Livres
580 389
Membres
645 652

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Kara_J 2018-11-20T13:38:55+01:00

Chapitre 10

"C’est mon Bambi ! Il est en face de mes phares à moi. Même s’il en a de moins en moins peur. Tout autre véhicule suspect conduit par une pétasse en chaleur qui essayerait de le prendre dans ses phares à elle, serait immédiatement détruit par le bulldozer Andréa. Il n’y a que moi qui ai le droit de l’effrayer. Et je suis sûre qu’il serait d’accord avec moi."

Afficher en entier
Extrait ajouté par MamzelleNi 2018-07-13T20:04:44+02:00

– Andréa, arrête. Je viens de te dire que…

Elle embrasse mon cou, puis vient murmurer à mon oreille :

– Je ne te propose pas le mariage, Yanaël. Ni même le grand amour. Je ne vois pas comment je pourrais faire une chose pareille, je ne l’ai jamais connu moi-même et je ne suis même pas sûre d’y croire.

Elle dépose une série de baisers sur la zone sensible sous mon oreille.

– Je t’ai dit que j’irai à ton rythme, et je le maintiens.

Elle mordille cette zone hypersensible chez moi. Je perds tous mes moyens. Enfin, les moyens de lui résister, parce qu’elle me fait bander comme un sauvage. J’ai envie de lui sauter dessus.

– Si tu veux qu’on ne soit pas en couple, ça me va. On peut même ne jamais se parler, et se faire la gueule toute la journée, je m’en fiche, tant que je sais que parfois, tu penses à moi.

Sa main passe sous mon tee-shirt. Je retiens ma respiration.

– Andréa…

Elle ne m’écoute pas. Elle rapproche son corps du mien.

– Tant que parfois tu me permets de te toucher. Et que tu me touches aussi.

Elle embrasse le bas de ma joue.

– Parce que si tu ne veux pas qu’on s’aime…

Elle descend sa main sur mon ventre et ses doigts se faufilent sous ma ceinture.

– Si je te promets de ne pas t’aimer…

– Andréa…

Ma voix n’est plus qu’un murmure. Pour toute réponse, sa main glisse davantage sous mon jean. Elle me met dans un état de transe impressionnant. Je lève légèrement le bassin pour lui faciliter l’accès. Putain, mais non ! Ça dérape complètement. Sauf que j’ai envie qu’elle me touche. Je n’en peux plus, pour être honnête.

– Promets-moi de nous laisser nous toucher, sans se jurer quoi que ce soit. Juste parce que nos corps en ont besoin.

Je me retourne vers elle. J’attrape une nouvelle fois ses joues pendant que ses doigts atteignent leur but dans mon froc. Ses lèvres sont à quelques centimètres des miennes. Sa main s’empare de moi. Je gémis.

– Andréa, qu’est-ce que tu fais ?

– Je te propose juste de nous faire du bien. Je ne pense qu’à ça depuis que j’ai vu ces mains. On n’a pas besoin de se prendre la tête pour le reste. Fais-moi jouir, Yanaël.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Audinettepouetpouet 2018-10-04T23:48:06+02:00

" J’ai ruminé toute la journée. Je voulais me calmer avant d’écrire quelque chose que je regretterais. Mais elle m’a traité de lâche et a essayé de me faire une leçon de vie. Je sais que je suis allé trop loin hier, ou pas assez loin, c’est au choix, et que peut-être j’ai été un connard. Elle m’aurait traité de connard, j’aurais accepté. De pauvre mec, d’enfoiré, de petite bite, OK. Mais de lâche ? Je suis même allé voir la définition exacte.

Larousse dit :

« Lâche : Qui manque de courage, qui recule devant le danger, le risque : « Tu n’y vas pas, tu n’es qu’un lâche ». Qui est méprisable, d’une grande bassesse, qui attaque une personne sans défense : « Tirer dans le dos est l’acte d’un lâche ». »

Bon, le dico lui donne partiellement raison. "

Afficher en entier
Extrait ajouté par Rosa_Aquilegia 2020-03-02T18:27:57+01:00

– Elle frissonne ?

– C’est un bon début.

– Tout son épiderme est en attente de plus. Elle veut ses doigts partout sur elle. Parce qu’elle fantasme sur ses doigts depuis le premier jour.

– Intéressant. Elle les veut où ?

– Plus haut.

Il laisse glisser ses doigts sur mon poignet. Son toucher est si léger. Je ferme les yeux et me penche un peu en arrière. Il me parle toujours.

– Comme ça ?

– Oui… Mais ce n’est pas assez.

– Ah ? Dis-moi ce qu’elle attend.

– Son autre bras passe sous son pull.

– Déjà ?

Je hoche doucement la tête.

– Elle ne pense qu’à ça depuis des semaines.

– Il ne l’a compris que depuis peu. Il a un peu peur de tout ça. Il se demande encore si c’est une bonne idée.

– S’ils en ont envie tous les deux ?

– Ce n’est pas si simple.

Je m’adosse à son torse.

– Si, ça l’est. Il passe son bras sous son pull. Parce qu’elle frémit de tout son corps, et qu’il ne peut plus résister lui non plus.

– Possible.

Ses doigts me caressent le dos, puis se faufilent sous mon pull. Oh mon Dieu, je suis en transe. Je retiens ma respiration, alors que la sienne accélère à mon oreille. Sa main passe sur mon flanc et arrive sur mon ventre. Au début, je ne sens que ses doigts. Ils se promènent sur ma peau moite. Ils m’effleurent, doucement, tendrement. Ce contact m’ensorcelle. Puis sa paume les accompagne. Je laisse tomber ma tête sur son épaule. Je sens qu’il déglutit à son tour. 

Afficher en entier
Extrait ajouté par Rosa_Aquilegia 2020-03-02T18:26:38+01:00

– Tu fais quoi ?

– J’essaye de te trouver l’inspiration. Retourne-toi.

– Hein ?

Il lève un sourcil décidé.

– Andréa, s’il te plaît. C’est déjà compliqué pour moi, alors joue le jeu.

– OK, OK.

Je me retourne d’un quart de tour et lui tourne le dos.

– Alors, on est bien d’accord que Tristan arrive derrière Mathilde.

– Oui.

– Donc, il ne la relève pas de force. Il se met à son niveau. Ce n’est pas lui qui la domine et il veut lui montrer que c’est le cas. OK ?

– OK.

Je ne sais pas à quoi m’attendre. J’ai peur de mal comprendre. Parce que moi, j’ai compris qu’il allait refaire la scène du baiser. Mais je suis peut-être gourde ou en train de rêver. J’entends qu’il rapproche sa chaise. Puis son souffle chaud et hésitant fait frissonner la peau de ma nuque. Aïe aïe… Le bout de ses doigts ramène mes cheveux sur mon épaule droite. 

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode