Livres
579 521
Membres
644 025

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sur la route



Description ajoutée par aure7lie 2012-06-17T00:54:19+02:00

Résumé

Au lendemain de la mort de son père, Sal Paradise,un apprenti écrivain new-yorkais, rencontre Dean Moriarty, un jeune ex-taulard au charme ravageur, marié à la très libre et très séduisante Marylou. Entre Sal et Dean, l'entente est immédiate et fusionnelle. Décidés à ne pas se laisser enfermer dans une vie trop étriquée, les deux amis rompent leurs attaches et prennent la route avec Marylou. Assoiffés de liberté, les trois jeunes gens partent à la rencontre du monde, des autres et d'eux-mêmes.

Afficher en entier

Classement en biblio - 848 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-11T18:20:54+01:00

Les seuls gens qui existent sont ceux qui ont la démence de vivre, de discourir, d'être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Le sujet tourne autour de l'aventure. Celle de l'amitié (partage de pureté et naïveté mêlées) entre Sal Paradise et Dean Moriarty, de la jeunesse, de la liberté, du jazz, de la consommation de drogue et d’alcool, de l'adolescence et du sexe.

Aucun suspens hitchcockien ici, mais une seule dynamique : la route. Elle happe les héros beatnik qui se rejoignent, se séparent, se retrouvent encore et philosophient sur le monde pourri des Etats-Unis des années 50. C'est d'ailleurs une bonne critique sociale de l'époque : contestation des valeurs, des manières de vivre normatives et des limites imposées, ce livre reste toutefois optimiste (ayant foi en la nature humaine et en un monde idéaliste sans contraintes).

Afficher en entier
Diamant

Incroyable livre sur le voyage, l'amitié, l'Amérique mais surtout sur la liberté. Grands espaces, belles rencontres, Jazz et virées en voiture, ce livre se lit tout seul tellement on est dedans, avec Jack et sa bande.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Sherlocked_666 2021-06-13T10:51:10+02:00
Lu aussi

"Sur la route", c'est l'histoire d'un jeune homme qui abandonne le confort de son quotidien pour traverser le pays en auto-stop et rejoindre une bande de copains tous aussi enthousiastes que lui à l'idée de vivre en mode "carpe diem". Le narrateur, dans ce qui s'apparente à un journal intime, partage donc leurs pérégrinations, les rencontres effectuées en allant de ville en ville et puis... la manière dont ils boivent, boivent beaucoup, boivent encore, boivent jusqu'à plus soif, fument en buvant, baisent après avoir bu et fument après avoir baisé en étant ivres morts. Puis rebelote dans une autre ville. Voilà.

"Métro, boulot, dodo" devient ici "bagnole, gnôle, nanas" avec un supplément fumette de temps à autres. Oui, c'est très certainement un bon résumé de la vie que ces jeunes sans attaches décident de mener lorsqu'ils bouclent leur sac-à-dos et attendent au bord de la route. Mais très franchement... ça ne m'a pas conquis plus que ça. Au lieu de me donner envie de marcher dans les pas de cette bande de joyeux lurons, ce récit m'a conforté dans le fait que mon train-train quotidien n'est finalement pas si désagréable.

Je n'ai pas pu m'empêcher de noter que les jeunes filles que les protagonistes essaient de séduire, en plus d'être réduites à des paires de seins ambulantes, ont généralement entre seize et dix-huit ans. Toutes les femmes qui croisent le chemin de ces gaillards égoïstes et incapables de stabiliser leur situation semblent être vouées à la souffrance : partenaires ou épouses rapidement trompées ou oubliées, enfants abandonnés, mères désespérées... sans oublier que les "pédés" (j'aurais vraiment dû compter combien de fois ce terme affreux a été utilisé) et les personnes racisées en prennent bien pour leur grade. Je suis bien conscient de l'époque à laquelle ce texte a été rédigé mais c'est franchement épuisant de lire des choses pareilles sur près de 500 pages.

J'avoue également avoir été très ennuyé par la mise en page, par cet effet "rouleau" dépourvu de tout paragraphe, de tout alinéa, de tout renvoi à la ligne ne serait-ce que pour clarifier la structure des dialogues. Mes yeux se perdaient entre les lignes et je confesse qu'au bout d'un moment, je n'ai plus fait l'effort de systématiquement recentrer mon attention sur le texte. Je sautais involontairement une ou deux lignes pour ensuite réaliser que ces lignes-là ne devaient pas contenir d'information primordiale puisque je parvenais à garder le fil de l'histoire.

Je reconnais toutefois l'apport que ce roman a pu avoir dans le genre road-tripesque et je comprends qu'il soit globalement apprécié par ses lecteurs : ces vagabondages ont dû en fasciner plus d'un !

En quelques mots, même si je conçois que ce parfum de liberté a pu conquérir le coeur des lecteurs, je n'ai pas été happé par cette aventure pourtant mouvementée. J'ai beau avoir une furieuse envie de me lancer dans un road-trip, cette fois-ci, c'est moi qui reste sur la chaussée en attendant que l'on m'emporte vers de nouveaux horizons.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wyvern 2021-06-12T04:00:43+02:00
Lu aussi

Le lecteur se fait trimballer d'est en ouest des États-Unis en enviant presque cette aventure d'auto-stoppeurs miséreux vivant d'amour et d'eau fraîche.

Pour autant, j'ai eu un peu de mal à saisir la fascination exercée sur le narrateur par le personnage de Dean, qui est certes un baroudeur mais qui à bien des égards semble être un gamin irascible et inintelligible plutôt que le philosophe inspirant que Sal voit en lui. À vrai dire, je n'ai pas trouvé les personnages particulièrement marquants hormis celui de Dean mais pas pour les mêmes raisons que le narrateur. Et j'ai un peu de mal à accrocher à ces livres qui, à travers de longues phrases métaphoriques, se cherchent une portée philosophique sans vraiment y parvenir, résultant pour moi en un joli brassage de vent.

Lecture agréable bien qu'un peu longuette, et qui trouve sûrement moins son intérêt quand on n'est pas soi-même en drain de vagabonder sur les routes américaines.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alex361 2021-06-10T01:00:39+02:00
Lu aussi

Livre légendaire, bible des beatnik, écrit d'une traite par kerouac, rêve américain de liberté, de grands espaces... Pourtant je dois dire que j'ai été déçu, bien que ce livre ne me laisse pas indifférent. L'effet chaotique, du livre voulu par Kerouac rend la lecture désagréable et je ne suis jamais vraiment rentré dedans. La langage oral, inspiré par Céline fait pâle figure lorsqu'il est traduit.

A relire... en Américain.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bernie_liege 2021-06-04T11:14:31+02:00
Argent

De fait, pour un prétexte de décrire le cheminement à travers les US, on voit plutôt un pèlerinage intellectuel de l'auteur au travers de la description des States.

Intéressant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Thomas-155 2021-05-07T12:12:46+02:00
Diamant

J'ai lu ce livre en train, j'avais quatre heures par jours dans les transports... Deux fois j'en ai profité, j'ai donc pu doublé mes voyages, et être transporté par cette aventure! Je le recommande à tous ceux qui ont besoin d'un grand bol d'air, tout en restant ancré dans la réalité...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kephas 2021-01-13T15:12:08+01:00
Bronze

Chef-d'œuvre absolu !!!

Livre des sensations, de l'instantanéité...

Fureur de vivre à 100 à l'heure !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mensonges 2020-09-21T10:49:28+02:00
Or

Un autre classique de la littérature américaine lu pour le plaisir, j’ai dû en entendre parler pour la première fois dans Into the Wild. Je l’avais acheté il y a quelques années, pour ma culture générale, mais surtout pour l’aspect bohème et rêveur de ce roman, et aussi parce que le nom de l’auteur sonne bien. Je n’ai pas été déçue.

C’est un roman qui commence en nous plongeant bien vite dans un road-trip interminable, avec des histoires qui s’enchaînent vite et une écriture si particulière, concise, fluide, musicale. J’ai apprécié le point de vue du narrateur, qui est à la fois observateur et impliqué dans l’histoire, personnage secondaire et personnage principal. Le personnage de Dean m’a fait un peu moins bonne impression que voulu, peut-être un peu trop présent et au centre de l’histoire, même s’il reste très intéressant et particulier. J’aurais préféré que les personnages féminins soient un peu plus développés, moins vus sous le prisme de « femmes avec qui coucher ». Il était aussi parfois un peu difficile de se rappeler qui est qui, tellement certains personnages apparaissent et disparaissent en quelques pages, mais chacun apportait une profondeur supplémentaire au récit, on voyait bien que leur vie était différente des autres, qu’ils n’étaient pas juste plantés là pour le décor.

Les péripéties se succèdent, et certes, il y a beaucoup de passages de beuveries et de prise de drogue, de sexe (enfin pas vraiment, ce n’est pas du tout érotique comme lecture) et tout, mais il y a aussi quelque chose derrière, des réflexions présentes dans tout le roman, une certaine quête de sens. J’ai beaucoup aimé le dernier road-trip Spoiler(cliquez pour révéler)vers le Mexique, rempli de mysticisme et d’amertume. Les passages de « frénésie musicale » et de fête m’ont laissée un peu perplexe, connaissant peu le jazz, j’avais du mal à rentrer dedans. Néanmoins, ces passages étaient impressionnants par leur vivacité et leurs « Gawddawn ! »

Si ce roman reste avant tout optimiste, donne une rafraîchissante fenêtre sur l’ailleurs, j’ai été aussi touchée de voir combien ce livre pouvait refléter par moments une Amérique sombre, perdue, qui ne vit pas ses meilleurs moments. Il y a aussi parfois des petites touches de nostalgie, des visions de ce que c’est de vieillir, de grandir, de faire sa vie. Aussi, ce n’est pas seulement un livre qui nous permet de vivre une époque dépassée, ce livre contient des réflexions qui sont toujours beaucoup trop d’actualité, à savoir comment ne pas vivre une vie monotone et oser découvrir ce que l’on veut voir. Que l’on nous présente des personnages marginaux, des « hipsters » importe peu au final, parce que les valeurs de ce roman sont universelles.

En bref, je comprends bien maintenant pourquoi ce livre est vu par certains comme un must-read, il sort vraiment du commun, et peut être lu par qui s’intéresse un tant soit peu aux marginalisés, aux romans sur la quête de liberté. Je conseille aussi après la lecture de s’intéresser à ce qu’il y a autour du livre en lisant ou en regardant des vidéos, j’ai trouvé ça très enrichissant.

Note sur la langue : Je ne regrette pas du tout d’avoir lu ce livre en anglais, même si la traduction française a l’air superbe aussi. Il y a une certaine musicalité, une certaine légèreté dans l’écriture qui donne envie de lire tout ce livre à voix haute.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Belami77 2020-08-17T18:47:56+02:00
Diamant

« Sur la route » qui deviendra le manifeste de la Beat Génération est une ode à la découverte des mondes nouveaux. Aussi, ne saurais-je trop conseiller à tout lecteur de se munir d’une carte des Etats-Unis et de l’Amérique du Nord afin d’accompagner Jack Kerouac dans son périple. Viendra ainsi s’ajouter, pour votre compréhension et votre plaisir, une dimension nécessaire : celle de l’espace !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par -Anna- 2020-05-17T15:32:56+02:00
Lu aussi

Je ne vais pas y aller par 4 chemins : je n'ai pas apprécié cette lecture, et je me demande même comment j'ai réussi à aller jusqu'au bout. J'en attendais sans doute trop, au vu des commentaires et avis lus à son sujet. Au final, je n'ai pas accroché du tout à la plume de Jack Kerouac, je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire et à m'attacher aux personnages. Je m'attendais à être un peu plus transportée (on parle quand même d'un road trip d'un bout à l'autre des Etats-Unis...) et ça ne l'a pas fait. Beaucoup trop de personnages secondaires, de digressions et de récits sans grand intérêt pour moi. Ce livre ne restera pas dans ma mémoire, et encore moins dans ma bibliothèque, dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2020-02-17T21:40:30+01:00
Lu aussi

Sur la route est une sorte de roman autobiographique, en effet le personnage de Sal, écrivain, est basé sur l'auteur lui-même, Jack Kerouac. C'est un véritable road-trip à travers tous les Etats-Unis, on suit Sal tout d'abord qui veut rejoindre Dean à Denver puis à San Francisco,etc. Ce sont le voyage, la liberté, l'amitié, la drogue, la sexualité, etc. qui sont dépeint dans ce livre. C'est un peu longuet mais il y a de très beaux moments et des phrases qui m'ont donné des frissons !

Afficher en entier

Date de sortie

Sur la route

  • France : 1997-08-27 - Poche (Français)

Activité récente

lace84 l'ajoute dans sa biblio or
2021-11-04T18:11:35+01:00

Titres alternatifs

  • On the Road - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 848
Commentaires 89
extraits 154
Evaluations 158
Note globale 7.12 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode