Livres
534 289
Membres
559 526

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de tanukii : Ma PAL(pile à lire)

Le Club des dominants, Tome 1 : Domination et autres déviances Le Club des dominants, Tome 1 : Domination et autres déviances
Marie Sexton   
J'ai adoré l'histoire,les personnages principaux, comme les secondaires.
J'ai apprécié de lire plus de 350 pages où le temps paraît plus crédible,laisse a l'histoire de se développer, régler les problèmes des 2 héros, mais pas en "un coup de baguette magique". Ils traversent plein de problèmes en s'aidant l'un et l'autre a leur manière imparfaite. J'ai beaucoup apprécié leur façon de faire face et d'essayer sans cesse de faire mieux à chaque fois. Bref, je recommande !
Sinners, Tome 3 : Scandalous Sinners, Tome 3 : Scandalous
L.J. Shen   
Ce n’est pas le genre de romance toute mignonne avec des gestes tendre et où les personnages meme s’ils ont des problèmes sont plutôt posés et sans « dangerosité ».
Ici on a de la bestialité, du duel et de la combativité. C’est pas ce que je préfère en terme de romance je ne vais pas le cacher.
La différence d’âge ( 15 ans ) me dérange même si par moments on arrive à y faire abstraction. Quand Edie est en présence de Trent, on l’a voit plus en tant que femme que l’ado qu’elle est encore en partie.
Indompté Indompté
Ana K. Anderson   
Ce message est pour ceux qui prennent le temps de lire mon histoire et de laisser un commentaire. Je vous remercie toutes et tous. Quand je doute et que le moral baisse je relis vos commentaires et cela me rebooste et me redonne confiance. Vraiment MERCI. Je suis touchée par vos retours et j'espère que les prochaines histoires vous plairont autant <3
Kiss kiss
Ana.

par Ana-20
Hades Hangmen, Tome 1 : Hors-la-loi Hades Hangmen, Tome 1 : Hors-la-loi
Tillie Cole   
ADDICTIF - pour résumer cette lecture en un mot -.

Après avoir lu les dernières lignes de ce livre particulièrement prenant je viens ci-joint pondre un avis des plus biaisée qu'il puisse exister. Croyez-moi, lorsque je parle d'une additivité, il s'agit bel et bien d'une addictivité, vous savez ce sentiment qui fait que même si vous mordez d'envie de lire la suite et voulez finir au plus vite, vous espérez au fond de vous que des milliers de pages de cette histoire continuent encore. Chaque pause passée à avancer un tant soit peu dans la lecture montre l'engouement que j'ai réussi à ressentir pour ce livre, les trente minutes de trajet quotidien me paraissaient bien courte et au final, j'ai mis deux jours à le finir et je me dis que j'aurais pus le terminer en une journée si je n'avais pas mis un tant fou avant de réellement me lancer dans la lecture.

Conseiller par une amie, je me suis lancée dans cette lecture aléatoire après que celle-ci m'ait vantée ses bons mérites et je ne regrette absolument pas. La beauté du livre réside bien évidemment en premier lieu dans ses personnages. Aussi intriguant qu'intrigués, chaque personnage ayant son moment "de gloire" nous touche au plus profond de notre âme. Le contexte qui sort quelque peu du commun rend le livre intéressant et l'auteure a parfaitement sût s'approprier ce contexte là, les recherches derrières ont dues être conséquentes ce qui fait que l'impression de "n'importe quoi" que l'on pourrait avoir en lisant certains livres n'est pas présente. L'auteure sait de quoi elle parle, et elle réussit parfaitement à nous prodiguer les émotions qu'une telle lecture pourrait être amenés à nous procurer.

Néanmoins, même s'il sort du commun je ne le conseillerais pas à tous. En effet, une réel violence est présente, on est réellement projeté à travers un livre, un vrai livre qui nous fait voyager dans un cadre pas des plus idylliques. J'ai aimé pouvoir ressentir toutes ces émotions en lisant ce texte bien que j'avoue avoir été plus d'une fois retournée par les événements. [spoiler]Notamment certaines scènes de viol, et de violence très crûes et très explicites que les petites âmes comme moi auront du mal à supporter sans vomir leurs tripes.[/spoiler] Malgré tout, c'est ce qui rend l'écrit unique, et hors norme. L'évolution des personnages est conséquente et je parle là bien de TOUS LES PERSONNAGES auxquels on s'attache ( et on s'empoisonne ) sans réellement s'en rendre compte. A vrai dire, en lisant les premières lignes je pensais tomber sur une histoire prévisible, je devinais l'intrigue et pourtant... si je m'attendais à tout ça.

Une perle. Mais je me répète, il faut être conscient qu'il s'agit de tourments et de démons intérieurs, d'histoires douloureuses entremêlées et des événements pas des plus joyeux, à lire en étant conscient de ces facteurs.

par Noonie
Sombre Héritage, Tome 1 : La Vision de l'Encercleur Sombre Héritage, Tome 1 : La Vision de l'Encercleur
Christelle Verhoest   
Cela faisait un moment déjà que ce livre me faisait de l'oeil. "Ah bon ? Quelle surprise !" Me direz-vous ! Quoi d'étonnant ? Une histoire un peu hybride, savant mélange entre fantastique et fantasy et qui plus est, met à l'honneur une relation yaoi entre les deux personnages principaux ! Comment ne pas avoir envie de le lire ?! Du coup, c'est avec une excitation sans borne que je me suis jetée dessus lors de sa sortie ! Et bien que j'ai souhaité terminer le livre que j'avais déjà en cours afin de faire durer le suspense, la tentation à été trop forte ! Et en fin de compte, je ne regrette pas d'y avoir cédé ! Ce livre est un véritable coup de coeur !

En tout premier lieu, l'histoire. Lan n'est pas humain ! C'est un Arc'Helar, un Encercleur. Et pourtant, son souhait le plus cher est de vivre normalement, comme l'adolescent de 16 ans qu'il est, avoir une vie tranquille, et surtout, qu'Alexis, le garçon sur qui il à désespérément craquer le remarque enfin. Suite à une vision de la mort prochaine d'Alexis, Lan profitera des cours qu'il reçoit afin de de développer ses capacités d'Arc'Helar pour sauver le garçon qu'il aime. Mais Alexis n'est pas le garçon tout à fait banal que semble croire Lan. Lui aussi cache une nature mystérieuse...

Dès les premières pages, je me suis sentie happée par l'histoire. L'auteur nous dévoile une plume légère et extrêmement agréable à lire. Sans remplissages inutiles, le texte est fluide et très agréable à lire. De plus l'auteur s'exprime avec simplicité, ce qui rend d'autant plus la lecture confortable et attrayante. Très vite, on se retrouve scotcher au livre sans parvenir à s'en détacher tant le style d'écriture de l'auteur est prenant.
J'ai particulièrement apprécier sa façon de décrire les sentiments. Ce que ressent Lan, son amour pour Alexis, à la façon dont c'est écrit, tellement poignant, j'ai eu l'impression tout au long du texte, de ressentir les sentiments et les émotions de Lan. La description des émotions est admirablement bien faite ce qui rend ce livre d'autant plus touchant.

J'ai également beaucoup apprécié les quelques références citées dans le livre, notamment Christopher Lee dans le rôle de Dracula (le seul et unique ! ) mes yeux, bien que Gary Oldman ne soit effectivement pas ridicule dans ce rôle ! Avec deux excellentes références dans ce genre, tout de suite le livre gagne un cran supplémentaire dans mon estime !

Bref, une magnifique découverte dont je lirais la suite avec un immense plaisir et que je recommande à tous les amateurs du genre, et aux autres aussi d'ailleurs !


par Fantasyae
Sombre Héritage, Tome 2 : Le Sang des Immortels Sombre Héritage, Tome 2 : Le Sang des Immortels
Christelle Verhoest   
Après le coup de cœur du premier tome, ce fut un réel plaisir de se replonger dans les aventures de Lan et Alexis. Il m’aura fallut une journée à peine pour dévorer ce second volet.

Lan a une nouvelle vision dans laquelle il voit Alexis rompre avec lui. Le jeune homme est prêt à tout pour ne pas voir cette vision se réaliser, mais cela semble sans compter sur Alexis qui, après avoir fait la connaissance d’une bande de vampire rebelle, semble s’éloigner de plus en plus… Les deux garçons parviendront-ils à déjouer cette vision ? Leur amour sera-t-il plus fort que le reste ?

Toujours aussi prenante, bien que bien plus sombre que le premier tome, l’histoire nous entraine dans les déboires amoureux du jeune couple. On y suit les pensées et les émotions de Lan, sa vision de son couple, ses craintes, ses doutes, mais aussi ses espoirs et ses envies. Le tout est décrit avec une telle justesse, les sentiments décrits avec une telle précision, qu’il est impossible de ne pas se sentir toucher par sa détresse. L’auteur manie les mots avec dextérité et les phrases coulent, fluides et légères.

J’ai vraiment apprécié suivre les émotions de Lan tout au long de ce roman. On y découvre un garçon effrayé par la tournure que prend sa vie et pourtant déterminé à se battre pour garder près de lui les personnes auxquelles il tien.

L’histoire est vraiment captivante et malgré l’angoisse sourde qui me nouait les trippes du début à la fin, une fois le livre commencé, je n’ai pas pu le lâcher avant de l’avoir terminé. Et une fois le livre posé et refermé, je n’ai pas pu m’empêcher de me demander : « Mais c’est quoi cette fin ?!!!! »

C’est juste pas possible de terminer une histoire aussi bien sur une fin comme celle là ? C’est un coup à nous faire mourir, de frustration, nous lecteurs, qui à présent, attendons la suite avec une impatience décuplée par les questionnements et l’appréhension de voir ce que l’auteur nous réserve pour la suite ! Suite qui promet d’être très intéressante vue le résumé…

Bref, encore une très bonne surprise pour ce second tome qui s’avère à la hauteur du précédent.


par Fantasyae
Sombre héritage, Tome 3 : Princes de sang Sombre héritage, Tome 3 : Princes de sang
Christelle Verhoest   
Ce tome sera le dernier que je lirai.
Je trouve cette série vraiment lassante et de moins en moins intéressante (et je ne l'avais déjà pas trouvée particulièrement intéressante dans les tomes précédents...).
Les personnages de Lan et d'Alexis sont vraiment agaçants, entre Lan qui n'arrête pas de fuir et de faire n'importe quoi et Alexis qui fait des cachotteries et à un caractère exécrable et insupportable.
L'intrigue est répétitive et ennuyeuse. C'est toujours la même chose : les cercles de protection ne servent à rien, les personnages se font enlever, les personnages subissent passivement puis se rendent compte qu'ils sont censés avoir des pouvoirs et finissent quand même par se sortir de la situation juste avant de mourir... C'est vraiment irréaliste.
D'ailleurs, je ne comprend pas pourquoi ils n'utilisent pas plus de cercles de protection, quand ils se rendent compte qu'ils sont la cible de plusieurs vampires ?? Probablement parce qu'il n'y aurait plus d'excuse pour les "péripéties" des personnages...
Je n'ai pas du tout aimé non plus les relations Nenvel/Lan et Elijah/Lan que je ne trouve pas saines du tout. C'est dommage parce que Nenvel et Elijah sont des personnages intéressants (plus intéressant à mon avis que les deux personnages principaux). Je suis aussi déçue de ce que devient le personnage de Violette, qui n'est plus très présent.

par Aikawa
Sombre Héritage, Tome 4 : Le Mystère des Originels Sombre Héritage, Tome 4 : Le Mystère des Originels
Christelle Verhoest   
Profondément agacée!!! encore plus que le précédent! J'ai eu l'impression de revoir encore(!) les même trame et situations que dans les tomes précédents ....encore et encore !! avec les mêmes réactions impulsives et irréfléchis limite crétines pour Alexis et ambivalentes et larmoyantes pour Lan! Je me suis agacée de voir la confusion entre impulsivité et écervelé et sensibilité et pleurnicheries incessantes! Quand aux "multiples scènes sensuelles" plutôt fades qui pullulent dans le récit, ne m'ont qu'impatienté! Et puis le "grand amour" sans cesse décrié se trouve quelque peu malmené par l’ambiguïté qu'affiche les 2 personnages dès qu'un "beau minois" se profile !! Et pour couronné le tout c'est quoi cette histoire d'être "forcément" attiré par les amoureux(ses) de nos frères et sœurs justement à cause de cette filiation ?? J'ai trouvé cela sidérant et tellement malsain que cela était la goutte d'eau! Alors pourquoi acheter le tome 5 ? parce que l'univers est encore sympa ET SURTOUT le résumé promet que les 2 personnages principaux ne seront pas trop impliqués !! enfin j'espère sinon je n'aurai qu'à interrompre ma lecture et clore définitivement cette série ....et c'est tout!!

par smalad
Sombre Héritage, Tome 5 : La Soif Éternelle Sombre Héritage, Tome 5 : La Soif Éternelle
Christelle Verhoest   
Dernier tome de la série.
Qu'est ce que j'ai apprécié dans ce tome. Alors déjà le bon dans le temps est appréciable. Pas que les Lan/Alexis jeunes commençaient à m'ennuyer, mais leurs réactions étaient un peu mouais... (désolé j'ai rien d'autre pour qualifier ça). Et puis ce saut dans le temps permet d'avoir un aperçu du futur autre qu'un simple épilogue plié en quelques pages.
J'ai également bien aimé l'histoire de ce tome avec la Soif Eternelle, la découverte d'une autre personne au sang immortel. Et puis la fin du tome conclut très bien l'histoire, bonne happy end :)

Ce que j'ai moins apprécié, c'est Lan, je sais pas, j'ai trouvé qu'il était resté un peu bloqué dans sa manière de penser dans celle qu'il avait quand il était plus jeune, et trouvais que ça cadrait plus trop... Ce qui m'a dérangé également (c'est un peu le cas dans le tome précédent), c'est que l'ensemble va un peu trop vite, ou alors des situations qui se résolvent assez vite, alors qu'à mon sens elles auraient pu être un peu plus développées.

Malgré cela, cette saga reste quand même bonne malgré ces quelques défauts ! En gros si vous aimez bien le fantastique, la magie, les vampires et les intrigues, c'est fait pour vous !

par Gkone
Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates
Anne Bishop   
It’ s a trap ! J’ai tout laissé en plan et je l’ai dévoré ce tome 1 ! J’ai été sous le charme dès la première page. C’est un projet assez atypique, j’ai du mal à le relier à d’autres livres dans le même genre, c’est bien un urban fantasy mais il arrive à aller au-delà. Je pensais avoir affaire à un habituel ‘bit-lit’ avec une héroïne pour narratrice et ce n’est absolument pas le cas, divers protagonistes prennent part à l’histoire. On sent la patte d’une auteure de fantasy, ce qu’Anne Bishop est sans aucun doute, nul besoin de rappeler qu’elle est connue pour la Trilogie des Joyaux Noirs.

Humains et terra indigene se côtoient, se supportent sans réellement se comprendre, soit par peur, soit par intérêt. Les humains ne sont que des proies dans ce monde pour ces êtres mystiques, ils étaient là avant eux et s’adaptent à chaque génération de prédateurs, ils seront encore là bien après. Namid contient plusieurs continents (Thaisia, Brittanie…), une géographie bien spécifique avec une histoire propre, des jours de la semaine rappelant les éléments et des noms de villes très reconnaissables (Strassville, Bouseville…), des cartes et un prologue permettent de s’immerger dans ce nouveau lieu assez rapidement. De ce fait, il est tout public, il plaira au plus jeune comme au plus vieux, fille ou garçon y trouveront leur compte.

Si Anne Bishop ne revisite pas l’aspect des vampires, loups-garous & cie… elle apporte quelque chose de plus avec le personnage de Meg Corbyn (la quatrième de couverture en dit déjà trop). Elle m’a au départ fait penser à Alice Royale par son côté innocent, ingénu, soit totalement pur, et qui découvre autant les humains, que les terra indigene avec ses pauvres ‘images’ pour seul bagage. Son côté ‘chaton fragile’ aurait dû me faire fuir, ce n’est pas un personnage auquel je m’identifie, mais j’ai su l’apprécier pour sa particularité (en mettant de côté mon agacement que j’avais, de voir chaque Autre s’attacher à elle aussi facilement).

Les personnages sont intrigants (Simon, Tess plus particulièrement), bien développés et ont tous leur place. Même les flics ou les quelques longueurs ne m’ont pas freinée dans cette lecture. J’ai succombé à l’univers présenté par Anne Bishop, à son ambiance à huit-clos qui ne ressemble à aucune autre et plus particulièrement aux émotions distillées au long du livre, qui sont, son plus gros atout dans cette histoire. Grâce notamment à l’autre visage des êtres surnaturels qu’elle nous montre, une partie plus psychologique et animale qu’on n’a pas l’habitude de voir. Ils n’ont rien de séduisant et c’est ce qui fait leur charme, vraiment, ça leur donne du mordant (roh ce jeu de mots). Ce qui donne des occasions de glousser quand il y a ces petites remarques à la limite de l’humour noir et parfois même grimacer, tout n’y est pas édulcoré. La nature est belle, merveilleuse, mais tout aussi cruelle, à Lakeside c’est pareil.

Pendant que nous découvrons le dernier d’Anne Bishop, le tome 2 sort aux USA, et que de frustration, maintenant que j’ai terminé ce premier opus de ne pouvoir enchaîner. Certes, l’intrigue est simple, mais efficace ; il n’y a pas de romance comme dans toute "bit-lit" actuelle ; l’action est surtout en fin de tome et l’essentiel du roman se concentre sur les relations familiales, amicales — sur les émotions… mais quel premier tome, tellement addictif et différent !

par LLyza

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode