Livres
550 128
Membres
590 464

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Surface



Description ajoutée par lehane 2019-03-25T14:33:18+01:00

Résumé

Surface emporte le lecteur dans une ambiance oppressante où les secrets les plus enfouis menacent de faire imploser le petit village perdu d’Avalone. Après un grave accident, une capitaine de la PJ parisienne s’y retrouve parachutée bien malgré elle. L’apparition du cadavre d’un enfant disparu 25 ans auparavant va profondément bouleverser le quotidien des villageois et la reconstruction de la policière.

Afficher en entier

Classement en biblio - 456 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par VampireAcademyTeam 2020-01-18T14:00:50+01:00

Nous traînons nos blessures, nos secrets, nos complexes et tout cela nous interdit d'être entiers, d'être merveilleux.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Étrange, ce dernier roman de Norek.

Contrairement à son avant-dernier roman, pas de faits de société avec des migrants ou autres et pas non plus d’enquête sur fond de magouilles politiques ou autres.

Un whodunit dans sa plus simple expression : QUI a enlevé et tué trois enfants il y 25 ans ? Un whodunit cold case ? Envoyez la musique, comme dans la série.

Oui mais attends, là, il y a un problème, non ? C’est Olivier Norek qui est à la barre, pas Tartempion ou tout autre auteur spécialisé dans le whodunit ! Donc, il y a anguille sous roche…

Mon cher Olivier, je n’irai pas par quatre chemins : tu as osé défigurer une femme ! Nous avions déjà un contentieux chat, un contentieux enfant de migrant dans un canot et maintenant, tu rajoutes une étable avec des animaux en feu, en plus de la femme défigurée ! Là, ta facture va être plus que salée. T’as des couilles, mec !

Oui, il a des couilles, cet auteur, parce que, une fois de plus, il prend un virage à 180° et reprend une autre direction, remettant tout sur la table pour autopsie, ne se contentant pas de continuer dans la même veine, celle qui lui réussissait si bien. Faut oser, faut y arriver aussi…

On parle du beau Norek alors oui, pour sûr, ce sagouin y est arrivé ! Il est arrivé tout de même à glisser quelques problèmes sociétaux et pas rien que le côté esprit de clocher des petits villages, le tout en nous proposant un dépaysement total et des personnages forts, travaillés, humains, des flics avec qui on aurait envie de bosser.

Sans parler de l’humour, toujours présent et de sa manie d’enterrer des collègues auteurs, ou de tuer un certain Lebel… mdr

De plus, avec Norek, jusqu’au bout on peut avoir des surprises, comme avec le fameux bonbon Kiss Cool et son terrible double effet, celui qui te coupe la chique et qui te donne une fois de plus l’envie folle de le poursuivre pour taper dessus.

Une réussite, une fois de plus, un roman différent des autres, aux antipodes de tout ce que je pouvais penser. Un roman difficile à lâcher, un roman avec des émotions, avec de la reconstruction, de la confiance perdue que l’on doit retrouver, une équipe qu’il faut coacher alors qu’on est face à des flics qui n’ont pas l’habitude de ce genre d’affaire.

Ce roman devrait porter un bandeau-titre rouge où l’on noterait "Attention, hautement addictif, n’oubliez pas de manger, bouger, vous hydrater pendant la lecture" afin de mettre en garde les futurs lecteurs car on a du mal à le lâcher.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Ceyreste 2021-04-08T16:13:14+02:00
Or

Un premier livre pour moi de cet auteur et que des louanges. Un style qui doit certainement lui être personnel. Des répliques caustiques qui m’ont bien fait rire dans le tragique de situation. Un scénario construit avec méthode et certainement préparé de longue haleine utilisant du temps et beaucoup d’investissements personnels. Une histoire lue d’une traite. Un sacré personnage que Noémie et No. J’ai adoré tous les traits de son caractère. Le psychiatre en connaissait pas mal sur le sujet. J’ai compris dans les remerciements pourquoi. Un roman travaillé qui m’a bien surpris et que j’ai apprécié en tous points. Merci à vous pour ce que vous avez offert et votre altruisme présent au cours de ces pages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ladyazrielle 2021-03-12T13:59:12+01:00
Bronze

Je l'ai lu parce que j'avais ADORE "entre deux mondes". Le 1er était tellement intense que celui-là m'a un peu déçue. J'ai passé un bon moment de lecture mais sans plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marion-220 2021-02-28T15:48:37+01:00
Diamant

J’ai adorée ! Nous tombons dans l’action dès le début, il n’y a pas une seule seconde où je me suis ennuyée !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DesLivresEtMoi7 2021-02-28T14:20:55+01:00
Diamant

Enfin mon auteur chouchou revient avec un nouveau bouquin ! Dire que je l’attendais avec une certaine fébrilité relève tout simplement de l’euphémisme… Mais la fébrilité n’exclut pas non plus une légère anxiété : Coste n’a toujours pas rejoint le bercail et Calais nous a déjà livré tous ses secrets… Où donc alors mon auteur chouchou allait-il nous emmener…? Et bien en route pour l’Aveyron les amis, direction la campagne… Et l’ennui ? Que nenni mes petits chéris : C’est Olivier Norek qui conduit !

Pour son cinquième tir en effet, l’auteur s’est offert un petit retour aux sources… Les siennes puisqu’il est originaire de cette région, mais aussi celles de son métier premier : Ici on préfère le terrain aux nouvelles technologies… Ici on préfère l’humain aux empreintes génétiques et autres traces ADN… Mais n’y voyez pas là les prémices d’un simple polar rural ou social : Olivier Norek a plus d’une balle dans le chargeur, plus d’une idée dans la tête et plus d’un personnage dans le coeur…

Parmi toute une galerie de personnages fort bien campés qui ont chacun leur rôle à jouer et tout leur intérêt dans cette affaire, il est alors temps de vous présenter Noémie, une héroïne, la nôtre : Parce qu’on apprend à la connaître, à l’accepter, et ce bien avant elle, tant elle a morflé. Capitaine de police émérite, l’auteur a choisi de la détruire à peine le prologue entamé, pour qu’on la découvre pour ce qu’elle est, pas ce qu’elle paraît, pour qu’on l’apprécie à sa juste valeur : “Surface“, ça vaut aussi pour elle…

C’est ainsi qu’on la voit tomber, sombrer, se relever, affronter puis s’assumer pour avancer… Une gueule cassée qu’on admire et qui nous impressionne, mais à laquelle on peut facilement s’identifier tout compte fait : Qui peut en effet se targuer de n’avoir aucune blessure à panser, aucune cicatrice à cacher, aucune faille à combler, aucune gêne à masquer…?

Un personnage central particulièrement complexe donc, mais aussi très humain et foncièrement réaliste : Aussi me suis-je profondément attachée à cette jeune femme, au mental de fer, au tempérament d’acier et pourtant plus fragile qu’il n’y paraît, en qui j’ai une confiance aveugle et absolue au point de la suivre n’importe où, de Paris à Avalone en passant par l’Espagne, au fil des pages que j’ai vues défiler…

Une fois le décor planté, notre héroïne présentée : Place à l’intrigue désormais ! S’il se met en danger en abordant une nouvelle branche du genre policier, Olivier Norek sait se renouveler pour mieux renouveler le genre lui-même et imposer sa voix parmi les plus grands auteurs du polar… Et pas seulement français !

Alors il dégaine son imagination et nous braque de son talent pour mieux nous embarquer dans une histoire aussi époustouflante que bien ficelée, mais aussi parfaitement maîtrisée… Car notre auteur chouchou n’a décidément rien laissé au hasard : En même temps quand on a été flic dans une autre vie, un vice d’intrigue nous aurait donc étonné !

Dès le prologue, Olivier Norek frappe fort, nous piège et nous hypnotise pour ne jamais plus nous lâcher. La plume est si belle et visuelle, si fluide et addictive, le style si nerveux, efficace et si minutieusement calibré qu’on vit bien plus qu’on ne lit cette passionnante enquête.

On va ainsi de rebondissements en révélations tout en apprenant un tas de choses sans jamais voir le temps passer… Et jusqu’à la toute fin il réussit à nous entourlouper pour mieux nous impressionner… Sans jamais oublier de replacer l’humain au coeur du bouquin… Les relations entre les gens, les sentiments qui les animent, les émotions qui les submergent… L’humain bordel, c’est tellement important !

En bref on aime l’intrigue et son décor, les personnages et son héroïne, la plume et son auteur… A n’en point douter vous tenez là le polar parfait ! Quant à moi je regrette déjà d’avoir quitté l’Aveyron et Noémie, son chien… Et son chat aussi : Olivier, ne peux-tu pas la faire revenir…?

(Lu en mars 2019 - Chronique complète : https://deslivresetmoi7.fr/2019/03/chroniques-2019-surface-dolivier-norek.html)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Moumik 2021-02-19T21:20:18+01:00
Or

Première fois que je lis Olivier Norek. Roman policier au top. Les personnages sont géniaux, très attachants et l’intrigue est tenue jusqu’au bout. Il me tarde d’en lire un autre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SylveryFox 2021-02-18T20:50:09+01:00
Diamant

Tout simplement parfait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CharlyMey 2021-02-17T11:10:43+01:00
Diamant

Un roman plein de suspense et de colère. Que du bon. On aime ce capitaine Chastain qui remue ciel et terre pour aller jusqu'au bout de son enquête. Une capitaine qui passe par des épreuves difficiles à vivre, qui connait bon nombre de déceptions et pourtant, qui ne nous déçoit pas.

Et alors, la plume de Monsieur Norek est d'une précision et d'une fluidité à en perdre les mots. Merci pour ce roman !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sylvie-332 2021-02-12T08:15:13+01:00
Or

Je ne vois aucun autre auteur de polars que Olivier Norek pour nous offrir avec autant de sensibilité le portrait d'une femme aussi esquintée et aussi belle. À chaque nouvelle histoire, il a le don pour à un moment ou un autre me mettre la larme à l'oeil. C'est en quelque sorte un gimmick dans son style.

Et pourtant, ce qu'il raconte c'est bien du polar pur et dur, avec des ordures à attraper, des énigmes à résoudre, des victimes à aimer, le tout dans un rythme qui fait que vous ne lâchez le bouquin que lorsqu'il est fini. Sans oublier l'humour (j'ai dû plusieurs fois expliquer pourquoi j'eclatais de rire pendant ma lecture ), et les clins d'oeil aux copains.

J'espère que Noémie est un personnage récurrent. Elle me manque déjà.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alyssa2410 2021-02-02T16:14:04+01:00
Diamant

« Surface » d’Olivier Norek mérite tout les prix qu’il a pu obtenir car une fois plongé à l’intérieur de cette histoire prenante, accrocheuse et addictive, difficile d’y refaire surface (oui, elle était facile celle-là!). Avec un personnage féminin atypique qui sort des codes par ce qu’elle a vécu et qui nous frappe aussi en plein visage dés les premières pages, on part au fin fond de la campagne française. L’auteur a parfaitement su retranscrire la vie rurale que se soit par ses habitants conférant une atmosphère particulière mais aussi par ses affaires criminelles parfois étouffées et non résolues. On met également l’accent sur un aspect de la désertification sociale en opposition avec parfois la nécessité de changer drastiquement les choses pour maintenir un minimum d’évolution et de modernité. « Surface » est donc un excellent thriller, prenant et haletant, dont les pages défilent à une vitesse folle tant les actions sont constantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ladisabelle 2021-01-24T12:21:40+01:00
Or

Pour moi le meilleur... et pour vous ?

Afficher en entier

Dates de sortie

Surface

  • France : 2019-04-04 (Français)
  • France : 2020-03-12 - Poche (Français)

Activité récente

Lexaa l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-08T16:59:42+02:00
Pi-Rate l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-03T19:42:26+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 456
Commentaires 106
extraits 33
Evaluations 221
Note globale 8.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode