Livres
478 207
Membres
459 699

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tartarin de Tarascon



Description ajoutée par Hillja 2017-12-08T09:55:00+01:00

Résumé

Dans la bonne ville de Tarascon, Tartarin est un vrai personnage, grand collectionneur d'armes, un véritable héros en chambre ! Ses admirateurs le pressent sans relâche : l'Afrique, le pays des lions, voilà la destination obligée pour un aussi valeureux chasseur. Tartarin finit par s'embarquer - à regrets - pour l'Algérie, dans l'espoir de débusquer le fauve mythique.

Afficher en entier

Classement en biblio - 226 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Biquet 2011-10-27T10:06:07+02:00

“Ma première visite à Tartarin de Tarascon est restée dans ma vie comme une date inoubliable; il y a douze ou quinze ans de cela, mais je m'en souviens mieux que d'hier. L'intrépide Tartarin habitait alors, à l'entrée de la ville, la troisième maison à main gauche sur le chemin d'Avignon. Jolie petite villa tarasconnaise avec jardin devant, balcon derrière, des murs très blancs, des persiennes vertes, et sur le pas de la porte une nichée de petits Savoyards jouant à la marelle ou dormant au bon soleil, la tête sur leurs boîtes à cirage.

Du dehors, la maison n'avait l'air de rien. Jamais on ne se serait cru devant la demeure d'un héros. Mais quand on entrait, coquin de sort!...

De la cave au grenier, tout le bâtiment avait l'air héroïque, même le jardin!...

O le jardin de Tartarin, il n'y en avait pas deux comme celui-là en Europe. Pas un arbre du pays, pas une fleur de France; rien que des plantes exotiques, des gommiers, des calebassiers, des cotonniers, des cocotiers, des manguiers, des bananiers, des palmiers, un baobab, des nopals, des cactus, des figuiers de Barbarie, à se croire en pleine Afrique centrale, à dix mille lieues de Tarascon. Tout cela, bien entendu, n'était pas de grandeur naturelle; ainsi les cocotiers n'étaient guère plus gros que des betteraves, et le baobab (arbre géant, arbos gigantea) tenait à l'aise dans un pot de réséda; mais c'est égal! pour Tarascon c'était déjà bien joli, et les personnes de la ville, admises le dimanche à l'honneur de contempler le baobab de Tartarin, s'en retournaient pleines d'admiration.

Pensez quelle émotion je dus éprouver ce jour-là en traversant ce jardin mirifique!... Ce fut bien autre chose quand on m'introduisit dans le cabinet du héros.

Ce cabinet, une des curiosités de la ville, était au fond du jardin, ouvrant de plain-pied sur le baobab par une porte vitrée.

Imaginez-vous une grande salle tapissée de fusils et de sabres, depuis en haut jusqu'en bas; toutes les armes de tous les pays du monde: carabines, rifles, tromblons, couteaux corses, couteaux catalans, couteaux revolvers, couteaux poignards, kriss malais, flèches caraïbes, flèches de silex, coups-de-poing, casse-tête, massues hottentotes, lassos mexicains, est-ce que je sais!

Par là-dessus, un grand soleil féroce qui faisait luire l'acier des glaives et les crosses des armes à feu, comme pour vous donner encore plus la chair de poule.... Ce qui rassurait un peu pourtant, c'était le bon air d'ordre et de propreté qui régnait sur toute cette yataganerie. Tout y était rangé, soigné, brossé, étiqueté comme dans une pharmacie; de loin en loin, un petit écriteau bonhomme sur lequel on lisait:

Flèches empoisonnées, n'y touchez pas!

Ou

Armes chargées, méfiez-vous!

Sans ces écriteaux, jamais je n'aurais osé entrer. ”

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Lu aussi

Je l'ai lu pour l'école et j'en ai un bon souvenir.

Je me souviens d'avoir appris, à cette époque, ce qu'est un guéridon.

Afficher en entier
Lu aussi

je l'ai lu y il a assez longtemps bonne histoire on se marre bien en lisant ce livre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par pujols 2018-07-07T08:42:59+02:00
Argent

Ah, qu'on aurait bien aimé être du club Tarasconnais de Tartarin, et bien sûr de son expédition à la chasse au lion ! Quand le héro se retrouve à Alger habillé en bédouin, tout le monde se retourne, car il est, dans cette partie de la ville, où il débarque, le seul à ne pas avoir de costume européen. Il était bien de rappeler qu'à cette époque, déjà, le sauvage à la Rousseau n'existait plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2017-12-08T08:50:06+01:00
Lu aussi

Un personnage "hénaurme" dans le sens flaubertien, c'est-à-dire tellement hyperbolique et caricatural qu'il en devient presque attachant par ses excès de langage et ses vantardises notamment. Mais à suivre sur tout un roman, c'est trop long. Les vantardises ne font pas une intrigue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par barzoi 2017-08-08T14:03:19+02:00
Lu aussi

Un personnage à qui on donnerait volontiers des claques, mais un héros attachant, également débonnaire et fanfaron fait de cette aventure un petit régal. Un humour basé sur une moquerie toute en affection. Les gens du sud connaissent tous un Tartarin qui égaye les soirées.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodu17 2017-05-13T11:47:30+02:00
Pas apprécié

J'ai aimé le style d'écriture, c'est tellement bien écrit que les phrases s'assemblent naturellement. Néanmoins je n'ai pas apprécié l'histoire. Je trouve que ça tournait en rond et que ce n'était pas très original (c'est un classique en même temps ;D). Impression donc très personnelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par indra 2017-01-05T11:38:21+01:00
Lu aussi

J'ai lu ce roman il y a très longtemps mais j'en garde un excellent souvenir. On passe un bon moment avec le personnage qui est assez sympathique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SweetDreams2 2016-12-04T21:21:48+01:00
Bronze

Un des premiers livres que j'ai aimé et que j'ai lu entièrement avec plaisir.

Très drôle et auto-dérisoire. Le bon vieux tartarin est attachant. On ne se lasse pas de suivre ses aventures.

Ça reste un livre assez moyen.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ombreuse 2016-07-02T16:26:04+02:00
Lu aussi

Bon livre assez court qui passe agréablement le temps et qui détend !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par StarsWaltz 2016-02-03T17:55:26+01:00
Bronze

Ce roman d'Alphonse Daudet est particulièrement simple à lire et à comprendre. Le style de l'auteur est très abordable pour des personnes qui ne sont pas du tout férues de Littérature. Le lecteur arrive en effet à se plonger assez rapidement dans le récit que j'ai, soit dit en passant, trouvé assez original. C'était donc un plaisir total de suivre les aventures de notre homme du Midi, Tartarin de Tarascon.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zarg 2016-01-31T23:50:37+01:00
Pas apprécié

Bof bof...Je n'ai pas accroché à l'univers. Je trouve le personnage pas très intéressant et l'écriture quelconque. Bref, je me suis ennuyée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hanayu 2015-12-17T10:23:50+01:00
Lu aussi

Je connais déjà Alphonse Daudet par « Lettres de mon Moulin »!Tartarin…c’est autre chose…le personnage est burlesque, l’écriture de l’auteur truculente pour nous raconter son épopée…la chasse au Lion…j’ai cru qu’elle n’aurait pas de finalité. Bizarrement je retiens plus le pittoresque « méditerranéen » de Tartarin, que les anecdotes africaines (+1 pour le dromadaire ultra fidèle !)…à lire au son des cigales avec un petit coin de Pagnol et Fernandel en tête !

Afficher en entier

Date de sortie

Tartarin de Tarascon

  • France : 2012-03-29 - Poche (Français)

Activité récente

Kiki50 l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-21T07:50:10+02:00
RomainH l'ajoute dans sa biblio or
2017-10-17T15:47:41+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 226
Commentaires 23
Extraits 14
Evaluations 53
Note globale 6.79 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode