Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sweet_candy : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Angélique, marquise des anges Angélique, marquise des anges
Serge Golon    Anne Golon   
Ha! Joffrey, Joffrey... et Angelique, mon enfance, ma jeunesse le lien entre votre mère et vous se fait parfois sur un fait , un sourire, un livre et une complicité, l'éternelle féminin et l'amour avec un grand A c'est ainsi qu'elle vous apprend cela et ce livre c'est le cadeau qu'elle vous fait pour vous donnez l'envie un jour de rencontrer le Grand Amour et vous faire réver! cette saga traverse les âges et les générations des incurables romantiques comme moi

par cathardy7
Angélique et le Roy Angélique et le Roy
Serge Golon    Anne Golon   
J'ai d'abord vu les 5 films des années 60, et je lis actuellement les livres. Le 3ème film, du même nom que ce roman, est assez peu fidèle au roman en fait... Seule la seconde partie est représentée à l'écran, après la mort de Phillipe. L'histoire de l'ambassadeur Perse est très présente dans le film. Le roman est une très agréable surprise : complet, riche de milles anecdotes sur la cour du Roi Soleil, on voit ce dernier tombé sous le charme d'Angélique et jaloux de ses nombreux amants. Un super roman, lu d'une traite, et que je conseille vivement. Si certains on été déçu par le film, il faut savoir que le livre est dix fois mieux ! Les trois dernières pages nous rendent enfin l'espoir tant attendu ... J'ai aussi découvert la chanson "Le roi a fait battre tambour" grâce à ce roman, et depuis je l'écoute en boucle. ^^

par Rayathea
Indomptable Angélique Indomptable Angélique
Serge Golon    Anne Golon   
A la fin du précédent tome, Angélique était l'image de la femme fatale qui avait tout réussi. Elle avait même le roi à ses pieds. Mais lorsqu'elle apprend que son premier mari, son seul vrai amour serait encore en vie, elle lâche tout pour le retrouver. Aidé de son fils qui nous surprend et nous dévoile des facettes de lui que l'on ne connaissait pas, Angélique pourra s'enfuir à Marseille. Mais la Méditerranée n'est pas faite pour les femmes, ce qu'Angélique ne tardera pas à découvrir. On y rencontre de nombreux personnages hauts en couleur, comme le Rescator ou d'Osman Ferradji, et on en retrouve d'anciens... Ce tome correspond aux deux derniers films des années 60, Indomptable Angélique et Angélique et le Sultan. Mais pour ceux qui ont vu les films, ils faut savoir que ceux-ci divergent totalement des romans ! Pour conclure, que dire de plus que "merveilleux" pour ce roman ! On a, en le lisant, une folle envie d'évasion et de liberté qui nous prend, on sent notre coeur palpiter follement à chaque nouvelle aventure, on espère beaucoup de certains personnages, ... Mais heureusement ce n'est pas fini, et les aventures de notre héroïne continuent.

par Rayathea
Angélique, le chemin de Versailles Angélique, le chemin de Versailles
Anne Golon   
Lu aussi rapidement que le premier tome. A la fin du tome 1, Angélique était au plus bas de l'échelle sociale, seule, sans argent, avec ses deux jeunes enfants. Au début de ce tome, elle va atterrir à la Cour des Miracles, où elle va retrouver un ami d'enfance... Mais Angélique rêve de retrouver le statut qui lui est dû, à elle et ses enfants. Elle va alors tout faire pour grimper progressivement l'échelle sociale, pour arriver à Versailles... Un tome aussi parfait que le premier, la lecture est limpide, les références historiques sont nombreuses, il y a plus d'action que dans le tome précédent, enfin tout pour plaire !

par Rayathea
Angélique, tome 2 : La fiancée vendue Angélique, tome 2 : La fiancée vendue
Anne Golon   
J'ai eu plus de mal à lire ce deuxième tome. Le premier m'avait réellement emballé mais j'ai trouvé celui-ci plus laborieux à lire.
La relation entre Angélique et Joffrey m'a de plus paru un peu mièvre par moment et il ne s'y passe pas énormément de choses à mon goût.
Angélique, tome 4 : Le supplicié de Notre-Dame Angélique, tome 4 : Le supplicié de Notre-Dame
Anne Golon   
Présentation de l'éditeur
1661. Dans un Paris d'églises carillonnantes et d'asiles secrets, une femme se bat pour sauver son amour. Angélique n'a qu'une idée en tête : obtenir une audience du roi afin de plaider la cause de Joffrey de Peyrac, son mari, emprisonné pour commerce avec le diable. Au coeur de l'île de la Cité, magistrats fourrés d'hermine et avocats en robe noire décident désormais de la vie ou de la mort. À quel obscurantisme Joffrey de Peyrac, qui prétend extraire l'or des roches, risque-t-il d'être sacrifié lors du procès inique auquel assiste Angélique, impuissante? Elle-même échappera-t-elle aux assassins qui la guettent dans les couloirs du Louvre? Pour qui donc sonne le glas de Notre-Dame en ce matin d'hiver ? Abandonnée de tous, Angélique n'aura d'autre issue que de se mêler au cortège du Grand Coestre, roi de la Cour des Miracles, se rendant au cimetière des Saints-Innocents pour y tenir audience. Une dernière chose lui reste à accomplir pour l'amour de Joffrey...


Biographie de l'auteur
Née à Toulon en 1921, Anne Golon publie son premier livre à vingt ans. C'est en Afrique qu'elle rencontre son futur mari, le géologue Vsevolod Goloubinoff Et c'est à Versailles, ville royale, qu'elle rédige en 1953 le premier volume des aventures d'Angélique, paru en 1957en France sous le pseudonyme d'Anne et Serge Golon: le succès est immense, universel, et gagnera le cinéma. Elle nous offre aujourd'hui une nouvelle version enrichie de sa célèbre saga.

par emilie42
Margot, la reine rebelle Margot, la reine rebelle
Hortense Dufour   
Une biographie assez intéressante sur un personnage de l'histoire de France assez décrié parce qu'incompris. Elle revendiquait le droit d'aimer qui elle voulait comme un homme. La biographie traîne un peu en longueur.

par Liriel83
L'Allée du roi L'Allée du roi
Françoise Chandernagor   
« Je ne mets point de borne à mes désirs », disait Mme de Maintenon.
De sa naissance dans une prison de Niort à sa mort dans le doux asile de Saint-Cyr, de l'obscure pauvreté de son enfance antillaise à la magnificence de la Cour, de la couche d'un poète infirme et libertin à celle du Roi-Soleil, de la compagnie joyeuse de Ninon de Lenclos au parti pris de dévotion de l'âge mûr, quel roman que cette vie !
Dans le personnage et le destin de Françoise d'Aubigné, marquise de Maintenon, se reflètent les aspects contradictoires du « Grand Siècle », dissimulés sous l'apparence immuable de la majesté royale.
À partir d'une documentation considérable et en recourant aux nombreux écrits, souvent inédits, de Mme de Maintenon, Françoise Chandernagor a voulu restituer le vrai visage de ce témoin intelligent et sensible. Magnifique.
Les Trois Mousquetaires Les Trois Mousquetaires
Alexandre Dumas   
Très bon roman d'aventures. On se régale de suivre d'Artagnan et ses mousquetaires au fil des pages !
La Genèse La Genèse
Collectif   
S'il ne faut lire que deux grands livres dans la Bible, je dirais : la Genèse et un évangile au hasard. La Genèse raconte la naissance du monde et de l'homme, et aussi une société d'avant et d'après le déluge, où les gens ne sont pas toujours aimables, au contraire. Parfois drôle, parfois tragique, le style d'écriture utilisé est bien particulier. Les généalogies sont nombreuses, et servent à la fois à l'histoire du peuple et à mettre l'accent sur la fécondité prodigieuse de la race élue de l’Éternel, qui a dit à Abraham : "Ta postérité emplira la terre".

J'ai une amitié particulière pour Abimélec. Chaque fois que les Hébreux arrivent dans le pays avec leurs femmes, ils les font passer pour leurs sœurs, par crainte qu'on les tue pour coucher avec elles ; et lui, comme il ne sait pas qu'elles sont mariées, il fait et laisse faire des avances ; il est sacrément insulté chaque fois qu'il arrive à savoir qu'en fait madame est marié et il est passé à un doigt de l'adultère ! Pauvre homme, si respectueux du mariage.

par Melenda