Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de sweetmel : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Feu d'ange, Tome 1 : Feu d'ange Feu d'ange, Tome 1 : Feu d'ange
Courtney Allison Moulton   
Ce livre a tout pour plaire.
Beaucoup d'actions et de combats... la lutte du Bien contre le Mal... des personnages vraiment très bien travaillés... des réflexions philosophiques... une belle romance en second plan...
FONCEZ

par Adèle
Colocs (et rien d'autre) Colocs (et rien d'autre)
Emily Blaine   
Depuis le départ de Maddie et Connor, Ben : l'ami et collègue de travail de Connor, squatteur de canapé aux cheveux bleus, dévoreur de céréales et pâtissier de son état vit au loft avec Ashley, la meilleure amie de Maddie, véritable pile électrique blonde, amatrice de muffins et de téquila ; et déclencheuse de cataclysme. Cela fait six mois que les deux jeunes gens vivent en colocation. Cette relation, basée sur des échanges de post it, de sucreries et de chamailleries, semble convenir à Ashley... peut être moins à Ben ...

C'est avec un énorme plaisir que, dès mes premières secondes de lecture, j'ai retrouvé la plume pétillante et drôle d'Emily Blaine. Dès les premières lignes, on sait qu'on va passer un très bon moment. En plus du style enjoué de l'auteur, nous retrouvons un couple aussi improbable qu'attachant qui vit une histoire inédite pour eux. Le fait que les chapitres nous donne, par alternance, le point de vue de Ben et celui d'Ashley, est un super bonus. Cela nous permet de mieux cerner le caractère des personnages et l'évolution de leur relation.

Tout réside sur l'association de Ben et Ashley. Ben est le calme quand elle est la tempête, il est stable quand elle est imprévisible... Deux ingrédients si différents et pourtant si complémentaires. Ben est un jeune homme timide, bien élevé, comme en pâtisserie il laisse peu de place à l'improvisation, il aime que les choses soient carrées... Mais ça c'était avant de rencontrer Ashley, elle est la pointe d'acidité dans son monde de douceur, sa cerise sur le gâteau. J'ai aimé le côté romantique que Ben, sa manière d'être gêné devant certaines attitudes de sa colocataire, sa patience pour tenter de la canaliser mais aussi j'ai aimé le voir laisser sortir le cro magnon sous son costume de prince charmant, il est drôle (j'adore ses "yodismes"), sa maladresse attendrissante et sa gentillesse communicative [spoiler]il est resté ami avec son ex qui lui a tend les cheveux en bleu c'est dire lol[/spoiler] Même si Ben n'est pas vraiment le type de garçon qui fait battre mon cœur (je suis plus bad boy lol) , j'ai rapidement été sous son charme...et pourtant je suis pas dessert lol ! Ashley elle m'avait déjà séduite dans l'opus précédent. J'ai aimé son côté naturel, insouciant, libre ; elle est l’énergie à l'état pur. Et même si l'abus de téquila n'est bon ni pour sa santé , ni pour son entourage, elle est l'amie que l'on rêve d'avoir (ou pas lol).Sa tendance à pousser Ben dans ses retranchements est excellente ! Elle croque la vie à pleine dent, comme les desserts que son colocataire lui concocte d'ailleurs. On découvre que ses airs bravaches, sa facilité à changer de rencards et de messages de répondeur cachent des failles. Ashley m'a beaucoup touchée. On arrive à lui pardonner toutes ses bourdes.

On retrouve également tous les protagonistes rencontrés auparavant et c'est un plaisir de voir comment ils ont évolué !

J'ai essayé de prendre mon temps, de savourer ma lecture mais je n'ai pas pu me retenir... Colocs (et rien d'autre) est addictif ! C'est comme une fraise tagada, pétillante sur le dessus avec un coeur tendre... on ne peut pas s'arrêter de mettre la main dans le paquet jusqu'à la dernière... Accro je suis, Encore j'en veux ^^

Ne passez pas à côté !!!!

PS : Mme Blaine, pouvons nous caresser l'espoir de savoir qui c'est qui ..... s'il vous plait, s'il vous plait, s'il vous plait...* petits yeux implorants*


par BeaMars
Bienvenue à Nevermore, Tome 1 : La Sorcière Maudite Bienvenue à Nevermore, Tome 1 : La Sorcière Maudite
Michele Bardsley   
Début prometteur : Suite à la trahison de sa femme, Gray Calhoun, le gardien de la ville de Nevermore appartenant à la maison des Dragons, s’est renfermé sur lui même et a délaissé son rôle de protecteur de la ville mais tout va être chamboulé quand Lucinda Rackmore frappe à sa porte. Ayant fui son cruel ancien amant qui lui a jeté une malédiction la privant de son pouvoir de guérison, elle demande l’aide de Gray en lui proposant de l’épouser pour la protéger. Mais Lucy n’est autre que la sœur de son ex-femme et lui refuse toute aide. Pris de remords, il change d’avis. En plus de gérer le problème Lucy, Gray doit faire face à une série de meurtres dans sa ville qui semble être menacée… Un premier tome plantant le décor, qui se lit facilement. Même s’il est vrai que la romance est rapide et l’intrigue facilement résolue, j’ai passé un bon moment dans cette ville particulière avec ses personnages intrigants et je lirai la suite avec plaisir.

par Folize
Le Voleur de cœur Le Voleur de cœur
Rawia Arroum   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/04/le-voleur-de-cur-rawia-arroum.html

Lorsque j'ai vu à Montreuil que l'auteure sortait un nouveau roman, je dois avouer que j'ai été très vite intriguée. J'avais adoré son premier livre, et son imagination débordante m'avait très surprise. De ce fait, j'étais pressée de retrouver sa plume. Si au début, j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'univers, la seconde partie a remonté tout ça et au final, j'ai enchaîné les pages sans trop m'en rendre compte.

Dylan vit dans un monde où la magie et la musique de font qu'un. Dès leur naissance, les bébés se voient baptisés dans la rivière Harmonie, qui leur transmet leur don de musique. Tous, sauf Dylan. Lui est simplement un humain, qui n'arrive absolument pas à communier avec son instrument, qui reste vide et mort à toute approche. Pour lui, un être humain peut tout à fait vivre sans son don, il en est la preuve vivante. Ce qui n'est du goût de personne. Il est le seul à être ainsi, et il doit cacher sa condition, au risque d'être rejeté. Et comme si ça ne suffisait pas, il est amoureux. L'amour est aussi un peu prohibé ou plutôt pas utile dans la vie qu'ils mènent tous. Oui mais voilà, il n'est pas seulement amoureux. Il est amoureux d'une fille du clan adverse, les Classique. Autant dire que sa famille de Hard n'accepte pas du tout ce choix. Mais lorsque des événements assez troublants commencent à arriver, l'amour doit être mis en second plan, et il va devoir se rendre sur une autre île, en compagnie de son père, pour essayer de tout arranger.

Comme je le disais plus haut, j'ai eu vraiment du mal à m'immerger dans ce roman, du moins au début. J'avais du mal à m'imaginer que ces instruments puissent être vivants, aient un cœur en eux et puissent être autant en harmonie avec leurs propriétaires. J'avais du mal à me faire une image dans ma tête, de ce fait, je n'arrivais pas du tout à comprendre ce que voulait nous expliquer l'auteure. Et pourtant, elle prend vraiment le temps de nous expliquer l'univers qu'elle a créer, à travers les pensées de Dylan.

D'ailleurs, même si je ne me suis pas vraiment attachée à lui, il n'empêche que j'ai bien aimé son personnage. Il ne prend rien au sérieux (ou presque), a beaucoup d'humour et prend sa vie comme elle vient. Il est constamment dans l'auto-dérision et c'est vrai qu'à certains moments, cela m'a agacée. Mais je pense que ce qui fait que je ne me sois pas attachée à lui, c'est le fait que je n'ai vraiment pas compris certains de ses choix, son comportement dans certaines situations. Ça ne me paraissait pas très crédible, mais surtout cela faisait dégager de lui une immaturité qui ne lui allait pas. Parce que derrière sa façon d'être, on sent son mal-être, on voit comme lui que sa famille le met pas mal à part, qu'il n'est pas aimé comme il le voudrait, et cela forge un caractère, c'est certain. Et en quelque sorte, ça rend les gens plus matures. Même si dans la seconde partie il le paraissait plus, dans la première, je le trouvais un peu gamin, malheureusement.

Cependant, j'ai vraiment adoré sa relation avec Kana, la jeune femme qu'il aime. Elle est un peu son opposé, mais c'est justement ça qui les caractérise : leurs différents qui les soudent malgré tout. Elle aussi est un peu malheureuse, et c'est ce point commun qui les a en quelque sorte réunis. On ressent leur amour profond, et cette relation est vraiment très belle et douce. Elle apporte beaucoup au récit, même si évidemment, par la suite, elle s'efface pour laisser place à la vraie intrigue.

Quant à Ethan, son meilleur ami, j'ai beaucoup aimé son personnage. Il est un peu hors du temps, il faut le dire. Il a perdu sa famille très tôt, et s'est donc retrouvé orphelin et a dû se débrouiller seul trop rapidement. Ce qui fait qu'il est devenu adulte, alors qu'il n'était encore qu'un enfant. De ce fait, et même s'ils sont très amis, on sent une différence de maturité entre les deux, mais qui malgré tout, se complète bien. D'autant plus que leur amitié est assez ambiguë, ce qui la rend très belle.

Pour ce qui est de l'intrigue, je dois dire que j'ai vraiment été prise dans le roman à partir du moment où Dylan doit rejoindre Orgue. La première partie était pour moi trop lente, et c'est sans doute pour cela que j'ai eu plus de mal. Mais une fois qu'on est vraiment dans l'action, les pages défilent sans s'en rendre vraiment compte ! Et bon, j'ai l'impression que j'ai un flair qui s'améliore à chaque lecture, parce que LA grosse révélation de la fin, je l'avais en quelques sortes devinée. Eh oui... Il y a des signes et des indices qui ne trompent pas, je dois dire ! Cependant, ça ne m'a pas gâché la surprise d'en apprendre plus, même si je trouve que cette fameuse révélation, le nœud de l'intrigue, est un peu rapide à mon goût, et aurait mérité un peu plus de pages (mais ça, c'est parce que je suis gourmande!).

Quant à la plume de l'auteure. Eh bien je dois avouer que si déjà elle m'avait plu avec son premier roman, ici, elle m'a encore plus bluffée. On la sent plus libre, plus vivante, plus poétique et plus incisive. Elle a pris énormément d'expérience, et à travers ses mots, on comprend aussi que la musique a une grande part dans sa vie, qu'elle retranscrit avec douceur et émotion ici.

Je voulais aussi parler de la fin. En elle-même, elle est très bien et bien amenée, mais c'est vrai que d'habitude, je ne suis pas totalement fan des fins ouvertes. Donc comme vous l'avez deviné, et même si elle se suffit à elle-même et ne demande pas forcément une suite, on se pose encore quelques questions, auxquelles on aimerait avoir des réponses. Rien de bien méchant, mais j'aime savoir ce que deviennent les personnages avec qui j'ai passé quelques heures de lecture et que j'ai apprécié suivre. Peut-être qu'un jour nous aurons quelques réponses...

En résumé, si le début m'a paru assez long à se mettre en place, la suite m'a totalement alpaguée et j'ai passé un très bon moment de lecture ! Même s'il est vrai que je n'ai pas su m'attacher à Dylan, parce que certains de ses comportements m'étaient incompréhensibles et un peu immatures, j'ai cependant beaucoup aimé découvrir cet univers et la façon qu'a eu l'auteure de parler de musique avec autant de simplicité et de cœur.

* Je remercie Camille et Michel Lafon pour leur confiance ! *

Justine P.

par just2iine
Les Vivants, Tome 1 Les Vivants, Tome 1
Matt De La Pena   
J’ai dévoré ce livre ! Il m’a tenu en haleine durant tout le tome tellement il est riche en rebondissements. On a l’impression que ça ne va jamais s’arranger pour le héros survivant d’une catastrophe naturelle mais comme si cela ne suffisait pas, le voilà confronté à d’autres problèmes où sa survie est juste basée sur sa chance…
Au début le décor est planté sur un bateau de croisière très luxueux, où seuls ceux de classes sociales d’un niveau très élevé y ont accès, où les riches éprouvent le besoin de montrer leur supériorité devant les employés de milieu modeste, voire pauvres. Mais quand tous sont confrontés à une catastrophe, tels des tsunamis, plus rien ne compte mis à part la survie. C’est là qu’on se rend bien compte que l’on soit riche ou pauvre, ça ne fait aucune différence, personne n’y échappe ! Seule la chance compte désormais, elle est avec vous ou elle ne l’est pas…
Dans ce bouquin on ressent bien la peur de chacun face à des évènements ingérables et dont on ne peut que les subir, impuissants, effrayés, anéantis par la perte d’êtres chers. On ressent aussi la solitude et l’envie de mourir rapidement afin d’apaiser son esprit, de se libérer de la souffrance et des doutes qui persistent. Le héros est balloté devant tant d’épreuves qu’on en vient à se demander, mais quand est ce qu’il va pouvoir enfin souffler !
Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce tome, c’est qu’il y avait comme deux histoires dans l’une. Je m’explique : D’un on pense que tout tourne autour des séismes et tsunamis, ce qui est le cas ! Mais à côté de ça, plane un mystère sur la mort d’un membre des passagers de la première croisière du héros, Shy. Durant tout le livre on va rassembler des informations dessus qui vous donneront froid dans le dos quand vous découvrirez de quoi il s’agissait et ça rend le livre palpitant.
[spoiler]Dans ce bouquin ce qui est le plus révoltant, est ce qu’on apprend sur le virus de Roméro (maladie créée de toutes pièces et qui tue dans des souffrances insoutenables en même pas 2 jours) . Ce virus a été entièrement conçu par des scientifiques à des fins monétaires, enrichir les plus riches sur la mort des pauvres. Des hommes d’affaires fortunés n’ont pas hésité à pousser des scientifiques avides de savoir et de recherche pour créer une maladie et son vaccin qui leur rapporteraient gros une fois la maladie qui se propagerait décimant des populations et où les classes sociales les plus fortunés y mettraient le prix afin d’être vacciné. Seulement la maladie a été inoculée aux populations pauvres, tuant des gens sans l’ombre d’un remord, afin de créer une sorte de panique et à ce moment-là les hommes d’affaires peu scrupuleux avanceraient leur découverte sur un vaccin pouvant radier la maladie, ce qui leur ouvrirait les portes de la gloire et de la richesse… Sauf que dans ce livre que l’on soit riche ou pauvre, personne n’est à l’abri d’un évènement incontrôlable comme un déchainement terrestre, catastrophes naturelles que personne ne peut éviter…
Ensuite il y a une petite histoire d’amour, qui forcément n’est pas en première loge dans ce genre de bouquin mais elle est présente. Shy est tombé amoureux de sa coéquipière Carmen mais celle-ci est déjà fiancée avec promesse de mariage à la clé. Pendant le périple de Shy, il est séparé d’elle, ne sachant pas si elle est encore en vie et se retrouve seule avec la peste de service, riche héritière à la langue fourchue et moqueuse, Addie. Bien qu’on pourrait vouloir un rapprochement entre Shy et Carmen quand il la retrouve. Moi je serais pour une histoire d’amour naissante entre deux opposés. C’est-à-dire entre Shy, jeune homme ayant vécu dans un milieu modeste, connaissant le revers de la médaille quand on est issu d'une classe sociale défavorisée et Addie qui est tout le contraire et qui a toujours évolué dans un milieu aisé, côtoyant que ceux de la haute société, étant choyée et vivant dans le luxe. Je pense qu’une histoire d’amour entre ces deux opposés serait plus intéressante qu’entre Shy et Carmen qui viennent du même monde. Mais ça, c’est mon avis perso ! ;)
[/spoiler]

par Amnesia-x
Les Ténèbres de Londres, Tome 1 : Magie Urbaine Les Ténèbres de Londres, Tome 1 : Magie Urbaine
Caitlin Kittredge   
En achetant ce livre, je m’attendais à quelque chose de bien. Et bien, je ne suis pas déçue !
Ici, il n’est pas question de vampires ou de loups-garous, mais plutôt de magie et de démons.
Non, seulement l’histoire est prenante et pleine de rebondissements, mais en plus nos héros sont très attachants. Jack a tellement de défauts qu’au début on pourrait se demander ce que Pete lui trouve, mais on tombe progressivement sous le charme de cet homme. J’aime beaucoup le caractère de Pete qui est une femme forte et sensible et qui ferait tout pour sauver son beau Jack, même au péril de sa propre vie.
J’attends donc la suite de cette série très prometteuse avec impatience, j’ai hâte de voir comment leur relation va évoluer.

Anges d'apocalypse, Tome 1 : Le Tourment des aurores Anges d'apocalypse, Tome 1 : Le Tourment des aurores
Stéphane Soutoul   
Dès que j'ai vu la couverture et lu le résumé de ce livre, je me suis dit qu'il fallait que je le lise, et je ne le regrette pas !
Ce livre d'Urban Fantasy fait preuve d'originalité car l'héroïne n'est autre qu'un des quatre cavaliers de l'apocalypse, et bien entendu on y côtoie aussi des vampires et des sorciers !
Le rythme de ce premier tome est soutenu, avec un cocktail de suspense, d'humour, de révélation, d'action et un brin de tension sexuelle, et ce qui ne gâche rien, les personnages sont tout aussi touchants, qu'intéressant et énigmatiques.
Stéphane Soutoul ne laisse rien au hasard, ce qui rend le tout très crédible, et il ne lésine pas sur les détails, parfois c'est trop au risque de trouver ça redondant ... j'ai tendance à dire que trop de détail tue le détail !
Bref, encore un auteur français qui n'a rien à envier aux auteurs étrangers d'Urban Fantasy, car il nous offre une histoire bien travaillé, bien écrite, et adulte, alors attention pas adulte dans le sens "sexe" , mais adulte dans la façon qu'ont les personnages de s'exprimer.

par coco69
Just Juliette Just Juliette
Teri Wilson   
Juliette s'occupe de l'entreprise Familiale Arabella aidé de sa cousine, et est en couple avec George ( qui est surtout en affaire avec la famille de Juliette).

George l'invite au bal masqué de ses ennemis juré les Mezzanote.

C'est une guerre familiale qui dure depuis que les grands mère associées se sont fâchées car la grand mère Mezzanote à vendu les recettes de leurs chocolats!

Lors de ce bal Juliette se sentant étouffé parviens à s'éclipser dehors dans les vignes, c'est à cet endroit qu'elle rencontre Léo avec qui elle échange un baiser enflammé.

Mais ce dernier n'est autre qu'un Mezzanote!!!

Juliette refuse de se fiancé à George qui ne pense qu'à ses affaires et aux bénéfices que lui ferait son association avec les Arabella.

Le père de Juliette furieux de cette annonce dis à Juliette qu'il faut se surpassé pour les concours à venir.

Mais Juliette parviendra -t-elle à rester insensible au charme de Léo?

Léo restera-t-il de son côté car les Arabella sont des ennemis?

Les vieilles histoires de famille parviendront-elle à gâcher les sentiments des uns et des autres?

Vous le saurez si vous lisez ce livre plein de ressemblance de l'histoire de Roméo et Juliette!

J'ai beaucoup aimé ce livre qui est léger et frais.

Pour passer un moment simple et sans prise de tête c'est le livre qu'il vous faut.

J'ai aimé lire ce livre qui parle de chocolat surtout pendant cette période d'avant Noël, au lieu de manger des chocolat, lisez un bon livre sur une histoire d'amour à la sauce chocolat.


La Chronique des Anciens, Tome 1 : Le Baiser du dragon La Chronique des Anciens, Tome 1 : Le Baiser du dragon
Thea Harrison   
Une très bonne surprise.
Ce premier tome m'a vraiment convaincu. Certes, il y a des ressemblances avec d'autres sagas, un couple par tome, des métamorphes... mais malgré cela, j'ai vite accroché. Les personnages sont tous attachants, et je dois dire que j'adore les dragons.
Vivement la suite

par Adèle
Le Passeur Le Passeur
Lois Lowry   
J'ai ADORE ! Cette oeuvre est vraiment formidable ! J'ai tout de suite été séduite par l'histoire, cette conception de la vie est vraiment... incroyable. J'ai beaucoup pleuré pour la fin.

par Roxye