Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Syhona : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, Intégrale 1 : Tomes 1 à 3 Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, Intégrale 1 : Tomes 1 à 3
Lemony Snicket   
moi, j'ai adoré ce livre, il est super bien écrit, et cette histoire est vraiment unique !!!

par meggie6
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire - Intégrale, tome 5 Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire - Intégrale, tome 5
Lemony Snicket   
Un intégrale très réussis, les aventures continuent de plus belle mais les orphelins restent toujours soudé. J'ai découvert le film qui est très bien fait aussi. Je recommande !
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, Intégrale 2 : Tomes 4 à 6 Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, Intégrale 2 : Tomes 4 à 6
Lemony Snicket   
J'avais hâte de découvrir la suite des Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire ! Et bien que j'apprécie toujours autant l'humour de l'auteur et les trois héros, j'ai eu cette fois-ci du mal avec le dénouement. Plus précisément, l'habitude des adultes à ne pas écouter les enfants concernant le comte Olaf. Franchement, depuis le temps, lorsqu'ils disent que telle personne est le comte Olaf, c'est que c'est lui ! Après, je sais que c'est dans la trame de tous les tomes, que leur aventure ira de mal en pis, mais ça m'embête qu'en même.

Il faut bien garder à l'esprit que c'est une oeuvre pour la jeunesse et il doit être lu comme tel sinon on ne pourrait pas apprécier les histoires. Les situations sont plus improbables les unes que les autres : les enfants vivent dans des lieux insolubles que même un adulte ne voudrait pas ; ils deviennent tantôt bûcherons, tantôt secrétaires alors que ce n'est que des enfants ! Vraiment, avec un regard d'adulte, on ne peut pas apprécier.

[spoiler]L'auteur a su apporter un petit plus avec Piège au collège. Là-bas, les Baudelaire rencontrent d'autres orphelins, les Beauxdraps, également riche, avec qui ils deviennent amis. Comme bien entendu, le comte Olaf va en profiter. De là, non seulement le trio devra déjouer les plans du comte, mais également retrouver leurs amis !

La venue des Beauxdraps fait chaud au cœur. Un peu de bonheur dans les désastreuses aventures des orphelins ! Ce sont de vrais amis ! Ils les aident sans compter, les croient lorsqu'ils parlent du comte Olaf, ... J'ai beaucoup apprécié cette partie de l'histoire, surtout qu'ils amènent un sous-intrigue à la saga.

A bien des égards, les Beauxdraps me font penser aux Baudelaire. Orphelins à cause d'un incendie, trois également, une immense fortune. Mais contrairement à leurs amis, ils tombent entre les mains du comte Olaf ! Illustration du destin qu'aurait pu avoir les Baudelaire.

Je dois dire que de toutes les histoires, la moins désastreuse est l'Ascenseur pour la peur. Les orphelins sont bien logés, avec un tuteur gentil, Jérôme, qui veut leur faire plaisir. Et à travers cette aventure, l'auteur met nous met en garde contre les effets de mode en caricaturant la chose. C'est très plaisant à lire :D
[/spoiler]
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, Intégrale 4 : Tomes 10 à 12 Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, Intégrale 4 : Tomes 10 à 12
Lemony Snicket   
Une histoire de nouveau très intéressante nos orphelins vont encore devoir surmonter des épreuves difficiles et semés d’embûche!!
Quand cesseront-ils d'attirer les ennuis!!!!!!!!!

par elirob
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, Intégrale 3 : Tomes 7 à 9 Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, Intégrale 3 : Tomes 7 à 9
Lemony Snicket   
Comme toujours, ce fut un vrai régale de suivre les mésaventures des orphelins Baudelaire. Le cynisme de l'auteur est toujours présent, sa plume est toujours aussi fluide et agréable.

C'est une lecture qui se lit sans fin, surtout depuis le changement de rythme.

Comme vous le savez, l'intrigue est toujours la même : Mr Poe emmène les enfants à leur nouveau tuteur, puis arrive Olaf. Malgré les mises en garde des enfants, le tuteur ne fait pas attention ...

A partir du tome 8, on change de registre. Fini de subir les assauts du comte Olaf. Les enfants partent en quête. Quel est le secret autour de VDC ? Que signifie cet œil que les enfants voient partout ?

Je ne sais pas pour vous, mais les interventions de l'auteur/narrateur font plaisir. Il s'investit dans son oeuvre, devenant un personnage avec une histoire mystérieuse.
La Guerre de la Couronne, tome 1 : Forteresse Draconis La Guerre de la Couronne, tome 1 : Forteresse Draconis
Michael A. Stackpole   
En commençant cette trilogie, ma première impression est que l'auteur Michael A. Stackpole aime la fantasy et le montre en créant une œuvre qui parle à un public contemporain. Ce premier tome en lui même n'est pas original et demeure de la high fantasy des plus classiques et jouer avec les noms ne changera rien. Pour autant, l’œuvre se démarque par un dynamisme sans borne et peu d'ennui en perspective avec des événements qui défilent à toute allure. Il faut dire que l'auteur évité les redondances de certaines séries à rallonges pour se concentrer sur la quête principale. Mais si le début est prometteur, j'avoue que l'nthousiasme c'est un peu fendillé par la suite.

Le début se concentre entièrement sur le héros Will et nous permet de découvrir ce monde. Pas toujours évidents de s'y retrouver d'ailleurs et un petit lexique n'aurait sans doute pas fait de mal aux lecteurs qui est un peu perdu avec les noms propres et la politique même si cela s'arrange par la suite. On suit donc les périple de Will, accompagné par Corbeau et Résolu et qui semble destiné à de grandes choses en tant qu'élu... sur le papier. Car si Will semble être le héros, c'est une tout autre musique passé le premier tiers ou ce dernier ne semble être qu'un sac à patate que l'on trimballe partout. On attend d'un héros qu'il vive des événements, s'investit, évolue... seulement très vite, ce dernier semble juste devenir une figure de proue et ce fait voler la vedette par la princesse Alexia et l'initié Kerrigan. Même le final ne change pas cet état de fait ou Corbeau, Alexia, Kerrigan et Cies brillent par leurs faits d'armes tandis que le héros ne fait que tenir un second rôle.
Manquant d'événements marquant qui le forge, Will devient dès lors très vite un personnage qui n'évolue que peu et n'arrive pas à véritablement acquérir la sympathie du lectorat. Ses motivations sont d'ailleurs assez superficiels pour le moment ce qui est un problème pour le héros du premier tome d'une trilogie. Un autre problème de ce premier ouvrage est que si le rythme est frénétique, la connivence des personnages est superficiels voir inexistante. Hormis Alexia et Corbeau, chacun semblent être dans son coin et ne donnent absolument pas l'impression d'une communauté qui marche de concert.

J'ai pris plaisir à lire ce livre avec un auteur qui n'est pas avare en scènes épiques et n'oublie pas les grandes batailles du Seigneur des Anneaux. Pour autant, je pense qu'il rate un peu le coche au niveau des personnages avec un héros sans consistance et ses compagnons qui manquent complètement de connivence entre eux pour être une vraie "communauté de l'anneau bis". espérons qu'il rattrapera tout cela sur le prochain tome "La Furie des Dragons".

par Caly
La Guerre de la Couronne, tome 3 : La Grande Croisade La Guerre de la Couronne, tome 3 : La Grande Croisade
Michael A. Stackpole   
Dernier tome de la Trilogie, ce dernier avait de quoi susciter quelques craintes et notamment sur la perte de l'un des protagonistes principaux dans le tome précédent. L'auteur aura t-il l'audace de le "ressusciter"? Rien est moins sûre mais on peut reconnaitre que Michael A. Stackpole ne tombe pas dans la facilité au risque de divisé les lecteurs de ce dernier tome.

Comme les tomes précédents, le récit mais assez longtemps à prendre sa vitesse de croisière mais une fois survenue, c'est la ligne droite jusqu'au dénouement finale. On retrouve d'ailleurs les mêmes défauts et qualités des tomes précédents. Ainsi, les protagonistes ont du mal à vraiment nous faire "vibrer" par la force de leurs émotions comme par exemple le couple Corbeau/Alexia dont la romance ne m'a nullement pris aux tripes mais a plutôt eu tendance à m'agacer par son coté facile. De même, le personnage de Sayce n'aura jamais eu les projecteurs qu'elle méritait et c'est la encore, bien dommage. Le seul personnage à vraiment sortir du lot, c'est Kerrigan et c'est d'ailleurs peut-être lui le "véritable" héros de ce cycle.
On peut toutefois se consoler avec les scènes d'actions qui ne manque guère de rythme et dont leurs nombres compensent le coté succinct de ces dernières. C'est d'ailleurs l'un des point que l'auteur devrait améliorer pour ses prochaines séries. Les armées qui convergent, nous avons mais malheureusement, Michael A. Stackpole manque vraiment d'inspiration quand il s'agit de décrire le coeur des batailles et fait au plus vite. De même pour les grands duels qui manquent d'ambitions et n'offre pas aux romans l’apogée qu'ils méritaient. N'en demeure pas moins un récit dynamique et qui ne souffre d'aucun temps mort.

Michael A. Stackpole nous offre là une conclusion satisfaisante avec une série suffisamment dynamique pour ne souffrir d'aucun temps morts. Cela reste toutefois de la High Fantasy des plus classiques même si nous avons quelques bonnes idées ci et là. Une trilogie que je recommande donc à ceux qui recherche quelques chose de bien huilé et d'épique en sachant que l'originalité est loin d'être de mise et que les personnages manquent de profondeur. Cela reste toutefois un bon choix au lecteurs de Fantasy. Pas le meilleur cycle qui soit mais un de ceux qui se lit sans déplaisir et c'est déjà pas si mal!

par Caly
La Guerre de la Couronne, tome 2 : La furie des dragons La Guerre de la Couronne, tome 2 : La furie des dragons
Michael A. Stackpole   
Histoire sympathique au premier tome, ce second tome ne démérite pas et permet même de combler quelques lacunes en améliorant la connivence entre les différents protagonistes. Ce n'est pas parfait toutefois et donne par moment une impression de factice. Les protagonistes gagnent malgré tout en profondeur et mentalité avec notamment Will et Kerrigan qui deviennent beaucoup moins irritants qu'au premier tome.
Quelques petits nouveaux feront leurs apparition dont la troublante Isaura ou encore Sayce qui gagnerait vraiment à être approfondie dans le prochain tome et à contrario, certain semblent passer à la trappe comme Résolu qui semble avoir du mal à se rappeler aux bon souvenir de l'auteur.

Le rythme effréné est la encore, toujours présent et si les grandes batailles du premier tome laisse place à des plus petites, leurs nombres va croissant. L'auteur est toutefois un peu trop succinct à mon gout et les combats ont vite tendance à tourner court même si on sent que Michael A. Stackpole connait tout ses classiques du genre. Les événements finaux sont quand à eux, des plus surprenant, et on se demande vraiment comment va se dérouler le dernier tome de la saga en espérant que ce dernier ne déméritera pas après l'audace dont fait preuve l'auteur à la fin de ce tome (audace qui risque bien de ne pas être du gout de tout le monde. Pour ma part, j'attends de voir avec le tome 3 avant de me prononcer).

Un second tome que j'ai pris plaisir à lire même si il manque la petite étincelle qui en ferait une saga excellente. Le rythme est toutefois assez soutenu pour ne pas que l'on s'ennuie et fait de ce second tome un livre dont on prend plaisir à tourner les pages mais je n'irais pas jusqu'à comparer la série aux ténors du genre.

par Caly
La Guerre de la faille, Tome 1 : Magicien La Guerre de la faille, Tome 1 : Magicien
Raymond E. Feist   
Un premier tome époustouflant

Cela faisait longtemps que je voulais découvrir Raymond Feist . Et quoi de mieux pour débuter que la Guerre de la Faille. Waouw ! Ça c’est de l’univers ! Pour résumer Magicien, c’est une histoire de bataille entre l’Orient et l’Occident médiéval à la sauce de Feist. Et tourné d’une telle manière que … J’avoue, je vais avoir du mal à me coller à autre chose !

Vous avez un royaume donc qui incarne notre Occident Médiéval et nous le découvrons à travers les yeux de Pug, un jeune garçon qui tente de devenir apprenti magicien et qui a du mal à montrer ses talents Nous voyons donc les trésors d’amitié avec son compagnon Thomas qui rêve d’être un grand guerrier. Mais aucun des deux n’est noble alors… Il va en falloir pour réaliser leurs rêves. De l’autre côté, nous avons les Tsurani, qui a un système féodal assimilé à celui du Japon et de ses samouraïs donc fondé sur l’honneur et sur une politique expansionniste. Les Tsunari arrivent à créer une Faille et tentent d’envahir l’autre monde

Une guerre et une initiation

Magicien est bien entendu le récit de l’initiation de toute une vie de Pug qui au travers des deux mondes arrive à devenir un grand magicien. Il accomplit son rêve d’enfant. Thomas aussi subira une initiation et deviendra un grand guerrier. Nous suivons l’évolution des deux compères au travers de différentes années avec un grand intérêt car leur destin est entremêlé des intrigues des deux mondes différents qui sont en guerre. Comment arriveront-ils à allier et à réconcilier ces mondes si différents.

Cette grande guerre est passionnante car elle nous montre la vision des deux royaumes complètement différente. Nous voyons l’incompréhension de chacun mais aussi une critique de chacun des deux systèmes. J’ai beaucoup aimé cette confrontation entre ces mondes à travers un univers totalement fantaisiste et réinventé. C’est un roman dur attention car nous parlons de guerre mais il vous montrera quelle est l’importance pour deux peuples de communiquer avant de s’entredéchirer. Magicien pourrait être un livre à part entière. Mais je sais déjà qu’il y a toute une série et nous n’en sommes qu’au début et comme je vous le disais au début : il me tarde de connaître la suite !

http://labibliodekoko.blogspot.fr/2012/07/la-guerre-de-la-faille-de-raymond-e.html

par Kore
La Guerre de la Faille, tome 5/5 : Les faucons de la nuit La Guerre de la Faille, tome 5/5 : Les faucons de la nuit
Raymond E. Feist   
Le temps de la guerre semblait terminé. Pourtant, loin au Nord, à l'appel d'une prophétie annonçant la fin du Royaume des Isles, une armée maléfique se lève. Une horde d'assassins envahit bientôt la cité de Krondor, avec pour seule mission : tuer le prince Arutha. Car pour que l'obscurité prédomine, le Seigneur de l'Ouest doit mourir !

Ce livre correspond à la première partie du tome 3 de la première édition des Chroniques de Krondor : Silverthorn.

par DeadlySin