Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Tatiana82 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Hors de... , Tome 1 : Hors de portée Hors de... , Tome 1 : Hors de portée
Georgia Caldera   
J’entends parler de Georgia Caldera depuis pas mal de temps, mais sa romance fantastique présentant quelques passages glauques et gores m’en ont toujours un peu fait redouter la lecture (oui, bon, je suis une trouillarde quoi ! :p) Alors, quand j’ai vu que son nouveau roman faisait l’objet d’une romance contemporaine, j’ai voulu me jeter dessus. Bon, j’ai été devancée par Nanne (des lectures de Nanne) qui me l’a offert, sans que j’aie quoi que ce soit à dire, mais je la remercie du fond du cœur, parce que cette lecture a été un gros coup de cœur pour moi, et ça faisait une éternité que ça ne m’était pas arrivé.
Scarlette est une jeune femme attachante que nous découvrons à travers la plume dynamique, fluide et terriblement addictive de Georgia Caldera. Une plume magnifique, en somme, qui contient beaucoup de notes d’humour. Un personnage féminin qui, au premier abord, parait un peu perdu et désespéré de trouver sa moitié, malgré ses quelques rencontres qui ne mènent nulle part (à cause d’elle, puisqu’elle prend la poudre d’escampette à chaque fois) C’est là qu’on commence à s’apercevoir que cette façade désinvolte cache en réalité des failles. Mais à ce stade, le lecteur est loin de se douter de la gravité des choses (ne vous imaginez pas le pire non plus, lol).
Si tout le monde est passé par un chagrin d’amour (et le premier fait toujours extrêmement mal, puisqu’on se demande pourquoi on souffre autant après avoir éprouvé tant de bonheur) certains arrivent à tourner la page et d’autres en restent marqués à vie… Ce qui est le cas de Scarlette qui va, une nouvelle fois, être confrontée, bien malgré elle, à cet homme qu’elle avait tout fait pour oublier. Mais je vous rassure, il n’est pas l’objet de la romance (et je ne vous en dirais pas plus, à vous de le découvrir ! :p)
Nous avons, ensuite, le personnage d’Aidan qui montre parfois une partie de sa personnalité qui pourrait en faire flipper plus d’une puisqu’il a l’air d’être instable à certains moments. Mais la passion est un sentiment incontrôlable. Je me suis souvent imaginée à la place de Scarlette et même si je comprenais Aidan, j’aurais probablement un peu flippé. Cet homme présente bien plus de failles que Scarlette. Même s’il a manqué à cette dernière un père ou une figure paternelle pour l’aider à se construire à partir de l’adolescence, Aidan, lui, n’a presque rien eu. Bien qu’il vive au sein d’une famille, il a été seul toute sa vie, ne pouvant s’ouvrir à aucun proche et finissant par se renfermer sur lui-même, emprisonnant son mal-être pendant des années. Mais encore une fois je ne vous en dirais pas plus.
Tout ça pour dire que la psychologie des personnages est fouillée avec minutie et les différentes facettes de leur personnalité sont incroyablement réalistes. Georgia Caldera fait partie de ces rares auteurs capables de créer des personnages qu’on croirait réels.
En plus d’avoir une plume absolument magnifique, elle sait nous faire vivre des situations particulièrement émouvantes et poignantes, sans oublier, sensuelles (sans aucune vulgarité, bien au contraire). La romance contemporaine qu’elle nous présente a su renouveler le genre, avec une touche d’originalité là où il y aurait pu y avoir quelques clichés.
En résumé, une histoire terriblement addictive qui vous fera ressentir tout un tas d'émotions, et des réactions criantes de vérité. Un gros coup de cœur.


1001chroniquesenfolie.e-monsite.com/pages/hors-de-portee-georgia-caldera.html

par Tite_Nath
Neon Dreams, Tome 1 : Leaving Amarillo Neon Dreams, Tome 1 : Leaving Amarillo
Caisey Quinn   
Lorsque j'ai vu ce roman lors de la masse critique, je n'ai pas hésité du tout à tenter ma chance. Cependant, si je ne l'ai pas sorti direct de ma PAL c'est principalement car il ne sort que fin avril et imaginer devoir attendre encore plus longtemps pour découvrir la suite, m'a rendu totalement folle. Sans compter, que tous les éléments se sont liguées contre moi, pour m'empêcher de poursuivre ma lecture et on peut dire que l'attirance entre nos héros est palpable, le tout sur un fond musical.

Gavin a rencontré Dallas et Dixit au pire moment de leur vie d'enfants, mais leur amitié solide de plusieurs années les a soudé d'une telle manière qu'ils sont totalement inséparables. Alors que du haut de sa petite dizaine d'années, Gavin jurait à son ami, ne jamais poser la main sur sa sœur, Dixit tombait irrémédiablement amoureuse de ce petit garçon solitaire. Les années ont passé, chacun a pris un chemin un peu différent, mais les sentiments de la jeune femme sont restés intacts.

Tous les trois voient une échappatoire dans la musique, pour l'une c'est une manière d'oublier le décès de ses parents et de se raccrocher à la passion de son grand-père et pour l'autre c'est un moyen de s'en sortir et de quitter la vie de misère qu'il mène. Alors lorsqu'une opportunité se présente de jouer dans un festival pour lequel le groupe a été sélectionné, c'est l'occasion rêvée de voir leur carrière décoller. Seulement cela veut aussi dire, passer une semaine entière avec Gavin, dormir dans la même chambre et le tout sans avoir la possibilité de l'approcher et pire craquer au risque de tout foutre en l'air.

Je dois dire que j'ai été surprise de la tournure de l'histoire, je m'attendais à une histoire plus légère qui jouerait avec nos nerfs et en réalité, l'histoire est bien plus complexe qui n'y paraît. Gavin n'a pas eu une enfance facile et ses deux meilleurs sont tout ce qu'il possède, alors il n'envisage pas de changer leur relation, au risque de se retrouver de nouveau seul. Sans compter qu'on voit bien, que la promesse qu'il a faite à Dallas lui tient à cœur, on ne touche pas à la petite sœur de son meilleur ami et ça Dixit l'a bien compris. Seulement, la jeune femme va prendre conscience que c'est le moment où jamais de vivre et surtout le bon moment pour forcer un peu les choses. Armée d'une détermination à toute épreuve, la jeune femme va lui montrer ce qu'il a sous les yeux et elle a bien l'intention d'obtenir ce qu'elle a toujours voulu, au risque de se brûler les ailes, Gavin n'a qu'à bien se tenir.

Bien que la romance occupe la place centrale de l'histoire, l'amitié n'est pas en reste. Elle occupe une place importante dans l'histoire et avant de mêler les sentiments à leur relation, c'est avant tout une très jolie histoire d'amitié. Le tout sur une intrigue musicale, avec l'angoisse liée à leur passion, la magie du moment où ils sont seuls sur scène et leur quête de reconnaissance, afin de pouvoir enfin lancer leur carrière et voir leur rêve se réaliser. Vous allez grincer des dents face aux comportements de Gavin, être attendri face à la complicité du frère et de la sœur, avoir les yeux qui pétillent quand Dixit va prendre les choses en main et surtout vous allez avoir envie de crier lorsque vous tournerez la dernière page. Un 1er NA très prometteur chez Harlequin, il me tarde de découvrir la suite.

http://wp.me/p4u7Dl-1RG

par Luxnbooks
Orion, Tome 1 : Ainsi soient les étoiles Orion, Tome 1 : Ainsi soient les étoiles
Battista Tarantini   
http://www.my-bo0ks.com/2019/01/orion-tome-1-ainsi-soient-les-etoiles-battista-tarantini.html

L'habit ne fait pas le moine, je le sais. Pourtant, lorsque j'ai découvert la couverture de ce premier tome d'Orion, j'ai su que je voulais découvrir son contenu. Une fois de plus, je vais aller à l'encontre des nombreux avis que j'ai vu passer dernièrement et vous dire pourquoi je n'ai pas aimé Orion, ainsi soient les étoiles car cela a été ma seconde grosse déception de l'année.

Avant ça, un bref résumé de l'histoire pour vous mettre dans l'ambiance du roman. Leonie alias Leo est danseuse depuis de nombreuses année touche enfin au but. Elle devient première ballerine à l'Opéra pour une représentation qu'elle a énormément travaillé. Toute sa vie se résume à la danse pourtant, lorsque le célèbre Orion débarque pour choisir sa nouvelle muse, et danseuse, tout se bouscule et entre eux une relation intense et étrange s'installe.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, j'avoue ne pas avoir été tant que ça emballée par le style de l'auteure, qui m'a paru assez brouillon et manquait de piquant pour rendre l'histoire captivante dès les premières lignes. Malheureusement, j'ai senti dès le début que cette lecture serait compliquée pour moi et que ma note allait en pâtir. Je ne m'étais pas trompée car plus j'avançais dans l'histoire et moins j'appréciais.

Tout d'abord, j'ai détesté Leo. A dire vrai je l'ai trouvé très immature, cruche à l'extrême et vraiment agaçante. Elle m'a d'ailleurs rappelé une certaine Ana (cf : Cinquantes nuances de Grey) alors étant donné que je n'ai pas aimé ce dernier, la cohabitation entre elle et moi s'est assez mal passée. Elle est molle et se laisse totalement manipuler et façonner par Orion. Vous l'aurez compris, sa personnalité s'efface totalement, telle une page blanche à réécrire.

De son côté Orion, bien que mystérieux et passionné par son travail, je lui accorde ce point m'a déplu de A à Z. Non vraiment il est quasiment tout ce que je n'aime pas dans les personnages masculins. Il est possessif à l'extrême, un brin manipulateur, parce que quand il veut, il obtient, quitte à faire des choses pas très correctes pour y arriver. Et puis bien sur, il ne pense qu'au cul, et ça, c'est le cerise sur le gâteau. Une vierge à déflorer, SUPER, réglons ça rapidement histoire de passer à autre chose. Et alors pour couronner le tout, il est comme le cliché du français que l'on aperçoit souvent dans les romans américains (je pense notamment au second tome de Calendar Girl avec Alec) et j'avoue ne pas avoir compris, puisqu'il s'agit d'un roman français... Alors certes, cela se passe en Australie mais quand même. J'aurais aimé éviter ces clichés du type qui ne pense qu'au sexe et dont les tiques verbales sont répétitives pour bien montrer qu'il est français. On s'abstiendra de sa relation spéciale qu'il a avec Claudia, parce que là aussi j'ai été "dégoûtée" de ce que je lisais...

L'histoire en elle-même avait tout pour me plaire, car déjà très jeune, les seuls romans que je lisais étaient sur la Danse, et j'avais vraiment hâte de me plonger dans Orion pour ces mêmes raisons. Un roman qui n'épargne pas le lecteur, qui montre l'envers du décor d'une ballerine, des dérives mais aussi la beauté des représentations. Je lui accorde donc ce point, un univers qui peut captiver le lecteur.

En revanche, pour ma part, ça ne l'a pas fait. Principalement à cause des personnages que j'ai tout simplement détesté. Mais aussi par le rythme du roman, assez lent et pourtant trop rapide concernant la relation Leo/Orion. Dans ces circonstances, il est difficile d'apprécier sa lecture. Je m'arrêterai donc là et laisse la suite à ceux qui ont apprécié ce premier tome.

par Carole94P
Pari risqué Pari risqué
Belinda Bornsmith   
J'ai adoré ! Je ne connaissais pas cet auteur avant ce livre mais j'aime son style :-)
A quand un tome sur Bethany et Cruz :-)
Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur
Joanna Wylde   
Un premier tome que j'ai beaucoup apprécié. L'histoire avec les bikers m'a fait penser à la série Sons of Anarchy.
C'est l'histoire de Marie, une jeune femme qui vient de quitter son ex-mari violent pour s'installer chez son frère. Celui-ci traite d'affaire avec les Reaper, des bikers. Elle rencontre l'un d'eux, Horse.
Dans ce livre, l'histoire se déroule autour de la rencontre de Marie et Horse, le rapprochement et leur vie ensemble. C'est très dur pour marie de rentrer dans le monde d'Horse car celui-ci vit dans un monde où les règles ne sont pas les mêmes que les citoyens lambda.
Beaucoup de scènes de sexe entre nos 2 personnages, de la violence aussi car on est plongé dans un monde dur et violent.
L'histoire est racontée par Marie et Horse, mais la partie de Marie est plus importante et est racontée à la première personne.


par chica07
Reese et Mase, Tome 1 : Don't go Reese et Mase, Tome 1 : Don't go
Abbi Glines   
(Lu en VO) Encore un délicieux Abbi Glines ! Je suis toujours aussi convaincue par cette série ensoleillée. Je ne m'en lasse pas !
J'ai adoré les deux protagonistes et leur histoire qui monte crescendo. Comme dans chaque tome on retrouve les autres héros et c'est ce qui fait qu'on se sent si bien en lisant cette série ! A lire sans modération (public +18 bien sûr) et j'enchaîne sur la suite en VO !

par Ginny10
Riders, Tome 1 : Chevauchée Exquise Riders, Tome 1 : Chevauchée Exquise
Lorelei James   
Bien...
Une romance érotique qui évolue dans le milieu des cow-boys américains, une relation basée sur les expériences sexuelles et le développement de sentiments...
De quoi vous donner des coups de chaud.
Cette lecture est simple mais addictive.

par Adèle
Royal Saga, Tome 1 : Commande-moi Royal Saga, Tome 1 : Commande-moi
Geneva Lee   
Découvrez notre avis en intégralité (Les + et les -) sur : http://wp.me/p6618l-4rm

LECTURE COMMUNE
(Helle) : Tu en es où de notre lecture commune ?
(Marina) : Un quart du livre, le prince est sur le point de sauter l’héroïne. Moi qui croyais que c’était un historique, j’étais à côté de la plaque.
(Helle) : Je l’ai presque terminé, je n’arrive pas à le lâcher. Par contre, on voit clairement l’influence de « Grey »
(Marina) : Ah bon ? Oui, peut-être… Pour le moment, il est plus SM de « Sa Majesté » que « Sado Maso », mais tu as peut-être raison. Il fait Bad Boy le prince, il a l’air du style à lui coller une fessée.

Un quart d’heure plus tard :
(Marina) : Oh putain oui, tu as raison : il garde la chemise ! Il va nous faire le coup des cicatrices de GREY…
(Helle) : Ouais…. Et ça casse le truc un mec à poil avec un tee-shirt.
(Marina) : Tu m’étonnes… Un mec la teub à l’air, c’est tout nu… Sinon ça casse le fantasme quand tu le visualises… Mais il est chaud bouillant, on lui pardonne.

Une heure plus tard :
(Helle) : Je vais me poser pour le terminer. Je suis à fond dedans.
(Marina) : M’en parle pas, j’en suis à la moitié et je suis en mode « Ne pas déranger ». Je sais déjà que je ne pourrais pas le lâcher avant de l’avoir terminer.
(Helle) : C’est ça !!! C’est le genre de livres, t’es trop contente de le lire en week-end pour ne pas être obligé d’arrêter ta lecture pour aller bosser.
(Marina) : Tu m’étonnes !!! J’adore !
(Helle) : Pareil ! Mais beaucoup vont critiquer les similitudes avec GREY
(Marina) : On s’en fout, on a l’habitude d’être à contre courant… Et puis, j’ai adoré GREY, alors j’assume totalement d’aimer celui-là !!

Deux heures plus tard :
(Marina) : Putain, Heeeeeelle !!! Tu aurais pu me prévenir pour cette fin ! Il est minuit et il me faut un défibrillateur tellement j’ai le cœur qui bat à 100 à l’heure !!! On va être obligées d’attendre le 9 juin pour la suite ???? Sniiiiiifffff….. Comment je fais pour m’endormir maintenant ?????
(Helle) : Ch’ais pas… Comptes les moutons ? J'ai de la compagnie ce soir pour m’aider à trouver le sommeil, donc ça devrait aller pour moi…

Jeux interdits, tome 1 Jeux interdits, tome 1
Emma M. Green   
J'ai juste ADORÉ !!!! J'avais peur au début de ne pas aimer mais franchement ce livre était génial, j'ai lu tous les tomes de ''Jeux interdits" et de "Jeux insolents" en trois jours. Je le conseille fortement.

par AnneSo187
Sexy Brothers - Episode 1 : Chrys Sexy Brothers - Episode 1 : Chrys
Maya Banks   
Vite lu, vite oublié

Alors moi je ne peux faire aucune comparaison avec les autres séries de Maya Banks car c'est ma première, mais celle-ci devait faire partie de ses brouillons car elle me laisse un goût assez fade pour ne pas avoir envie de lire la suite. Les sublissimes frères Anetakis, Chrysander, Theron, et Piers, n'ont vraiment de sublissime que le nom, hélas.

Lu aussi : 5/10