Livres
472 648
Membres
445 521

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Pratique le non-agir, exécute le non-faire, goûte le sans-saveur, considère le petit comme le grand et le peu comme beaucoup.

Afficher en entier

Le monde n'a pas de normes, car le normal peut se faire anormal et le bien peut se transformer en monstruosité.

Afficher en entier

Celui qui sait ne parle pas, celui qui parle ne sait pas.

Afficher en entier

Se vêtir de robes brodées, se ceindre d'épées tranchantes, se rassasier de boire et de manger, accumuler des richesses, tout cela s'appelle vol et mensonge et ne relève pas du Tao.

Afficher en entier

Pas de plus grande erreur que d'approuver ses désirs.

Pas de plus grand malheur que d'être insatiable.

Pas de pire fléau que l'esprit de convoitise.

Afficher en entier

Qui cherche à façonner le monde, je vois, n'y réussira pas.

Le monde, vase spirituel, ne peut être façonné.

Qui le façonne le détruira.

Qui le tient le perdra.

Afficher en entier

Rejette la sagesse et la connaissance,

Le peuple en tirera cent fois plus de profit.

Rejette la bonté et la justice,

Le peuple reviendra à la piété filiale et à l'amour paternel.

Rejette l'industrie et son profit,

Les voleurs et les bandits disparaîtront.

Si ces trois préceptes ne suffisent pas, ordonne ce qui suit:

discerne le simple et étreins le naturel, réduis ton égoïsme et refrène tes désirs.

Afficher en entier

Parmi toutes les choses du monde, il n'en est point de plus molle et de plus faible que l'eau, et cependant, pour briser ce qui est dur et fort, rien ne peut l'emporter sur elle.

Pour cela rien ne peut remplacer l'eau.

Afficher en entier

Le ciel ôte à ceux qui ont du superflu pour aider ceux qui n'ont pas assez.

Il n'en est pas ainsi de l'homme :

il ôte à ceux qui n'ont pas assez pour donner

à ceux qui ont du superflu.

Afficher en entier

Savoir et croire qu'on ne sait pas, c'est le comble du mérite.

Ne pas savoir et croire qu'on sait, c'est la maladie des hommes.

Si vous vous affligez de cette maladie vous ne l'éprouverez pas.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode