Livres
524 395
Membres
542 658

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

“Did you know that in space it's very, very cold? And there's no oxygen? And if an astronaut fell out of a shuttle without his suit he'd die right away?"

I'm a fast learner. "But that would never happen. Because astronauts are really, really careful."

George gives me a smile, the same dazzling sweet smile as his big brother, although at this point, with green teeth. "I might marry you," he allows. "Do you want a big family?”

Afficher en entier

“Um. So ... Are we going to study?"

Jase slides his thumbs behind my ears, rubbing the hollow at their base. He's only inches from my face, still looking into my eyes. "You bet. I'm studying you.”

Afficher en entier

“You have to kiss me," I find myself saying.

"Yeah." He leans closer. "I do.”

Afficher en entier

“Is Jase already gonna marry you?”

I start coughing again. “Uh, No. No, George. I’m only seventeen.” As if that’s the only reason we’re not engaged.

“I’m this many.” George holds up four, slightly grubby fingers. “But Jase is seventeen and a half. You could. Then you could live in here with him. And have a big family.”

Jase strides back into the room, of course, midway through this proposition. “George. Beat it. Discovery Channel is on.”

George backs out of the room but not before saying, “His bed’s really comfortable. And he never pees in it.”

Afficher en entier

Mon visage s'échauffe alors que je repense à tous les soirs où je me suis assise sur le toit pour observer les étoiles... et les Garrett.

Il hausse un sourcil, comme s'il ne comprenait pas ce que cela peut avoir d'embarrassant. Le pire, quand on est blonde, c'est que tout votre corps rougit : les oreilles, la gorge, tout. Impossible de le cacher.

Afficher en entier

- Je pourrais t'épouser, reconnaît-il. Est-ce que tu veux une grande famille ?

Je me met à tousser, et je sens une main qui me tapote le dos.

- George, en règle générale, mieux vaut parler de ces choses-là en pantalon, dit Jase en laissant tomber un boxer aux pieds de son frère, avant de poser Patsy par terre.

Vêtue d'une barboteuse rose, elle a un petit palmier au sommet du crâne, des bras potelés et des jambes arquées. Elle a quoi, un ans maintenant ?

- Ça ? demande-t-elle en me pointant du doigt d'un air vaguement belliqueux.

- Ça, c'est Samantha, répond Jase. Ta future belle-sœur, apparemment. (Il hausse les sourcils.) Vous ne perdez pas de temps, tous les deux.

Afficher en entier

Spoiler(cliquez pour révéler)Notre maison était l'œuvre d'art de maman, sa façon de prouver qu'elle méritait le meilleur en toutes choses. Mais ce que j'adorais,moi, c'était la vue. Et pendant longtemps, voilà ce que j'ai été: la fille qui observait les Garrett. La fille d'à côté. Mais je ne suis plus spectatrice. Ce que nous partageons, Jase et moi, est réel et vivant. Il ne s'agit plus de regarder les choses de loin, mais de les vivre de près. Et ça, ça ne changera pas.

Afficher en entier

-Je trouve ça super que tu connaisses tout ça, me dit-il doucement. Hé, c'est une étoile filante? On peut faire un vœu quand on en voit une, pas vrai?

-C'est un avion, Jase. Tu vois la petite lumière rouge qui clignote à l'arrière?

-Mon Dieu. D'accord. Et moi qui voulait m'épargner le ridicule.

Afficher en entier

Nous nous dirigeons vers la caisse.

-Profitez bien de votre fin de soirée! nous lance le caissier quand nous partons.

-Tu crois qu'il a compris? je demande.

-Tu rougis encore, marmonne Jase d'un air absent. Je crois que qui a compris quoi?

-Le caissier. Tu crois qu'il a compris pourquoi on a acheté ça?

Il esquisse un sourire.

-Bien sûr que non. Je suis sûr qu'il ne lui est pas venu à l'esprit que nous achetions des moyens de contraception pour notre propre usage. Je parie qu'il s'est dit que c'était un… un cadeau pour une pendaison de crémaillère.

Bon,d'accord, je suis ridicule.

-Ou pour un anniversaire, dis-je en riant.

Afficher en entier

Au bout de cinq minutes environ, je lui lance sa chemise.

-Remets ça.

-D'accord. Pourquoi?

-Remets-la, c'est tout.

- Tu est trop distraite par mon corps, Samantha?

-Oui.

Il rit.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode