Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sune_Aaseri : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Cas mille Cas mille
Huguette Conilh   
Cas mille est une chouette nouvelle qui met, malheureusement, en avant toute notre haine de la différence : on sent Camille incertain, méfiant d'une mauvaise blague, quand un premier garçon lui fait des avances, on sent également le regard pesant des gens sur une sexualité qu'ils ne connaissent pas, ainsi que le dégoût et la déception de ses propres parents... Bien sûr, on avance avec notre temps et la vie des homosexuels est sans aucun doute plus heureuse aujourd'hui qu'il y a un demi-siècle mais tout ça va trop lentement...

Mon avis complet
[spoiler]http://lunazione.over-blog.com/2015/05/cas-mille-huguette-conilh.html[/spoiler]

par LunaZione
Une bière, des mangas et un sourire charmant Une bière, des mangas et un sourire charmant
Hope Tiefenbrunner   
Sa couverture et sa description m'avait donné envie de déja l'avoir pour le lire, une fois entre les mains je ne pouvais plus attendre...

David, arrogant avec une lourde tendance pour la franchise brutale est tiré de force dans une soirée organisée par Hélène, la petite-amie de son frère. Au cours de cette soirée mortellement ennuyeuse et où David s'imagine vomir sur le tapis de l'entrée d'Hélène qu'il déteste de toute son âme, il sent le vent tourner quand Yohan décide de passer outre son regard de tueur. Tous deux passionnés de mangas et même si au début ce n'était pas gagné, Yohan refuse d'abandonner et au fil de la lecture on voit leur relation prendre un peu plus de volume. C'est une première pour David qui n'a jamais été dans une vraie relation.

David est un cas spécial, un vrai phénomène. Sa franchise est son point fort. Il ne tourne pas autour du pot, dit les choses comme elles sont et ne s'encombre pas du reste. A l'opposé, Yohan est plus calme et réfléchit. C'est un duo qui fonctionne pour le rythme, pour l'attraction mutuelle et ce désir de plaire à l'autre bien qu'on sente les réticences de David. Leur relation est agréable à découvrir, drôle et sexy. Ils se découvrent, ils s'apprivoisent, jusqu'au moment où il est l'heure de ce fameux instant : La remise en question.

L'histoire mélange plusieurs sentiments, elle est également un mélange entre des scènes hilarantes, émouvantes, sexy, légères, simplement drôle etc... On passe par un peu toutes les émotions et ça ne rend l'histoire que plus prenante.

En bref, c'est une histoire géniale qui mélange l'humour, la sensualité, la tendresse et un brin de folie. La plume de l'auteur est agréable et fluide. L'intrigue douce et bien menée du début à la fin. Seul regret pour la fin un peu trop rapide, mais hormis cela, un excellent moment. Une belle découverte rafraîchissante.

par Linkward
La Cité des ténèbres, Tome 5 : La Cité des âmes perdues La Cité des ténèbres, Tome 5 : La Cité des âmes perdues
Cassandra Clare   
Oh mon Dieu ! Je suis encore toute retournée de ma lecture de City of Lost Souls.
J'admets honnêtement, que si on me proposait maintenant un aller-simple pour le monde des Chasseurs d'Ombres, j'accepterais.
Le 4eme tome m'avait un peu laissé sur ma fin, et légèrement déçu.
Pas de doute, ce roman, 5e opus, vient de de réussir l'exploit d'être aussi exceptionnel que la première trilogie. Cassandra Clare est définitivement une magicienne.

Résumé :
Jace et Sébastien ont disparu, ne laissant que sang et débris de verre derrière eux.
Mais ils réapparaissent très vite, et l'horrible vérité laisse choqué tous les proches de Jace.
Les deux garçons sont liés. Il n'y a pas moyen de blesser l'un deux sans que l'autre saigne.
Seul peu de personnes, croient que Jace peut encore être sauvé. Ainsi, Simon, Isabelle , Magnus et Alec vont tout faire pour aider Jace. Tandis que Clary prend un pari risqué , mettant un jeu sa vie et l'âme de Jace... Mais existe t-il encore une chance qu'il soit sauvé ?
Et à quel prix ?


- Encore une fois, les points de vue divergent assez souvent dans un même chapitre. Nous laissant , comme d'habitude , avec une envie irrépressible de tourner les pages pour continuer la mini-intrigue que nous suivons.. C'est avec plaisir que j'ai suivi les différentes pensées des personnages : Clary, Simon, Isabelle, Sébatien...

Chacun dévoile une nouvelle facette de sa personnalité :

• Clary est forte , combattante et courageuse. Je me suis délectée des scènes où on la voit en pleine action. Nous découvrons, Clary la ' Chasseuse d'Ombre ' et non plus l'adolescente qu'elle était.
On souffre avec elle, tout au long : de voir Jace même si ce n'est pas vraiment lui, de faire chemin seul sans presque aucun soutien. Ses certitudes Seront remise en question, elle va douter de beaucoup de chose, mais jamais de son amour pour Jace ♥

• Isabelle dévoile ses sentiments, montre une fragilité attendrissante et pour une fois elle aussi a besoin de quelqu'un. D'une certaine façon, elle devient plus humaine, quittant cette façade de « combattante ».
• Et Simon, bien sûr. Mon Dieu , que j'aime ce personnage !
Il est adorable, toujours le meilleur ami au monde pour Clary. Il se sacrifie. Apprend à s'accepter soi-même. Cela été merveilleux de suivre ce personnage.

♥ Si Jace et Clary m'avait manqué dans le 4e tome, ici ce n'est pas le cas. Ils sont de retour, toujours aussi émouvant, aussi soudé. Je crois que c'est vraiment à travers ce tome que j'ai compris qu'ils étaient fait pour entre ensemble. Qu'ils étaient indissociable.
Ils m'ont donnée des papillons dans le ventre, des images pleins la tête .. Leurs moments sont magique, hors du temps.


☼ Le style est très addictif comme d'habitude, on le dévore jusqu'à la fin sans s'arrêter .
Je suis bluffée comment Cassandra Clare a su joué avec le vrai-Jace et son « nouveau lui » , jongler avec cette double personnalité de Jace. Comment elle a réussi à les différencier avec talent. C'est tout simplement... Incroyable. Chapeau !

☼ Ce tome est beaucoup basé sur les sentiments , les émotions et sur les relations entre les personnages. Pas de panique, l'action est bien là, mais à mon goût c'est ce côté en particulier qui est ressorti.
Les sentiments sont tellement bien décrits, nous ressentons absolument tout . À tel point, que notre lecture en devient intense. Je suis passé par toute les phases : L'angoisse, l'émotion, la tendresse, la joie, l'espoir et la peur. Tout nous mène jusqu'au dénouement.
Un seul mot pour celui-ci : Grandiose . Le tome 5 fini avec brio, sans nous dégoûter. Pas de doute je me jetterais sur la suite dès qu'elle sortira.

A tous les fans, LISEZ cette suite. Je vous conseille même de le tenter en VO ( comme moi ) , vous ne serez pas déçu.


par DML12
L'eau noire L'eau noire
Chloé Bourdon   
Petit livre simple et efficace je me suis fait vraiment plaisir à le lire l'histoire est envoutante et passionnante !
J'ai adoré son côté sombre excellent pour moi à relire ...
Le dernier chasseur de Vampire, tome 1 : L'éveil Le dernier chasseur de Vampire, tome 1 : L'éveil
Cendre Elven   
J'ai dévoré ce premier tome de la trilogie ! Les personnages sont vraiment attachant, notamment notre cher Eliot ! J'ai bien envie de créer un groupe de pompomgirls rien que pour lui !
L'histoire se dévoile doucement dans ce premier volume, ce qui peut être perturbant au départ, jusqu'à ce que les informations soient distillées au fur et à mesure de la lecture et qu'on se rende compte que le personnage principal n'en connait pas plus que le lecteur.
En ce qui concerne le fan service, j'ai été légèrement frustrée, mais un autre avancement de la relation aurait été de mauvais goût, donc on attend juste avec impatience de lire le Tome 2 puisque la fin du T1 est carrément frustrante !
Bref, pas besoin d'hésiter bien longtemps sur ce volume, c'est sans risque, à condition d'être d'attaque pour les suivants qui promettent d'être encore bien meilleurs dans l'intrigue et le développement des personnages !
Signes Signes
Anna Martin   
Cette histoire toute douce ravira les cœurs tendres. Elle s’apparente davantage à un Young-Adult puisque Luc et Caleb, les deux héros et narrateurs, viennent tout juste de fêter leur dix-huitième anniversaire. Ils vont ensemble découvrir leur première expérience sexuelle et l’amour avec un grand A.

Luc est quelque peu traumatisé par l’éducation d’un père homophobe à la logorrhée particulièrement assassine, décédé depuis un an, et d’une mère alcoolique qui n’a jamais eu d’élan affectif. Il vit chez sa grande sœur et passe son temps à alimenter son blog ou il trouve un certain réconfort auprès de ses nombreux suiveurs. Il n’aspire qu’à rencontrer quelqu’un qui le comprenne et l’aime pour ce qu’il est avec son look goth et ses attentes romantiques. C’est par hasard qu’il découvre avec admiration un cliché et qu’il prend contact avec son auteur.

Caleb est un jeune homme courageux qui combat sa surdité en refusant d’exprimer une quelconque émotion faciale nécessaire pour maîtriser le Langage des Signes. C’est en utilisant un propre langage qu’il communique avec ses parents et avec les autres personnes en lisant sur les lèvres et écrivant. Dans son isolement forcé, Caleb a une passion : la photo. Et il semblerait que son professeur de photographie ait remarqué son œil averti et son talent.

Dès les premiers échanges, c’est une évidence. Luc et Caleb sont faits pour se rencontrer et vivre une grande histoire. Au cours de leurs nombreuses rencontres virtuelles et réelles, ils créent une bulle, une entité propre qui les poussent respectivement à se surpasser. Au contact de Caleb, Luc se détend, prend confiance en lui, respire enfin. Quant à Caleb, grâce à la bienveillance de Luc et son soutien, il repousse ses limites et s’affirme auprès de ses parents. En toile de fond, nous déambulons dans les rues de New York, dans son métro bondé aux sonorités musicales ou encore ses bars branchés où chacun peut être ce qu’ils souhaitent.

Les deux jeunes hommes sont vraiment touchants, ils se dégagent d’eux une douceur qui vous inonde durant toute la lecture. Le handicap de Caleb est traité avec pudeur et n’est pas au centre de cette histoire. Les deux hommes créent leur propre langage. Dire que j’aurais aimé un peu plus de drame serait vrai, retrouver Luc et Caleb quelques années plus tard aussi. Qui sait avec de la chance, Anna Martin nous le proposera un jour ? Avec ce récit simple, bien écrit, elle expérimente les premiers émois, le passage à l’âge adulte, la réalisation de ses rêves les plus fous et le dépassement de soi. En ça, cette romance est très réussie !

Ce n’est pas le coup de cœur auquel je m’attendais. Cette couverture magnifique me racontait une histoire plus sombre, compliquée, je ne m’attendais pas du tout à ces très jolies prémices.
Given, Tome 2 Given, Tome 2
Natsuki Kizu   
... Bon, c'est quand qu'il sort, le tome 3 ? J'ai affreusement envie de la suite.

C'est ce tome qui, chez moi, a déclenché un véritable coup de cœur pour cette série. Le premier tome mettait en scène l'action et montrait l'éveil des sentiments d'Uenoyama, mais le second entre dans le vif du sujet. Le parallèle entre la musique et l'amour, entre les cordes de la guitare et celles qui se tendent dans le cœur, est absolument magnifique. J'ai trouvé cela tellement touchant, moi qui pourtant ne suis pas très musique, je me suis vraiment senti ému. Bien que le passé de Mafuyu soit assez prévisible et que des indices en sont donnés dès les premières pages, cela ne gâche rien au plaisir de la découverte : cette mangaka a un don pour décrire les sentiments, je m'y suis totalement retrouvé. Et l'évolution de la relation entre Mafuyu et Uenoyama se fait avec beaucoup de naturel, cela se sent.
L'intrigue en elle-même est toujours passionnante : le tome tourne autour de ce concert qui se profile et auquel le groupe doit se préparer. Mais les états de chacun menacent l'équilibre du groupe - ce que j'ai trouvé très "vrai", ça ne m'a pas paru forcé du tout. C'est avec plaisir également que l'on en découvre un peu plus sur la vie sentimentale d'Akihiko, qui s'avère d'être plus complexe qu'il n'y paraît. Moi qui pourtant n'aime pas tellement quand un manga se disperse en plusieurs couples, ça m'a paru justifié : l'expérience d'Akihiko permet d'y voir plus clair dans les sentiments d'Uenoyama.

Ce que j'aime vraiment, dans ce manga, c'est qu'il y a tant de points qui auraient pu être ratés, des écueils qui auraient pu ne pas être évités ; mais au final, ce qui aurait pu s'avérer cliché ou prévisible est tourné de telle façon qu'on se prend au jeu. Je me surprends à l'adorer, et c'est une sensation plutôt agréable.

par Nepheris
La Cité des ténèbres, Tome 4 : La Cité des anges déchus La Cité des ténèbres, Tome 4 : La Cité des anges déchus
Cassandra Clare   
Wow… Je viens juste de le finir. Il est tout simplement magnifique ! J’en suis encore toute chamboulée.
Pour commencer, je vais parler de la lettre. Je la trouve sublime ! On découvre réellement comment Jace voit les choses, ce qu'il ressent, ses sentiments. J'en ai eu des frissons !
Concernant le livre. La première chose que j'ai noté, c'est que Simon est nettement plus présent. Il essaye de s'adapter [spoiler]à sa condition de vampire[/spoiler]. Je l'ai préféré dans ce tome-ci que dans les précédents. D'un certain côté, je l'ai trouvé plus mature, malgré une grosse bêtise qu'il a commise.
Jace est plus "tortué" que dans les autres tomes, mais ça ne l'empêche pas de faire des répliques sarcastiques, même dans les pires situations.
Clary, toujours fidèle à elle-même, n'en fait qu'à sa tête, quitte à se fourrer dans les ennuis jusqu'au cou.
Concernant l'intrigue, j'ai adoré ! Elle est tellement bien ficelée que je n'ai pas réussi à savoir comment ça allait se terminer, ni qui était derrière tous ça. J'ai été tenu en haleine jusqu'au bout, aucun temps mort, et dans les 3 derniers chapitres, tout s'enchaîne et s'accélère. Jusqu'au moment où on se dit "Ouf', c'est fini"
Et là, "pof" un nouvel événement, et on se rend compte que c'est loin d'être terminé.
C'est une fin comme ça dans ce livre. Elle fait passer le dénouement du tome 1 et du 2 pour une promenade de santé ! Cassandra Clare a vraiment le don pour les gros retournements de situation. C'est une fin horrible, qui laisse pleins de questions en suspens. Quand j'ai lu la dernière phrase, ma première réaction a été de regarder s'il ne manquait pas une page. Et bien non. On termine ce bouquin sur un gros cliffhanger. Et on ne peut s'empêcher de se demander comment ça va évoluer, quel sera le dénouement (si il y en a un !).

Amour, joie, tristesse, colère, action, suspens et rebondissements, voilà les ingrédients de City of Fallen Angels.

J'ai vraiment hâte de pouvoir lire City of Lost Souls !
Des Ailes Des Ailes
Nathalie Marie   
Je remercie chaleureusement Nathalie Marie de sa confiance et de m’avoir confié sa nouvelle afin de lui donner mon avis.
Quel plaisir de retrouver la plume délicate de Nathalie. Avec cette nouvelle, elle nous offre un fois de plus, une histoire pleine de douceur, de tendresse, d’amour… et cela nous réchauffe le cœur en ces périodes de fêtes.
C’est l’histoire d’un don de soi, d’une acception, de reconnaissance, c’est l’histoire de décisions et de choix qui changent le courant d’une vie.
C’est tout simplement l’histoire de Maël et Nathan, deux jeunes hommes, touchants, attachants et tellement humain, que les aléas de la vie ont réunis. Parfois, il suffit de tendre la main pour sauver un être en perdition. Il suffit de lui ouvrir les portes de son cœur et votre âme pour qu’il se reconstruise. Voici ce que Nathan, un homme d’une grande générosité, avec un cœur en or, mais tellement humble malgré tout, réalise et offre par amour …
L’auteure nous conte l’histoire d’un don de soi qui se concrétise par un amour infini.
Merci à l’auteure pour ce joli moment de douceur, et grâce à elle, désormais, mon chocolat chaud aura une toute autre saveur.

  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3