Livres
470 009
Membres
438 058

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Folize 2019-08-26T10:29:39+02:00

Sweet Summer

Dorian : Bordel de merde, j’ai perdu le chien !

Milan : Hein ?

Marlone : Mais comment peut-on perdre un chien à 5h35 du mat ? Tu dors, parfois, Dorian ?

Dorian : Oui, justement, je dors… Je croyais qu’il était contre Val hier soir quand je me suis couché, mais ce matin, pas de clébard sous la couette…

Milan : Appelle-le, il est peut-être planqué sous le lit ?

Marlone : Tu dois lui faire peur ! Tu sais, avec ton grognement de mec agacé, là…

Dorian : Je ne vois pas de quoi tu parles !

Milan : Oh oui, putain… Tu sais comme dans ce livre… Truc doit croire que tu vas te transformer en méga félin, genre jaguar…

Marlone : Voilà… Ou plutôt, un lion qui se serait levé de mauvais poil…

Milan : La crinière hirsute, tout ça, tout ça…

Marlone : Grrrr….

Dorian : C’est bon, vous avez fini ? Vous pensez sincèrement que vos messages m’aident, ou c’est juste pour faire chier ?

Milan : Pour faire chier, voyons… Appelle-le !

Dorian : Non, Val dort. Je ne peux ni allumer, ni parler fort…

Marlone : Réveille le comateux, merde ! C’est son chien, après tout !

Dorian : Non. Il a besoin de dormir…

Milan : Il ne va pas mieux ? Dorian, tu sais que nous pouvons venir, au besoin.

Marlone : Oui… Et même toi, tu as peut-être besoin qu’on vienne te peloter les couilles un peu…

Valentin : Personne ne pelote les couilles de Doudou ! Dorian, Truc dort dans ton tiroir à chaussettes.

Dorian : Je te demande pardon ?

Valentin : Oui, dans le tiroir à chaussettes, qui se trouve en bas de ton dressing, entre les chiottes et la chambre. Tu situes, ou t’as besoin d’un plan ? Il n’a pas voulu en bouger hier soir quand je suis sorti de la douche.

Dorian : Dans CE tiroir. Avec mes caleçons et tout ça ?

Valentin : Exact. Tu ne l’as pas vu en t’habillant ?

Dorian : Non, j’ai pris dans la pile que j’ai ramenée de la lingerie hier, vu que je n’ai pas pu allumer pour ranger… Attends une minute, toi, depuis quand t’es réveillé ?

Valentin : Non, mais je dors en fait. Regarde, je suis sous la couette… Gros dodo, tu peux même allumer la lumière du dressing !

Dorian : Sors de là ! Va promener ton chien !

Milan : Eh, salut, Val ? Tu vas bien ? Bien dormi ?

Valentin : Oui, nickel… Le réveil, par contre, laisse un peu à désirer… Je me demande quelle note je vais laisser sur Trip Advisor…

Marlone : Tu m’étonnes !

Dorian : Je rêve ! Ce cabot dort réellement dans mes calbutes !

Valentin : Ben oui !

Dorian : Nom de Dieu, il a mâchouillé mes Gucci !

Marlone : Oh, bordel, je vais me pisser dessus ! Trop fort le toutou !

Valentin : Tu portes des caleçons Gucci ? Sérieux ?

Milan : Val, un conseil, fuis ! Loin, et vite ! Mais sinon, Dorian, Gucci ? Rien que ça ?

Dorian : VAL ! Lâche ce téléphone et viens prendre ton Truc ! Et oui, Gucci. Ça pose un problème à quelqu’un ?

Marlone : Euh, non.

Milan : Du tout… C’est classe. Un bel étui pour tes bijoux. Val, photo SVP !

Valentin : C’est compromis, vu que Truc les a mâchouillés… Attends, je regarde ce qu’il porte tout de suite… Ralph Lauren… Mouais…

Afficher en entier
Extrait ajouté par louloute2594 2019-08-10T08:15:34+02:00

Ma porte de sortie n’a pas été les médicaments avec lesquels je comptais en finir. Non. Ma fin, mon ultime espoir est apparu sous les traits d’un mec hors normes, beau et troublant, qui m’a pris dans ses bras pour ne plus jamais me lâcher. Le chemin a été parfois dur, parfois doux, parfois amer et souvent compliqué, mais au bout du compte, si je m’adonne à un petit bilan, je dirais que mon bonheur a eu son prix, et que je serais prêt à tout recommencer, exactement de la même manière, pour me retrouver là, et nulle part ailleurs…

Afficher en entier
Extrait ajouté par Connorange 2019-08-09T23:06:05+02:00

La conclusion est simple : pour cette fois, je n'ai rien à faire. Seul Valentin doit agir et décider. De tout. De sa vie, de son bonheur ... par la même occasion, de ma vie et de mon bonheur aussi. Parce qu'en ce qui me concerne, s'il est prêt, je le suis aussi...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode