Livres
477 545
Membres
458 328

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Stravaganza, Tome 4: la cité des secrets



Description ajoutée par joe 2010-06-01T13:32:02+02:00

Résumé

Présentation de l'éditeur

Matt déteste les livres : sous ses yeux, les mots s'embrouillent. Or, le jour de son anniversaire, il est étrangement attiré par un grimoire au fond d'un magasin d'antiquités. Le soir même, le voilà transporté au XVIe siècle dans la cité de Padavia. Il y fait la rencontre du célèbre professeur Constantin et apprend qu'il est un Stravagante, capable de voyager à travers l'espace et le temps. Dès lors Matt se trouve être le témoin de sombres complots et lui-même est menacé par un danger imminent. Il se pourrait bien que son manuscrit contienne les formules magiques les plus secrètes au monde...

Afficher en entier

Classement en biblio - 186 lecteurs

Extrait

- Je ne peux pas être séparée de Luciano le jour de mon anniversaire, dit Arianna à Barbara. Tu peux comprendre, non ? Tu n'aimerais pas être loin de ton Marco ce jour-là, n'est-ce pas ?

Barbara, la servante de la Duchessa, subissait les affres de l'hésitation. Sa maîtresse l'avait chargée d'une mission très dangereuse, à n'en pas douter. Si elle s'enorgueillissait d'être dans les confidences de la Duchessa, elle savait aussi qu'elle devait informer le sénateur Rossi, régent de Bellezza, des projets de sa fille.

Par ailleurs, Barbara trouvait le plan de la Duchessa désespérément romantique et se passionnait pour les histoires d'amour. Tout comme sa maîtresse, elle était fiancée ; l'heureux élu était un jeune valet de pied du nom de Marco, et la Duchessa avait promis à Barbara une robe et des bijoux hors de prix pour le jour de ses noces. Mais les nouvelle manigances de la Duchessa risquaient de lui coûter son travail bien avant la date du mariage. Et elle pourrait s'estimer heureuse si elle ne perdait que sa place.

- Madame ! lança-t-elle avec une pointe d'appréhension, car elle se demandait comment dissuader sa maîtresse sans paraître déloyale. Pardonnez-moi, mais s'il est des choses qu'une servante ordinaire comme moi peut se permettre... il n'en va pas de même pour une duchessa. Et vous enfuir à Padavia pour rejoindre le Cavaliere alors que vous devezz assister à des réjouissances officielles ne me semble pas la meilleure des idées.

- Et si tu y allais à ma place ? Tu l'as déjà fais.

C'est alors que la servante avait réellement pris peur.

Effectivement, Barbara avait déjà joué le rôle de sa maîtresse par le passé et, à cette occasion, elle avait échappé de peu à un assassinat. Arianna avait fait le serment de ne jamais avoir rcours à un double mais, au fils des ans, elle en était venue à comprendre sa mère qui avait été duchessa avant elle. Pendant des années, Silvia avait fait appel à des doubles pour ses apparitions officielles. Et en dernier lieu, ce stratagème lui avait sauvé la vie.

Il avait aussi sauvé celle d'Arianna. Elle était parfaitement consciente qu'en usurpant son identité, Barbara avait reçu une blessure dont elle garderait la cicatrice à vie, et qui avait manqué de la tuer. Après tout, c'était elle, Arianna, qui avait poignardé l'agresseur de Barbara avec sa dague en os de merlinos pour l'empêcher de lui porter le coup de grâce. L'idée qu'elle ne connaissait pas l'identité de cet homme la travaillait encore de temps en temps.

la maîtresse et la servante s'abbsorbèrent dans leurs pensées au souvenir de se jour funeste.

- C'était différent, Madame, finit par dire Barbara. Je n'ai pas eu à ouvrir la bouche se jour-là. Je suis sûre que le régent et son épouse sauront immédiatement qu'ils n'ont pas affaire à Votre Grâce.

Arianna décida de ne pas insister. Elle doutait que quelqu'un tente d'assassiner la Duchessa de Bellezza lors des réjouissances données en l'honneur de son dix-huitième anniversaire. Luciano - comme le seul fait de penser à lui la rendait heureuse ! - lui avait raconté que dans son monde, c'était une date très importante, et elle avait déjà prévu de fêter l'événement avec lui, mais il n'en allait pas de même en Talie. Néanmoins, en tant que souveraine de la cité, elle se devait de donner un festin. Et Rodolfo, son père et le régent de Bellezza, avait sans nul doute préparé un feu d'artifice pour l'occasion. Malheureusement, elle ne serait pas là pour le voir.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Le quatrième et dernier tome de la série qui nous transporte une nouvelle fois en Italie avec un nouveau personnage : Matt.

J'ai beaucoup aimée ce livre où l'on retrouve tout nos personnages réunis.

Je regrette que les autres tomes ne soient pas traduit en français.

Afficher en entier
Diamant

J’ai trouvé le début un peu embrouillé, où l’auteur raconte à Matt les péripéties des trois tomes précédents de façon anachronique. Enfin ce n’est pas très grave car je m’en souvenais de mon côté. Pour une fois, j’ai trouvé qu’il y avait des péripéties intéressantes tout au long du roman (dans les précédents tomes, les évènements vraiment dangereux arrivaient à la toute fin). Cette fois, ça chauffe pour les Stravaganti !! Je ne me suis pas ennuyée un seul instant dans ce tome ! Je regrette vraiment de ne pas pouvoir lire les suivants, non traduits en français.

Afficher en entier
Argent

Un livre très agréable à lire! Les personnages sont géniaux et très charismatiques. Je viens de me rendre qu’apparemment, en lisant ce tome, j'ai commencé par le "dernier" ^^'

Afficher en entier
Argent

J'ai moins accroché que les précédents tomes.

On découvre encore un nouveau personnage, une nouvelle ville et on ne voie que très peu les personnages que l'on avait découvert précédemment.

Je l'avais lu à sa sortie sans relire les tomes précédents et du coup je me souviens avoir été perdue car je ne me souvenais pas de tous les détails et de l'univers du roman.

Afficher en entier
Or

J'ai eu autant de joie à lire le quatrième tome que les précédents. J'ai trouvé qu'il y avait plus de suspense et plus de chose auquelle on ne s'attendait pas. Peut-être est ce le fait qu'on retrouve tout les héros des tomes précédent, je n'en sais rien. C'est sans doute celui que je préfère

Afficher en entier
Or

J'ai un peu moins accroché à ce tome, bien qu'il soit très bon, lui aussi. Un des personnages phares revient sur le devant de la scène, avec en toile de fond un bon scénario, intriguant et original, une nouvelle ville passionnante et une écriture très fluide, très agréable.

Afficher en entier
Lu aussi

Je me suis bien retrouvée avec Matt et sa méfiance en vers les livres à cause de sa dyslexie (c'est un combat de tous les instants). Je n'ai pas lu les autres tomes de cette saga mais cela ne m'a pas empêche de savourer le livre. L'idée des voyages dans les mondes parallèles est certes déroutante mais telle m'en amusant bien qu'il ait qu'elle que danger. Je me suis attachée à tous les personnages bien que parfois je ne comprenais pas tous (pas lu les première tomes).

Afficher en entier
Or

Un tome de cette magnifique série de Mary Hoffmann qui continue à nous faires visiter l'Italie et les secrets qui trament autour des Stravagantes! Ce tome met d'ailleurs un bel accent sur les rivaux des Stravagantes ce qui permet aussi aux lecteurs de comprendre les buts et enjeux de chaque parti. Belle continuité de la série.

Afficher en entier
Or

Nous voici de retour en Talie avec le quatrième tome de la saga Stravaganza, La cité des secrets. Il s’agit de l’histoire de Matt, un jeune adolescent dyslexique. Quelle n’est pas sa surprise lorsque, le jour de son anniversaire, il est attiré par un livre écrit dans une langue étrange qu’il ne peut déchiffrer. Grâce à ce talisman, il est alors transporté à Padavia où il rencontre le professeur Constantin et apprend qu’il fait partie de la confrérie des Stravaganti. Toutefois, la ville n’est pas sans danger et de sombres complots s’y trament.

Une fois de plus, Mary Hoffman nous livre un roman entraînant et passionnant, mélangeant aventures, fantaisie, danger et amour. Comment aurais-je pu ne pas être séduite par la Cité des mots et le monde des livres que nous sommes amenés à découvrir. Dans le scriptorium de Constantin, les secrets de l’imprimerie nous sont dévoilés petit à petit et nous prenons rapidement conscience des périls que cela peut impliquer.

Padavia est une ville apparemment semblable à la Padoue que nous connaissons mais, contrairement aux cités décrites dans les tomes précédents, je ne l’ai pas visitée, ce qui ne me permet pas de tirer de conclusions quant aux différences et similitudes existant. Les descriptions, bien que moins présentes qu’auparavant, sont toujours aussi imagées et nous plongent réellement dans la Talie du XIVe siècle. Un vrai bonheur !

J En ce qui concerne l’action en elle-même, je l’ai trouvée une fois encore très bien construite, même s’il y avait moins de suspense que dans les tomes précédents. Tout commence doucement, ce qui nous permet de rencontrer de nouveaux personnages et d’en retrouver des anciens, puis le rythme s’accélère, mélangeant les lois contre la magie, l’anatomie, l’impression et édition de livres et l’astronomie. La fin est particulièrement forte et comporte quelques retournements de situation inattendus qui compensent les premières pages quelque peu prévisibles. Une combinaison gagnante qui permet que la tension culmine dans le dernier quart du livre. Il est alors impossible de le lâcher.

Le développement des personnages, qui m’avait un peu déçu dans La cité des fleurs, a compensé l’intrigue un peu trop simple à mon goût. Nous pouvons observer d’une part que le héro a une réelle personnalité et d’autre part que les personnages que nous connaissons déjà ont pour la plupart évolué – bien évidemment, Rodolfo, qui a déjà atteint un certain âge, change moins que Luciano, qui est en pleine adolescence. Autant du côté des Taliens que des Anglais, j’ai apprécié le fait d’avoir autant de détails sur les protagonistes. Les changements vécus par Enrico, l’espion, sont particulièrement intéressants.

Ce quatrième volume de la série confirme une fois de plus le talent de l’auteur et son idée de génie lorsqu’elle a inventé la Talie, les Stravaganti et les talismans. Nous découvrons une nouvelle ville, rencontrons d’autres personnages tout en retrouvant les anciens et sommes entraînés dans de complexes intrigues de cour. De plus, les livres sont omniprésents, ce qui séduira sans aucun doute tous les amoureux de la lecture et de ses mystères !

Afficher en entier
Or

Je ne sais pas trop quoi penser de ce tome enfin je ne l'ai encore pas fini donc vous me direz c'est normal mais j'ai beaucoup plus de mal à rentrer dans l'histoire. Les autres c'est aller tout seul mais là je sais pas ça bloque... Hum j'aime pas ça...

Afficher en entier

Date de sortie

Stravaganza, Tome 4: la cité des secrets

  • France : 2009-04-02 - Poche (Français)

Activité récente

Booksz l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-14T21:55:52+01:00
Ldeor le place en liste or
2017-08-03T20:17:26+02:00
Ldeor l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-03T19:29:54+02:00
A-Key l'ajoute dans sa biblio or
2016-12-03T21:25:50+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 186
Commentaires 26
Extraits 1
Evaluations 47
Note globale 8.39 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode