Livres
529 010
Membres
549 414

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Teignousse : Liste d'Or

Chiens de sang Chiens de sang
Karine Giebel   
Un roman assez court, mais d'une folle intensité, cruel comme à l'habitude de l'auteure. Jusqu'au bout, on a de l'espoir pour les personnages. J'ai beaucoup aimé, et aurait tout autant apprécié qu'il y ait plus de pages.

par merediana
Terminus Elicius Terminus Elicius
Karine Giebel   
Premier roman de Karine Giebel, pas mal du tout, pas le meilleur, parce que je ne le trouve pas très original, avec la correspondance entre l'héroïne et l'assassin, mais c'est bien écrit et le système est au rendez-vous.

Dans la dernière édition, une nouvelle est ajoutée. Elle est très bien glaçante mais très touchante et émouvante.

par kisa
Satan était un ange Satan était un ange
Karine Giebel   
Fuir coûte que coûte, ne pas se retourner, ne pas ralentir, accélérer toujours, quitter Lille, foncer peu importe pour aller où...
François Davin, avocat de renom, sait que le temps joue contre lui et que la mort le traque...
La nuit, la pluie... alors qu'il fuit au volant de sa BMW, il aperçoit un jeune auto-stoppeur au bord de la route, il ralentit et décide de continuer sa course avec cet inconnu...

Karine Giébel est un auteur dont j'ai apprécié tous les livres, un auteur que j'aime beaucoup.
J'attendais donc celui-ci avec impatience, je l'ai acheté les yeux fermés, sans en lire ni le sujet, ni le résumé.
J'ai été surprise par ce dernier livre, me demandant si l'auteur ne l'avait pas écrit quelques années plus tôt pour le reprendre, le peaufiner, le publier cette année... (l'auteur parle d'ailleurs de francs et non d'euros). En effet, j'y ai perçu un mélange de deux périodes dans l'écriture : celle des débuts avec "Terminus Elicius", "Chiens de sang"... et celle plus récente avec "Juste une ombre", "Purgatoire des innocents"...
Avec "Satan était un ange", on retrouve tout à fait le talent dont madame Giébel fait preuve pour l'écriture de chacun de ses romans, cette touche personnelle dans l'expression écrite, avec des phrases courtes, des mots qui percutent, une mise en page qui lui est propre... mais, et c'est loin d'être un reproche, on change radicalement d'ambiance, la violence est "édulcorée", plus morale que physique. Les protagonistes sont deux hommes, radicalement opposés, deux inconnus pas du tout prédisposés à se retrouver sur la même route, deux étrangers qui le temps d'une cavale vont partager des moments aussi difficiles qu'émouvants. Deux êtres pris au piège de leur vécu, leur complicité, leur amitié, leurs sentiments, leur avenir incertain, leurs blessures morales, leurs confidences, leur course contre la montre, leur lutte pour s'en sortir chacun à sa manière, chacun séparément, mais ensemble également.
C'est toujours aussi bien écrit, toujours aussi intense, mais assez différent.

par SuperNova
Post mortem Post mortem
Karine Giebel   
Je ne saurais décrire cette nouvelle. C'est brillant, oui, l'auteur as je ne sais quoi qui m'attire vers son écriture. On ne voit pas les pages défilées. Il est légé pourtant la fin m'as hanté pour les jour qui suivaient. J'ai été choqué, horrifié d'une manière qu'aucun autre roman m'a fait. Mais je ne regrette pas de l'avoir lu. Si vous qui me lisez, voulez lire une nouvelle qui vous met sans dessus-dessous, je vous le recommande fortement. Je vous souhaite une excellente journée. :)

par Anonyme3
Jusqu'à ce que la mort nous unisse Jusqu'à ce que la mort nous unisse
Karine Giebel   
Fan de l'auteure j'ai voulu lire ce livre qui est différent des autres pour ma part .. Plus en longueur, plus de description mais la fin m'a nouée et j'ai même eu la larme à l'oeil ... Je me suis attachée aux personnages et j'ai du mal à me dire que je les ai maintenant quitté en fermant le livre .... Karine Giebel est une grande auteure vraiment je suis inconditionnelle FAN.

par kaliscrap
De force De force
Karine Giebel   
Karine Giebel, sur le thème de la vengeance : les ingrédients de base étaient déjà là pour faire de ce livre un petit bijou. Et s'il n'atteint pas le niveau du Purgatoire des innocents, c'est un très bon page-turner.

La tension est maintenue tout au long du livre. La force de ce roman réside, comme dans tous les romans de Karine Giebel, dans ses personnages, leur psychologie. Complexes, souvent en demi-teinte, il est difficile de se faire un avis définitif sur eux, et au fil de la lecture, mes sentiments sur leur compte se modifiaient constamment, changeaient de direction comme une girouette dans une tempête.
L'histoire est bien construite et le huit-clos oppressant, même si certains éléments sont éventés assez rapidement. Mais pas l'ensemble, en tout cas pour ma part, et du coup, j'ai trouvé la fin percutante. J'aime quand un élément vient éclairer l'ensemble du récit et lui donne une autre tonalité, ce qui s'est produit avec ce roman.

J'ai dévoré ce livre, et ai beaucoup apprécié ma lecture. Ce n'est pas le plus fort de ses romans, mais reste efficace et prenant.

Merci à Babelio et aux éditions Belfond, j'ai été ravie d'avoir la chance de découvrir le nouveau Karine Giebel, ce qui est toujours un événement en soi.

par Amaranth
Sharko Sharko
Franck Thilliez   
Le thriller attendu de l'année, du moins pour moi. Je me suis jetée dessus dès sa sortie et j'ai vraiment adoré !
J'ai retrouvé mes personnages favoris, j'ai tremblé pour eux tout au long du récit. Le moins que l'on puisse dire c'est que Franck Thilliez n'épargne jamais ses héros. Dans ce livre leur vie personnelle prend beaucoup de place et j'adore ça !
L'intrigue est machiavélique, bien ficelée et menée tambour battant. Comme toujours le côté plus scientifique est extrêmement bien détaillé et contrairement à certains précédents opus facile à suivre et à comprendre. J'ai bien accroché et j'ai fini avec plein d'interrogations, et si... et si... Vous voyez ce que je veux dire, quand on referme un Thilliez et que l'on a encore en tête pour un moment des images et des questions à vous glacez le sang.
Un gros coup de cœur et peut-être le meilleur de la série pour moi.

par Armony22
Angor Angor
Franck Thilliez   
Ce qui me fascine chez Franck Thilliez, outre l'excellence de son écriture, la qualité de sa documentation et la perfection de ses scénarios, c'est qu'à chaque nouveau livre (à de rares exceptions près) on a l'impression que l'on vient de lire son meilleur. Et c'est une sacrée performance à laquelle Angor ne déroge pas.

par LoliV
[GATACA] [GATACA]
Franck Thilliez   
Pour moi ce n'est même plus un chef-d'oeuvre, c'est tout simplement le style de livre que j'attends depuis des lustres ! Un thriller passionant, envoûtant, qui ne vous lâche pas du début à la fin !
Se lit vite et malgré tous les rapports à la génétique, l'anthropologie, la paléotonlogie, les théories de l'évolution, il est accessible à tous. Pas besoins d'être un grand scientifique tellement il sait simplifier et nous faire comprendre l'essentiel. Cela en est d'ailleurs plus étonnant puisque l'on apprend énormément de chose.
Il nous fait se poser des questions sur nous même et nous invite à réfléchir au sens de la vie, avec ce rapport à la violence. [spoiler]Violence qui, donc serait liée à notre patrimoine génétique. [/spoiler]
Hormis le côté scientifique du livre qui m'a énormément plu, les personnages évoluent encore, on peut suivre l'aventure de notre cher Sharko et Lucie Henebelle. [spoiler]Qui d'ailleurs nous révèle d'horribles choses ![/spoiler] On peut suivre leurs sentiments, leurs aventures et tout ça avec un concept du rapport à l'humain très maîtrisé.

Ca faisait très longtemps, voire jamais que je n'avais fait un commentaire aussi complet. Et pour cause, je considère ce livre comme un des meilleurs que j'ai jamais lu, autant dans le genre qu'en général.

Franck Thilliez est l'un de mes auteurs préférés, dès que l'on commence un de ses bouquins, il est impossible de s'en décrocher !

Amateur de thriller, scientifiques, lisez-le !! Passionant et très attachant !

par Pruneiite
Le Syndrome [E] Le Syndrome [E]
Franck Thilliez   
Le Syndrome [E] est mon premier roman de Franck Thilliez et je dois bien avouer que je n'ai pas été déçu. L'histoire commence sur les chapeaux de roue avec un passionné de cinéma qui déniche quelques vielles bobines et en visualisant l'une d'elles se retrouve aveugle. Ah oui, j'oubliais il a aussi un cercle blanc en haut de la bobine, ça ne vous fait pas penser à un excellent film d'horreur japonais, vous?

Et oui, moi aussi mais la comparaison s'arrête là! Et bien heureusement d'ailleurs. Pour la suite Franck Thilliez nous embarque dans un thriller époustouflant bourré de rebondissements en tous genres et de plus, excellemment documenté. Il y a énormément de recherches, que ce soit scientifique (les effets des images subliminales par exemple), historiques (les orphelinats) ou techniques (le cinéma depuis ses débuts). Cela ne fait qu'augmenter la puissance de ce roman en ancrant l'histoire dans notre réalité.

Ensuite, il y a les deux personnages principaux bien connus des fans de Thilliez:
- Lucie Hennebelle: jeune inspectrice à Lille, mère de famille célibataire, d'apparence fragile mais très efficace
- Franck Sharko: commissaire balaise, un vrai roc, bourru, ressorti d'un placard, schizophrène

Ces 2 flics ont au début chacun leur enquête mais très vite, elles vont se rejoindre et ils devront apprendre à travailler ensemble ce qui ne sera pas simple.

Le thriller est énorme, abominable par moments, mais sans longueurs. Le seul bémol serait éventuellement la romance qui s'installe peu à peu dans le récit mais pourquoi pas? En tous cas cela ne m'a pas du tout gâché mon plaisir.

Je ne vous dévoilerais rien de plus pour ne pas vous empêcher de découvrir ce roman mais sachez juste que la suite (et pas encore la fin) se passe dans GATACA qui sera sans nul doute l'une de mes prochaines lectures.

par BenoitD67

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode