Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de SunShine57 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Cycle de la brume, tome 3 : Les Lumières de septembre Le Cycle de la brume, tome 3 : Les Lumières de septembre
Carlos Ruiz Zafón   
http://wandering-world.skyrock.com/3083084291-Les-Lumieres-De-Septembre.html

Ouaw. Ouaw. Ouaw. C'est définitif : je suis un grand fan de Carlos Ruiz Zafón. Les Lumières De Septembre m'a tout simplement fait tomber amoureux de cet auteur. Si j'avais été énormément séduit par Le Prince De La Brume et un tout petit peu déçu ( mais toujours conquis ) par Le Palais De Minuit, ce livre, lui, m'a carrément rendu accro à la plume de Monsieur Zafón.
Nous retrouvons une nouvelle fois les éléments que le romancier maîtrise à la perfection : il parvient à nous décrire des paysages paradisiaques, saisissants grâce à leur beauté et leur magnificence, et à nous faire frissonner de terreur en un battement de cils. Oh god, rien que d'y repenser, je suis aux anges. J'adore la façon d'écrire de l'auteur, ce n'est pas plus compliqué. Il nous transporte littéralement à travers ses mots, ses phrases, ses métaphores. On s'approprie sans aucune peine son monde, ses personnages, et toutes les violentes émotions qu'il couche sur le papier. Ce récit est un diamant brut, qui nous coupe le souffle.
Irène, Dorian et Ismaël ( et Hannah dans une moindre mesure ), les personnages principaux de l'intrigue, sont des adolescents humains au possible, touchants, et tellement dotés d'espoir qu'ils en deviennent merveilleux. En effet, durant notre lecture, ils vont vivre des tas d'aventures horribles, effrayantes et dérangeantes. Mais, toujours, ils vont se dépasser et faire tour leur possible pour s'en sortir. Carlos Ruiz Zafón nous offre une magnifique leçon de vie et de détermination. Nous faisons réellement face à un combat pour ce qui est juste. Le Bien et le Mal s'affrontent dans ce roman, et un seul camp ne pourra réchapper de cette guerre.
D'ailleurs pour vous parler des rebondissements de l'histoire, sachez qu'ils sont tous inattendus et atrocement poignants. Je n'ai rien vu arriver en 264 pages ! Nous sommes véritablement ancrés dans le récit. Entre ombres mystérieuses, légendes aussi effroyables que captivantes, et âmes en quête de vengeance, nous ne pouvons pas respirer une seule seconde ! J'ai tourné les pages de ce livre sans m'en rendre-compte ! Les mots s'écoulent telle une cascade infinie, sans même que nous nous en apercevions.
De plus, Les Lumières De Septembre possède également une sublime histoire d'amour, qui m'a touché en plein coeur. C'est une de ces romances douces et tendres, qui paraissent si vraies qu'elles pourraient avoir lieu partout dans le monde, en ce moment même. Je vais taire les prénoms des deux adolescents qui vont s'éprendre l'un de l'autre, mais il faut savoir que le couple qu'ils vont former est adorable, émouvant, et terriblement réaliste. J'ai eu des étoiles plein les yeux à de très nombreuses reprises !
Évidemment, notre addiction ne fait que redoubler lorsqu'on découvre les endroits où l'auteur nous embarque. La Baie-Bleue est un village magnifique. Je pouvais presque entendre les mouettes et les va-et-vient des vagues d'un bleu inouï. Les grottes, le phare, les bandes de sable blanc et Cravenmoore sont autant de lieux formidables et exceptionnels, qui nous en mettent plein la vue ! Les descriptions sont géniales et claires tout en étant courtes, exactement ce que j'aime.
L'atmosphère du livre est fascinante. On passe de l'admiration et de l'extase à l'effroi et la peur sans arrêt. Au départ, tout est calme... Trop calme, dans le fond. On sent bien que quelque chose pèse au-dessus des protagoniste, quelque chose qui dépasse l'entendement. Le suspense va alors crescendo, et il nous pousse presque à fermer les yeux tant l'adrénaline et le stress deviennent palpables. Une boule de feu se forme au creux de notre estomac, et on panique rien qu'à l'idée de tourner la prochaine page, méfiants de ce qui nous attend. Haaaaa, que d'extraordinaires émotions !
Mais ce n'est pas tout ! Derrière cet aspect très fantastique de l'histoire se cachent énormément de beaux messages et d'enseignements. Nous devons apprendre à vivre avec l'ombre qui sommeille en nous, à faire la part des choses, à vivre pleinement, et à cesser d'avoir peur de notre passé. Les souvenirs qui nous hantent s'effaceront si on arrive à passer à autre chose et à écrire un nouveau chapitre de notre vie. C'est vraiment cela qui me touche avec cet auteur : il sème des tas de réalités dans un univers surnaturel et mirifique.
En définitif, Les Lumières De Septembre est un roman époustouflant, qui nous prend aux tripes et nous fait pénétrer dans un monde de ténèbres passionnantes. J'ai vraiment été subjugué par chacun des personnages, par le cadre de l'intrigue, et par la plume - toujours aussi éblouissante - de Carlos Ruiz Zafón. Au fond, lire cet ouvrage c'est, et je cite une phrase du livre qui décrit à la perfection mes pensées, "comme s'enfoncer dans un rêve à la fois enivrant et terrifiant".

par Jordan
Le Cimetière des livres oubliés, tome 4 : Le Labyrinthe des esprits Le Cimetière des livres oubliés, tome 4 : Le Labyrinthe des esprits
Carlos Ruiz Zafón   
Je n'ai jamais été déçu par cet écrivain et celui ci est au sommet. Il m'a fait relire les autres livres car c'est la "clé" des autres récits . Il n'est pas forcément facile à lire, mais il me doit beaucoup d'heure de sommeil, ne pouvant le lâcher....je me suis jeté sur la suite de cette merveilleuse saga. Ce livre est aussi beau que les précédents. La magie opère dès les 1ères pages. J'arrive à la fin avec le même pincement au coeur à l'idée que c'est la fin. A lire absolument pour les amateurs de Carlos Ruiz Zafon !
Les Sorcières de Kinvar, Tome 2 : Emily et l'homme au masque d'argent Les Sorcières de Kinvar, Tome 2 : Emily et l'homme au masque d'argent
Marie-Laure Junier   
Je remercie Sylvie des éditions Anyways pour m'avoir permis de découvrir la suite de cette saga. J'aime beaucoup la couverture, elle est beaucoup plus sombre que celle du premier tome. Par contre je m'imaginais autre chose en voyant le personnage sous le masque, dont je tairais bien entendu.

Nous retrouvons Emily qui va "sauver" Charlotte une fois de plus de la machination d'un être mauvais. Sans le savoir, elle vient d'enclencher une course poursuite contre elle et sa cousine. Alors qu'elle tente de fuir les lieux, elle va faire la rencontre d'un être particulier qui va les aider. De fil en aiguille, Emily va devoir suivre un chemin tracé afin de tenter d'éliminer la menace qui la poursuit. Mais ce n'est apparemment pas qu'une menace qui les poursuit...

J'avais envie de savoir ce qui allait se passer après l'épisode du tome 1 m'attendant à plus d'actions. Il y en a plus, c'est certain. Le prologue nous emmène dans des temps anciens où certains animaux portaient des médaillons. Une bataille semble se dessiner à l'horizon. L'appel du plus sage de tous les sages est envisagé. Une prophétie a vu le jour et l'animal va voir son avenir se transformer. Puis, nous sommes aux côtés d'Emily. Plusieurs rencontres, plusieurs personnages font leur apparition ou dévoilent leur identité. C'est à partir de là que les complications arrivent. Le Beltain est une épreuve que toute sorcière digne de ce nom se doit de passer. Et ce qui se cache en dessous ? Un pacte, une idée reçue que tout ira pour le mieux par la suite, un affront à ce que la plupart des sorciers et sorcières pourraient trouver malsain, impensable et bien plus encore, mais qui oserait dire le contraire ? L'aventure débute rapidement, un enlèvement forcé, un train pris en marche, un château sorti de nulle part et une grotte qui n'en a pas que le nom... Bien des éléments se suivent et ne se ressemblent pas.

Je dois avouer qu'arrivée à la fin de ce tome, je n'ai pas encore compris le lien entre le prologue et la suite. Une question qui reste sans réponse. Il y en aura d'autres de questions sans réponses, en même temps, il s'agit d'une saga, donc si nous avions tout d'un coup, cela ne serait pas drôle. J'ai bien aimé l'histoire d'une manière générale. Une jeune fille qui veut à tout prix sauver sa cousine des griffes de monstres qui ne sont pas si éloigné que cela. Le seul hic, c'est que j'ai trouvé que tout allait très vite. Les actions s'enchaînent sans laisser beaucoup de souffle à l'héroïne, c'est quelque chose que j'apprécie. Par contre il y a des points où l'auteur passe trop vite. La rencontre avec Jordan par exemple qui est comme qui dirait oublié durant une bonne partie du livre pour le revoir beaucoup plus loin.

Les poupées ont leur place par moment. Les suivre est un vrai bonheur. Je reste perplexe sur certaines d'entre elles car je me demande s'il n'y a pas anguille sous roche... Je ne cache pas les araignées qui sont sur la couverture et qui "yeurk" complet. Dire qu'elles ne sont pas pire que je croyais... En fait si, elles le sont et le peu que nous les voyons suffit à hérisser les poils de dégout (non pas de peur, désolée).

Côté personnages Emily n'a pas vraiment changé. Elle a pris quelques mois et aiment ce qu'elle vit. L'école, ses amies, ses poupées, sa relation amicale virtuelle, sa magie qui a plus l'effet d'un pétard mouillé... Sa particularité physique semble donner des ailes à des personnages qui semblent la vouloir pour eux, pour un autre... Je me suis bien fait avoir avec Gaétan. Je n'arrivais pas à savoir ce qu'il est, pourquoi il agit de cette façon. Un bon point pour lui. Son changement d'humeur est incompréhensible, jusqu'à ce que l'auteur explique ce qui se passe.

Après la dernière phrase je me suis demandé qui était ce "il". Une fois que le voile est soulevé ce qui se passe avant est compréhensible et logique surtout. Concernant Charlotte, j'ai du mal avec ce personnage. Elle me parait frivole, surtout après ce qui a failli lui arriver. Un cœur d’artichaut qui, en temps de guerre me paraît trop léger. En suivant cette cousine, la fin qui est à son propos est tellement rapide que je ne suis pas certaine d'avoir tout compris. C'est en relisant que je me suis dit "hein?". C'est vraiment bizarre et je me demande bien ce qui va se passer par la suite. J'ai bien aimé l'histoire de Roman. Par contre concernant Danshalir c'est un mystère quasi-complet et je me demande si nous en sauront plus par la suite.

Des annexes terminent le livre sur "tout sur les loups". C'est dommage, j'aurai apprécié de pouvoir le lire avant de découvrir le récit car des éléments qui m'ont manqué lors de la lecture aurait pu être comblé et j'aurai apprécié ce tome 2 plus. L'histoire est sympathique, avec de bonnes idées. L'originalité est au rendez-vous. Je regrette qu'il n'y ait pas plus de détails lors des scènes d'actions et qu'elles ne soient pas plus longues. Un second tome que j'ai trouvé trop rapide qui aurait mérité plus de temps sur certains passages et sur l'histoire de Charlotte également pour mieux la comprendre.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-sorcieres-de-kinvar-tome-2-emily-et-l-homme-au-masque-d-argent-mar-a142158478
La Fille de papier La Fille de papier
Guillaume Musso   
CE LIVRE:WOUAH!!je ne m'attendais pas à ça, je ne sais même pas comment décrire ce que j'ai ressenti en le lisant. D'abord, c'est le premier livre de Musso que je lis (donc je ne connaissais pas sur quel genre de lecture j'allais tomber) ensuite je ne pensais pas être a ce point subjugué par l'histoire, tout m'a plu: les personnages(les principaux et même les autres) on apprend tellement sur tout le monde. Carole et Milo m'ont beaucoup touché! Et puis une fin aussi belle qu'inatendue, j'avais les larmes aux yeux!!
J'ai été réellement emporté, je ne voulais plus poser le livre: une histoire tellemnt originale qui vous tiens en haleine jusqu'au bout!

par Misslilly
Les Âmes croisées Les Âmes croisées
Pierre Bottero   
Un livre beau, beau à en pleurer.
Une héroïne, Nawel, qui est loin d'être parfaite, qui frôle même parfois le détestable. Celle à qui nous, lecteurs, ressemblons le plus.
Des amis formidables toujours prêts à l'épauler.
Des guerriers fabuleux et mystérieux.
Une quête d'elle-même, des morts, des pleurs, des regrets.
Et enfin l'apaisement.
Qui se termine sur une question, question à qui chacun est libre de répondre comme il veut... Car, comme à toutes les questions, il y a deux réponses : celle du savant et celle du poète...
Soyez prêts à vous regarder en face, à vous remettre en question, à pleurer, à sourire, à rire, à réfléchir.
Et lancez-vous.

par Vavi
The Iron Butterfly, Tome 1 The Iron Butterfly, Tome 1
Chanda Hahn   
Ce livre est un coup de cœur! Il ressemble beaucoup à la série "Poison écarlate" de Maria V.Snyder.
Vraiment j'ai tout adoré! Je lirais la suite.
Max Max
Sarah Cohen-Scali   
Wahouh! Un livre tout simplement incroyable que j'ai dévoré! L'univers est assez dur et nous plonge au coeur de l'Allemagne où des bébés comme Konrad (ou Max) naissent dans le plus grand secret. On suit alors l'évolution de cet enfant (et de l'Allemagne) à travers son regard qui est conditionné depuis sa naissance. La rencontre entre Max et Lukas et l'attachement qu'ils auront l'un pour l'autre bouleversera les pensées du jeune "Aryen". La fin m'a toute chamboulé et j'ai été jusqu'à verser une petite larme (rare sont les livres qui me font pleurer).Et la détermination de chacun des personnages (Max, Lukas, la mère de Max...) m'a beaucoup plut. La lecture de cette histoire rude est facilitée par une écriture agréable. Ce livre nous révèle une Allemagne dure et les méthodes employés pour l'embrigadement des jeunes et leur devenir. Mais aussi les moyens utilisaient pour parvenir à obtenir une futur population d'"aryen" (rapt d'enfants polonais, sélection...)
Bref je conseille vivement ce livre.

par Cappy_da
Geisha Geisha
Arthur Golden   
Le film m'ayant plus j'ai voulu lire le livre dont avait été tiré le film. Les décors, les coutumes, tout un univers de femme à la fois magique et complexe. Magnifique livre ...

par Ella
Les Hauts de Hurle-Vent Les Hauts de Hurle-Vent
Emily Brontë   
Un livre poignant, dur, noir mais avec des sentiments tellement intenses. L'écriture est fluide, on se plonge au coeur de ces évenements et de ces personnages torturés et on en ressort pas indemne. Une grand moment de littérature.

par mickaele
La Mécanique du cœur La Mécanique du cœur
Mathias Malzieu   
Superbe duel entre deux hommes pour les beaux yeux d'une demoiselle. Je l'ai dévoré !

La métaphore poétique est omniprésente et naît dans chaque mot, chaque phrase, chaque page de cet ouvrage. Ce conte « cinématographique » rappelle l'univers de Burton. On devine facilement que Jack, c'est Mathias Malzieu. Miss Acacia est la muse amoureuse Olivia Ruiz. Une belle histoire d'amour sur l'amour et ce qu'elle entraîne aussi avec elle (la haine, la jalousie, l'abandon, le doute, la mort...)