Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de tamimou83 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
La Face cachée de Margo La Face cachée de Margo
John Green   
Avant tout, j'aimerais préciser que si je rencontre l'éditeur francais de ce bouquin je l'enterre. A cause du titre ABSOLUMENT DEBILE QUI NE COLLE PAS DU TOUT A L'HISTOIRE (alors que le titre original, "Paper Town", est tellement beau) et de la couverture immonde qui vous empêche de vous représenter Margo autrement que comme la fille sur la couverture, j'ai faillit ne jamais lire ce livre.

Je crois que sans rire c'est l'un des meilleurs livres que j'aie lu de ma vie. Peut-être parce que le sujet me touche car j'aimerais avoir le courage de Margo. Car l'écriture reste de l'écriture jeunesse, en restant objective ; mais c'est drole, c'est bien fait, c'est beau, ca fait réfléchir, et c'est génial. La plupart des commentaires que j'aie vu ne sont pas très enthousiastes mais je l'ai vraiment trouvé magnifique, personnellement, peut-être encore plus que nos etoiles contraires (mais la encore c'est peut etre parce que le sujet me touche et me correspond plus).

Et pour ceux qui ne parlent pas allemand, "Spiegel"(man) signifie miroir. Depuis le début, depuis toujours, Margo est un miroir dans lequel tout le monde ne voit que la Margo qu'il veut voir.

par Firefly
La Fille de l'Hiver La Fille de l'Hiver
Eowyn Ivey   
J'ai lu ce livre dans le cadre de mon club de lecture et je n'ai pas franchement été emballée. Il est un peu trop long à mon goût, il y a également trop de descriptions. J'ai commencé à être vraiment dans l'histoire, dépassé la deuxième partie, ce qui représente quand même pas mal de pages à lire avant... à l'inverse, certaines parties sont superbes et très touchantes, comme les souvenirs de la perte de leur enfant (j'avoue avoir versé ma larmichette...), l'amitié qui se noue entre les voisins, l'entraide et la charité quand l'autre est dans le besoin ou la détresse. Chose qu'on voit rarement de nos jours...
En bref ce n'est pas un coup de cœur mais pas une énorme déception non plus.

par tamimou83
Meute de la Lune, Tome 9 : Inno Meute de la Lune, Tome 9 : Inno
Amber Kell   
Avec l'aide de Blake, Inno s'échappe de l'emprise du scientifique qui s'évertue à vouloir transformer des loups en mutants. Il a comme mission de remettre une fiole de sérum à Silver l'Alpha de la Meute de la Lune dans le but de sauver les métamorphes atteints par la mutation.

Il est blessé, épuisé, apeuré. Dans sa fuite contre les mutants, sa tentative de se fondre dans le décor obscur, il attire la présence d'un splendide vampire. Entre coeur et esprit pourquoi choisir ?



J'ai beaucoup aimé ce tome, un bon nombre de personnages précédents refont surface. A chaque couple et revendication Amber Kell arrive à me surprendre sur la suite des événements.

Inno est un jeune Garou qui n'appartient à aucune meute. Il est profondément meurtri par ce sentiment de trahison familiale qui lui laisse un goût amer, triste. Il est farouche et ce qu'il subit nous donne des frissons, insuffle la peur.

Sa rencontre avec Mikel est une bénédiction. Le vampire développe un instinct de protection immédiat. Il va jusqu'à utiliser ses pouvoirs de guérison pour soigner ce petit loup inconnu afin de le sauver d'une mort certaine. Il est troublé car jamais auparavant il ne s'était senti préoccupé par le sort de quelqu'un, son coeur lui indique la marche à suivre.

Leur désir mutuel est très présent malgré quelques réticences. Le Vampire exprime clairement son besoin de possession. Ses envies de le faire sien sont impérieuses, douces, sensuelles. Agrémenté d'odeurs corporelles délicieuses, envoûtantes telle une torture de l'ivresse des sens.

L'histoire de Dare dont la cécité est dû à l'événement clôturant le tome précédent se poursuit également. Steven, son compagnon dévoile de nouvelles facettes de sa personnalité qui le rendent encore plus attachant. Leur avenir est incertain.

L'auteur insinue le doute en nous concernant les Faes, nos certitudes commencent à se fissurer.

Dans ce tome 9, nous apprenons énormément d'informations précieuses. Avec sadisme Amber Kell laisse planer le doute.

Avec cette fin intrigante qui enchaîne un questionnement grandissant le lecteur reste sur sa faim.

Je n'ai qu'une envie lire la suite !

par KarineDS
Meute de la Lune, Tome 7 : Gabe Meute de la Lune, Tome 7 : Gabe
Amber Kell   
Lors du tome précédent nous avions fait la rencontre avec Vien et Viell, deux jumeaux fae. Nous les retrouvons ici, en même temps que Gabriel un jeune loup qui n’avait pas connaissance de son côté métamorphe.

Gabriel subit une attaque, heureusement il est sauvé juste à temps et amener à la meute de la Lune, où il se fait soigner. Là, il doit assimiler pas mal de chose, principalement le fait qu’il est maintenant un lycanthrope. Et pour ne rien arranger il fait la rencontre de Vien et Viell qui se retrouve être ses deux âmes sœurs.

Dans ce livre j’ai eu un gros coup de cœur pour Vien. Je pense que c’est le personnage qui j’apprécie le plus depuis le début de cette série, avec Dare qui est adorable. Mais Vien est vraiment un personnage qui m’a touché. Son jumeau, Viell, est du genre beaucoup plus enjoué et joueur, tandis que Vien a appris à être plus réservé et plus dur envers lui-même. Gabriel se rend compte assez vite que même si l’un des jumeaux est moins présent, c’est uniquement car il a peur, mais comme ils sont compagnon il n’a pas de crainte à avoir pour nos trois comparses.

L’histoire continue aussi d’être renforcée, on en apprend un peu plus sur les ennemis qui sont, tout compte fait, plus nombreux que ce que l’on peut penser.
Meute de la Lune, Tome 5 : Elliott Meute de la Lune, Tome 5 : Elliott
Amber Kell   
Elliott, un jeune hybride, qui travaille pour Anthony doit rejoindre ce dernier au bar de la meute. Là, il rencontre directement le videur : Parker. Parker qui ne le laisse pas indifférent, et qui a clairement l’intention de le garder proche de lui. Très proche. Et quelle bonne nouvelle pour lui quand Anthony lui demande justement de tenir compagnie à Elliott alors qu’il doit partir. Une chose est sûre, Parker va se faire une joie de garder l’hybride et de ne laisser personne l’approcher.

Malgré le fait que le résumé parle de soumis, il n’est pas du tout question d’une relation BDSM ou autre. C’est dit explicitement que plus tard dans leur relation ça sera comme ça, mais cela se passera après le tome, donc cela ne nous concerne pas.

Encore une fois la trame avance un peu, les mutants sont plus proches que la meute de Lune ne le pensait, et les soupçons commencent à arriver. Ce n’est pas le tome que j’ai le préféré, mais j’ai beaucoup aimé découvrir Parker l’un des rares loups à vivre en dehors du bar car il attaché à la maison de sa mère. J’ai trouvé que c’était très touchant quand il en a parlé.
Meute de la Lune, Tome 3 : Calvin Meute de la Lune, Tome 3 : Calvin
Amber Kell   
Voilà le 3ème épisode de ce sympathique feuilleton fantastico-romantique. Le héros en est Calvin, un menuisier sexy qui travaille sur le chantier de l'hôtel voulu par Alesandro , le maître vampire que nous avons déjà rencontré. Chantier dirigé par l'architecte de génie qu'est Anthony. Or Calvin est chargé d'enlever Anthony, sous la menace de mystérieux agresseurs qui détiennent sa jeune sœur en otage. Piéger l'architecte est un crève-cœur pour notre gentil menuisier, qui a d'autant plus de mal à réfléchir à la situation que c'est une autre partie de son anatomie que son cerveau qui se trouve sollicitée quand il est en présence d'Alesandro. Lequel semble bien déterminé à en faire son quatre heure... ou plus si affinités.
Dans cet opus, outre la jolie et chaude romance entre Calvin et son vampire, et la résolution de la situation difficile où il se trouve, on retrouve Silver, toujours aussi bougon, possessif et protecteur et que son Anthony fait tourner en bourrique, on en apprend davantage sur les mystérieux parents de celui-ci et l'on découvre un nouveau danger guettant les lycans. C'est court, sympathique, brouillon et romantique , comme les précédents opus. Un agréable moment de lecture
3/5

par Lena06
Meute de la Lune, Tome 1 : Anthony Meute de la Lune, Tome 1 : Anthony
Amber Kell   
le résumé me tentait et j'avoue avoir été un peu déçue, tout va beaucoup trop vite, il manque beaucoup d'infos nous permettant de mieux comprendre l'univers dans lequel évolue les personnages. j'ai eu l'impression que l'auteure avait des idées et qu'elle les a mis sur le papier sans pour autant penser à développer ce qu'il y a autour. c'est dommage...

par tamimou83
Meute de la Lune, Tome 10 : Jager Meute de la Lune, Tome 10 : Jager
Amber Kell   
Après un appel de sa meute, Jager va voir son alpha qui le met clairement dehors. Brisé, il ne sait pas quoi faire, mais décide quand même d’aller se changer les idées et si cela implique une nuit bien chaude alors c’est encore mieux pour lui. En se rendant au club de Silver, il fait la rencontre de Ryder, un tigre-garou qui dit être le frère de Dare et qui souhaite avoir des nouvelles de ce dernier. Seulement pour Ryder l’idée d’aller parler à Dare semble beaucoup moins importante une fois qu’il croise Jager. Surtout que ce dernier est assez populaire, et son travail de mannequin prouve qu’il est très désirable. Il sait qu’il doit aller parler à son frère, mais il lui est impossible de laisser le loup seul, surtout quand d’autre recherche vivement sa compagnie.

L’histoire avance bien dans ce tome. Jager, ainsi que d’autre métamorphe et les trois faes de la meute de la Lune, vont se rendre dans le royaume des faes pour retrouver et sauver Anthony, Silver et Gallien. Ce tome prend une tournure intéressante, même si je suis détruite à cause de la fin… C’est cruel comme fin, surtout pour deux personnages…
Meute de la Lune, Tome 8 : Henry Meute de la Lune, Tome 8 : Henry
Amber Kell   
Dakota est un loup à part entière dont le code génétique est particulier. Capturer par le savant fou qui lui injecte un sérum capable de le transformer en homme. Apeuré, destabilisé, il est recueilli par la Meute de Silver et fait la connaissance d'Henry le cuisinier. Immédiatement, il se sent apaiser par ce dernier, un lien se tisse entre eux.

Malgré cette connexion, Henry refuse de s'investir, son passé douloureux et la promesse qu'il s'est fait vont être mis à rude épreuve.

Vont-ils trouver le compromis idéal entre forme humaine et lupine afin de trouver un peu de bonheur ?



Ce Tome est encore une belle preuve de compassion, partage, don de soi et d'amour.

Dans ce récit, Henry nous dévoile son passé dramatique, ses peurs, ses doutes. Alors quand il rencontre enfin son compagnon, le déni est sa première réaction pour se protéger de la souffrance en cas de rejet.

Comment serait-il un bon compagnon pour Dakota alors qu'il est incapable de gérer son passé qui le hante et l'empêche d'avancer, de vivre.

Néanmoins son loup n'est pas de son avis. Ce grand loup à l'apparence impressionnante se trouve être d'une douceur infinie.

Dakota est bien décidé à comprendre, apprendre de son nouvel état d'homme et surtout découvrir pourquoi son compagnon le fuit.

Tiraillé entre le besoin de redevenir un loup et sa forme humaine actuelle, il est prêt à des concessions pour l'homme brisé qui s'insinue déjà en lui.

Pourquoi lutté face à l'inéluctable, quand un événement survient au sein de la Meute et bouscule leurs sentiments, la revendication devient naturelle, pressante, primordiale et absolue. C'est une explosion passionnelle.

L'apport de nouveaux éléments concernant le couple d'Alphas, Dare et Steven sont également présents, le Tigre-garou est toujours aussi attachant et prévenant.

L'histoire des loups mutants prend de l'ampleur doucement, l'auteur nous donne des infos au compte goutte mais les péripéties de ces loups métamorphes est toujours un plaisir.

La fin annonce de grands changements pour la Meute, j'ai hâte de voir arriver le prochain tome et découvrir la suite des aventures.



par KarineDS
L'affaire du dahlia noir L'affaire du dahlia noir
Steve Hodel   
Ce livre est intéressant de par l'affaire qu'il traite, mais n'est aucunement un livre romancé policier. Steve Hodel nous emmène petit à petit sur les traces du meurtrier, nous expliquant les raisons de cette suspicion, tout en apportant des preuves à ses dires.

On suit le cheminement de l'enquête de cet homme, mais le livre est parfois trop long. Il souffre de lourdeur, puisqu'on suit l'enquête, puis on part dans une autre direction pour revenir au meurtre. Il n'y a pas de réel fil conducteur. De plus même si les déductions sont intéressantes, on a parfois l'impression qu'Hodel s'empresse de faire coller les preuves à ses dires, et non l'inverse, ce qui est déroutant et un peu redondant.

La fin est la plus captivante à mon sens, même si l'ensemble du livre m'aura plu puisqu'il traite de meurtre.