Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Teignousse : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Un mari féroce Un mari féroce
Julie Garwood   
Eh bien, voilà un certain temps que je n'avait rien lu sur les Highlanders et je dois reconnaitre que ce livre m'a comblée.
Il fait incontestablement parti des meilleurs que j'ai lu sur le sujet, tant par son histoire que par son humour.
Johanna se révèle une jeune femme fragile et blessée, mais aussi une femme déterminée et courageuse.
Gabriel pour sa part, se conduit en Laird arrogant et fier, un guerrier, pourtant il traite Johanna avec attention et respect.
Bien entendu ses manières sont rustres et ses émotions, cachées par un masque d'impassibilité. Cela étant au contact de la Lady, plusieurs sentiments se bousculent en lui, le laissant perplexe dans un premier temps, puis développant son instinct protecteur et possessif.
Beaucoup de répliques sont à mourir de rire, les personnages sont plaisant, les quiproquos fusent et le scénario comporte suffisamment d'attraits pour tenir le lecteur jusqu'aux dernières pages sans qu'il s'ennuie.
Une lecture que je recommande à tous ceux qui aiment les histoires sur les Highlanders. Vous ne serez pas déçu !

par ccmars
Anita Blake, Tome 15 : Arlequin Anita Blake, Tome 15 : Arlequin
Laurell K. Hamilton   
Génial.... il rattrape largement le tome 14 (bien mais bcp de sexe et peu d'actions).
Ravie de retrouver Edward et d'en savoir plus sur sa "double vie".
Nathaniel a beaucoup grandi et s'affirme plus, il demande davantage à Anita [spoiler]bondage pendant le sexe[/spoiler] et se montre trés perspicace lors de l'enquête....
Dommage qu' Asher soit seulement cité et qu'il ne prenne pas une place plus importante surtout avec la fin du tome 14.
L'intrigue avec l'Arlequin laisse donc place à plus d'actions que de sexe, et donne une nouvelle forme à l'ardeur [spoiler]elle peut désormais se nourrir d'amour et pas forcément de sexe à l'état pur[/spoiler].
J'ai apprécié les combats métaphysique ou autre, certes trés sanglants, mais qui nous permettent de retrouver la Anita Blake du début.
Gros bémol pour Richard : quel emmerdeur et con***d arrogant (comme dirait KAte daniels au sujet de Curran)!!!!!!
Voilà, maintenant en attente du tome 16 en espèrant voir un développement avec Raphaël le roi des rats garou [spoiler]suite à le séance de sexe, elle semble dire qu'il s'agit d'un désir refoulé depuis longtemps.... s'agit-il d'une future histoire d'amour? "[/spoiler]. Haven le lion m'intrigue également... à suivre.

par sixtin33
Anita Blake, Tome 14 : Danse macabre Anita Blake, Tome 14 : Danse macabre
Laurell K. Hamilton   
TROUBLANT & ADDICTIF !

Bien consciente de manquer de partialité concernant cet auteure et cette série qui pour moi est celle de prédilection, j'ai comme toujours dévoré ce livre à belles dents sans considération ni pour ma fatigue, ni pour mon sommeil.
Cet opus commence très fort et dès la première page nous sommes dans le vif du sujet.
J'avoue que les personnages, l'humeur caractérielle d'Anita, ainsi que le style d'écriture de Laurell K. Hamilton m'avaient manqué.

Anita se retrouve une fois de plus au coeur d'intrigues et de politique vampirique mais cela n'est rien comparé aux autres problèmes auxquels elle doit faire face.
L'Ardeur, une montée considérable des pouvoirs, le nombre recrudescent de ses amants et la préservation de l'ego et des sentiments de chacun, auront presque réussi à avoir raison d'elle, qui, à un moment donné, lâchera prise en se mettant en danger ainsi que son entourage.

Jean-Claude est plus parfait que jamais -sublime-, Richard malheureusement fidèle à lui même, Asher toujours exigeant et touchant, Micah un peu trop Mr Parfait mais adorable !
Requiem refait son apparition dans ce tome et ne manque pas de nous surprendre, quant aux nouveaux partenaires de notre héroïne (de parfaits étrangers), je trouve dommage de ne pas se concentrer davantage sur ceux déjà introduits depuis de nombreux tomes et qui me paraissent de ce fait, un peu négligés face à la situation (exception faite pour Requiem qui avait retenu mon attention dans le tome 12).

Cela étant, il s'agit d'un petit bémol car j'ai ADORE ce livre comme les précédents, m'en délectant à chaque mot, tout en étant sidérée que l'auteure arrive encore à me surprendre, voire à me choquer mais sans jamais me détourner de ses oeuvres.
TRES FORT !

par ccmars
Anita Blake, Tome 13 : Micah Anita Blake, Tome 13 : Micah
Laurell K. Hamilton   
Voilà, sitôt acheté, sitôt lu!
C'est avec plaisir que j'ai retrouvé Anita après ces longs mois d'attente, mais 160 pages c'est vraiment court!(Ok il y a quelques nouvelles en plus, mais pas assez...)
Micah est un personnage que je connaissais peu, car par trop effacé à mon goût. Ce tome nous permet de l'appréhender sous un nouveau jour et lui donne davantage de substance ce qui est fort appréciable.
Notre Nimir-Raj s'ouvre légèrement sur son passé, nous montre une sensibilité à fleur de peau et son caractère de mâle Alpha s'affirme un peu plus.
Ce livre nous emmène sur une enquête du FBI, où un corps doit être relevé pour témoigner...mais tout ne se passera pas comme prévu.
Après cette mise en bouche tant attendue, j'espère que le tome 14 ne se fera pas désirer trop longtemps!

par ccmars
Anita Blake, Tome 12 : Rêves d'incube Anita Blake, Tome 12 : Rêves d'incube
Laurell K. Hamilton   
Avec ce tome 12, Laurell K. Hamilton continue la déchéance de sa série phare. Toujours plus de pages, plus de métaphysiques, plus de jambes en l'air... Le plus sidérant reste le n'importenawake de l'auteure qui fait penser à l'imagination d'une adolescente en découverte de la puberté.
On retrouve donc Anita empêtrer dans des pseudos liens métaphysiques à n'en plus finir. Car oui, Anita ne cesse de créer des liens "par erreur" mais pas de soucie, Jean-Claude, Richard et toute la clique sont toujours la pour dispenser un cours de 15 pages grâce à leurs savoirs incommensurables. Tout ces liens qui rendent notre (plus très chère) Anita si puissante. Du moins en théorie car moi tout ce que j'ai remarqué, c'est qu'elle passe plus de temps affaiblie qu'autre chose et voila donc le grand sujet du livre : il faut nourrir l'ardeur! Mais comme elle devient plus puissante, elle doit se nourrir plus souvent (bravo Mme Hamilton, on ne l'avait pas vu venir!) et au lieu de 2 fois par jour, on passe à 3. Mais comme Anita reste un peu prude (c'est la grande trouvaille de ce tome, faire admettre à l'héroïne qu'elle c'est un peu dévergonder!), l'auteure nous invente toujours plus de n'importenawak pour la faire coucher à droite et à gauche. Car oui, comme Anita est une grande philanthrope dans l'âme, elle saute au secours de son amant n°1 pour recharger les piles de ce dernier grâce une partie de jambes en l'air. Peu après, ce sera l'amant n°5 qui aura besoin d'être secouru de la même manière... Mais quel inventivité!
Et l'histoire dans tout ça? Non seulement elle n'est pas très intéressante mais ne doit vraiment se dérouler que sur les 100 dernières pages (1/10 du bouquin consacrer à l'intrigue en gros) et en plus, n'offre même pas de résolution satisfaisante. En faite, je crois que la véritable intrigue du livre, c'est Nathaniel, couchera ou couchera pas avec Anita?

Mais au risque de me faire beaucoup d'ennemies, ce que je trouve le plus dommage, ce sont les avis que je peux lire à droite et à gauche. Que l'on aime ce genre de livre, c'est une chose dont je ne polémiquerais pas (chacun ses gouts après tout) mais comment peut-ont parler d'évolution de la série? Dois-je rappeler que Anita tome 1 à 5, c'est zéro scènes de jambes en l'air et le souhait du mariage avant l'acte (une scène pour le tome 6 et 1 pour le tome 8)? Dois-je rappeler la proportion que prenais l'intrigue des premier tomes vis-à-vis de tout le reste? Si dés le premier tome, Anita c'était mis à avoir autant d'amants qu'une équipe de foot compte de joueur, je n'aurais certainement pas commencer cette série. Non, je ne me voile pas la face, depuis le tome 10, l'auteure à belle et bien trahie sa série d'origine et je comprend parfaitement que de nombreux lecteurs se sentent trahis. Mais le plus frustrant? C'est de voir des séries excellentes comme Kate Daniels ou Rachel Morgan peiner à trouver le succès qu'elles méritent alors que les orgies d'Anita s'arrachent par milliers d'exemplaires en France.

par Caly
Anita Blake, Tome 11 : Péchés céruléens Anita Blake, Tome 11 : Péchés céruléens
Laurell K. Hamilton   
Dans la continuité du 10ème tome... Trop de garçons tournent autour d'Anita... L'histoire prend un tournant bizarre. Ce n'est plus de la Bit-lit, c'est un livre Erotique voir pornographique avec de l'action... C'est dommage ! je regrette tellement la Anita des 6 premiers Tome...

par naiky
Anita Blake, Tome 10 : Narcisse enchaîné Anita Blake, Tome 10 : Narcisse enchaîné
Laurell K. Hamilton   
Nous y sommes, le tome charnière de mes plus grosses craintes. Celui par qui la suite va divisée la communauté des fans. Et tout cela en 1 mot qui risque de devenir tabou : l'ardeur!
Capacité hérité de Jean Claude et qui va obliger Anita à se nourrir de désir et permettre à Laurell K. Hamilton de tourner sa série de plus en plus vers le sexe (Pour une Anita si prude à ses débuts et qui pensait au sexe qu'après le mariage!). Pour autant, ce tome 10 reste assez convenable dans ce domaine. Nous avons bien 2-3 scènes "olé olé" mais il ne s'agit pas (encore) de la prédominance du récit même si, les scènes de dialogue qui en découlent deviennent vite lassantes.
Niveau histoire, ce n'est pas la joie non plus. Après un semblant d'intrigue au début, les 2 tiers du roman semblent destinés à Anita et ses problèmes. Problèmes qui trainent en longueurs et chaque déplacement d'Anita semble bien parti pour durer 100 pages chacun. Il faudra attendre le dernier quart du récit pour que l'auteure se rappelle qu'elle à une histoire à boucler.
Un tome décevant mais qui n'est pas dénudé d'intérêt pour autant. Au vu des commentaires, je m'attendais à pire, mais il semble que je doive attendre les tomes 11 et 12 pour ça...

par Caly
Anita Blake, Tome 9 : Papillon d'obsidienne Anita Blake, Tome 9 : Papillon d'obsidienne
Laurell K. Hamilton   
Excellent ! "J'ai trop kiffé!!!" Vraiment terrible, j'ai adoré, c'est un de mes préférés de la série désormais... On en découvre un peu plus sur Anita, ses questionnements... Et puis Jean-Claude et les autres ne m'ont pas tant manqué, étant donné qu'elle en parle... [spoiler]Les confidences entre les personnages sont vraiment...supers ! Edward, je t'aime! Bernardo et Ramirez sont tops aussi... [/spoiler] J'ai vraiment hâte de lire la suite...

par Girlbook
Anita Blake, Tome 8 : Lune bleue Anita Blake, Tome 8 : Lune bleue
Laurell K. Hamilton   
Très bon tome davantage centré sur Richard.
On découvre une autre meute de loups garous et la montée en puissance des pouvoirs d'Anita avec ses conséquences.
Lu en une nuit, fatiguée le lendemain mais il m'était impossible de le lâcher.

par ccmars
Le Chien des Baskerville Le Chien des Baskerville
Arthur Conan Doyle   
Un des premiers romans policiers que j'ai lu lorsque j'étais au collège. Je m'en souviens car il m'a fait froid dans le dos. Je ne l'ai pas relu depuis mais j'aimerais bien.

par zoya