Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Takeawalkonawildside : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La saga des enfants des dieux, Tome 1 : Terrible Awena La saga des enfants des dieux, Tome 1 : Terrible Awena
Linda Saint Jalmes   
GENIAL !

Un livre original, un scénario tout à fait addictif, je ne compte plus les fois où j'ai ri de bon coeur.
Le ton employé par l'auteure est juste sublime, certains moments sont intenses, c'est une histoire passionnante, j'ai été...vraiment touchée par ce livre.
Je vais éviter de trop parler de l'histoire pour laisser soin aux lecteurs de découvrir cette aventure et de pouvoir en apprécier chaque aspect et sa saveur comme ce fût mon cas.

Sachez que l'humour est omniprésent, la charge émotionnelle non négligeable, quant à l'attachement aux personnages il est immédiat tant envers les principaux que les secondaires, car tous ont leur importance et leur raison d'être.
Le seul autre livre qui m'avait à ce point paru original était "le Clan du Hameau", ici nous avons droit aux Highlanders, à la magie Celtique, aux voyages dans le temps, aux Druides et Sorcières...
Encore une fois, le ton de ce livre en fait une lecture unique et rafraichissante, comme par exemple les ressemblances cinématographiques que l'héroïne transpose aux personnes qu'elle rencontre !
Ce sont de grands moments... ;-)

MERCI à l'auteure qui a su allier légèreté, fraîcheur, intensité et émotions en un seul ouvrage, c'est sans conteste des livres comme celui-ci qui font que je prends un tel plaisir à lire.
Une série sur 3 tomes " La saga des enfants des Dieux ", le 2 : "Sophie-Elisa" sera dispo mi-octobre et le 3 : " Cameron " en fin 2012.

par ccmars
La Fille du train La Fille du train
Paula Hawkins   
Dès que j'ai vu ce livre, j'ai fait une fixette dessus. Après deux mois d'attente, j'ai enfin pu le récupérer à la bibliothèque et le lire. Au final, mon impatience m'aura vaincue, je pense que j'attendais beaucoup trop de ce roman. J'ai été très déçue.

Les chapitres sont découpés en journées et concernent principalement soit Rachel, soit Megan mais, pas à la même époque. Du coup, je m'y suis parfois perdue. J'ai trouvé l'écriture de Paula Hawkins assez pauvre et le livre plutôt lent. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire et, si je n'avais pas eu 10h de train en deux jours, je l'aurais probablement laissé tomber.

J'ai trouvé la psychologie des personnages plutôt bâclée et le personnage de Rachel n'est qu'un cliché pur et dur autour de l'alcoolisme. Pour moi, il y avait beaucoup plus à faire, là cela perd réellement de son intérêt.

Pour ce qui est du suspense... pour moi, il ne fut pas au rendez-vous du tout. L'intérêt de l'intrigue met trop de temps à se mettre en place et la résolution de l'histoire est plus qu'attendue. Le retournement de situation ne fut donc pas une surprise mais en plus, je l'ai trouvé très mal mené et beaucoup trop rapide. À la fin, au moment qui est probablement le plus important à ce niveau là, la psychologie des personnages n'est même plus abordée.

En conclusion, vous l'aurez compris, pour moi, ce thriller est une énorme déception. Je cherche encore des points positifs sans les trouver. Il n'est pas foncièrement mauvais non plus mais, simplement, il ne présente aucun intérêt.

par dadotiste
Désaxé Désaxé
Lars Kepler   
Les thrillers suédois sont généralement très bons, addictifs et « désaxé », le nouveau roman de Lars Kepler ne déroge pas à la règle, il est magistral.

La plume de l’auteur est fluide, directe et nous fait enchainer les pages sans réfléchir. On ne lit pas « désaxé », on le dévore.

Le suspense est présent à chaque page, s’intensifiant tout au long des chapitres, à tel point qu’on ne peut refermer le livre. On essaye de reconstituer le puzzle, de découvrir qui est ce stalker. On pense trouver la solution assez vite mais ce serait mal connaitre l’auteur qui nous emmène vers une fin aussi haletante qu’imprévue. Les 50 dernières pages étaient tellement captivantes que rien n’aurait pu me détourner de ma lecture. La terre aurait pu trembler, la maison s’effondrer, savoir la fin de ce roman était devenu vital.

Les personnages sont hauts en couleur et on retrouve avec plaisir Erik Maria Bark et Joona. Un petit bémol, il est conseillé de lire les précédents livres de l’auteur, « l’hypnotiseur » et « le pacte » pour bien comprendre le passé des personnages.

Si vous cherchez un roman qui vous fera frissonner, trembler, n’hésitez pas à vous plonger dans « désaxé » de Lars Kepler.
Mais avant d’entamer sa lecture, vérifiez que vous avez bien fermé les tentures … on ne sait jamais qui peut vous observer.


Le noir qui infiltra le Ku Klux Klan Le noir qui infiltra le Ku Klux Klan
Ron Stallworth   
Un récit autobiographie si fascinant qu'il se lit comme un roman. L'auteur et policier Ron Stallworth possède une plume facile (il voulait être enseignant, ça paraît), et le don de raconter un récit en le mettant en contexte sans embourbé le récit principal. Certains trouveront que le livre est possède moins d'éléments graphiques et romantiques que le film, peut-être. Toutefois, les mémoires de Ron Stallworth possèdent plus de puissance à travers ses mots bien que l'adaptation de Spike Lee soit respectueuse et dans le ton. Devrait devenir un ouvrage obligatoire dans les école.
Émancipés Émancipés
M.G. Reyes   
L'histoire de ce roman concerne six jeunes, entre 15 et 17 ans, qui ont été émancipés pour des raisons propres à leur histoire. Ils se retrouvent tous colocataires d'une magnifique villa située au bord de la mer, à Venice Beach. Ils y vivent seuls, sans parents, ni adultes. Chacun apporte avec lui dans cette maison, sa propre histoire, ses ambitions et ses secrets et ils ont tous quelque chose à cacher. En plus de cela, une personne les espionne. On ne connaît ni ses raisons, ni dans quel but.
Une histoire qui au premier abord s'annonce intrigante, où se mélangent mensonges, espionnage et faux-semblants.

La narration est à la troisième personne. Un point de vue externe qui permet de suivre chacun des 6 personnages principaux et un personnage mystérieux. La disposition des chapitres alternent entre chacun de ces personnages.

L'ambiance est un mélange étrange de tension et de curiosité avec une point de légèreté. Un mélange agréable pour les vacances.

Le rythme est plutôt lent. Il n'y a pas d'action à proprement parler, seulement des passages où les événements se précipitent. Il arrive que la tension grimpe un peu mais elle redescend assez vite, ce que j'ai trouvé bien dommage.

Le style de l'auteur est plus que correct, le livre est bien écrit avec une plume simple et fluide mais les nombreux personnages et l'alternance des chapitres m'ont parfois un peu perdu. Il y a beaucoup d'histoires à suivre avec ces six personnages principaux qui se présentent presque à tour de rôle. Il faut certes, mettre en place l'histoire mais l'intrigue met de cette façon pas mal de temps à arriver.

L'intrigue est tournée vers les secrets que chacun des six jeunes cachent et vers cette mystérieuse personne qui les espionne sans que l'on sache véritablement pour quoi, du moins au départ. Les pièces du puzzle finissent par se mettent en place mais nous laisse avec plus de questions qu'elle n'apportent de réponses à la fin du roman.

Les personnages sont plutôt intéressants même si je ne les ai pas trouvé suffisamment approfondis. Certains, tels que Lucy, Grace ou John-Michael sont tout de même attachants. Dans l'ensemble, j'ai apprécié découvrir les quelques éléments disponibles à leur sujet.

Pour finir, j'ai trouvé ce roman plutôt pas mal dans l'ensemble. Le vif du sujet met plus de la moitié du roman avant d'arriver et la fin ouverte nous laisse totalement sur notre faim. Un peu comme un soufflé qui se serait donner du mal à monter pour être finalement tout "raplapla".
Il n'y a, au final, pas de véritable enjeu dans ce roman, certes l'histoire doit se mettre en place mais il y a trop de questions sans réponse à la fin.
J'ai tout de même suffisamment apprécié ce roman pour lire une suite, s'il y en a une et je l'espère, car je suis vraiment très curieuse de savoir le fin mot de cette histoire.

par Azurore
Sign of Love, Tome 1 : Léo Sign of Love, Tome 1 : Léo
Mia Sheridan   
Deux enfants, Evie et Léo, abandonnés par la vie, mais qui se trouve l'un et l'autre, comme si le destin, avait programmé leur rencontre. Cependant, la vie est parfois cruelle, et il se trouve séparé. Une promesse du lendemain. Une vie à s'attendre. Malgré la distance, ils se sont promis de toujours garder espoir et de se revoir à la majorité d'Evie. Malheureusement, le temps passe, et le silence est profond.

Pourquoi Léo a-t-il abandonné Evie ?

Mia Shéridan, à un talent indéniable, elle arrive, à retranscrire au travers de ses mots et de sa plume, une émotion tellement vive, qui vous percute au plus profond de vous-même, que vous en oubliez les défauts de la romance.

Car oui, cette romance a des défauts, qui ont fait que le coup de cœur, m'a échappé.

Cette histoire est construite entre présent et passé, la jeune Evie, à continuer à vivre, après le départ de Léo, plutôt devrais-je dire survivre. Loin des tracas, de la drogue, délinquance, de la prostitution, elle a réussi, à rester humble, et droite. Quand du jour au lendemain, Jake, se présente à sa porte, en lui disant qu'il connaît Léo, tout le passé de la jeune Evie, ressurgit, les promesses, les caresses, tout ce qu'elle pensait enfui au plus profond d'elle. Ainsi, nous tentons de comprendre ce qui s'est passé dans sa vie, après l'adoption de Léo.

Pourquoi je dis comprendre, tout simplement, la romance est tellement rapide, comme s'il lui manquait une partie de son âme, c'est peut-être fort, ce que je dis là, mais c'est ce que je ressens. Comme si nous détenions dans les mains que la moitié d'un livre, la moitié des réponses, qui nous intéressent.

Mais malgré, ça, l'histoire est tellement poignante, presque brutale, on ressent comme une urgence, dans les scènes d'intimité, d'Evie et Jake. Comme si le passé essayait de rattraper le présent. Nous ne pouvons, que nous laisser transporter par tant de désespoir et en même temps d'espérance.

Léo est une romance que j'attendais avec tellement d'impatience, que malgré toutes les émotions que j 'ai ressenties, je ressens quand même une déception. Je pense, et j'espère que tout sera comblé, par le tome 2 Léo's.

par Jbyaly
Love Me Good Love Me Good
Indiana D. Lens   
« S’attirer, jouer à se séduire… Ce n’étaient que des jeux d’adultes. Mais s’attacher… Oh ! S’attacher, c’était terriblement dangereux. »

Lyana O’Connor avait tout pour être heureuse. Un job dans un grand magazine londonien. Un petit-ami sexy. Une meilleure amie toujours prête à faire la fête. Mais le soir de la Saint Valentin, sa vie bascule et ce qu’elle prenait pour acquis lui échappe…
S’entame alors une reconstruction douloureuse, entre poursuite du passé et quête de nouvelles sensations. L’arrivée de Pete, un beau brun ténébreux, n’arrange pas les affaires de la jeune femme. Il suffit qu’il l’effleure pour que tous ses sens entrent en éveil. Sa chair appelle sa chair, et ce malgré le chagrin amoureux qui la ronge encore.

Entre un amour passé et la promesse d’une histoire nouvelle, le choix est difficile. Sans compter sur une découverte bouleversante qui remet en cause toutes les certitudes de Lyana.

par Laeti-2
À la lumière de nos mots À la lumière de nos mots
Céline Musmeaux   
Une romance qui se lit facilement. Un chapitre sur deux on a soit le point de vue de Lana soit le point de vue d'Abel. On apprend à découvrir la notion d'amour entre deux adolescents avec des points de vue différents. L'histoire ne sera pas de tout repos.

par hunter57
Apprends-moi le désir Apprends-moi le désir
Anna Wendell   
Super lecture
Quand @annawendellromanciere fait apparaître un ange
Mettez un homme noyé dans le désespoir. Trouvez une femme perdue au milieu d un univers qu elle ne connaît pas. Choisissez 1 petit ange de 9 ans qui tente d’apprendre la vie et le bonheur...Mettez la peur, la douleur, la douceur et l amour... la foret, la neige et l espoir. Et vous obtiendrez ce roman, touchant et sensible, qui m’a fait vibrer, espérer et ressentir... un ray de lumière dans l obscurité, des etres perdus se tendant les mains, la vie et non pas la survie. L’amour du present contre la douleur du passé. Mettez un bûcheron face à un ange, et une petite fée pour lier le tout... et vous serez happés...
Et pour la suite, plus qu étonnante, je dis chapeau...à vous de la découvrir
Merci Anna pour cet excellent moment
Bad, Tome 6 : You make me so bad Bad, Tome 6 : You make me so bad
Jay Crownover   
Prodigieux tome d'adieu à The Point.
Cette histoire entre Karsen et Booker c'est le feu d'artifice de la saga.
Certes on attendu mais ça valait le coup et le pire c'est qu'on s'attend à un spin off avec les enfants de nos héros maintenant.

par Sinner