Livres
432 499
Membres
354 526

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Sublime ajouté par Chemna 2015-10-01T20:24:39+02:00

Il lui dit qu'elle est bien plus que ce qu'il a toujours espéré.

Il lui dit qu'il est amoureux.

Il la supplie de ne jamais disparaître.

Mais elle le fait.

(page 263)

Afficher en entier
Extrait de Sublime ajouté par SlythKhaleesi 2017-05-11T20:50:50+02:00

" Est-il en train de rêver ? Seul un rêve peut vous faire passer du paradis à l'enfer en quelques instants, vous donner envie de tout abandonner pour que cela recommence. "

Afficher en entier
Extrait de Sublime ajouté par Lusitanna 2015-05-14T12:09:01+02:00

Chaque mot semble tellement plus intime quand il est assortit de la sensation de la chair sous les doigts. Colin ne s'est jamais senti aussi proche de quelqu'un, pas même lors de la phase passionnelle au début d'une relation, quand il n'a plus de cervelle et se transforme en érection ambulante. Ici, quand il l'embrasse , la sensation est presque trop intense : il voudrait glisser ses doigts, ses lèvres, chaque partie de son corps, sous sa peau.

Afficher en entier
Extrait de Sublime ajouté par bellajessica 2014-10-12T19:25:51+02:00

– Je suis désolé, Dot, répond-il en laissant la porte se refermer derrière lui.

– Pourquoi tu t’excuses ? C’est toi qui as un plâtre.

Elle se racle la gorge, mais son visage s’adoucit quand elle lui touche le bras :

– Il est cassé cette fois ?

Il acquiesce.

– Alors pourquoi viens-tu travailler ?

Son tablier est trempé : elle a encore fait la vaisselle. Colin se promet de botter les fesses de Dane pour ne pas l’avoir finie avant d’aller en cours.

– Je venais te dire que je vais pas pouvoir travailler pendant deux semaines.

Prononcer ces mots lui coûte beaucoup : en bossant à la cantine, il a moins l’impression qu’on lui fait la charité.

– Deux seulement ?

Elle penche la tête sur le côté pour le regarder droit dans les yeux, flairant le mensonge.

– Ok, quatre.

Afficher en entier
Extrait de Sublime ajouté par magaliB 2017-05-08T17:15:19+02:00

Ce qu'il veut d'elle le rend dingue. Les yeux de Lucy prennent une couleur ambrée, profonde.

- Embrasse-moi, lui dit-elle. Ça va.

Il se penche pour l'embrasser, effleurant à peine ses lèvre des siennes. Chaque baiser est court, délicat, ponctué de regards furtifs et de doux murmures. "Ça va?", auxquels elle répond : "oui". Il commence même à se demander s'il est bien en train de la toucher. Sur le plan purement physique, ses baisers sont tellement plus légers que tous ceux qu'il a échangés avant mais, à l'intérieur, il est proche de l'explosion. Ses mains trouvent sa taille, ses hanches, la tirent vers lui.

Elle frissonne, tressaille. C'est trop.

...

Afficher en entier
Extrait de Sublime ajouté par alexbooks 2014-12-18T00:44:24+01:00

C'est alors qu'un garçon sort de la cuisine. Il enfile un tablier rouge et l'attache à son cou tout en marchant. Il a les cheveux bruns, en bataille, et des boucles lui tombent sur les yeux. Il les remet en place d'un mouvement de tête machinal.

À cet instant précis, elle sent son cœur vide se serrer dans sa poitrine. Jusqu'à présent elle n'a ressentit ni la faim, ni la soif, ni le froid, ni la gêne: oui, c'est bien la première sensation physique qu'elle éprouve depuis qu'elle s'est réveillée sous ce ciel empli de feuilles automnales.

Ses yeux s'attardent à chaque partie de son corps, ses poumons semblent manquer d'oxygène - c'est étrange, elle n'avait pas eu conscience d'en avoir besoin jusque-là.

[...]

Mais il se s'éloigne subitement de la table où sont installées ses camarades et se tourne vers la fille qui l'observe, assise seule dans son coin. Son pouls se met à battre dans son cou: elle arrive à le distinguer, elle a même l'impression de le ressentir dans sa propre gorge.

Et il la voit, bras et jambes nus, vêtue d'une robe printanière en plein automne.

- T'es là pour le petit déj'? lui demande-t-il.

Sa voix fait vibrer.

- On ferme...

Elle ouvre à nouveau la bouche, mais ce qui en sort n'est pas ce que à quoi elle s'attendait - pas plus qu'elle ne se transforme en nuée de corbeaux:

- Je croix que je suis là pour toi.

Afficher en entier
Extrait de Sublime ajouté par SlythKhaleesi 2017-05-11T20:50:14+02:00

" J'ai toujours supposé que ceux qui étaient de l'autre côté étaient tout noirs ou tout blancs - bons ou mauvais. La vie n'est faite que de gris. La mort, ça doit être noir ou blanc. "

Afficher en entier
Extrait de Sublime ajouté par FiftyShadesDarker 2016-12-10T19:19:00+01:00

En dessous, une grande enseigne en fer forgé se balance dans le vent :

Mais si quelqu'un scandalisait un de ces petits qui croient, il vaudrait mieux pour lui qu'on lui mît au cou une grosse meule de moulin, et qu'on le jetât dans la emr.

Marc, 9,42

Afficher en entier
Extrait de Sublime ajouté par lovebook97 2014-08-20T22:15:48+02:00

" Does anyone else know about you ? "

" A boy. "

The woman laughs and closes her eyes, but it isn't a happy laugh.

It's an of-course-a-boy-knows laugh.

A why-did-I-even-bother-asking laugh.

Afficher en entier
Extrait de Sublime ajouté par lovebook97 2014-08-20T22:06:01+02:00

From the kitchen, a boy emerges, pulling a red apron over his neck and tying it as he walks. Wild, curls fall into his eyes, and he flips them away with an unconscious shake of his head. In that moment, her silence heart twists beneath the empty walls of her chest

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode