Livres
411 115
Membres
319 944

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

T'en souviens-tu, mon Anaïs ?



Description ajoutée par mademoisellejuliette9a 2017-12-13T11:18:45+01:00

Résumé

Voilà treize jours qu’Ariane a posé ses valises dans cette villa de la côte d’Albâtre. Pour elle et sa fille de 3 ans, une nouvelle vie commence. Mais sa fuite, de Paris à Veules-les-Roses, en rappelle une autre, plus d’un siècle plus tôt, lorsqu’une fameuse actrice de la Comédie-Française vint y cacher un lourd secret. Se sentant observée dans sa propre maison, Ariane perd peu à peu le fil de la raison…

Bienvenue au pays de Caux, terres de silences, de pommiers et de cadavres dans les placards…

Afficher en entier

Classement en biblio - 82 lecteurs

Or
16 lecteurs
PAL
53 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par LoliV 2018-03-26T22:22:44+02:00

Ma fille devenue femme, devenue sérieuse, devenue sexy, devenue certaine de ce à quoi elle a renoncé pour se contenter de ce qu'elle a obtenu, ma Pauline, le temps d'une photographie, est redevenue une petite fille, avec tous les rêves de l'enfance qui remontent à la surface, une petite fille sans complexes, sans garçon à séduire, sans le poids de deux mille ans de condition féminine à porter... Juste une petite fille qui croit dur comme fer que la réalité peut se transformer comme de la pâte à modeler.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par phoenixcendre 2018-03-31T22:03:07+02:00
Or

C'est un recueil de 4 petites nouvelles, dont 3 qui se passe en Normandie. Dans la première (et principale), on suit l'histoire d'Ariane et de sa fille Anaïs qui posent leur bagage à Veules-Les-Roses, connaissant le coin (habitant tout près) j'ai trouvé super de pouvoir m'y projeter en même temps que les deux personnages. La chute de la nouvelle est assez bien trouvée ! Les deux suivantes sont également pas mal, même si je trouve qu'elles ne m'ont pas transporté plus que ça, elles se lisent plutôt vite et son appréciable (j'aime toujours leur chute). La quatrième est celle qui m'a le plus plu étonnamment. Elle se passe sur une île et c'est très dépaysant. Pareil, la chute est juste géniale ! On passe donc un bon petit moment, je recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LoliV 2018-03-28T19:59:12+02:00
Argent

Pas forcément fan de nouvelle, ce dernier ouvrage de Michel Bussi est, à mon humble avis, un des meilleurs depuis un bon petit moment déjà. A savourer avec délectation.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Katherine93 2018-03-26T20:45:33+02:00
Or

Des nouvelles addictives, des univers soignés très documentés, de véritables cartes postales pour les décors. des personnages crédibles, inquiétants ou plein d'humeur. Tout contribue à faire de ce livre un moment de lecture magique!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alyssa2410 2018-03-10T16:42:42+01:00
Diamant

Ce recueil de 4 nouvelles qui nous entrain au fin fond de la Normandie en passant par un petit séjour à la Réunion, est à la hauteur de Michel Bussi! Elles sont tellement bien construites que l’on croirait lire de véritables histoires et non pas des nouvelles, on arrive aisément à identifier les personnages tout comme le cadre et l’intrigue qui sont développés comme il faut malgré la contrainte de taille liée au format de nouvelle et chacune d’entre elles nous apportent des émotions et des surprises différentes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par oO_Oo 2018-03-03T10:42:07+01:00
Bronze

J'étais intriguée à l'idée de lire des nouvelles écrites par Michel Bussi et au final je suis dubitative. Les histoires sont, comme d'habitude, bien écrites mais ne m'ont pas emballées. La première (la principale) donne l'impression que les personnages subissent ce qui leur arrive sans qu'il n'y ait de véritable enjeux.

Lire la troisième histoire m'a donné l'impression d'assister à une querelle entre deux petits vieux: peu d'intérêt et pas d'enjeux.

La deuxième et la dernière histoire me laisseront un meilleur souvenir: le premier récit m'a surpris par sa chute et le deuxième m'a rendu nostalgique de "Ne lâche pas ma main".

En conclusion, les longs récits semblent mieux me convenir quand il s'agit de lire du Michel Bussi. A l'occasion, je retenterai peut être d'autres de ses nouvelles...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lywenn44 2018-02-19T22:27:32+01:00
Bronze

Je l'ai préféré dans ses autres romans. La nouvelle portant le titre du livre ne m'a pas convaincue à la différence de la 2è nouvelle ( l'armoire normande ) que j'ai adoré ! J'ai également beaucoup apprécié la dernière nouvelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mariepinal 2018-02-18T21:12:55+01:00
Argent

je ne suis en général pas fan de nouvelles, mais ces 4 histoires se lisent vite et savent garder une part de suspens, lecture sympa :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lauresth 2018-02-17T19:45:59+01:00
Argent

Moi qui n'aime pas trop les poches, celui-ci je l'ai dévoré. 4 petites histoires en attendant la prochaine sortie...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vanessa82 2018-02-11T17:19:12+01:00
Bronze

Étrangement, la nouvelle qui porte le titre du livre ne m'a pas convaincue! Les 3 autres étaient pour moi bien meilleures. L'armoire normande m'a scotché avec un dénouement surprenant. Rapide à lire en tout cas mais cela n'a rien à voir avec le suspense dispensé dans ses polars dont nous avons l'habitude maintenant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissCroqBook 2018-02-11T14:59:08+01:00
Or

Fan de Michel Bussi, je ne pouvais pas passer à côté de ce nouveau livre. Plus qu’un livre il s’agit d’un recueil contenant 4 nouvelles de l’auteur. Quatre nouvelles toutes plus prenantes les unes que les autres. Embarquez pour le Pays de Caux et l’Ile de la Réunion…

T’en souviens-tu mon Anaïs ?

Ne supportant plus la vie parisienne Ariane a choisi de tout plaquer pour s’installer avec sa petite fille de trois ans, Anaïs et sa tortue, Adèle à Veules-les-Roses. A peine arrivée, elle emménage dans une vieille batisse chargée d’histoire et notamment de celle d’une fameuse actrice de la Comédie Française du XIXème siècle, Anaïs Aubert. Les murs semblent avoir des yeux et des oreilles. Ariane se sent observée dans cette maison qu’elle vient d’acquérir et perd un peu le fil de la raison… Que se passe-t-il vraiment ?!

Une première nouvelle passionnante et chargée d’histoire. Certes courte, cette histoire ne vous emporte pas moins dans un suspense haletant. Les doutes d’Ariane et les prouesses de la petite Anaïs nous intriguent. Bref, avec le style si particulier de Michel Bussi j’ai plongé dans une histoire, dont même si j’avais partiellement deviné la chute (et oui une fois n’est pas coutume !), pleine de suspense et de rebondissements malgré son faible nombres de pages.

L’armoire normande

Diane-Perle et son mari Gauvin ont loué un gîte pour le week-end de Pâques. Tout y est absolument charmant si ce n’est l’absence de la propriétaire. Accueillis par le mari de cette dernière, ils s’étonnent que celle avec qui ils ont réglé tous les détails de leur séjour ne soit pas là pour les recevoir et les installer. Mais bon, ils la verront probablement le lendemain. Sauf que chaque fois qu’ils demandent au mari où se trouve sa femme, elle n’est jamais dans les parages. Etrange. Et fait encore plus étrange, une odeur pestilentielle se dégage de l’armoire normande à laquelle ils ont interdiction formelle de toucher sous peine qu’elle s’écroule. Il n’en faut pas plus à Daine-Perle et Gauvin pour échafauder les théories les plus atroces sur le sort de leur hôtesse…Ont-ils vu juste ?! Sont-ils les témoins gênants d’un crime ?!

Une très courte nouvelle très bien ficelée avec laquelle on échafaude tous les scénarios possibles pour expliquer l’absence de la propriétaire du gîte. L’imagination des personnages est sans limite. Si au départ, ils s’amusent de cette situation, elle va rapidement les intriguer. Ils nous embraquent dans leurs théories, leurs doutes, leurs craintes. Le dénouement est tout simplement savoureux. En une petite quarantaine de pages, Michel Bussi a réussi à insuffler le mystère propre à son style. Exercice pas facile mais brillamment réussi.

Vie de grenier

Tout commence par un dimanche de mai ensoleillé. Depuis qu’il est à la retraite, Gabriel passe ses journées enfermé dans son bureau à compulser les faits divers régionaux pour écrire son prochain roman. Muguette, sa femme, en a marre de le voir enfermé et le force à l’accompagner au vide grenier du village. Peu enthousiaste au départ, la curiosité de Gabriel va être piquée quand sur un des stands, il va découvrir que tous les objets à vendre ressemblent étrangement à ceux de ses enfants, aujourd’hui devenus adultes. Impossible que ce soit une simple coïncidence. Mais comment expliquer la présence de tous ces objets sur ce stand ?! Gabriel va alors tout faire pour comprendre et élucider ce mystère.

Parmi les quatre nouvelles, elle est peut-être celle que j’ai le moins appréciée. Elle est aussi celle qui est la moins prenante du lot. Ici pas de meurtre, pas d’enquête policière avec des indices révélés au compte-goutte pour nous faire tourner en bourrique. Cette nouvelle est plus axée sur la résolution d’une énigme impossible. Par contre, elle est celle qui est la plus drôle de toutes. Le héros est plein d’autodérision. Les fins de chapitres avec le point de vue de Muguette sont aussi plein d’humour. En bref, une courte nouvelle sympathique et différente.

Une fugue au paradis

Jour de l’an à La Réunion. Après un réveillon sur la plage, le jeune Cilian, passionné par l’océan, décide d’aller faire un peu de plongée pour découvrir les trésors cachés de la mer. Alors qu’il s’éloigne peu à peu de la plage et suit les rayures multicolores d’un poisson chirurgien, il s’étonne de voir un homme dormir au milieu de l’eau. Sauf que l’homme ne dort pas. Non il est mort. Enfin c’est ce que laisse penser le manche de couteau qui dépasse de son dos. Comment la fête du Réveillon a pu dégénérer au point qu’un homme soit assassiné au milieu du lagon sans que personne ne s’en aperçoive malgré la foule qui a fêté la nouvelle année sur place ?! Charge à Christos Konstantinov et son équipe de résoudre ce mystère.

Cette quatrième nouvelle est construite autour de moments qui ont eu lieu avant et après la découverte du cadavre par Cilian. Progressivement, Michel Bussi rejoue les évènements qui ont conduits au meurtre de la victime et à la résolution de l’enquête. Une construction originale qui permet une vue d’ensemble de l’histoire en peu de pages. Le seul bémol de cette histoire est sa fin. Une fin ouverte qui ne m’a pas séduite.

En revanche, j’ai aimé retrouver la chaleur de La Réunion et les flics de son autre roman, Ne lâche pas ma main : Christos, la capitaine Sturvi et les autres. Un petit clin d’œil sympathique.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"T'en souviens-tu, mon Anaïs ?" est sorti 2018-01-04T00:00:00+01:00 en version poche
background Layer 1 04 Janvier

Date de sortie

T'en souviens-tu, mon Anaïs ?

  • France : 2018-01-04 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 82
Commentaires 16
Extraits 6
Evaluations 29
Note globale 7.25 / 10

Évaluations