Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de SweethyDark : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Fille dans le brouillard La Fille dans le brouillard
Donato Carrisi   
Je l'attendais avec impatience et je l'ai dévoré ! Cependant je pense être légèrement passé à côté :( Dans le sens ou ce roman noir (je ne qualifierai pas de thriller) est une énième disparition MAIS il ne s'agit pas vraiment d'enquête à proprement parlé ! Le capitaine VOGEL en charge de l'affaire va chercher coûte que coûte un coupable (et franchement la victime il s'en fou non?) et pour cela se servir des médias, des journalistes en les manipulant mais au final qui manipule qui ? Je n'ai pas aimé ce personnage arrogant, antipathique et détestable ! Malgré tout l'atmosphère crée par Donato Carrisi est telle que nous sommes plongés en plein dans l'intrigue avec une appréhension finale. Et pour le final MAIS quel final ! Un twist .. non 2 il en fallait pas moins ... vraiment chapeau ! donc la je suis mitigée, que m'a t'il manqué pour en faire un coup de coeur ????

par kaliscrap
Miss Peregrine et les enfants particuliers Miss Peregrine et les enfants particuliers
Ransom Riggs   
Fait rare, j'ai acheté ce livre tout juste deux semaines après sa sortie. C'est un magnifique objet, parsemé d'images, décoré... Bref, de très bonne qualité et qui m'a attiré tout de suite de par sa couverture mystérieuse. N'ayant pas vu le résumé à l'intérieur du rabat, je me suis contentée de lire les quelques lignes derrières, disant que nous allions évoquer le nazisme, la persécution des juifs, l'enfermement et l'immortalité. Publié aux Editions Bayard, ce premier roman de Ransom Riggs est à vendre à 14,50€ et je n'ai qu'une chose à dire : de par la qualité et la beauté de l'objet et aussi pour son histoire particulière, foncez vous le procurer !

Je ne vous résumerais pas l'histoire. Un des attraits du roman est justement ce côté mystérieux. Si certains l'ont jugé légèrement inquiétant par sa couverture, il n'en fut rien pour moi et c'est plutôt intriguée que j'ai commencé ce livre. Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre ! Et j'ai avalé tout bonnement ces 450 pages.

450 pages qui se lisent relativement vite car nous n'avons pas affaire à de grandes narrations. Les pages sont aérées, la police n'étant pas spécialement grande mais les interlignes sont plutôt espacés. De plus, certaines pages ne comportent qu'une photo, ou le numéro du chapitre.
Puisque j'évoque ces photos, si étranges et si bizarres mais qui attirent immédiatement l'attention, je tiens à préciser, pour augmenter l'étrangeté du bouquin, qu'une note en fin de roman nous apprend que très peu d'entre elles sont truquées. Je serais curieuse de savoir lesquelles !
Ces photos apportent un plus à l'histoire. Elles nous permettent de mieux entrapercevoir les choses, les personnages, les lieux. Elles m'ont permis de mieux me figurer ce "monde".

Les personnages sont attachants mais je ne sais pas trop sur quels pieds danser avec eux. Comme tout dans le livre, ils possèdent leur part de mystères, ce qui les rends difficiles à les cerner, autre que Jacob, notre protagoniste.
Les idées de l’histoire sont très intéressantes, mais encore survolées dans ce premier tome. Ne sachant pas qu'il s'agissait d'une série, j'ai lu ce roman comme un one-shot et j'ai été un peu déstabilisée vers la fin, ne comprenant pas où l'auteur voulait en venir (mais quand j'ai appris que c'était un premier tome, j'ai mieux saisi ^^). On peut reprocher à ce roman, pourtant addictif, les défauts d'un premier tome : une histoire un peu longue à s'installer. C'est vrai et nous ne savons pas grand-chose en refermant le livre : il reste un part entière de mystères à découvrir !
Sans trop vous évoquer l'histoire en elle-même, je tiens à préciser que les horreurs de la seconde guerre, la persécution des juifs ainsi que le nazisme, sont très en arrière-plan dans ce premier tome, mais seront mis certainement davantage en avant dans le second. Contrairement à la classification du futur film (il va peut-être être adapté pour Tim Burton), je ne qualifierais pas ce roman d'épouvante ou d'horreur. Certes étrange, je ne l'ai pas trouvé effrayant, et il demeure dans le genre fantastique pour moi. Mais le film peut être adapté d'une autre manière...

L'écriture n'est pas un atout du livre, elle se fond avec le reste. Fluide, simple et sans attrait particulier, c'est tout de même elle qui nous entraîne, à l'aide des photos. On arrive rapidement au milieu de l'histoire sans s'en rendre compte !

Conclusion :

Pour décrire ce livre, un seul mot me vient : particulier. L'histoire en elle-même n'est peut-être pas innovante, bien que je n’aie jamais lu de roman lui ressemblant. Mais ce livre prend sa force de part un magnifique travail d'édition qui lui a donné une couverture intrigante qui attire l'œil. C'est vraiment un magnifique objet, parsemé de photos authentiques pour la plupart, qui augmentent le mystère. Si on peut lui reprocher quelques défauts d'un premier tome, à savoir un début un peu lent le temps d'installer l'histoire, il n'en fut pas moins une lecture addictive et très mystérieuse ! Le nazisme et la seconde guerre sont plutôt en second plan, mais ils vont prendre de l'avant dans le second tome (la fin le suggère...)
Vous l'aurez compris, ce roman est à découvrir pour tous les amateurs de fantastiques, à ceux qui aiment Tim Burton (ce qui n'est pas mon cas) et à tous ceux qui hésitent encore : laissez-vous tenter !

par Freelfe
Le Ferry Le Ferry
Mats Strandberg   
J'ai beaucoup hésité à lire ce roman à cause du Livre 4e jour qui se passait sur un bateau aussi et que je n'ai pas vraiment aimé. Celui-ci, le seul défaut que je lui trouve c'est que c'est très long avant que l'action commence vraiment, mais en même temps c'est grâce à cette longueur si je ne me suis pas mélangé malgré tous les personnages. J'ai bien aimé les personnages, autant les héros que les malveillants, et dans le lot, il n'y a que deux morts que j'aurais aimé évité et c'est [spoiler]Filip et Vincent.[/spoiler] Beaucoup de descriptions sanglantes qui mettent du piment à l'histoire. Sinon, j'ai beaucoup aimé et ça me donne le goût de lire plus d'horreur à l'avenir.

par 9063637
L'Ange du mal L'Ange du mal
Gilles Caillot   
Pour son premier roman je dit bravo!
-Un vrai petit bijoux croyez moi.
Angoissant à souhait beaucoup de suspens de terreur!
un pur régale dans cette cathégorie!
pour moi un auteur à connaitre!
la peur et vraiment au rendez-vous !
excellent livre je le recommande vivement!
Marquise66
Et le plus un auteur Lyonnais pour moi que du bonheur....
Et plus encore Et plus encore
Patrick Ness   
Est-ce qu'il y a autre chose ? Est-ce qu'il y a autre chose que ce que l'on croit vrai ? Et plus encore le titre de ce nouveau livre de Patrick Ness illustre à la perfection la trame de du roman. Ce livre, quête sur l'adolescence, nous plonge dans une réflexion à la fois philosophique mais aussi scientifique sur le réel et l'irréel, sur la mort en général, ce qu'il y a avant, après.
S'il est difficile pour l'auteur de dépasser la réussite (littéraire) de sa trilogie le chaos en marche, ce livre se porte au moins à sa hauteur, très poignant, très addictif, très sincère. Il est, et c'est d'ailleurs un peu effrayant quand on y pense, très facile de s'identifier au héros Seth, qui fait écho à chacun d'entre nous (adolescents et jeunes adultes). J'ai adoré les scènes de flash back, surement mes moments préférés du livre qui nous permettent de vraiment comprendre le personnage, voir comment il en est arrivé là.
J'ai étonnamment beaucoup aimé ne pas savoir dans ce livre, devoir faire des suppositions. je pense que c'est l'objectif même de cette lecture. Faire participer le lecteur. le laisser créer sa propre version de l'histoire.
L'écriture est toujours aussi excellente, fluide et efficace.
Quand à la fin, elle est en partie attendu, mais étonnera certain. Elle est en tout cas pour moi très réussie.
A lire absolument.
Ne me quitte pas Ne me quitte pas
Mary Torjussen   
https://followthereader2016.wordpress.com/2017/09/23/ne-me-quitte-pas-mary-torjussen/

Attention, les apparences sont parfois trompeuses …

Hannah est une jeune femme ambitieuse, comptable dans une grande entreprise et très proche d’une promotion selon ses supérieurs. Lorsqu’elle apprend cette bonne nouvelle, elle est à un séminaire et impatiente de le raconter lors de son retour à son petit ami, Matt. Quelle surprise lorsqu’elle franchit le pas de la porte de leur maison et découvre qu’il est parti avec toutes ses affaires. Tout a disparu (de sa télévision à ses habits en passant par ses aliments dans le frigo !) et elle n’a aucun moyen de le contacter : il n’y a plus rien dans son téléphone portable ou son ordinateur qui la relie à lui. Tout allait bien entre eux, elle ne comprend pas ce qu’il a pu se passer et va donc se lancer à la recherche du jeune homme, une recherche qui va virer à l’obsessionnel. Progressivement, elle ne va vivre que pour cela, quitte à négliger son travail qui comptait tant pour elle. Mais des évènements étranges vont arriver : des fleurs remplacées, des lettres anonymes… est-ce Matt qui essaie de prendre contact avec elle ? Mais pourquoi de cette façon ?

Ce thriller est totalement addictif. Tout est bien mené, bien ficelé et réfléchi de façon à ce qu’à chaque fois que nous avons une hypothèse, elle va être contredite. J’ai été totalement happée par cette histoire, je voulais toujours connaître la suite ! Impossible de reposer le livre avant d’avoir eu le fin mot de l’histoire. Mary Torjussen, avec un talent d’auteur indéniable, a su distiller au bon dosage les indices au fur et à mesure de l’avancement de l’histoire afin de nous garder captivé. Sa plume est fluide et très agréable à lire, mettant beaucoup d’intensité dans notre lecture. Les personnages sont habilement travaillés et présentés : chacun a sa petite zone d’ombre qui nous fait douter, nous soupçonnons tout le monde et personne à la fois …

Cette histoire contient beaucoup d’interrogations. Pour ma part, j’avais deviné une partie mais j’étais loin de me douter de l’ampleur des choses : l’auteure a vraiment bien fait son travail ! Elle a réussi à nous faire douter tout au long de notre lecture pour nous surprendre avec un dénouement à couper le souffle. La fin est tout aussi travaillée que le reste, quel plaisir de finir le livre sur une telle touche. Un thriller psychologique passionnant et intense, que je recommande à ceux qui aiment haleter, douter, frissonner avec des personnages hors du commun. Un très bon ouvrage de « grip-lit », ce nouveau genre livrant des livres chargés en tension psychologique car le coupable est parmi nous, il ne faut faire confiance à personne car se mêle trahison, mensonge et divers troubles … Je ne vous en dis pas plus, à vous de découvrir ce livre !
L'Île des chasseurs d'oiseaux L'Île des chasseurs d'oiseaux
Peter May   
Très beau roman c'est la première fois que je lis Peter May et j'ai déjà le deuxième opus et le troisième est commandé à la bibliothèque. Fin McLeod reviens sur son île 18 après l'avoir quitter. Un ancien camarade d'école est assassiné et de retour sur l'île beaucoup de non-dit font surface. Belle écriture et on sent le vent écossait nous ébouriffer les cheveux.

par goretti
Le Portrait du mal Le Portrait du mal
Graham Masterton   
Absolument inspiré du Portrait de Dorian Gray, mais très modernisé, très gore et détaillé par moment, très "collection horreur", comme à l'habitude de Masterton, mais je dois avouer avoir été plus marqué par celui là que par l'original :) !

par miracl
La Tresse La Tresse
Laetitia Colombani   
J'avais tellement entendu parler de La tresse, surtout de façon positive, mais je ne sais pas, je n'étais pas intéressée plus que ça par ce roman. C'est vraiment par hasard que je me le suis procuré, en allant faire un tour à Emmaüs et je remercie la personne qui en a fait un don car peut-être que je ne l'aurais jamais lu sans ça et je serai passée à côté de cette perle!

Nous suivons trois femmes/filles de générations différentes, de pays et de continents différents, de cultures différentes. Smita en Inde, qui rêve d'une meilleure vie pour sa fille Lalita. Giulia en Sicile qui essaie de maintenir l'entreprise familiale. Sarah au Canada qui tombe gravement malade. Nous avons donc trois points de vue différents. Elles n'ont aucun lien, dans un monde fait d'injustices, de tabous, de cruauté sur bien des aspects. Elles ne mènent pas les mêmes vies mais leurs vies vont changer à jamais!

J'avoue que c'est l'histoire de Smita et Lalita qui m'a le plus touchée, non pas que celles des deux autres n'étaient pas touchantes, loin de là, c'est impossible de rester insensible mais c'est surtout pour les terribles facettes de l'Inde que je ne connaissais absolument pas! Les trois histoires sont touchantes, celle de Giulia un peu moins mais elle fait le lien/le pont entre celle de Smita et celle de Sarah.

Le message de ce roman est fort, important. Il faut se battre, il faut vivre. Ce roman parle d'inégalité, de discrimination, de racisme, de crimes, de maladie mais aussi d'amour, d'espoir, de lutte, de survie. Pourquoi ce titre? Pourquoi la "tresse"? Tout prend forme vers la fin du de l'histoire. Tout n'est qu'émotions et réflexions. L'écriture est fluide et juste. Il n'y a pas de dialogue mais ce n'est aucunement gênant.

C'est un coup de cœur! Je ne l'avais pas vu venir! Je me disais que ça n'allait être qu'une bonne lecture, peut-être sans plus mais quelle claque! Je suis ressortie complètement bouleversée de ma lecture, à fleur de peau. Les larmes ont coulé. Il y a des histoires qui marquent à vie et La tresse va en faire partie, je pense! A lire absolument!

par MaMt
Résilience Résilience
Julia M Tean   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/11/resilience-julia-m-tean.html

"En résumé, c'est un roman coup de poing que nous offre l'auteure. Elle aborde divers sujets, mais surtout comment est encore perçue l'homosexualité dans notre vie. Certains ne l'acceptent pas, et font vivre un enfer à ceux qui sont malgré tout comme nous : ils aiment juste différemment et parfois, cet amour est encore plus sincère et beau. Il ne faut plus Vincent. Il faut réussir à faire évoluer les mœurs, vivre avec son temps et les évolutions de la vie."

par just2iine