Livres
395 123
Comms
1 387 845
Membres
289 948

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sweet Home, Tome 3 : Sweet Fall



Description ajoutée par Gkone 2014-11-19T05:55:31+01:00

Résumé

Même univers, autres personnages.

Avec cette nouvelle romance dans l’université d’Alabama, Tillie Cole nous offre encore une fois une histoire difficile. Lexi et Austin sombrent tous les deux sous l’assaut de leurs démons, et rien ne semble pouvoir empêcher leur chute... si ce n’est leur rencontre. Une belle romance, qui des ténèbres cherche à rejoindre la lumière. L’auteure aborde toujours avec beaucoup de lucidité des sujets graves, ici la pauvreté et ce qu’elle conduit à faire, et une maladie qui touchent énormément de jeunes femmes. C’est l’histoire d’une reconstruction, qui transite par la relation passionnée des personnages.

Qui se ressemble s’assemble

Tu t’es un jour demandé si les étoiles nous regardaient. Est-ce qu’elles ressentent de la pitié pour des ratés comme nous ? Mais maintenant, je vois la vérité. Maintenant, c’est moi qui ai pitié des étoiles. Oui, les humains foirent tout, tout le temps. Mais il nous arrive aussi de tomber amoureux.

Lexi est en dernière année à l’université d’Alabama. Elle semble avoir une vie parfaite, mais derrière ce masque heureux se cache une funambule au bord du gouffre. Austin est footballeur dans l’équipe de l’université. S’il pouvait être recruté par la ligue professionnelle, il réussirait enfin à subvenir aux besoins de sa famille. En attendant, le crime est sa seule source de revenus : le voilà prisonnier d’un gang.

Ces deux êtres que la vie n’a pas épargnés pourront-ils surmonter ensemble leurs épreuves ? Ne risquent-ils pas de tomber ensemble ?

« Je n’avais jamais lu un livre qui porte un regard aussi juste et éclairant sur l’anorexie. » Grown up Fangirl

« Dévastateur, tragique, brutal, mais surtout extrêmement beau. » Starcrossed

« Je n’aurais jamais cru qu’un livre pourrait me toucher à ce point. » The Bookish Babe

« Probablement le meilleur tome de la série ! » The Romance Room

Description VO:

From the USA Today Best Selling Sweet Home Series, comes Sweet Fall; a tale of heartache, beating the odds and finding strength in the most unlikeliest of places.

We all have secrets.

Secrets well buried.

Until we find the one soul who makes the burden of such secrets just that little bit easier to bear.

Lexington "Lexi" Hart is a senior at the University of Alabama. Surrounded by her best friends, her loving family and having fulfilled her life-long dream of making the Crimson Tide cheer squad, everything is going exactly as she always dreamed it would. But beneath her happy exterior, demons lurk, threatening to jeopardize everything Lexi has worked to achieve. When events in her life become too much to cope with, Lexi finds herself spiraling down into the realm of her biggest fear. Lexi falls hard, victim once again to the only thing that can destroy her and, on the way, finds herself falling straight into the dangerous tattooed arms of a guy from the wrong side of the tracks.

Austin Carillo, starting Wide Receiver for the Alabama Crimson Tide, must get picked in this year's NFL draft. He needs it. His brothers need it. Most importantly, his mother desperately needs it. Brought up in a world where the poor are forgotten, the sick are left to fend for themselves and no hero miraculously appears to pull you out of hell, Austin had no other choice but to make a living on the wrong side of the law—until football offered Austin the break to get his life back on track. But when a family tragedy drags him back into the clutches of the gang he believed he had left far behind, Austin finds himself falling. Falling back into criminal ways and falling deep into a suffocating darkness. Until a troubled yet kindred spirit stumbles across his path, where Austin quickly finds he is falling for a young woman, a young woman who might just have the power to save him from his worst enemy: himself.

Can two troubled souls find a lasting peace together? Or will they finally succumb to the demons threatening to destroy them?

Afficher en entier

Classement en biblio - 238 lecteurs

Or
81 lecteurs
PAL
135 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par L_Alpha 2017-08-26T20:04:18+02:00

AUSTIN

— Je me casse, lancé-je à Reece, avant de me relever et de traverser le jardin parfaitement entretenu de la fraternité pour rejoindre notre pavillon d’été.

Rome et moi sommes les seuls à avoir les clés de cet endroit : nous octroyer ce genre de privilège est un peu limite de notre part, je le concède, mais, en tant que plus vieux membres de la Tide et de la fraternité, notre verbe fait loi, ici. Comme Rome y vient de plus en plus rarement, c’est un peu comme ma dépendance, et tant mieux : j’ai terriblement besoin de m’isoler parfois. Surtout en ce moment.

J’ouvre la porte en bois et décide de laisser la lumière éteinte : quand j’allume, des étudiants bourrés y voient le signal d’ouverture d’un baisodrome, et j’ai aucune envie de gérer ce genre de conneries ce soir.

Le pavillon d’été est petit, mais assez dingue : murs lambrissés, parquets, rideaux rouges aux fenêtres, deux canapés en cuir brun, foyer ouvert, kitchenette, télé et, le diamant sur la couronne, une immense baie vitrée au plafond qui jette un halo lumineux pile au centre de la pièce. Un exemple de plus de la façon indécente dont les footeux sont traités dans cette ville. Quel joueur de foot de vingt et une piges a besoin d’un putain de pavillon d’été ? Cela dit, je passe pas mal de temps ici : je ne supporte pas ce genre de fiestas. Regarder les gars se perdre en jeux d’ivrognes et faire les coqs devant les meufs, alors que mamma est en train de hurler de douleur dans son putain de mobile home ou que mes frères se font peut-être canarder par les Kings, très peu pour moi…

Faut juste que je fasse profil bas jusqu’à la draft . C’est mon rôle dans cette pièce de merde : être recruté par une équipe pro et nous sauver tous de cet enfer.

Ça va, j’ai à peine la pression…

Le foot, c’est mon échappatoire, la réponse à mes emmerdes.

La réponse aux prières de tous les Carillo.

Je m’affale sur l’un des canapés et chope mon téléphone : Axel m’a envoyé un SMS. J’ai fait assez de blé pr les cachetons de mamma ce soir. Levi assure dehors, il vend bien. Mamma va mieux qu’il y a qqs heures. Elle a pu s’endormir, là. Les Carillo assurent à leur manière : on continue comme ça, Aust’.

Alors que je range mon téléphone dans ma poche, un peu ailleurs, un vacarme inimaginable éclate au-dehors : des rais de lumière quasi stroboscopiques zèbrent les murs du pavillon, et je me relève d’un bond, cours tirer les rideaux, aménageant entre les deux pans de velours un interstice suffisant pour observer la scène. Par chance, je suis assez loin du bordel, ici, et dissimulé par un bosquet d’arbres. Je ne sais pas ce qui se passe, mais je suis bien planqué.

Et puis, soudain, j’aperçois les uniformes…

Des agents de sécurité du campus, épaulés par de vrais flics, débarquent avec des clébards en laisse : des étudiants se barrent en courant, d’autres sont trop blindés pour capter ce qui se passe. Et là, je le vois : le doyen, dans son costume gris hors de prix, qui trotte sur le patio en fouillant partout d’un regard alerte.

Ce trou du cul peut pas me saquer, bordel…

Les flics alignent les étudiants, et les chiens commencent leur taf, les sniffant un par un… La brigade canine, merde ! Je panique : ces enfoirés sont en train de chercher de la came !

Quelques étudiants essaient de s’arracher, cavalent dans la rue pour fuir le raid, mais les flics les coursent… Au moment où je prends conscience de la chance que j’ai d’être venu me reclure ici, j’entends des bruits à la porte du pavillon : je ferme brusquement les rideaux et tourne la tête vers la poignée… Quel con, j’ai oublié de fermer à clé derrière moi !

Je n’ai pas le temps de traverser la pièce pour bloquer la porte, si bien que l’inconnu s’invite dans le pavillon. Je me fige. L’intrus referme le battant, s’y adosse, lâche un soupir, puis se retourne pour verrouiller la porte. Là où je suis, l’obscurité m’enveloppe : l’inconnu n’a pas pu me voir. Je distingue à peine sa silhouette, mais, en plus de son petit gabarit, je sens un parfum qui, à moins qu’un joueur de la Tide s’asperge le cul de Coco Chanel, m’assure que c’est une meuf qui vient d’entrer.

Je longe les murs obscurs le plus silencieusement possible : j’ignore qui se trouve ici, mais je dois m’assurer que cette fille ne va pas se mettre à hurler et attirer l’attention sur nous. Subir un interrogatoire du doyen à propos de la came sur le campus est la dernière chose dont j’ai besoin : ce connard pense déjà que c’est moi qui suis derrière les deals. Depuis trois ans que je suis là, dès qu’il se passe une merde à la fac, il me la fout sur le dos. Le problème, c’est que, cette fois, il aurait raison…

Pantelante, la fille tente de recouvrer son souffle. Je grimace, essaie de me concentrer pour ne pas merder, mais, quand je tends le bras vers elle, j’effleure le sien et elle commence à hurler : je réagis aussitôt, l’attrape par l’épaule, la retourne et plaque une main sur sa bouche pour la faire taire.

Comme elle lance des coups de pied et tente de me gifler, je me penche à son oreille :

— Boucle-la, merde ! Je vais pas te faire de mal, je veux juste que t’arrêtes de beugler, bordel !

Elle cesse de se débattre et essaie simplement de tirer sur mon poignet pour retirer ma main de sa bouche. Avant ça, je dois m’assurer qu’elle ne va pas se remettre à crier, à attirer l’attention de la terre entière.

— Je virerai ma main que si je suis sûr que tu risques pas de les faire rappliquer, OK ? susurré-je, m’efforçant de me montrer le moins menaçant possible.

Je ne suis pas con pour autant : un type en train de bâillonner une meuf dans un pavillon plongé dans l’obscurité, ça n’inspire pas forcément la confiance. Je sens à son souffle chaud et cadencé qu’elle tente de se calmer, et ses ongles épargnent un peu la peau de mon poignet.

— C’est bien… Maintenant, je vais compter jusqu’à trois et retirer ma main de ta bouche, OK ? Et panique pas : je répète, je te ferai aucun mal. Moi aussi, je me planque. Tu promets de pas gueuler ?

Elle lâche un gémissement discret et troublant, acquiesce, et ses cheveux délicats caressent la peau de mon cou.

— OK… Un… deux… trois…, compté-je à voix basse, avant de retirer lentement la main de sa bouche.

La fille expire soudain, s’éloigne d’un pas et se retourne face à moi. Malgré l’obscurité, je distingue ses yeux immenses d’un vert pastel, presque turquoise, rivés sur moi.

Bordel de merde.

Je connais ce regard…

Il me hante.

Comme elle perçoit mon trouble, elle se rapproche de moi. Un rai de lumière s’immisce soudain sous la porte du pavillon, baignant les lieux d’un ambre mat. Je suis assez près de la fille pour discerner son visage : c’est elle, la pom-pom, et, vu son expression, elle aussi m’a reconnu.

— Au… Austin ? balbutie-t-elle. (Elle n’a pas l’air des plus heureuse de me trouver ici. Son arrivée inopinée ne m’enchante pas vraiment non plus.) J… je ne savais pas que tu étais ici. Je voulais… éviter le doyen, c’est tout, de peur qu’il m’interroge encore. Quand j’ai vu le pavillon, j’ai décidé de me cacher là jusqu’à la fin de l’intervention… Je… je suis désolée, je vais partir, OK ? Je… j…

Je la laisse là, ignorant ses excuses bredouillantes, et vais me rasseoir en silence sur le canapé. C’est trop de stress, putain : j’ai besoin de me poser.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lilianenoellie 2017-12-07T13:50:14+01:00

Wonderful comme tous les romans de tillie cole avec une analyse magnifique sur l'anorexie.je vous le recommande!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par moaNanou 2017-11-26T18:34:50+01:00
Diamant

Touchant, particulièrement bien traité un sujet douloureux qui donne une sincérité tout particulière à ce récit.

J'ai vraiment bien aimé l'histoire de ces deux êtres torturés qui ensemble arrivent à s'ouvrir l'un, l'autre.

Tiilie Cole ayant vécu cette maladie, elle a su parfaitement en décrire le mal être et retranscrire toutes les émotions que Lexi ressent.

Une belle histoire émouvante et très bien racontée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par phanie1292 2017-11-24T17:55:12+01:00
Diamant

Une pépite. Il n'y a pas d autre mots pour décrire ce livre. Une pépite! J' ai adoré du début à la fin. Touchant, poignant .... que dire d'autre.... lisez le. Merci Tillie Cole pour ce bijoux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laubel 2017-11-23T22:49:55+01:00
Or

Ce livre ma carrément brisé le coeur ! Lex m'a touché plus que tout ! Et Austin mon dieu le pauvre ! Je ne trouve même pas les mots pour dire à quel point ce livre est touchant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tueuse-rock 2017-11-16T12:27:21+01:00
Or

Alors autant vous prévenir tout de suite, ce livre traite d'un sujet très sensible : l'anorexie mentale.

On va suivre Lexi qui est atteinte d'anorexie mentale depuis ses 16 ans et on apprend dès le début qu'elle a perdue un être cher et que sa maladie commence à reprendre du terrain. Pour ne rien ajouter à ça, elle va découvrir qu'Austin, le garçon qui lui plait, fait parti d'un gang italien très puissant.

Austin quand à lui est un très bon joeur de foot mais il doit affronter pas mal de problèmes concernant sa famille et son gang.

Quand les deux personnages commencent à se rapprocher, ils trouvent chacun des moments de paix partagés mais malheureusement c'est derniers sont rares.

On va voir nos deux personnages lutter ardament contre leur démons, puis nous les voyons chuter sans rien pouvoir faire !

Ce livre m'a fait passer par tout un panel d'émotions fortes et sombres par moments. Ce livre m'a totalement bouleversé !

Je préfère ne rien dire de plus et vous laisser découvrir cette histoire et ressentir toutes ces émotions à l'état brute car je vous l'a conseille vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sansan91 2017-11-11T12:50:50+01:00
Argent

Un début de lecture difficile pour moi. J'ai eu du mal à plonger pleinement dans l'histoire. Et puis le récit, les personnages se font plus intense et finalement on se laisse embarqué. Un sujet difficile et bien exploité. Une histoire pleine d'émotions et vous versez quelques larmes. Un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par grenouille62 2017-11-06T18:19:42+01:00
Or

Une lecture difficile, au début du livre Lexi pèse 44,4 kg, elle descendra jusqu’à 31 kg. Austin quant à lui se bat contre ses vieux démons et va devoir replonger dans ses vieilles habitudes pour sauver sa famille. Sweet Fall… la chute n’a eu pour moi rien de douce, bien au contraire. Je tournais les pages en retenant mon souffle, le cœur serré en lisant les souffrances de Lexi, en voyant l’inévitable chute aux enfers se profilant pour elle, et aussi pour Austin. Comme la majorité des romances il y a toujours un passage un peu avant la fin ou ça va mal pour le couple avant la réconciliation. Et qu’est-ce que j’ai appréhendé ce moment pour ce livre ! j’avais peur de voir jusqu’où l’auteure pouvait aller. C’est une des romances les plus sombres que j’ai eu à lire. L’auteure n’invente pas de faux problèmes se réglant par des excuses et un bouquet de fleur, c’est beaucoup plus profond que ça. La souffrance, la maladie, le dégoût de soi, la haine, la mort, la drogue autant de sujets plus difficiles les uns que les autres. Tillie Cole les a abordés de manière magistrale, elle connaît d’ailleurs elle-même certains sujets particulièrement bien. Cette lecture a été aussi difficile qu’appréciable, lisez ce roman, mais attention, vous n’en ressortirez pas indemnes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Payton 2017-11-03T12:01:58+01:00
Bronze

Très bouleversant.

J'ai passé un agréable moment de lecture aux côtés de Lexi et Austin. J'ai bien aimé que l'auteure chance de duo pour ce 3eme tome.

Leur histoire est assez différente de celle se Rome et Molly, je dirai qu'elle est plus chamboulée et surtout plus compliquée.

En effet, ils ont tous les deux des vies de misère mais pas dans le sens propre du terme. Lui jongle entre l'espoir de passer en draft après la fac et gérer sa famille menacée par le gang du quartier. Quant à elle, Lexi lutte contre une maladie dont je n'avais absolument mesurer la gravité. Et c'est ça qui m'a principalement touché. C'est de connaître ses pensées, savoir ce qu'elle traverse. J'ai été emue et surtout surprise de la gravité de sa condition.

Un bon livre qui fait réfléchir mais qui n'est malheureusement pas ma romance favorite.

Je le conseille tout de même

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sariahlit 2017-10-27T22:00:57+02:00
Or

Les émotions que nous ressentons à la lecture de ce volet sont fortes, brutes. Le fait que l’auteure nous offre une part d’elle-même dans ce livre donne une authenticité au récit à laquelle je ne m’attendais pas. C’est fort. C’est douloureux. Mais, c’est aussi envoûtant et beau. Une lecture que je recommande.

http://www.sariahlit.com/2017/10/sweet-home-3-sweet-fall.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par xuxu 2017-10-15T11:32:40+02:00
Or

J'avais bien aimé le premier tome, beaucoup moins le deuxième sur le point de vue de Rome (sans intérêt à mes yeux), donc j'ai commencé celui-ci en espérant qu'il serait à la hauteur! Et je n'ai pas été déçue..beaucoup d'émotions dans ce livre. Deux personnages torturés qui se sauve l'un l'autre! On peut se dire que c'est du déjà vu...oui d'accord peut-être, mais ici la plume de Tillie Cole est juste parfaite et juste!

J'ai adoré cette authenticité dans l'écriture, la tendresse entre Austin et sa mère (préparer les mouchoirs), et avec son petit frère Levi. J'ai vraiment adoré cette histoire! Bravo à l'auteure!

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Sweet Home, Tome 3 : Sweet Fall" est sorti 2017-08-25T00:00:00+02:00
background Layer 1 25 Août

Date de sortie

Sweet Home, Tome 3 : Sweet Fall

  • France : 2017-08-25 (Français)

Activité récente

SanNom le place en liste or
2017-12-13T21:32:11+01:00
laubel le place en liste or
2017-11-23T22:46:27+01:00
Nelly-1 l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-21T14:02:42+01:00
Thalio le place en liste or
2017-11-17T21:25:38+01:00

Les chiffres

Lecteurs 238
Commentaires 42
Extraits 10
Evaluations 90
Note globale 8.84 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode