Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Tatou00 : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
L'Âge du Feu , Tome 1 & 2 L'Âge du Feu , Tome 1 & 2
E. E. Knight   
Dans le tome 1, nous suivons le parcours d'Auron, champion de la couvée, de sa sortie de son œuf jusqu'à l'âge adulte. Dans le tome 2, c'est avec sa sœur Wistala que nous faisons connaissance et dont nous suivons les péripéties jusqu'à l'âge adulte également.
L'écriture de l'auteur est agréable, et le fait que ce soit raconté du point de vue du dragon est original. Mais j'ai eu du mal à rentrer dedans, surtout dans le premier tome. Je dois dire que je m'attendais à une lecture plus captivante. J'ai lu le second tome plus facilement et plus rapidement, j'ai trouvé le personnage de Wistala plus intéressant et plus attachant qu'Auron.
Pour résumer, une lecture dont je m'attendais à ce qu'elle soit un peu plus passionnante, un peu longue par moment, mais loin d'être désagréable pour autant. Je vais d'ailleurs continuer ma lecture avec les tomes suivants, en espérant y trouver ce p'tit côté addictif qui m'a manqué ici.

par Fanny-135
Les Enquêtes du commandant Gabriel Gerfaut, Tome 9 : Le Sang des douze vierges Les Enquêtes du commandant Gabriel Gerfaut, Tome 9 : Le Sang des douze vierges
Gilles Milo-Vaceri   
Chapitre I

Mardi 14 janvier 2020 - 18 h 00

Stand de tir de la Police Nationale



Le major Pierre Brisson, quinze ans de service comme instructeur de tir, avait une bête noire dans les effectifs qu’il devait entraîner et ce mouton à cinq pattes portait le nom le plus illustre de la Brigade Criminelle : le commandant Gerfaut. Adulé par son équipe, apprécié par sa hiérarchie directe et respecté par tous les flics de France et de Navarre, le policier qui se tenait devant lui venait de lui faire la plus grosse surprise de l’année en répondant à sa convocation.

— Vous voilà, enfin ! dit-il, amusé. J’en crois pas mes yeux.

par Paraffine