Livres
534 451
Membres
559 858

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de taibhs_ghost : Liste de bronze

Mercy Thompson, Tome 7 : La Morsure du givre Mercy Thompson, Tome 7 : La Morsure du givre
Patricia Briggs   
Patricia Briggs a dit sur son site internet qu'après ce tome il y aura encore deux tomes dans la série Mercy Thompson et encore un livre dans l'univers Mercy Thompson, peut être sur Samuel. Le tome 8 sort aux US en 2014, Patricia Briggs en sort un par an, et il s'intitulera "night broken".
En ce qui concerne ce tome, j'étais très contente de retrouver notre petite Mercy, l'attente avait été longue. L'intrigue est pas mal, il y a de l'action comme toujours, de l'émotion, on voit pas mal de personnages secondaires et ça plaisir de revoir tout ce petit monde.
J'ai beaucoup apprécié les chapitres du point de vue d'Adam, c'était judicieux et ça nous permettait de le connaître un peu plus, et de voir à quel point il aime Mercy.
Je croise les doigts pour que Mercy et Adam aient un bébé, ça serait vraiment trop chou et ça leur permettrait de passer à un niveau encore supérieur dans leur relation. Et puis, je suis sûre que ça rajouterait de la tension parce que notre Mercy est douée pour s'attirer des ennuis alors là elle serait encore plus vulnérable et s'attirerait sans doute la jalousie des autres femelles. Bref, je rêve toute seule.
En tout cas, je vous souhaite une bonne lecture.

par AH123
Bad Romance: Ezra & Gabriel Bad Romance: Ezra & Gabriel
Laël Even Soris   
Il est celui qui dirige, crée, tente jusqu'au plus pur d'entre nous. Son Antre est le brasier de la luxure qui consume votre être. Il est l'ange rebelle déchu qui a su se relever et créer le royaume des enfers..

Un défi, convertir, pervertir une âme délicieusement immaculée qui tend les bras au royaume des Cieux.
Le charme du malin, son aura enjôleuse réussira-t-elle ce coup de maître au risque de se perdre dans cet entrelacs lorsque le passé se rappelle à lui ?

Je dois dire que j'ai plus qu'adoré ce récit d'une intensité diabolique.

Le trône des enfers est mis en jeu. La chasse commence, son regard changeant est hypnotique et attirant, il est le tentateur par excellence. La brebis délicate et sensible pourra-t-elle résister à cette attirance ?
La première rencontre entre ces deux êtres est une folie douce, leurs regards se percutent, leurs corps se reconnaissent, se frôlent, s'enflamment en un instant.
Les sentiments s'infiltrent insidieusement sous leurs peaux brûlantes d'un désir impérieux.

Un Amour foudroyant, incandescent que même les flammes de l'enfer ne suffisent pas à apaiser. Ce lien, cette marque indélébile qui ne peut être reniée qui vous lie à jamais.

Toutefois, ce passé qui resurgit. Cette Archange d'une beauté divine est ancré en lui au plus profonde de son âme damnée.
On assiste à une déclaration magnifique hors du temps. Il vient réclamer son du, sa propriété perdue depuis des millénaires.
Le subterfuge a assez duré, une bataille des mondes est imminente et inévitable....

J'ai été littéralement subjuguée par la plume de Laël Even Soris qui est exaltante, enivrante. Elle provoque un déferlement émotionnel cataclysmique. Elle est imagée de telle manière que j'ai été immergée au travers. Je n'ai pu que ressentir cette exigence ardente, cet amour qu'une éternité ne suffit pas assouvir, à refréner.
C'est intense, l'histoire tient la route, les personnages sont travaillés avec soin, les scènes de plaisir brut sont magnifiquement retranscrites d'une manière sensuelle, les mots sont d'une justesse.... la vision de l'auteur m'a transporté au paradis.

Un véritable coup de coeur !

par KarineDS
Stigmata Stigmata
C.J. Sterne   
J'ai adoré cette histoire intense et poétique depuis la première fois que je l'ai lu, bien avant sa publication. Je ne saurais trop vous dire pourquoi Enki a si fortement touché mon coeur. On est dans un registre de Fantasy, mais ne vous attendez pas à de grandes quêtes héroïques, des dragons ou des elfes. Si Enki connait bien les hommes et leurs désirs, il ne connaît rien du monde qui l'entoure, hormis les murs des bordels où il a toujours vécu. C'est dans le champ clos d'un de ces endroits que se déroule toute l'histoire, on y et enfermé tout autant que le narrateur. Et puis, comme une bouffée d'air frais, apparait Rey, un mystérieux client, voleur et magicien. Sa magie, c'est de voir Enki comme le jeune homme qu'il est, et non comme un simple objet sexuel. De le voir vraiment, de le regarder, de vouloir lui donner du plaisir. Plus que du sexe, un partage. Et cette magie pourrait bien être fatale pour Enki, car se mettre à rêver et à espérer, c'est ce qu'il y a de plus dangereux pour un jeune prostitué qui a appris durement le prix de la rébellion. Tout est beau dans cette histoire, les personnages d'abord: Enki le prostitué, désabusé mais pas amer, résigné mais gardant dans son coeur de la tendresse pour l'humanité la plus frustre et la plus pauvre,et une capacité à se réjouir des petites choses; Rey le mystérieux voleur,entouré d'une aura de danger mais si naîf finalement, fort et timide, courageaux et gauche parfois. Ces deux là sont infiniment touchant. L'ambiance également est envoutante, à la fois trés sombre, comme le terrible quotidien d'Enki que l'auteur décrit sans concession mais sans pathos, mais aussi lumineuse. Comme ses heures hors du temps que passent les deux amants, ou le sexe peu à peu s'illumine de désir, de tendresse, d'échange, et d'amour enfin. Et la plume de l'auteur, CJ Sterne, alias Jaiga, que je trouve envoutante quelle que soit ses histoires. Mon seul petit bémol c'est au niveau de l'intrigue, il m'a manqué un petit truc en plus: sur le passé de Rey, son engagement, sa mission. Je comprends le parti pris de l'auteur: on est dans la tête d'Enki le narrateur, qui lui ne sait rien. Mais un épilogue aurait été en la circonstance le bienvenu. Quoi qu'il en soit, ce roman est un magnifique conte de fée, sensuel, sombre et poétique. Ne passez pas à côté.
( 4,8/5)

par Lena06
Super-Héros Super-Héros
Eli Easton   
http://wp.me/p5AuT9-1pp

Une histoire dont je suis sûr qu’il va plaire à beaucoup de lecteurs ! Pourquoi ? Déjà c’est un livre d’Eli Easton, l’un des mes auteurs préférés dans la romance M-M. Ensuite et plus important, c’est une douceur qui fait un bien fou au moral !

Deux amis d’enfance. Jordan et Owen. Tout les oppose à part leur passion pour Comics. Le premier est gringalet et possède un talent inné pour le dessin. Le second est un sportif né et suit la lignée familiale. Deux adolescents qui vont grandir. Une grande complicité. Un lien spécial. Un univers artistique commun. Mais au fil du temps, les sentiments entrent en scène. Et Jordan va vite se rendre compte qu’il est tombé amoureux de son meilleur ami et que ce dernier n’est pas gay.

Une Histoire courte mais Indéniablement Sublime ! 153 pages de Pur Bonheur ! Une fois votre livre commencé il vous sera impossible de le lâcher. Une plume fluide toujours aussi captivante et exquise. Une intrigue subtilement construite et intense en sensations. Une narration à deux voix à des moments importants de la vie de nos héros qui va vous faire fondre et vous toucher en plein cœur. Des protagonistes adorables comme tout et très touchants. Une lente et douce descente vers le Paradis ! L’auteur touche un sujet simple mais elle arrive comme toujours à nous faire rêver !

« Super-Héros » porte bien son titre. Encore une fois, je ne fus pas déçue par l’auteur. Elle a réunis tous les ingrédients nécessaires, les a dosés à la perfection pour que le lecteur puisse passer l’un des plus merveilleux moments de lecture. Humour, Passion, Sensualité et Emotions. Et une fois arrivé à destination avec cette fin parfaite, on en ressort avec un immense sourire aux lèvres. C’est juste … Divin !

PS : Ne vous fiez-pas à la couverture (qui je l'avoue ne donne pas envie de lire). Mais si comme moi, vous connaissez bien l'auteur vous savez que c'est une petite pépite.
THIRDS, Tome 1 : Contre vents et marées THIRDS, Tome 1 : Contre vents et marées
Charlie Cochet   
Ty et Zane la relève ?

Même si ce duo ne remplace pas Ty et Zane dans mon cœur je dois dire que j’ai adoré ce nouveau tandem de super policiers !

Nous avons d’un côté les Therians, des shifters qui sont le résultat de la mutation d’un virus (ou plutôt du remède dudit virus – mais ceci est expliqué au début du livre) et d’un autre côté les humains. Les deux espèces cohabitent tant bien que mal. Certains Therians refusant leur part humaine et certains humains faisant de la discrimination, ne voyant dans les Therians que des animaux. Le THIRDS est une unité gouvernementale composée d’agents humains et Therians et qui intervient quand un shifter est impliqué.

Dex est une nouvelle recrue du THIRDS qui a la lourde tâche de succéder à Gabe, tué dans ses fonctions un an auparavant et qui doit former une paire avec Sloane Brodie, un jaguar, ex-partenaire et ex-amant de Gabe. Son intégration ne se fera pas sans difficulté, Dex étant une grande gueule arrogante et Sloane voyant d’un très mauvais œil l’arrivée de ce nouveau coéquipier un peu trop sûr de lui et un peu trop tentant à son goût. De frictions en provocations, ces deux-là vont se chercher et finir par se trouver, pour notre plus grand plaisir évidemment ! Mais le fantôme de Gabe n’est jamais loin et alors que Sloane lutte contre un sentiment de culpabilité pour éprouver de l’attirance envers quelqu’un d’autre, Dex tente de réapprendre à son partenaire le goût du rire et de la vie.

J’ai vraiment adoré Dex qui est très attachant malgré son côté tête à claque. Il m’a fait beaucoup, beaucoup rire (il m’a un peu fait penser à Ty par certains aspects). Sloane est plus froid, plus réservé même si Dex parvient peu à peu à craqueler sa carapace. Cependant il est loin de nous avoir révélé tous ses secrets sur ses origines et son passé et j’ai hâte d’en apprendre plus sur lui. Il y a également tous les membres du THIRDS, tous différents, tous intrigants dont certains auront droit à leur propre histoire (Ash et Cael notamment d’après ce que j’ai pu lire).

C’est une entrée en matière intéressante et prometteuse mais qui n’évite malheureusement pas quelques défauts comme le « méchant » que j’ai découvert assez rapidement et certains passages explicatifs qui sont sûrement importants mais qui m’ont moyennement intéressés (je pense en particulier aux descriptions de l’équipement et aux armements qui composent la tenue des agents du THIRDS - en fait, pour être honnête j’ai été larguée à ces passages et jai pas tout compris).

Quoiqu’il en soit et hormis ces deux détails j’ai adoré ce 1er tome, qui laissent beaucoup de points en suspens et dont la fin, avec une menace qui pèse sur le THIRDS, nous donne envie de lire la suite immédiatement.

Bref c’est presque un coup de cœur.
Et j'adore la couverture que je trouve très réussie.

La Meute de Mercy Hills, Tome 1 : L'accouplement de l'Oméga La Meute de Mercy Hills, Tome 1 : L'accouplement de l'Oméga
Ann-Katrin Byrde   
Etats-Unis. Un monde où les métamorphes sont parqués dans des enclaves cernées de grands murs, où ils ont besoin d’autorisations pour sortir de ces territoires, où ils doivent se faire enregistrer dans une base de données permettant aux humains de les surveiller, où leurs échanges commerciaux avec les humains sont rémunérés à la baisse.

Jason, 19 ans, et son père William sont en fuite. Six ans plus tôt, Orvin, l’alpha de Montana Broder, leur meute, a tenté de violer Jason, les lançant dans une course folle à travers le pays pour lui échapper et causant la mort de sa mère. Depuis, ils sont des clandestins, se posant quelques semaines avant de devoir reprendre la fuite quand les sbires d’Orvin les retrouvent.

Mais William a du mal à récupérer de leur dernière altercation, il est blessé, ne peut plus travailler et Jason ne veut plus de cette vie, à fuir, à faire les poubelles pour manger, à avoir peur en permanence. Il se sent aussi coupable d’imposer cette vie à son père de par sa nature. Car Jason est un Oméga Véritable, un bien précieux et rare pour une meute, dont la nature même est de porter les chiots de l’alpha. Et, pour les mettre son père et lui à l’abri, il prend la décision radicale d’offrir à l’alpha local ce que son ancien alpha voulait prendre de force.

Quand Mac trouve un métamorphe errant sur le territoire de sa meute, comme tout bon responsable de la sécurité, il l’amène à son alpha et ami, Abel Mercy Hills. Et Jason s’offre alors à Abel, en échange de soins et d’un domicile pour son père. Abel n’est pas des plus enthousiaste, à la grande surprise du jeune oméga, mais accepte et fait signer au père de Jason un contrat, validant leurs négociations (Jason, en tant qu’Oméga, n’a aucun droit sur lui-même).

Jason et William s’installent alors à Mercy Hills, dans la maison de Mac (qui s’est rapatrié dans le quartier des célibataires) et peuvent enfin souffler. William reçoit des soins et ses compétences d’électricien sont fort appréciées de la meute. Quand à Jason, il s’occupe du jardin communautaire (l’une de ses conditions) et un tuteur tente de lui faire rattraper un niveau scolaire correct, son éducation n’ayant pas été la priorité ces dernières années. Mac veille sur le jeune oméga, qui l’attire de plus en plus, mais il sait que celui-ci est destiné à son alpha et ami, et il tente de se faire une raison.

Et il attend ses chaleurs pour remplir sa part du contrat avec Abel. Mais Abel ne veut pas s’accoupler avec ce jeune oméga et n’a accepté ce contrat que pour les mettre, lui et son père, à l’abri, et en bon alpha protecteur qu’il est, il a ajouté une petite clause à laquelle personne n’a prêté attention. Et il a aussi remarqué une certaine alchimie entre Jason et Mac, son ami.

Alors que des émissaires de Montana Broder se présentent dans le but de récupérer Jason, que les chaleurs du jeune oméga arrivent, Mac pousse alors Jason et Mac dans les bras l’un de l’autre. Mais l’accouplement qui se produit et les chiots que portent Jason ne sont pas suffisants pour arrêter Orvin…

J’ai trouvé l’univers proposé original : parquer les métamorphes, les obliger à se recenser, m’a inévitablement fait songer à une période tristement sombre de notre histoire, d’autant plus avec une fameuse petite étiquette jaune. Le concept d’Oméga véritable est intéressant mais n’est pas expliqué dans ce tome, j’espère avoir plus de développements dans les tomes suivants, s’ils sont traduits un jour. L’existence juridique des omégas est une très bonne idée, exploitée de façon judicieuse dans la dernière partie du roman et j’aimerais pouvoir suivre Laine et Garrick. Abel est un alpha qui mérite de trouver son âme sœur, quand à Jason et Mac, même si tout va un peu vite, ils sont mignons.

Bref, une lecture agréable, surtout après les deux derniers romans sur les métamorphes que je viens de finir, qui ne m’ont pas franchement satisfaite. Je lirais la suite avec grand plaisir si la maison d’édition la traduit un jour.

par Kochka94
Kage, Tome 1 : Désemparé Kage, Tome 1 : Désemparé
Maris Black   
Mon avis coup coeur ici : http://wp.me/p5AuT9-2RN

Une série qu'il me tardait de découvrir. Pourquoi ? Déjà, on va avoir affaire à un combattant free-fight MMA, donc on sait d'avance que cela va être spectaculaire et ardant. Et plus important encore, j'avais connu l'univers de cette auteure tout récemment avec son autre série UES Boys et cela m'avait beaucoup plu. Mais ce ce premier est très différent de ce que je connais de l'auteure...

Maris Black rejoint d'office ma liste des auteurs préférés

Avec une plume précise et percutante, elle sait comme personne comment captiver l'attention de ses lecteurs. Elle nous donne juste ce qu'il faut pour nous faire rire, pour éveiller nos sens, pour nous troubler, pour nous émouvoir, pour nous faire douter, nous faire rager, nous faire sortir de nos gonds et nous prendre au dépourvu. Mais là où l'on voit le talent hors norme de Maris Black, c'est qu'à partir d'un des thèmes les plus populaires dans ce genre de romance, un hétéro qui découvre son orientation sexuelle, elle arrive à nous offrir une romance à la fois crédible et époustouflante sans jamais tomber dans le cliché type.

Les petits plus ?

La romance et l'univers free-fight qui sont parfaits symbiose. Bien que nous ayons le point de vue d'un seul des protagonistes, la sincérité et la profondeur des sentiments sont tout simplement extraordinaires. Des émotions vives qui sont retranscrites avec un naturel désarmant. Des scènes exquisément torrides. Tout ce qu'il faut pour atteindre l'extase. Et plus d'une fois. Un ton à la fois palpitant et touchant. Un rythme soutenu où l'on accroche dès le début tout en embarquant dans des montagnes russes émotionnelles.

Quand Clark Kent rencontre La Machine

L'un est un jeune étudiant qui va voir sa vie bouleversée suite à cette inoubliable rencontre avec ce lutteur free-fight et cette opportunité qu'il ne peut refuser. Jamie Atwood alias Clark Kent. On s'attache facilement à lui. Et même si parfois il peut légèrement nous agacer, on lui pardonne quand même. Il ne comprend pas toute cette confusion et cet attrait qu'il ressent. Et cela le trouble et le rend plus vulnérable. Et pourtant bien qu'il ait peur de ces nouvelles sensations, il ne peut s'empêcher d'en vouloir plus.
L'autre est une énigme à lui seul. Michael Kage alias La Machine. Un spécimen ultra sexy, marrant, sombre et très complexe. On ne sait jamais sur quel pied dansé avec lui et c'est cela même qui a fait que j'ai succombé à son charme. Et chose qui est bizarre le fait de ne pas avoir ses pensées ne m'a nullement déranger. En fait, j'étais exactement comme Jamie, littéralement fascinée... Soupir* Soupir* Soupir* Dès le début on sait quelles sont ses intentions... Tout ce qu'il veut c'est Jamie. Et il est prêt à tout pour l'avoir.
Je dois bien le reconnaître Maris Black a fait un super boulot concernant ces deux là. Que cela soit dans leur personnalité, leur sentiment ou encore leur comportement. Tout les sépare. Ils n'ont rien en aucun. Ils ne viennent pas du même milieu. Et pourtant, ils se complètent parfaitement. L'un apporte à l'autre ce petit quelque chose manquant qu'il n'a jamais connu et vice versa. Dès leur première rencontre, on sent bien cette tension palpable entre eux. Et quand enfin, le moment arrive c'est Explosif et Sauvage ! Un duo qui se complètent parfaitement. Mais cette relation s'avère plus que complexe et pas de tout repos. Car chacun va devoir faire face à ces nouveaux sentiments...

En bref

Un premier opus à couper le souffle... Bien que certains aspects restent en suspens (vivement la suite), je ne m'attendais pas à kiffer ma lecture et à vibrer à ce point. On est tellement impliqué dans l'histoire que l'on ne voit pas arriver cette fin qui vous laissera sous le choc et très fébrile. Croyez-moi vous n'allez pas en revenir et vous allez hurler de rage... j'ai bien faillit balancer ma liseuse contre le mur... KAGE est une série qui commence très, très fort... La preuve, je suis déjà une grande FAN... Et je suis plus qu'impatiente de lire la suite à venir car je suis persuadée que Maris Black nous réserve encore quelques surprises... Pour moi ça sera très prochainement et en VO...
Alpha & Omega, Tome 1 : Le Cri du Loup Alpha & Omega, Tome 1 : Le Cri du Loup
Patricia Briggs   
Pour tous les inconditionnels de Mercy Thompson, allez-y, faites vous plaisir.
Premier tome sur la meute du Marrok et plus précisément sur son fils Charles et sa nouvelle compagne Anna. J'ai dévoré ce livre en une journée. L'écriture est aussi limpide que Mercy Thompson, la plupart des personnages sont déjà connus de nous et Bram nous paraît plus humain. Quant à Charles c'est une véritable découverte.
Anna de son côté, eh bien on s'y attache presque aussi vite que Mercy. A DECOUVRIR

par ccmars
La Meute des Waalpis, Tome 1 : La Lune du loup La Meute des Waalpis, Tome 1 : La Lune du loup
Manhon Tutin   
Je remercie l'auteur pour m'avoir sélectionné au service press de son roman.

Dans l'ensemble, l'histoire est originale super bien écrit. Les personnages sont attachants et complexe dans leurs simplicité. Ils n'y a pas de second personnages qui ne sert a rien, chacun apporte leur pierres a l'histoire.

Le seul défaut serais que le récit est trop court, c'est dur de quitté les deux personnage principale. J'aurais aussi apprécier avoir des "flash back" sur leur passer, comme leur première rencontre.

A part cela, j'ai adoré cette lecture, on ressent qu'il y a eu de la recherche pour certain sujet. Je ne serais dire l'époque, si c'est dans le passer ou dans notre temps, mais ce n'est pas vraiment grave parce qu'on dirais que c'est hors du temps ^^

Je conseille vivement ce roman et j’espère qu'il y aura une suite ;)

par natsumi
La Saga des métamorphes, Tome 1 : Psychisme lunaire La Saga des métamorphes, Tome 1 : Psychisme lunaire
M. D. Grimm   
Court...trop court...j'ai aimé les deux personnages, mais tout est arrivé trop vite. L'idée est pas mal, Dereck aurait pu être encore plus craquant s'il avait été plus approfondi, la description de Brian m'a fait oublié que je n'aimais pas du tout ce prénom (j'adore les cheveux longs)...bref, il manque quelque chose, mais c'est tout de même une petite lecture sympathique et agréable, surtout que le surnaturel M/M manque beaucoup !
Je vois en revanche que c'est le tome 1, donc vite les traducteurs !

par Thamriel

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode