Livres
421 170
Membres
337 374

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Swastika Night



Description ajoutée par MayuS 2016-11-19T18:59:04+01:00

Résumé

Sept cents ans après la victoire d'Hitler, le Saint Empire germanique a soumis la moitié du monde à l'idéologie nazie. La nouvelle société, empreinte de mythologie et d'ignorance, repose sur une stricte hiérarchie : les chevaliers et les nazis occupent le sommet, tandis que les étrangers servent de main d'oeuvre servile et les femmes, uniquement destinées à la perpétuation de la race, sont réduites à l'état animal.

Lorsqu'Alfred, mécanicien anglais en pèlerinage en Allemagne, est impliqué dans une rixe, il est conduit devant le chevalier, von Hess, gouverneur du comté. Séduit par sa personnalité, von Hess ne tarde pas à lui révéler un secret qui le bouleverse. Mais la connaissance à un prix : celui du sang.

Afficher en entier

Classement en biblio - 8 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par lelette1610 2017-11-14T10:26:01+01:00

- Je ne vais pas me contenter de libérer l'Angleterre des Allemands, répliqua Alfred avec une modestie consommée ; c'est le monde entier que je vais sauver.

- Et les Japonais ?

- Oh, les Japonais ! Quand le concept allemand se sera effondré, nous pourrons faire masse et nous attaquer au leur. C'est le même, d'ailleurs, avec quelques variations, je le sens bien. Mais tu ne saisis donc pas, jeune Hermann, que je suis loin d'être aussi fou, aussi prétentieux qu'il y paraît ? Je suis le véhicule, le dépositaire d'une très ancienne idée humaine. Il y a certainement un concept qui est le contraire de celui de l'Allemagne. Et il est sans doute aussi ancien que son opposé. Tu comprends ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par sorello 2018-03-19T06:57:26+01:00
Lu aussi

roman d'anticipation glaçant a propos du IIIème Reich ou roman féministe ?

publié en 1937, avant meme la guerre mondiale, à une époque ou Hitler grimpe les échelons politique et étend son idéologie sans être le symbole de la cruauté nazi qu'on connaît aujourd'hui.

700 ans après la victoire du IIIeme Reich, ils ont vaincus et coloniser le monde (excepté le japon et quelques nations sous leur coupe) l'idéologie est bien ancré, et le chancelier est devenu un Dieu, le nazisme une religion. hitler n'est plus homme mais divinité, mesurant deux mètres dix, n'ayant jamais fumé, bu d'alcool, mangé de viande et encore moins approché une femme de toute son existence.

déjà, je dois dire que ma lecture a été difficile, par là je veux dire longue: les dialogues sont loin de ressembler a une véritable conversation entre deux hommes mais plus d'un monologue qui aligne les faits les uns après les autres pour décrire l'évolution de leur idéologie nazi. c'était tout de même intéressant pour voir les décalages qui en ont résulté, les changements qui se sont éloignés des idées d'Hitler: abaissement de la place des femmes et l'homosexualité omniprésente sont les plus parlante je trouve. mais après tout, pourquoi pas ? les années ont bâti le mythe d'un homme glorifié, remplaçant les dieux des religions oubliées ou "impures". les nazis sont rois et leurs violences sont légion. l'auteur jour sur l'éveil de la conscience, les plus opprimés qui, encore, on le droit de réfléchir et de se poser des questions. ou même les plus forts sont amenés à une réflexion.

mais Swastika Night parle surtout des femmes, il est même très largement axée là-dessus. neuf chapitres et plusieurs les ont pour sujet central. le livre s'ouvre d'ailleurs par le culte, ou on découvre vite les femmes: crânes rasés reléguées au rang d'objet, usine a fournir des mal qu'on leur arrache ensuite. bien sûr, le livre s'étant sur plusieurs sujets, sur ce qui a amené le monde a devenir ce qu'il est mais l'auteur semble se concentrer sur la condition des femmes.

malheureusement, si le livre était intéressant je suis plutôt passé à côté, la faute a une conversation peu fluide et - souvent - des arguments répétés encore et encore qui en deviennent assommant. y a tout de même de bonnes choses, des réflexions pertinente sur le monde, sur la vision que ces hommes en ont, eux, les rare qui se permettent d'y réfléchir vraiment.

Swastika night part d'une très bonne idée (d'autant plus quand on sait qu'il a vu le jour avant la guerre), il est composé de plein de bonnes choses, d'idées intéressantes et d'une réflexion assez poussée mais l'écriture et le manque de fluidité des conversations ont alourdis la lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evalla 2018-02-25T18:39:48+01:00
Or

Magnifique et incroyable, pour un livre sorti en 1937, à l'aube de la Seconde Guerre Mondiale.

Hitler a gagné et un empire nazi est né de l'Allemagne et ses nombreuses conquêtes. Il est intéressant de voir la vision de l'auteure sur ce qu'aurait donné un tel empire. La place des femmes, particulièrement, résonne en nous, après les événements que notre société connaît ces derniers mois.

Les réflexions des différents personnages sont poussées et donnent parfois envie de sourire: la perte des repères historiques les amènent à chercher à comprendre leur passé avec difficultés mais tellement de volonté!

Bref, un excellent roman de science-fiction, déboussolant tant il semble juste en s'appuyant sur les événements de l'époque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lelette1610 2017-11-13T10:58:38+01:00
Diamant

Je suis très étonnée par certains points abordés par l'auteure sachant que ce livre est paru en 1937.

L’univers décrit dans ce livre est tout bonnement effroyable.

Dans cet empire nazi, les juifs ont été exterminés ainsi que tous les êtres dits "anormaux" : elle rejoint là "la solution finale de Hitler, Himmler et Heydrich".

Les femmes ont été reléguées au rang d’animaux de compagnie et de plaisir, leur fonction étant purement reproductive. Elles sont enfermées dans des camps à part et appartiennent aux hommes. Sur ce point, elle va plus loin que le système SS du Lebensborn dans lequel les hommes et les femmes étaient sélectionnées sur des critères bien spéciaux pour construire une "race supérieure".

Il n’y a plus d’art, plus de livres et rares sont ceux qui savent lire. Les Nazis aussi ont mis en place des lois pour détruire l'art dit décadent et ont allumé des bûchers pour brûler les livres politiquement incorrects.

L'auteure est témoin de son époque, où elle examine la montée des périls avec clairvoyance stupéfiante.

Afficher en entier

Date de sortie

Swastika Night

  • France : 2017-10-12 - Poche (Français)

Activité récente

Evalla le place en liste or
2018-02-25T18:26:28+01:00
Taiyoo l'ajoute dans sa biblio or
2017-12-26T23:03:46+01:00

Les chiffres

Lecteurs 8
Commentaires 3
Extraits 4
Evaluations 7
Note globale 7.57 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode