystique. Je suis donc encore moyennement convaincue par les dessins, et encore une fois c'est bien dommage. Par contre, je me suis faite à peu près à la bouille d'Asuna mais Kirito... non! Ce n'est pas Kirito, mon Kirito que j'adore!
Je persiste à dire aussi que les deux héros forment un très beau couple, qu'ils sont mignons et que leur amour fait vraiment plaisir à voir.
Quelques passages qui avaient été zappés dans le tome 1 sont ajoutés (Youpi!), ce qui est un énorme plus car certains événements et personnages étaient importants.
De nouveaux personnages entrent dans la danse: Sashi, jeune fille que Kirito n'a pas pu sauver dans le tome 1 (apparition) et Yui, la fille adoptive des deux héros.
L'histoire est d'ailleurs centrée sur cette dernière et d'un certain côté, ça m'a un peu agacé de voir Kirito et Asuna jouer au papa et à la maman. Mais ça fait parti de l'histoire et c'est quand même assez important, surtout pour la suite car Yui n'est pas une petite fille "normale".
A la fin de cet arc, les intentions du méchant de l'histoire, Kayaba, sont encore assez floues, malgré quelques informations en fin de tome.
En bref, j'aime toujours autant ce manga même si le graphisme laisse à désirer.

J'ai hâte de continuer cette saga ô combien originale, fantastique et intense!
L'arc "Aincrad" étant terminé, je vais pouvoir entamer l'arc "Fairy Dance" qui s'étale sur trois tomes avec un tout nouveau jeu, Alfheim Online, un univers fantasy et féerique surtout!

par MaMt

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode