Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de tanukii : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Wolves chronicles, Tome 2 : Wild Wolf Wolves chronicles, Tome 2 : Wild Wolf
Ven Yam   
Après avoir fini ma lecture du premier tome, qui remonte maintenant au 22 février 2014, je n'avais qu'une hâte une suite. Suite qui fut annoncée et pour laquelle j'ai attendu patiemment. Et maintenant que j'ai lu cette suite, je suis encore plus amoureuse de cette série.

Kerry n'est pas à la fac, il ne sort pas particulièrement, il n'assiste pas aux fêtes et est célibataire malgré son envie d'être aux côtés de Shadow. Il vit une vie paisible, entre sa meute, son meilleur ami et son boulot d'assistant auprès d'un détective privé, Nick. Lorsqu'une nouvelle affaire tombe sur le bureau, le quotidien de Kerry change radicalement.

Je n'ai jamais caché mon amour pour le premier tome de cette série, Lost Wolf. J'étais toute excitée - encore une fois - parce que j'ai adoré Kerry. Un vrai rayon de soleil et quel plaisir de le retrouver. Ce magnifique rayon de soleil qui me fait sourire, rire et qui me touche tout simplement.

Nous découvrons un Kerry plus âgé et plus mature. Sur le coup, j'étais surprise de découvrir Kerry aussi adulte. Loin de son insouciance d'avant et de son brin de folie. Aujourd'hui, nous avons un beau Kerry adulte, mature et très prévenant envers sa meute. Il vit pour elle, travaille pour elle. La meute passe avant son propre bonheur. Kerry est une perle. En plus d'être aussi présent pour la meute, il travaille aux côtés de Nick un enquêteur privé qui se révèle être bien plus qu'un simple mortel au look décalé. La relation entre les deux hommes est amusante, légère et fraîche. Cela n'enlève en rien le sérieux de leur boulot. Kerry n'est pas le seul personnage de l'histoire, en plus de retrouver les anciens - Reagan et Mika, oui encore - nous en apprenons beaucoup plus sur Shadow. Toujours aussi sombre et distant, ce tome nous fait plonger dans les démons de son passé, les cicatrices encore douloureuses qu'il tente de contrôler. Shadow, désormais tatoueur, va pourtant se rapprocher lentement de Kerry quand des problèmes du passé vont soudainement resurgir. Afin d'éviter de révéler un quelconque spoil, je ne vais pas en dire plus.

Même si je viens de dire que je ne dirais pas grand chose, je peux cependant assurer que le scénario est encore une fois excellent. Tant pour les idées que leur mise en scène que j'ai trouvé parfaite sur tous les points. La romance présente est lente et douce ce qui fait que nous nous concentrons beaucoup plus sur le reste de l'histoire, mais c'est là qu'est le meilleur de mon point de vue. La romance se dessine, elle n'est qu'une esquisse imprécise avant que les traits ne deviennent plus prononcés et que les couleurs viennent s'ajouter au rendu final.

Côté écriture... C'est du Ven Yam. Elle frappe sur tous les bons tableaux pour nous offrir une suite superbe avec l'émotion, le mystère, cette pointe de suspense et l'action vraiment bien écrite. Quand à la couverture, elle représente à merveille Kerry.

http://encredeslivres.blogspot.fr/2016/06/wolves-chronicles-tome-02-ven-yam.html

par Linkward
Love in Mafia Love in Mafia
Jinah Miles   
Beaucoup mieux que le 1er que j'ai lu du même auteur (Un loup protecteur).
De l'humour, de l'action et des dialogues bien amené, un recit intelligent. Quelques coquilles mais rien de bien méchant. En revanche le prix est toujours un peu trop excessif pour le nombre de pages...


par Thamriel
La Série Ty et Zane, Tome 9 : Crash & Burn La Série Ty et Zane, Tome 9 : Crash & Burn
Abigail Roux   
Me voilà à la fin de la série. Je n'ai pas pu attendre la version française je l'ai donc déniché en anglais et je dois dire que cut and run est officiellement le meilleur M/M de tout les temps !

Que vous dire ? je ne veux pas spoiler donc je vais faire bref.

Vous allez en tomber sur le Q.

Il y a beaucoup de révélations au fil des tomes,des choses que vous n'auriez jamais imaginer, qui vous font de la peine pour Zane et qui vous brise pour Ty (c'est vraiment triste) on apprend aussi beaucoup de trahisons de certains personnages que l'ont penser sincère (quand je vous dis attendez vous a n'importe qui c'est n-i-m-p-o-r-t-e qui) vous allez verser quelques larmes c'est certains.

Mais vous allez aussi retrouver l'humour cocasse du couple Zane & Ty, mon Dieu j'ai jamais autant ri avec une série,


je n'oublierait jamais Ty & Zane,finir cet histoire m'a laissé un vide, j'avais l'impression que toutes mes lectures allait être pompeuse après cela lol, je vous laisse faire votre avis là-dessus.

par Anirbas
Amnesia, Tome 3 : Reborn Amnesia, Tome 3 : Reborn
Jennifer Rush   
J'ai lu dans un commentaire que " D'apres le blog de Jennifer Rush, le tome 3 sortira en fin d'année en France :) "
Cependant je ne sais pas si c'est une source fiable ^^
À quatre mains À quatre mains
Renée Carlino   
Un mot : superbe !
Première lecture ne VO et pas déçue du voyage ..

Renée Carlino a su me transporter au fil des pages et des musiques évoquées !
Les personnages sont touchants, attachants et perturbants aussi .. Grâce à eux l'auteure fait passer de belles leçons sur l'amour, l'amitié, et la confiance !

- Mia, oh Mia Pia !
Quelle caractère celle-ci ! Je me suis beaucoup attachée à elle, voire même un peu reconnue dans plusieurs passages, mais elle m'a aussi agacée parfois. J'apprécie le fait qu'on voit une réelle évolution du personnage durant l'histoire, on apprend beaucoup grâce à ses expériences !
- Will...Wiiiiiiiiiiiiiiill !
C'est le personnage auquel je me suis le plus attachée (donc je veux absolument lire Sweet Little Thing) et qui m'a le plus touchée. J'ai franchement ressenti sa passion pour la musique et j'ai trouvé ça beau..vraiment !
- Jackson ..The BEST dog EVER !!
Voilà, inutile d'en dire plus, ceci le décrit parfaitement bien ...

Bref je le recommande, de plus les références musicales sont très bonnes !

par Alynn
Troublemaker Troublemaker
Rohan Lockhart   
http://wp.me/p5AuT9-PL

Me revoici plonger dans l’univers de GMO-Project de Rohan Lockhart avec « Troublemaker ». Cette histoire est axée sur le personnage d’Evan, le petit frère humain du défunt ambassadeur de la ligue des mutants, Leeroy. Cet « oneshot » se déroule au même moment que le deuxième opus de la saga GMO-Project Next Gen, « Shadow ». Et même si le ton change légèrement, je ne fus pas déçue de ma lecture. C’est plus doux et plus émouvant. Au final, je reste toujours aussi FAN de cet univers.

Nous retrouvons un Evan totalement anéanti quelques jours après ce tragique évènement et abasourdi par l’annonce des dernières volontés de son frère. Il devra partager la moitié de sa maison familiale avec Keith, cet Outlaw ayant participé à la rébellion au sein de la ligue des mutants. Ne comprenant pas le geste de son frère, Evan se retrouve malgré lui coincé à cohabiter avec Keith …

J’ai adoré découvrir le personnage d’Evan. Quand je l’ai rencontré la première fois, il apparaissait comme fragile, peu de confiance en lui et éperdument amoureux de notre mutant Ash. Mais sous cette timidité et cette grande sensibilité se cache un être au grand cœur doté d’une grande patience et de persévérance. Son colocataire c’est une autre histoire. Keith est plus sombre, mystérieux et très peu enclin à la confidence. Mais une chose est sûr il veut retrouver son indépendance et commencer une nouvelle vie. Si leur cohabitation ne commence pas sous de bon augure, au fil du temps cela va s’améliorer. Ils vont apprendre à se connaître, à se faire confiance et se rapprocher petit à petit. Keith va s’ouvrir un peu plus et Evan va réussir à panser ses blessures.

Comme je le disais plus tôt, le ton change ici. La plume de l’auteur est toujours aussi fluide mais avec une certaine tendresse. Rohan Lockhart a surtout mis l’accent sur les sentiments et c’est BEAU. Et grâce au point de vue d’Evan, les pages se tournent toute seule et on passe par toutes sortes d’émotions. On rigole, on sourit de certaines situations, on s’inquiète, on est triste de ce qu’ils ont du subir et à certains moment on a la larme à l’œil. Et on finit par s’attacher à ce petit couple.

Le petit plus, on retrouve certaines scènes de « Shadows » mais sous un autre angle. Et j’ai été agréablement surprise car on comprend mieux certains évènements mais surtout on voit les choses différemment sous le regard d’Evan.

Bref, j’ai passé un super moment avec « Troublemaker ». Une lecture certes plus courte mais tellement addictive et magnifique qu’on en redemande encore. Un petit BIJOU débordant d’émotions ! Ah vivement la suite !
Hello, I Love You Hello, I Love You
Katie M. Stout   
A teen escapes to a boarding school abroad and falls for a Korean pop star in this fun and fresh romantic novel in the vein of Anna and the French Kiss.

Grace Wilde is running—from the multi-million dollar mansion her record producer father bought, the famous older brother who’s topped the country music charts five years in a row, and the mother who blames her for her brother’s breakdown. Grace escapes to the farthest place from home she can think of, a boarding school in Korea, hoping for a fresh start.

She wants nothing to do with music, but when her roommate Sophie’s twin brother Jason turns out to be the newest Korean pop music superstar, Grace is thrust back into the world of fame. She can't stand Jason, whose celebrity status is only outmatched by his oversized ego, but they form a tenuous alliance for the sake of her friendship with Sophie. As the months go by and Grace adjusts to her new life in Korea, even she can't deny the sparks flying between her and the KPOP idol.

Soon, Grace realizes that her feelings for Jason threaten her promise to herself that she'll leave behind the music industry that destroyed her family. But can Grace ignore her attraction to Jason and her undeniable pull of the music she was born to write? Sweet, fun, and romantic, this young adult novel explores what it means to experience first love and discover who you really are in the process.

par anonyme
Ne le dis à personne Ne le dis à personne
Jaime Bayly   
Dans une famille où co-existent le machisme le plus brutal, le snobisme et la bigoterie, Jaoquin, rejeton de la riche bourgeoisie péruvienne, découvre son identité homosexuelle.
L'apprentissage se double d'une entrée dans le monde de la drogue. Mais, malgré sa fréquentation des camés, des prostitués et des travestis, Joaquin ne sombre pas totalement dans la marginalité. Devenu journaliste, il a d'innombrables aventures avec des footballeurs, acteurs de telenovelas, et hommes politiques. Il fini par s'accepter et transforme son parcourt conflictuel en une affirmation sereine de sa condition.[/ot]
Les nombreuses élipses narratives sans indication de temps déroutent vraiment, c'est parfois même difficile de dater approximativement des scènes.
Se lit très bien. J'ai passé les 500 pages en 2 jours. Même si je lis très vite et beaucoup, il n'en faudra pas beaucoup plus.
Parce que le personnages et très attachant et l'histoire, très bien narré.

Le point le plus intéressant, c'est que l'on a une vue très détaillé d'une personne qui est loin d'être parfaite (mais qui ne cherche pas à l'être de toute façon), lutant pour son identité, sans vraiment vouloir l'affirmer (comme bon nombre d'entre nous).
C'est une parcourt intéressant qui se déroule au fil des pages.

Bref, un livre que je conseil vraiment.

par Henri-1
Dirty Love, Tome 1 : Chuter Dirty Love, Tome 1 : Chuter
Jolie Plume   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2016/12/21/dirty-love-tome-1-chuter-jolie-plume/

Dirty Love de Jolie Plume est une histoire sombre qui met en avant le quotidien difficile d’une jeune femme à qui la vie n’a pas fait de cadeau. Je suis toujours fascinée par la Dark Romance et ses auteurs car, malgré la brutalité de la situation, on se retrouve rapidement happée par l’histoire. Ici encore le talent de Jolie Plume fait mouche car malgré le cauchemar que vie son héroïne, elle arrive à faire en sorte que l’on dépasse les apparences et que l’espoir reste présent tout au long de son récit.

Nina a tout vécu ou presque. Depuis 2 ans, elle vit seule épaulé par son meilleur ami Hugo. Après une enfance difficile aux côtés de parents irresponsables et malades, elle n’a d’autre choix pour s’en sortir que de vendre ses charmes. Ce qui est très intéressant, c’est de découvrir le parallèle entre ses deux existences au fil des pages. Ses deux facettes indissociables forme une personne amère qui ne cesse de se détruire. Elle conserve cependant un caractère fort et se moque éperdument des règles de notre société ce qui ne manquera pas de lui apporter quelques désagréments supplémentaires. Nina ne se fait aucune illusion sur son avenir la peur du changement la tenaillant au ventre. Je me suis beaucoup attachée à cette jeune femme emprisonnée dans une situation apparemment sans issue.

Théo a, lui aussi, son quota de passé douloureux. La première chose qui m’a frappée chez lui c’est la douleur qui ressort de sa narration. Mystérieux, il se dévoile au compte goutte. Après avoir coupé les ponts avec son passé, c’est dans la solitude qu’il décide de se reconstruire. Néanmoins, Il a besoin de décharger toute sa souffrance d’une manière loin d’être conventionnelle, c’est alors qu’entre en jeu son côté sombre limite malsain. Théo est avant tout un homme vulnérable brisé par les épreuves qu’il endure depuis le tragique événement survenu quelques années plus tôt.

Je vous le disais, ce premier tome est loin d’être un conte de fée. Jolie Plume nous projette dans le monde de la prostitution avec beaucoup d’efficacité et de justesse. Son récit est percutant, juste sans en faire des tonnes. Elle a parfaitement calibré son histoire sans en rajouter plus à la noirceur de son roman.

Bien sûr ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains, il faut garder l’esprit ouvert en commençant cette lecture. Malgré tout, je trouve que l’auteur grâce à l’harmonie des mots a su nous attirer au-delà des tourments de ses personnages.

L’incertitude et la confusion plane sur ce premier opus amenant une complexité permanente. Nina et Theo représentent à eux seuls deux véritables tabous de notre société. Ils savent qu’ils jouent avec le feu mais, ne réalise pas encore, à quel point leur rapprochement va les faire souffrir.

Une dernière révélation va bouleverser l’équilibre précaire sur lequel repose leur relation. Ce dernier rebondissement attise notre curiosité et nous laisse penser que le chemin sera encore long pour ce couple que rien n’aura épargné.
L'Enlèvement, Tome 1 L'Enlèvement, Tome 1
Anna Zaires   
ATTENTION ! LECTURE EXTREME A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS !

Je crois que je ne suis définitivement pas une adepte des "Dark Romance"... (COMMENT peut-on trouver ce genre d'histoire romantique ?!?!?!?!)

Ce livre m'a en fait profondément choquée...

Nora est traitée tout du long comme une vulgaire poupée gonflable par Julian, corvéable selon son bon vouloir quand ça lui prend, sans aucun respect pour ses sentiments ou ses désirs (elle n'a même pas le droit d'exprimer ses sentiments - la colère par exemple - sans être "punie")... quasiment toutes les scènes de sexe sont des viols... personnellement, ça ne me fait pas du tout fantasmer qu'une pauvre fille de 18 ans vierge se fasse violer par son "trop beau" ravisseur (remplacez le canon par un mec répugnant physiquement, c'est toujours aussi "romantique" du coup...?).
Le fait qu'elle éprouve du plaisir (qui est une réponse mécanique à un stimulus physique approprié) ne change rien au fait que l'acte est immonde ! (encore plus que de toute évidence, comme le dit Gatou29, elle était attirée par lui donc il aurait très bien la conquérir de manière "traditionnelle")
[spoiler]Je rajouterai également que les raisons de son attirance pour Nora au départ - elle lui rappelle une fillette qu'il a connu quand il était enfant - sont plus que douteuses à mon goût et son comportement est d'autant plus incohérent quand on connaît l'histoire (il se reproche d'avoir essayé de protéger la fillette, de n'avoir pas pu éviter ce qui lui est arrivé - viol et mort - mais... il viole et maltraite Nora ?!? O_O)

D'ailleurs, comment peut-on sérieusement fantasmer sur cet homme (mis à part son soi-disant physique de rêve) ?!? Parce que, franchement, c'est un sociopathe ce mec ! Les personnes qui le trouvent "trop génial" voudraient-elles échanger leur place avec Nora ?!? (ah mais non, puisque Nora n'a pas le choix, vous ne l'auriez pas non plus du coup !)
A part du dégoût et de l'horreur, il ne m'a rien inspiré… Et à la fin du bouquin (même tout le long en fait), je dois dire crûment - alors que je suis plutôt une pacifiste - que la seule chose que j'avais envie de faire, c'est lui taillader les couilles avec un cutter (et tout le reste par la même occasion)...[/spoiler]

Le personnage de Beth m'a profondément dérangé dans son attitude également... cautionner les actes de son "patron" et reprocher à Nora son manque de gratitude envers Julian, surtout connaissant son histoire (elle a été vendue et a dû se prostituer) est révoltant ! tout ça parce qu'elle lui est reconnaissante d'avoir sauvé sa vie ?!?
Passons également sur la réaction (ou plutôt non-réaction) des parents de Nora : leur fille disparaît pendant plus d'un an et c'est comme si ça ne les affectait absolument pas...

Et je n'arrive pas à comprendre comment on peut tomber "amoureuse" d'un homme qui vous enlève, vous séquestre, vous viole et vous bat... ça me dépasse complètement ! (c'est du conditionnement ça, pas de l'amour pour moi).
Nous vendre cette histoire comme une magnifique histoire d'amour, une romance, me donne envie de vomir !

[spoiler]D'ailleurs, la preuve que l'autrice est vraiment tordue… la première pensée que Nora a après que Julian l'ait violée la première fois :

" comment ai-je pu rester là et laisser Julian me faire l'amour ?"

L'AMOUR ?!? Il ne lui a pas fait l'amour, il l'a violée !!! Appelons un chat un chat quoi ! CA, ce n'est pas faire l'amour ! (ou alors je ne sais pas quel genre de relations sexuelles a vécu Anna Zaires dans sa vie…)
Faire l'amour, c'est un partage entre deux adultes totalement consentants ! CA, ce n'est pas du partage ! Ce n'est pas du consentement !
Par ailleurs, écrire des scènes de viols et tortures exactement de la même façon que des scènes de livres classiques érotiques ou de BDSM où les protagonistes sont consentants, c'est quoi le but exactement si ce n'est d'érotiser (ou plutôt de tenter d'érotiser) ces actes immondes ?!?
Anna Zaires est vraiment tordue dans sa tête à mon avis...[/spoiler]

En bref, je crois qu'au niveau de ce genre de scénario, dont la crédibilité est proche de zéro à mon goût et qui ne me fait absolument pas fantasmer, je vais en rester là… et au grand JAMAIS je ne recommanderai ce livre à qui que ce soit !


PS : Où est le WARNING !?!? Il me semble que pour un livre tel que celui-ci, c'est INDISPENSABLE !

par Vitany