Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de tatieursu : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Désir de chocolat Désir de chocolat
Care Santos   
Désir de chocolat est annoncé comme étant un roman alors qu'il est plutôt construit sous la forme de trois nouvelles car il y a trois histoires qui sont indépendantes les unes des autres.
Elles se passent à trois époques différentes (sur trois siècles) avec pour chacune des périodes des personnages différents mais toutes se déroulent à Barcelone.
Le fil rouge commun à ces trois histoires est une chocolatière en porcelaine fabriquée pour Madame Adélaïde de France au XVIIIème siècle. Il y a aussi des thèmes récurrents : l'opéra et l'amour mais aussi et surtout celui du désir. C'est donc plusieurs façons d'aimer qui sont abordés dans chacune des histoires, les diverses manières de concevoir le couple ou les relations amoureuses avec toute la complexité des sentiments et des désirs que cela suppose. Et le symbole choisi ici pour illustrer tout cela est le chocolat.
J'ai trouvé le style et la forme différents de ce que j'ai l'habitude de lire du fait qu'il s'agit de littérature espagnole que je découvre avec ce livre et que j'ai beaucoup apprécié car cela collait très bien au récit.
Le style très dynamique et accrocheur combinent tour à tour des scènes du passé pour expliquer des situations du présent garantissant la surprise.
Le petit point négatif, c'est que j'ai ressenti une impression d'inachevé à chaque histoire car elles se produisent chacune sur une période limitée et que même si l'intrigue des trois est bouclée, je n'ai pu m'empêcher de me demander à chaque fois comment les personnages évolueraient ensuite. Cela a quelque chose de frustrant.
Si j'ai trouvé que cela manquait un peu de souffle vers la fin, j'ai apprécié le côté surprenant et très intéressant de ma lecture. qui m'aura fait passé de très bons moments.
A découvrir pour les curieux et celles et ceux qui veulent lire quelque chose de différent sur le désir et l'amour !
www.ladyromance.over-blog.com
Café Lowendal et autres nouvelles Café Lowendal et autres nouvelles
Tatiana De Rosnay   
c'est le premier livre de Tatiana de ROSNAY que je lis, pour certaines histoires je suis restée sur ma faim.

par tatieursu
De la Terre à la Lune De la Terre à la Lune
Jules Verne   
Un début laborieux comme tous les Jules Verne .. et après, on est étonné de l'imagination de l'auteur : avoir inventé une telle histoire ... Où Verne allait-il chercher ses idées !!!
Le Collier de la reine Le Collier de la reine
Alexandre Dumas   
Alexandre Dumas était décidément LE grand feuilletoniste de l’époque !
Dans celui-ci, il nous raconte sous la forme d’un véritable roman-feuilleton, cette incroyable affaire du collier de la reine, une arnaque subtilement mise en œuvre qui a fait vaciller un trône et a contribué à donner naissance à un mouvement révolutionnaire.
Nous assistons pendant plus de 1000 pages à la mise en place d’une intrigue tout à fait rocambolesque où tous les rouages s’emboîtent les uns après les autres pour créer de toutes pièces un des plus grands scandales historiques.
L’auteur, avec le talent qu’on lui connaît, ne peut s’empêcher de faire partager à ses lecteurs une admiration sans bornes pour Marie-Antoinette dont la réputation fut éclaboussée par cette trouble histoire. Il décrit avec brio l’ambiance qui régnait à la cour de France où les nombreux courtisans, tous plus avides des faveurs de la royauté les uns que les autres, se côtoyaient dans un climat de secrets, d’obséquiosités et de jalousies permanentes.
Un classique à découvrir ou même redécouvrir, comme un excellent roman historique sous la plume d’un maestro du genre !

par Lupa
Ca ne peut plus durer Ca ne peut plus durer
Joseph Connolly   
Voilà une histoire qui ne va révolutionner la littérature mais qui se suit avec plaisir du début jusqu'à la fin.

par tolomas
Misery Misery
Stephen King   
Sans doute le plus éprouvant des huis-clos qui existent, ecrit en prime par le maitre de l'horreur. On soutient Paul dans cet enfer, on souffre avec lui ! On se demande quand ce calvaire s'arrêtera, au fond on n'est pas vraiment certain qu'il cesse. C'est une horreur et, en même temps, c'est un chef d'œuvre. Magnifique.
Et un petit plus pour le premier chapitre de ce roman. Une prouesse d'écriture.

par Mystix
David Copperfield David Copperfield
Charles Dickens   
j'en garde un affreux souvenir, ma mère me forçait a le lire a haute voix j'avais 7ans, depuis j'ai repris le dessus je l'ai relu et j'ai adoré.

par brausten
Retour à Bombay Retour à Bombay
Kavita Daswani   
Un livre parfait pour Bollywood. La fin est prévisible, les personnages très caricaturaux. La vie sans grand intérêt de la jeunesse dorée de Bombay. Je suis allée jusqu'au bout en espérant un rebondissement, mais rien...

par natte
Lolita Lolita
Vladimir Nabokov   
Au delà du problème éthique que pose le livre, on est réellement devant un pur chef-d'oeuvre de la littérature, aussi bien américaine que mondiale.
Le style de l'auteur est magnifique, bien qu'il se perde (rarement cela-dit) dans des descriptions absconses.
Les personnages sont tout aussi ambiguës les uns que les autres en particulier Dolores, mélange complexe d'innocence et de malveillance.
Nabokov excelle dans l'art de décrire cette Amérique lointaine, aussi bien dans ses paysages bucoliques que dans ses mœurs et son humour noir ne fait que nuancer un tableau déjà noirci par son sujet.
Le livre pourrait se confondre aussi bien dans le genre policier que le drame ou encore le road-movie tant sa trame est maîtrisée et complexe.
Un pur régal, à ne pas mettre entre toutes les mains.

par Bully66
Love Game, Tome 1 : Tangled Love Game, Tome 1 : Tangled
Emma Chase   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/06/tangled.html

Ce livre, mais ce livre... Comment vous dire ? Dès le premier chapitre j'ai su que ce serait un coup de cœur et que j'allais passer un excellent moment. Et en effet, à chaque fois que j'avais un peu de temps pour le lire j'en ressortais immanquablement de bonne humeur !

Ce qui m'a énormément plu dans ce roman c'est que non seulement le narrateur est un homme, et c'est assez rare dans ce genre de romans pour être souligné, mais le schéma narratif est également totalement original et se démarque de manière très claire. En effet, on découvre notre héros Drew alors qu'il est reclus dans son appartement car il a la "grippe"... Il a surtout le cœur brisé le petit bouchon, mais il veut pas vraiment se l'avouer car ça le blesserait dans sa fierté de mââââle. Drew consacre donc la première moitié du roman à nous raconter comment il en est arrivé là, chez lui tout seul avec sa "grippe". Et quand je dis qu'il nous raconte les choses, c'est vraiment le cas. Il revient assurément sur les événements et n'hésite pas à y aller de son petit commentaire ou à insister pour qu'on retienne certains points à priori anodins qui s'avéreront importants par la suite. Emma Chase a eu une excellente idée en mettant ce schéma narratif en place et c'est pour moi un des plus gros point positif de cette lecture. On est pas dans la tête du héros, c'est lui qui nous invite dans sa vie et ses pensées tout en contrôlant ce qu'il partage avec nous. de plus, même lorsque dans la deuxième partie nous revenons dans l'action présente alors que Drew met un plan au point pour régler son problème de "grippe", la patte de l'auteure reste. Grand soulagement et grand bravo à l'auteure d'ailleurs pour avoir réussi à manœuvrer cette seconde partie de la sorte, car les choses auraient pu sans ça facilement basculer dans l'insipide et le mièvre. Mais Emma Chase sait réellement ce qu'elle fait en apportant toujours et encore ce petit plus qui suscite un réel plaisir à suivre les aventures de notre playboy de la finance.

Et puisqu'on parle de notre playboy, ce cher Drew Evans, je dois vous préciser que vous ne pourrez pas lire ce roman sans tout bonnement l'adorer ! Il est juste génial et comme il n'hésite pas à nous interpeller, on a très rapidement l'impression de le connaitre et d'être avec lui tout au long de son histoire. C'est un peu comme quand une de vos amies vous raconter ses péripéties, sauf que là votre amie s'avérerait être un homme hyper sexy et sarcastique à souhait. Il y a vraiment des moments où j'ai du reposer ma liseuse car une des remarques de Drew me faisait partir dans un fou-rire. Il a toujours le bon mot quand il faut et ce livre est donc plein de ce qu'en anglais on appelle "one-liner" et que je traduirais par des phrases qui tuent (mais dans le sens comique du terme). Il y a un moment en particulier où il compare les femmes à des marques de dentifrices qui m'a presque achevée, et le bougre n'arrêtait pas d'y faire de nouvelles allusions à des moment inopinés de son récit.

La protagoniste féminine, Kate, n'est quant à elle pas en reste. C'est une jeune femme ambitieuse, forte, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et surtout pas par monsieur le playboy de la finance dont je vous parlais précédemment. J'avais un peu peur de ne pas apprécier Kate au début. Il faut dire qu'on s'attache directement à Drew et donc on se demande forcément comment on va s'en sortir face à cette demoiselle qui est responsable de sa "grippe" quand même. On a envie de le défendre notre petit chouchou ! Cependant Kate est tout aussi intéressante que Drew et plutôt attachante, même si bien sûr le récit est biaisé par la narration de Drew. J'ai quand même beaucoup apprécié la jeune femme et ai même été "Team Kate" dans certains de leurs affrontements.

Globalement j'ai juste adoré cette lecture. Pour un premier roman Emma Chase réussi une entrée fracassante parmi les auteures du genre, et beaucoup auraient même pas mal à apprendre d'elle ! C'est original, c'est drôle et les personnages sont un délice ! Deux jours après l'avoir terminé, ils me manquaient déjà !

par Althea