Livres
403 859
Membres
307 316

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tara Duncan, Tome 1 : Les Sortceliers



Description ajoutée par eara007k 2012-01-29T19:21:58+01:00

Résumé

" Dans ce premier livre, Sophie Audouin-Mamikonian, (à qui j'ai confié mes aventures) raconte comment j'ai découvert tout un tas de secrets sur mes origines, mes parents, arrière-grand parents, arrière-arrière-grand-parents, etc. (les gens vivent très vieux dans ma famille !)

Elle parle aussi des sortceliers, ces mages puissants qui savent lier les sorts…et n'arrêtent pas de faire de la magie ! Et même de la magie interdite !

Comme elle avait un peu de mal à comprendre ce qui m'était arrivé, j'ai emmené Sophie sur AutreMonde, et croyez-moi, elle n'en menait pas large ! Elle a été terrifiée par Salatar la Chimère et n'a pas du tout apprécié les dragons. Et puis le Château Vivant lui a fait tout un tas de blagues, alors elle a dit qu'elle préférait écrire mes aventures en sécurité sur la Terre, plutôt que sur AutreMonde !

Dès qu'elle a terminé, elle m'a fait lire le manuscrit. Et franchement, j'ai trouvé ça très fidèle. Évidemment, elle a eu quelques problèmes pour retranscrire vraiment la peur, et combien Magister est absolument terrifiant, mais c'est tout de même pas mal..

Bien sûr, nous ne pouvons pas dire que c'est la vérité, après tout, Grand-mère est justement sur Terre pour que personne ne découvre notre existence et AutreMonde. Alors quand les journalistes lui posent la question voici ce que Sophie Audouin-Mamikonian leur répond :

Pour les noms, comme celui de Chemnachaovirodaintrachivu, elle dit avoir été influencée par ses voyages à Madagascar, où les gens portent des noms aussi longs que leur île superbe.

Pour Tingapour la Magnifique, elle dit s'être inspirée de ses voyages en Asie, où elle a découvert la splendeur des villes aux toits vernissés et pointus et leurs incroyables couleurs. Pour le Lancovit, elle dit avoir mélangé des villages de Bavière aux murs très décorés, qu'elle trouve ravissants, à d'impressionnants châteaux de France. Pour les animaux et les peuples, elle s'inspire de la mythologie…et crée ceux dont elle a besoin (alors qu'en fait, il lui suffit simplement de m'interroger ou de demander à Robin ou à Fafnir pour avoir tous les renseignements nécessaires, mais bon…).

Et si vous croyez que j'ai choisi Sophie Audouin-Mamikonian parce qu'elle est aussi princesse, ben croyez moi : je n'ai pas choisi du tout. Il se trouve que Sophie fait partie des nonsos (les non-sortceliers) qui sont totalement et absolument hermétiques à la magie, comme les Géants. Elle était à New York, en haut du Chrysler Building, quand elle m'a vu sortir de la Porte, alors que j'avais lancé un " Dissimilus " (sort d'invisibilité). J'avais deux choix. Soit l'éliminer mais bon, ce n'est pas mon genre, soit tout lui révéler. Alors j'ai choisi et… elle m'a fait un horrible chantage. Elle acceptait de raconter mon histoire, en échange de quoi, je lui donnais l'autorisation d'en faire un livre. J'ai bien essayé de lui lancer un " Mintus " (sort d'amnésie) mais rien à faire. Et voilà comment le livre est né.

Ohhh, je vois, vous êtes curieux de tout savoir sur moi et vous voulez trouver mon livre ? C'est facile, il est dans toutes les librairies (enfin, normalement, si ma Grand-mère n'a pas ensorcelé tout le stock pour que personne ne perce mon secret !). "

Afficher en entier

Classement en biblio - 7 342 lecteurs

Or
2 242 lecteurs
PAL
389 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Nonore 2010-09-24T20:22:20+02:00

-Bien, maintenant montre-nous donc ce qui t'arrive, dit Dame Auxia d'un ton légèrement condescendant. J'ai du mal à visualiser l'importance de ton problème.

Tara releva la tête avec un sourir cruel. Ah! la Haute mage avait du mal a visualiser... Elle allait vite comprendre.

-Eh bien, dit-elle, l'acceuil du démon a été comme une douche glacée, nous avons pris nos jambes à notre cou, mais il nous a stupéfiés par son arrogance, et nous en somme restés immobiles comme des statues...

A peine avait-elle terminé sa phrase que sa mèche blanche crépita et une trombe d'eau glacée se déversa brutalement sur la salle, happant les Hauts mages d'Omois. Ils furent littéralement collés contre les murs et à moitié noyés par la force de la vague. Alors que celle-ci se retirait, ils n'eurent pas le temps de reprendre leur souffle, frappés par la deuxieme métaphore. Leurs jambes, échappant à tout contrôle, s'agitèrent et la salle fut soudain emplie de mages hurlant et courant comme des fous dans tout les sens. Enfin, la troisième métaphore les figea dans la posture où ils se trouvaient. Certains en train de lever la jambe, d'autre de sauter.

Les Hauts mages étaient statufiés et stupéfaits.

Dame Auxia n'était plus du tout condescendante. Elle écarta ses longs cheveux noirs qui lui gouttaient dans les yeux et s'exclama :

-Par les ancêtres! Mais c'est terrible!

-Oui, opina vigouresement le vieu mage-dragon, qui flottait bien au sec et avait un mal fou à ne pas rire devant le spéctacle de la Haute mage dégoulinante.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par Edenz
Diamant

La dodécalogie de TARA DUNCAN restera sans aucun doute un de mes meilleurs souvenir de lecture j'attends avec impatience le tome 8 !

Pour tout ceux qui ne l'ont pas encore lu je vous conseil de vous ruer chez votre libraire !

Tara Duncan reste un livre qu'il vaut mieux éviter de lire en publique car il provoque larmes et crise de rire toutes les deux lignes ! L'élément le plus merveilleux du roman est -je pense- Sophie Audouin Mamikonian l'extraordinaire talentueuse et pleine d'humour auteur de ce chef d'œuvre !

Bien qu'on ai souvent envie de lui arracher la tête étant donné la manière (et le suspense fou) dont elle termine chaque Tara Duncan !

Un livre à lire pour tout les fous du suspense et fous tout cours car il faut s'accrocher avec des nom comme "Chemnashaovirodaintrachivu" et les nuits blanches passé à lire le livre en étant totalement incapable de le lâcher, comme si la vie des héros en dépendait !

Fière d'être Taraddicte !

Afficher en entier
Bronze

le premier tome de Tara Duncan mmm une merveille... à deguster sans modération!^^

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Luciole98 2018-02-17T05:27:29+01:00
Diamant

Les personnages sont très attachants, drôles et ils ont un petit côté magique qui enjolive le roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luciole98 2018-02-17T05:24:35+01:00
Diamant

Je suis fière d'être dans les fans de Tara Duncan et je conseille a tous de le lire. C'est un délice de lecture. Après avoir lu le premier, je me suis ruée sur la suite de cette fabuleuse histoire !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luciole98 2018-02-17T05:21:47+01:00
Diamant

J'ai lu ce livre il n' y a pas longtemps et c'est mon cousin qui m'a dit de le lire car il avait beaucoup aimé. J'ai donc voulu connaitre ce livre et j'ai beaucoup aimé. Je n'ai pas regretté mon emprunt a la biblio.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tartine78 2018-02-16T18:16:28+01:00
Diamant

J'ai beaucoup entendu parler de cette série et j'avoue que après avoir eu un énorme coup de cœur pour une autre série je ne pensais pas que sa me plairais mais,ce livre est un des meilleurs que j'ai lu!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aryia 2018-02-12T17:16:02+01:00
Diamant

J’ai du mal à réaliser que cela fait déjà huit ans que j’ai découvert l’extravagant univers de Tara Duncan … le temps passe décidemment bien trop vite ! J’étais alors en cinquième et je me souviens avoir avalé les sept premiers volumes alors publiés en un peu moins de deux semaines. Je lisais même pendant les cours ! Les années ont passées, mais mon amour pour cette merveilleuse saga ne s’est pas émoussé : je reste Taraddicte dans l’âme et, chaque année, je trépigne d’impatience lorsque la sortie du nouveau tome approche. C’est sans aucun doute la saga que je relis le plus régulièrement, avec chaque fois le même enthousiasme et le même frisson de joie : avec Tara entre les mains, pas besoin d’antidépresseurs ! Quand le moral est au plus bas, je sais que l’humour et l’excentricité qui peuplent cette saga parviendront toujours à me donner un petit coup de peps ! Rien que pour cela, merci à toi Sophie.

Tara a douze ans lorsque son monde éclate en morceaux : en quelques heures à peine, elle apprend qu’elle est une sortcelière, que sa mère n’est pas morte mais enlevée par un mage masqué aux ambitions mégalomanes, que la Terre n’est pas la seule planète habitée dans l’univers et que les dragons, Vampyrs et autres monstres aux grandes dents n’existent pas que dans les contes pour enfants. Fraichement débarquée sur AutreMonde, cette planète aussi fantasque que dangereuse, l’adolescente va rapidement se faire une pléiade d’amis … mais aussi une ribambelle d’ennemis. Entre les limbes démoniaques et la forteresse du terrifiant Magister, Tara va devoir faire appel à tout son courage pour se sortir de situations potentiellement mortelles. Heureusement, son arrière-grand père Manitou, transformé en labrador par un sort d’immortalité raté, le dragon Chemnashaovirodaintrachivu et ses nouveaux amis sont toujours là pour la soutenir. Entre amitiés et complots, magie et action, sa nouvelle existence n’est pas de tout repos !

Comment résister à cet univers fantasque et grandiose qu’est AutreMonde, comment lutter contre cet émerveillement teinté d’excitation face à la découverte de cette planète si extravagante et si intrigante ? Personnellement, cela me semble impossible : à chaque relecture, c’est la même histoire. Je pousse des petits cris de ravissement lorsque Tara découvre le Château Vivant et ses illusions malicieuses, je retiens ma respiration d’effroi lorsqu’elle se retrouve face aux venimeuses Harpies, j’éclate de rire lorsque Caliban dédramatise la situation à coup de blagues stupides … Sophie a réussi à créer un monde d’une richesse incroyable, un univers aussi fabuleux que dangereux, ou l’émerveillement côtoie l’inquiétude : cette magnifique petite bestiole rose est-elle aussi adorable qu’elle ne le laisse penser ou risque-t-elle de me manger tout cru avant que j’ai le temps de dire « ouf » ? Je suis tombée amoureuse d’AutreMonde, pour son originalité, sa richesse et sa complexité, pour sa capacité à me faire rêver et voyager.

Et au cœur de cet univers évoluent des personnages tout aussi intéressants. Certains sont tout simplement attachants, je pense bien évidemment à Tara et à son petit groupe d’amis (avec Caliban sur le haut du podium, bien sûr), que leurs différences rendent complémentaires : sans ses compagnons, Tara ne ferait rien. D’autres sont plutôt inquiétants, en particulier Maitre Dragosh et Magister, ainsi que Salatar la Chimère qui m’effraye à chaque fois, allez savoir pourquoi. Mais nous avons aussi des personnages plus nuancés, plus profonds, comme Deria ou Isabella, qu’on apprécie autant qu’on déteste. Et il y a les têtes à claques, comme cette petite peste d’Angelica qui, malgré tout, parvient à me faire rire. Certains considèrent qu’il y a trop de personnages, qu’ils ne sont pas assez travaillés, mais personnellement je trouve qu’ils sont tous indispensables et qu’ils sont suffisamment réfléchis pour attirer ma sympathie ou mon antipathie.

Quant à l’histoire, elle est à l’image de l’univers et des personnages : tantôt légère et amusante, tantôt plus sombre et angoissante. D’un côté, nous avons la découverte de ce nouveau monde, plein de surprises et de beauté, ainsi que la naissance d’une amitié fondée sur la confiance et la loyauté. Et de l’autre, nous avons des complots et des dangers, des malédictions démoniaques et des trahisons cruelles, ainsi que des révélations qui promettent beaucoup de complications. Alors bien évidemment, ce premier tome étant à destination des 11-12 ans, nous sommes en présence d’un schéma « les gentils contre les méchants » (même si les méchants ne sont pas encore parfaitement identifiés), mais à mes yeux, cela n’a rien de rébarbatif : si on ne désire pas se retrouver avec ce genre d’antagonisme « simpliste », on ne lit pas de littérature jeunesse, tout simplement ! Ce livre est une véritable bouffée d’air frais, même quand on entre dans l’âge adulte, et peut être particulièrement captivant et addictif si on accepte d’être confrontée à une intrigue prévue pour être lue par des plus jeunes. Même remarque pour la narration : l’humour que Sophie distille un peu partout dans ce roman peut parfois apparaitre comme enfantin, mais c’est normal. Et, personnellement, il me fait toujours autant rire, surement parce que j’y suis réceptive. Donc voilà, tout cela pour dire que vous pouvez passer un excellent moment de lecture en compagnie de Tara et ses amis, si vous prenez en compte que cette série reste de la littérature jeunesse, avec tout ce que cela implique.

A vrai dire, je ne vois pas trop quoi ajouter de plus, puisque je pourrais résumer tout ceci en un seul petit mot : sensationnel ! Ce premier tome plonge le lecteur dans un univers grandiose et fabuleux, qui fera briller d’émerveillement les yeux des enfants comme des plus grands. Avec Les sortceliers, l’auteur pose les bases d’une histoire pleine de rebondissements et de péripéties, où l’action côtoie allégrement la magie et où l’amitié est la solution à tous les problèmes. Une narration pleine d’humour et de bonne humeur qui remonte le moral plus efficacement qu’une séance chez le psychologue et des personnages haut en couleur, mélangez et vous aurez un premier volume captivant et rafraichissant. Je termine cette chronique avec un petit message à Sophie, une auteure adorable et toujours prête à discuter avec ses lecteurs : merci pour cette saga, pour ta bonne humeur, pour ton imagination débordante, pour la communauté que tu as constituée autour de ton œuvre. Merci pour tout. J’attends avec impatience le jour où tu repasseras en Alsace, et promis, cette fois-ci, je n’arriverais pas cinq minutes avant ton départ comme ce fut le cas il y a quelques années lors de ton passage à Strasbourg !

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2016/10/tara-duncan-tome-1-les-sortceliers.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par barzoi 2018-02-10T23:50:59+01:00
Lu aussi

Je n'ai pas accroché, le style sans doute.

Car j'ai trouvé trop de longueur malgré plusieurs passages plaisants

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Team_Foster-Keefe 2018-02-01T18:44:30+01:00
Diamant

En lisant le résumé j'était pas emballé mais en faite c'est juste...GéNIAL!!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MilieP 2018-01-29T20:37:51+01:00
Bronze

Très bon tome dans un univers époustouflant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jtmle29 2018-01-03T17:32:40+01:00
Diamant

[...]- De la peur. De la colère... et un peu d'indignation contre la souris qui m'a confondue avec une botte de foin.

p.12

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jtmle29 2018-01-02T11:57:19+01:00
Diamant

Ce livre est tout simplement FANTASTIQUE!!!!!

Afficher en entier

Dates de sortie

Tara Duncan, Tome 1 : Les Sortceliers

  • France : 2003-05-02 - Poche (Français)
  • Canada : 2003-07-01 (Français)
  • Canada : 2007-10-22 - Poche (Français)
  • USA : 2012-06-01 (English)

Activité récente

Maelyin l'ajoute dans sa biblio or
2018-02-21T22:03:23+01:00
Neeguie l'ajoute dans sa biblio or
2018-02-16T18:21:47+01:00
neirda l'ajoute dans sa biblio or
2018-02-11T14:43:57+01:00
Meloouu l'ajoute dans sa biblio or
2018-02-06T09:22:29+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 7 342
Commentaires 989
Extraits 65
Evaluations 1546
Note globale 8.31 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Tara Duncan and the Spellbinders - Anglais
  • Tara Duncan, Book 1 : Tara Duncan and the Spellbinders - Anglais
  • Tara Duncan: Os Feiticeiros - Portugais
  • Magicienii Sorţitori - Roumain