Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de sylvie7644 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Deux soeurs Deux soeurs
Madeleine Chapsal   
Beau livre... Cela fait réflechir... Mais qu'elle conne cette Sara !!

par mwagrazie
L'apprenti millionnaire L'apprenti millionnaire
Marc Fisher   
Un jeune homme, pas si jeune, qui n'a pas encore connu le succès, perd prématurément son père richissime. La lecture du testament lui réserve une surprise bouleversante: son père l'a déshérité, laissant toute sa fortune à son frère et sa soeur ! Au salon funéraire, le jeune homme, effondré, reçoit la visite d'un mystérieux mendiant qui, touché par sa douleur, lui accorde une faveur extrêmement spéciale : il fait revenir son père de l'au-delà... pendant trois jours ! Commence alors le plus étonnant des voyages au cours duquel le père révèle au fils les principes de sa réussite. Avec une passion proche de la folie, il lui parle de la véritable grandeur, de la persévérance, de la foi en soi, de sa laideur, aussi, surprenant levier de son succès, et lui avoue avec une sincérité bouleversante, les erreurs de son mariage... Véritable récit initiatique, baigné du souffle mystérieux du grand Léonard de Vinci, L'Apprenti-Millionnaire n'est pas sans rappeler, par la simplicité de ses leçons de vie: L'Alchimiste et Le Petit Prince.
Pour le meilleur et pour le pire Pour le meilleur et pour le pire
Suzanne Roy   
Une belle romance où les personnages sont bien amenés et intéressants. Jolie fin prévisible mais dans ce genre c'est en général ce qui est recherché.


par icarus
Le plus petit baiser jamais recensé Le plus petit baiser jamais recensé
Mathias Malzieu   
Je n'ai pas grand chose à dire à propos de ce livre. Une fois encore je suis totalement sous le charme de la plume de Mr Malzieu. C'est beau comme toujours, et bien sûr poétique.
C'est un vrai magicien des mots!
Un nouveau conte pour grands enfants!
J'aime j'aime et re aime !
Joyeuse St-Valentin Joyeuse St-Valentin
Marion Obry    Sylvie Barret-Lefelle    Gala De Spax    Angie L. Deryckere    Frédéric Livyns    Claire Wallaert    Adeline Neetesonne    Sharon Kena   
Je ressors franchement mitigée de ce recueil. Bon, il faut dire que c'est un peu logique, ce sont plusieurs auteurs qui écrivent, donc ça ne peux pas être vraiment parfait à la perfection... Mais là bah, il n'y a que trois nouvelles et à la rigueur une quatrième qui ont réussi à me plaire comme il se le doit, même si je ne dis pas que les autres sont toutes des déceptions... Mais rentrons dans les détails

Quand l'amour est aveugle : C'était une nouvelle de début vraiment adorable, c'était mignon tout plein, simple, sans tristesse, sans colère, c'était tout doux, une histoire à lire les yeux grands ouverts quand l'un des personnages principaux ne peut plus rien voir, c'est émouvant un peu aussi. C'est dommage qu'ils viennent trop rapidement à l'acte, parce que moi des petits câlins et des petits bisous ça m'aurait largement suffit mais bon...

Les amants maudits : J'adore les mythologies des dieux, et je ne connais pas bien celles égyptiennes, alors ça m'a intéressé. En plus, cette histoire de rêve, de dieux anciens, sur la lune et le soleil, sur Seth et un dieu méchant (que j'ai oublié le nom), c'était touchant. Parce que l'onirisme de cette nouvelle donne un aspect de voyage, de fluidité, et Chadi et sa relation avec le dieu égyptien est vraiment plaisante. On se doute de comment cela va se finir, on s'y attend vraiment, mais j'ai profité jusqu'au bout de leur amour tendre et un peu spécial. J'ai juste eut l'impression qu'il y avait quelques défauts (on avait le mois de février du temps des égyptiens ?) ou alors je n'ai pas bien compris certaines choses mais c'était sympa comme tout.

Origine : ...Je dois avouer que cette nouvelle m'a très surprise. Pas très positivement malheureusement. Le début est sympathique comme tout, et soudain je me crois dans le Voyage de Chihiro, je me pose des questions, je me demande "mais le rapport avec la saint Valentin ?" je vois qu'on nous en trouve un, comme pile tombé au bon moment... Mais finalement la mythologie qu'on nous cite aurait pu être intéressante et tout...Mais je l'ai trouvé bizarrement mal exploitée, sans trop de rapport avec la saint Valentin malgré ce que l'on nous raconte... Du coup à la fin j'ai haussé un sourcil... Par contre j'ai bien aimé le style d'écriture.

Ce soir ou jamais : Cette nouvelle dont on se doute un peu de la fin aussi - quoique j'ai été assez surprise, mais ça ne m'a empêché de ne rien ressentir en le lisant - est intéressante pour son histoire. La façon dont s'est tourné aurait pu me plaire, et comment au fur et à mesure on en apprend un peu plus alors qu'au début j'étais complètement perdu de ce que je lisais était plutôt bien...Mais finalement je n'ai pas été charmé..L'écriture m'a déplu, mais c'est marrant parce que j'écris un peu comme ça dans les moments tragiques, mais là l'impact que je pense l'auteur a voulu donner m'a rien fait à part m'énerver, et j'avais envie d'arrêter de voir des sauts de lignes partout et des points de suspension aussi.

Voyage en eaux troubles : Je n'ai pas du tout été convaincu. L'histoire était trop simple, je n'ai eut aucune surprise (d'accord, ce n'était peut-être pas le but), je n'ai pas été intéressé par ce qu'il se passait, le style d'écriture m'a dérangé car je ne sais pas pourquoi il semblait bizarre (au niveau de la conjugaison) et je ne sais même pas quoi dire... Julie était assez plate, Kévin un peu aussi et l'histoire ne m'a vraiment pas entraînée.

Valentin's day : Je me demande une chose à propos de cette nouvelle, vu que connaissant un peu le catalogue des éditions, je sais que l'auteur à écrit un livre nommé Immortel (donc les couvertures sont juste superbes, mais le résumé ne m'attire pas du tout), bref, je me demandais, si cette nouvelle n'était pas un petit spin-off par rapport à l'univers... Mais dans tous les cas, cette nouvelle était pas mal originale et bien pensée, et même plutôt mignonne quand on y pense, enfin surtout Alexander, le reste, pas trop, surtout l'héroïne. Pourtant, je n'ai pas non plus eut un coup de coeur ou quoi. Il y a juste Alexander que j'ai beaucoup apprécié !....C'est dommage.

Drôle de St-Valentin : Cette nouvelle très drôle (ou pas), était vraiment agréable. Parce que les deux personnages étaient mignons, que Donald et Cathy et leur dialogues étaient entrainants, que le style d'écriture m'attirait, et que je me suis presque fait eut au niveau de Donald. Je me suis douté d'un truc à son propos à un moment et je me suis dit "maaais non". (SPOIL : Moi j'imaginais que ça se finirait super bien et tout) et en fait...Si. Et je dois avouer, que là j'ai été touchée, que là j'ai failli pleurer, que j'ai eut mal au coeur... Mais j'ai été charmée c'est bien.

Lydia : Je viens de la relire, car j'avoue au début je suivais rien du tout, donc j'ai relu jusqu'au moment où j'ai commencé à un plus suivre... Et je dois dire que pour une petite nouvelle je la trouve marrante (j'ai l'esprit tordu je pense). Comment Lydia change, ce qu'elle devient et ce qu'elle fait. Moi je trouve drôle, que c'est bien fait, et puis j'applaudit à deux mains. J'aurais juste voulu en savoir plus sur la personne qui l'a transformé et ce genre de choses. Mais bon. Et je trouve que cette nouvelle est une bonne conclusion pour ce recueil.

Bref, un recueil qui aurait sûrement pu être plus sympathique si les histoires avaient pu m'intéresser un peu plus. Mais généralement c'était les héroïnes qui me dérangeaient (Valentin's Day et Ce soir ou jamais par exemple). Par contre, si vous l'avez lu le jour de la Saint Valentin en étant célibataire, vous avez du être assez heureux je pense... [SPOIL : Vu que pas mal de nouvelles se finissent mal...En fait il y en a qu'une qui se fini bien pour moi].
Par contre un bon point (sauf pour deux qui se finissent exactement pareil pour moi), les nouvelles sont toutes assez différentes, et c'était vraiment cool parce que du coup c'est divers.
Pause : comment trois ados hyper-connectés et leur mère (qui dormait avec son smartphone) ont survécu à six mois sans le moindre média électronique Pause : comment trois ados hyper-connectés et leur mère (qui dormait avec son smartphone) ont survécu à six mois sans le moindre média électronique
Susan Maushart   
Vous avez trois cents amis sur Facebook et quatre cent cinquante followers sur Twitter, mais à quand remonte le dernier dîner en famille où vous avez eu une vraie conversation avec vos enfants ? Le monde va-t-il s'arrêter de tourner si vous éteignez votre iPhone ? C'est le genre de questions que Susan Maushart se pose quand elle embarque ses trois adolescents de quatorze, quinze et dix-huit ans dans une cure de déconnexion de tous les médias électroniques pendant six mois. Après quelques semaines totalement sans électricité, pour commencer par un électrochoc, ils font disparaître de la maison tous les écrans. Plus de télévision, plus de connexion Internet, d'ordinateur, de smartphone : juste une ligne de téléphone filaire et des mobiles basiques. Hors de la maison, tout est possible encore à la bibliothèque, au cybercafé ou chez les amis. Chacun réagit à sa manière et, petit à petit, les effets de cette confrontation au réel, à la " Vraie Vie ", se font sentir. L'ennui stimule la créativité des ados qui se mettent à lire, à cuisiner, à bavarder autour de la table, à manger de façon plus équilibrée, à combler leur dette de sommeil, à progresser scolairement, à faire de la musique... La vie de famille quotidienne reprend une consistance. Les enfants – " natifs " numériques, qui ne se contentaient pas d'utiliser les médias mais vivaient dans les médias (" un peu comme les poissons vivent dans l'eau : avec grâce, avec innocence et sans la moindre interrogation existentielle, ou même simple curiosité, quant à leur présence dans cet environnement ") – prennent du recul et sont amenés à réfléchir sur leur comportement. Et Susan ne ressort pas non plus indemne de cette expérience qui lui permet de faire le point et l'amènera quelques mois plus tard à bouleverser totalement sa vie. L'alternance entre récit autobiographique et réflexion de fond, où sont convoquées des sources objectives (statistiques, recherches, articles), donne une portée universelle au témoignage de cette famille qui se reconnecte au bout de six mois, métamorphosée.
La proie idéale La proie idéale
Sophie Hannah   
Il y a trois ans, Naomi Jenkins a subi quelque chose d’abominable. Si abominable qu’elle n’a jamais osé en parler.
Aujourd’hui, Naomi a un autre secret : son amant, Robert Haworth, marié à une femme qu’il n’aime plus. Quand Robert manque leur rendez-vous hebdomadaire, et ne répond plus au téléphone, Naomi est persuadée qu’il lui est arrivé malheur.
Mais lorsqu’elle se rend au commissariat, la police ne la prend pas du tout au sérieux. D’autant moins lorsque l’épouse de Robert soutient qu’il est en déplacement et qu’il se porte le mieux du monde.
Naomi est désespérée : comment convaincre la police que son amant est en danger ? Tout simplement en prétendant que lui-même est un danger pour les autres. Après tout, elle connaît parfaitement les agissements des psychopathes. Elle peut en retrouver tous les détails. Il lui suffit de fouiller dans ce passé si douloureux qu’elle a tout fait pour oublier…

par tony77
Ne les crois pas Ne les crois pas
Sebastian Fitzek   
On lui a tout pris : Léonie, l'amour de sa vie, le droit d'exercer son métier, son honneur aussi ! Perdu, seul contre tous. Personne pour l'écouter ni même l'entendre...
Il est psychologue, s'appelle Yann May et il tente l'impossible pour retrouver Léonie, sa fiancée que tous croient morte dans un accident de voiture... tous, sauf lui, seul auditeur d'un message mystérieux... le dernier à avoir eu Léonie au téléphone, le dernier à l'écouter lui dire : "Ne les crois pas...".
Déboussolé puis hors de lui, Yann n'a plus d'autre alternative que de commettre l'impensable, au péril de sa vie certes, mais au péril de celle de nombreuses autres personnes dont Ira Samin, psychologue de la police, désignée pour négocier avec lui.
Ira tentera le tout pour le tout et bien au-delà, pour trouver une issue favorable à cette situation complexe et dangereuse.
Commence alors pour Yann, mais aussi pour Ira, un véritable parcours du combattant. Le chemin sera long, semé d'embûches et de rebondissements sans fin.

C'est un thriller divisé en deux étapes majeures : l'auteur pose d'abord le décor, s'applique à nous présenter les personnages, décrire l'ambiance, nous familiarise avec le contexte. Il prépare le lecteur à l'inévitable... Puis, peu à peu, le rythme s'accélère, la tension monte et le stress avec eux. C'est un train lancé à toute vitesse. On sort à bout de souffle de cette course-poursuite qui ne laisse aucun répit, aucune pause.

Une lecture palpitante, un suspense maintenu jusqu'à la dernière ligne. Un cocktail détonant et explosif qui provoque une véritable montée d'adrénaline...

par SuperNova
Cache-toi si tu peux Cache-toi si tu peux
Mary Jane Clark   
Une amie me l'avait prêter , je ne l'ai pas regretter. J'ai vraiment été prise dans cette histoire. Je le conseille vivement, la fin est insoupçonnable !

par Sophya.S
Pas de berceuse pour Fanny Pas de berceuse pour Fanny
Sophie Hannah   
vraiment plate comme livre je ne le conseil a personne!!