Livres
486 071
Membres
475 865

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Marlene2303 2019-03-15T14:42:00+01:00

« – Je crois que je suis tombée amoureuse.

– J’espère que c’est de moi, murmure Beck sur le même ton.

Je souris et lui confirme en hochant la tête.

– Oui… de toi.

Ses bras resserrent leur étreinte encore un peu plus, presque à m’en couper le souffle. Mais je m’en fous, parce que ces mots m’emplissent d’un souffle vital.

– Ça tombe bien… Parce que moi aussi, je t’aime. »

Afficher en entier

Malgré ce que je lui ai fait aujourd’hui. Malgré ce qu’il m’a fait. Malgré ce que nous avons découvert, malgré la souffrance dont nous sommes à l’origine, ce silence est confortable et sans prétention. Je sais qu’il faut qu’on parle et je sais aussi qu’il voudra en savoir plus. Mais bordel…

Afficher en entier
Extrait ajouté par sabivilutini 2019-08-01T13:30:17+02:00

- Ne te retiens pas avec moi, Beck. S'il te plaît, ne retiens rien.

Une touche d'inquiétude filtre à travers son regard.

- Sela, je ne peux pas m'empêcher de te traiter avec égards. Tu es précieuse, ce n'est pas la même chose que d'être fragile.

- Compris. Tu peux me susurrer de gentils et précieux mots d'amour, mais tu as plutôt intérêt à me baiser comme un animal en même temps.

- Oh, putain !

Sa bouche revient se plaquer sur la mienne.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sabivilutini 2019-08-01T13:30:05+02:00

Putain, elle me sourit à moi, pour me rassurer, moi.

J'ai un nouveau pincement au cœur et je manque m'avancer vers elle, mais ses prochains mots m'arrêtent net.

- C'était ma faute, en fait.

- Putain, jamais de la vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Venus13013 2019-03-17T01:03:11+01:00

Je prends une nouvelle grande inspiration et je sens mon coeur convulser sous le coup de l'agonie.

Bon Dieu, ce que ça fait mal !

Tellement mal.

Mon coeur, ma poitrine, ma tête.

Mes poumons. Mes os. Je ressens le poids écrasant du deuil de ma vie jusque dans mes os.

Afficher en entier

Ne me traite pas comme une chose fragile. De ta part, je ne le supporterais pas. J’ai besoin que tu me montres que tu penses que je suis forte, belle et aussi dure qu’un montre en brique. Si tu n’as pas cette image de moi, alors je ne le croirai pas moi non plus.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode