Livres
580 396
Membres
645 672

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sur ma peau



Description ajoutée par schting 2010-02-24T14:29:40+01:00

Résumé

La ville de Wind Gap dans le Missouri est sous le choc : une petite fille a disparu. Déjà l'été dernier, une enfant avait été enlevée. On l'avait retrouvée peu après, étranglée, les dents arrachées... La jeune journaliste Camille Preaker est envoyée sur les lieux pour couvrir l'affaire. Elle a grandi à Wind Gap et elle sera la mieux placée pour enquêter, selon le directeur de son journal.

Mais pour Camille, retourner sur les lieux de son enfance, c'est réveiller des souvenirs douloureux.

Adolescente, incapable de faire face à la folie de sa mère et traumatisée par la mort inexpliquée de sa sœur cadette, Camille a gravé sur sa peau les souffrances qu'elle n'a pu exprimer. Son corps n'est qu'un entrelacs de cicatrices...

Le cadavre de l'enfant disparue est bientôt retrouvé et, très vite, les soupçons de la police se portent sur le frère d'une des fillettes. II semble le coupable idéal, mais Camille a des doutes.

Hantée par la tragédie de son enfance, elle comprend très vite qu'elle devra pourtant trouver la force de l'affronter si elle veut découvrir la vérité...

Afficher en entier

Classement en biblio - 341 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Laurine-25 2019-12-02T21:17:59+01:00

— Je compile l’histoire de la criminalité à Wind Gap : un portrait de la violence dans la ville. » Il a déposé un des dossiers devant moi. « Saviez-vous qu’en 1975, deux adolescentes ont été retrouvées mortes, les poignets tranchés, sur la berge de Falls Creek, tout près de l’endroit où l’on a découvert Ann Nash ? La police a conclu que les gamines s’étaient fait ça elles-mêmes. Elles étaient beaucoup trop proches, et partageaient une intimité malsaine pour leur âge. On soupçonne des liens de nature homosexuelle. Mais on n’a jamais pu retrouver le couteau. Curieux.

— L’une d’elles s’appelait Murray.

— Ah, vous étiez au courant.

— Elle venait d’avoir un bébé.

— Oui, une petite fille

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par LOANDRE 2021-07-03T23:05:38+02:00
Argent

Dans l'Amérique profonde de l'état du Missouri, une enfant du pays, Camille, jeune journaliste, revient chez sa mère qu'elle n'a pas vu depuis plusieurs années, pour faire un papier sur la disparition de deux petites filles. Partie vivre à Chicago pour fuir l'ambiance de Wind Gap et surtout pour fuir sa mère, c'est avec réticence qu'elle revient dans cette ville à la demande de son patron. Sur fond d'enquête sur la disparitions des petites filles, c'est surtout l'état psychologique et relationnel de Camille avec sa mère que nous allons suivre avec grand intérêt. Un roman sombre et fort en émotion sur l'enfance et l'adolescence de Camille. L'auteur va nous entrainer dans cette ambiance lugubre au travers d'une galerie de personnages dérangés et dérangeants. Bien écrit et une intrigue bien menée. Un bon roman noir captivant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Niludi 2021-05-29T15:03:00+02:00
Or

Ambiance malsaine et sombre pour ce roman rempli de noirceur, je n'ai pas tellement saisie pourquoi Camille s'est mutilée en écrivant des mots.. pourquoi des mots? (dont certains auquel elle a changé l'orthographe au cours des années) notamment des mots comme frigo par exemple, ça ma laisser perplexe. Des mots pour des maux sûrement.. j'ai eu de la peine a la fin pour Marian de savoir qu'elle aurais pu être sauvée et que personne n'a rien fait.. J'ai beaucoup aimer la description de Wind Cap, les maisons typiquement américaine avec les jardins et les quartiers, les habitants (et notamment les familles des victimes) le voisinage, les commérages etc on pouvais ressentir l'ennui et la lassitude, qui ressortait de cette ville. Mention spécial pour la scène dans la porcherie... Affreux! pauvre bêtes

Afficher en entier
Commentaire ajouté par David-281 2021-03-15T19:45:19+01:00
Or

Si j'ai commencé par lire Les apparences, j'ai eu ensuite envie de découvrir les autres romans de l'auteure. Sur ma peau m'a convaincu également !

Cela démarre d'une maniére un peu plus classique pourtant : Camille est journaliste. Son patron l'envoie à Wind Gap pour rédiger un article suite à la disparition d'une petite fille. Un autre meurtre à eu lieu quelques années plus tôt dans la même ville, et on soupçonne la présence d'un serial killer. Mais alors pourquoi Camille ? Car elle vient de Wind Gap, qu'elle a plus ou moins fuis...

Ainsi, d'une histoire de meurtre, Gillian Flynn finit par en revenir à l'histoire personnel de Camille. Car en revenant à Wind Gap, elle va redécouvrir cette ville dans laquelle elle s'est longuement détruite, retrouver une mére dont elle n'est absolument pas proche, revoir une demi-soeur qu'elle connait à peine... et d'ancien(ne)s ami(e)s qu'elle avait préféré oublier. Et qu'elle va devoir interroger. Parcequ'ici, tout le monde se connait.

Et c'est ainsi qu'elle va elle même découvrir une partie cachée de sa propre histoire, qu'elle va avoir les réponses aux questions de son enfance. C'est ainsi qu'on va découvrir ce que sont ces mondes, ces petites villes qui fonctionnent en vase clos. Gillian Flynn sait les écrire et son roman est sombre, il semble ne jamais devoir laisser passer le moindre rayon. Et en effet, aucun ne passera. On en sort un peu épuisé, mais avec l'envie de lire les autres !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AmElie-114 2020-05-09T00:13:17+02:00
Or

Ce roman est le premier que je lis de cette autrice. J'ai aimé le style, l'histoire, le déroulé des evenements, les personnages. Je suis impatiente de découvrir ses autres romans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dianelangevin 2020-05-04T19:39:19+02:00
Argent

Un thriller psychologique qui se lit bien. Les personnages sont presque tous sombres, la ville est lugubre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aelurus 2020-03-29T15:33:16+02:00
Or

Ambiance malsaine durant toute la lecture, une lourdeur dans la ville et des meurtres que la jeune Camille va devoir élucider. Mais surtout elle va devoir replonger dans son passé torturé pour découvrir la triste vérité sur la ville de Wind Gap et sur elle-même.

Une plongée au plus profond de l'être humain et de ce qu'il a de plus sombre mais avec une lueur d'espoir qui peut tout changer.

Premier roman de Gillian Flynn mais déjà un chef-d'oeuvre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aline-100 2020-02-13T09:50:30+01:00
Lu aussi

Si vous aimez les romans mettant en scène des familles dysfonctionnelles, foncez ! Ce roman est fait pour vous.

Voilà une petite galerie de personnages, juste pour vous donner une idée.

Tout d'abord, nous avons Camille Preaker. Camille a le corps couvert de cicatrices. de la nuque jusqu'aux orteils (et même, si j'ai bien suivi, entre les orteils). La jeune femme de 30 ans a commencé à s'automutiler à l'âge de 13 ans et seul un petit rond de peau au milieu de son dos (trop difficile à atteindre) a échappé aux mots qu'elle a gravés dans sa chair (« Mauvais », « Disparaître »).

Adora, sa mère, est aussi chaleureuse qu'un glaçon. Surtout préoccupée par sa petite personne, Adora n'a d'yeux pour ses filles que lorsque celles-ci sont malades : dans ce cas, elle joue les infirmières dévouées afin de montrer à tous quelle bonne mère elle est. Camille se rappelle d'ailleurs que, lorsqu'elle était enfant, sa mère ne la cajolait qu'en public : une fois rentrée à la maison, madame ne voulait plus entendre parler d'elle (sympa, non ?)

Amma (Amity) est la petite demi-soeur de Camille. Agée de 13 ans, c'est la lolita dans toute sa splendeur. A la maison, elle joue les gamines en robe vichy (et petites chaussettes de dentelle ? Gillian Flynn ne le dit pas, mais ça cadrerait bien avec le personnage), s'amuse avec une maison de poupée et se fait bercer par Adora avant de piquer des colères monstrueuses. En ville, elle se promène en mini-jupe et bustier et terrorise les gamins de son collège qui sont moins populaires qu'elle : elle va même jusqu'à gifler l'une de ses « amies ». La gamine passe également du temps dans l'élevage de porc de sa famille, où elle va admirer les porcelets et les truies qui se font massacrer avant d'être transformés en jambon (#weirdo).

Quant à Alan, le beau-père de Camille, il prononce environ 5 phrases tout au long du roman. C'est l'homme absent, incolore et insipide dans toute sa splendeur.

Dans ces conditions, on comprend vite pourquoi Camille a coupé les ponts avec sa chère famille. Et pourquoi revenir à Wind Gap après tout ce temps est aussi difficile pour elle.

Mais Curry, le rédacteur en chef du journal pour lequel travaille la jeune femme a tout de même raison sur un point : qui serait mieux placée qu'elle pour écrire sur la disparition et le meurtre de deux fillettes dans cette petite ville du Missouri ? Camille connaît en effet les mentalités de Wind Gap : elle sait à quel point les gens peuvent y être violents, sans même s'en rendre compte.

Etrangement, Wind Gap m'a rappelé le Derry de Stephen King dans Ca. Il y a, à Wind Gap, une sorte de colère rentrée, une violence latente et insidieuse qui semble ronger tous ceux qui viennent de cette ville. Camille elle-même, alors qu'elle vit à Chicago depuis des années, n'y échappe pas : quelque chose de cette ville reste gravé en elle aussi sûrement que les mots dans sa peau et la poursuit inlassablement.

Mais la ville est son ambiance n'excusent pas tout. Certaines personnes sont profondément anormales et c'est cette anormalité qui constitue le coeur de l'intrigue.

Le coupable des meurtres et le mobile ne sont pas très compliqués à deviner. Une fois que l'on a cerné les caractères des différents protagonistes (qui sont tout de même assez nombreux), il n'est pas difficile de comprendre où Gillian Flynn veut en venir. Mais « Sur ma peau » reste un bon suspense et la psychologie des personnages est particulièrement bien maîtrisée par l'auteure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Victoria971 2019-09-15T16:53:46+02:00
Or

OH MON DIEU !! Fantastique !!

J'avais déjà aimé des livres de l'auteur mais celui ci il est ENORME !

Amoureux des thrillers psychologique ? Ne faite plus rien, ne lisez pas le résumé, foncez !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilipuces 2019-08-18T08:54:35+02:00
Pas apprécié

Dès les premières pages j'ai détesté ce livre. Je suis entrée dans un univers mauvais, sombre, je n'ai pas pu me faire ma propre idée on m'a imposé ce cadre. Pourquoi un univers aussi glauque? Il est sans intérêt.

Les personnages sont tout aussi tristes et dépravés que le reste. Alcool, drogue, sexe, mutilation, on vend du rêve ^^ On a pas envie de les connaitre, d'en apprendre plus, aucune empathie.

L'histoire reste dans le même thème, des descriptions interminables, des détails inutiles, j'avais à peu près deviné la fin, pas de suspens, pas de surprise.

J'ai lu ce bouquin en diagonale, histoire de ne pas perdre trop de temps mais ne vous attardez pas sur ce livre, il y a des thrillers bien plus intéressants que ce truc !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RedRose27 2018-12-08T20:53:34+01:00
Or

Un livre très intéressant de par l'honnêteté de l'auteur, et la franchise de l'écriture ! La série est tout aussi séduisante !

Afficher en entier

Date de sortie

Sur ma peau

  • France : 2008-03-05 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Sharp objects - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 341
Commentaires 54
extraits 37
Evaluations 90
Note globale 7.48 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode