Livres
472 779
Membres
445 768

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Merci aux Editions Butterfly pour ce service presse.

On retrouve dans ce troisième tome, une Calista qui s’émancipe de sa vision de la vie. De petite chose discrète, soumise et bien sous tous rapports, elle devient femme, s’affirme dans son désir.

Quant à Basile, à son plus grand regret, il va aussi changer. D’arrogant et manipulateur sans scrupule, il va s’adoucir de plus en plus au contact de Calista. Mais les habitudes ont la vie dure…

Le tome 2 s’était fini en apothéose sur une nouvelle fracassante.

Et dans ce nouvel opus, nous avons le droit à des confessions qui montrent que la vie au sein de la Ferme n’est pas si idyllique que ça. Il y a des non-dits, des secrets que chacun garde dans le but de se préserver lui-même. Finalement, cette communauté renferme ce qu’il peut y avoir de plus moche dans le genre humain : hypocrisie, sournoiserie, mesquinerie… Chaque personnage va dévoiler son vrai visage et il est parfois bien loin de ce qu’il laissait paraître.

La plume de Florine Hedal est fluide et très addictive. J’avais déjà été captivée par les tomes précédents et, de nouveau, je n’ai pas été déçue. On ne s’ennuie pas une seule minute, elle fait rebondir son histoire, amène du suspense. Elle arrive aussi faire grandir ses personnages, ils ne restent pas figés dans le même état d’esprit qu’au début de la série.

Dans ce texte, il y a de la gravité mais beaucoup de légèreté, ce qui nous fait passer un agréable moment.

A la fin, je n’ai eu qu’une envie, lire le tome 4.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode