Livres
388 663
Comms
1 362 425
Membres
277 212

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Telluria



Description ajoutée par lelette1610 2017-02-20T14:49:47+01:00

Résumé

Après l’implosion de l’Europe, provoquée par les wahhabites et les talibans, et le démantèlement de la Russie par les séparatistes, un Nouveau Moyen Âge s’est instauré sur un territoire immense qui va de l’Atlantique à l’Oural puis au Pacifique. Les réserves de gaz et de pétrole sont épuisées et les Chinois ont débarqué sur Mars. C’est une ère de grande confusion, le Temps des Troubles. De la Russie actuelle ne subsiste que la Moscovie, orthodoxe et communiste, alors que partout ailleurs ont surgi de petits royaumes, principautés, tels les États-Unis de l’Oural, la République stalinienne socialiste soviétique (devenue un parc à thèmes pour nostalgiques du stalinisme)... et Tellurie, dans l’Altaï, dont le président est un Français.

La nature, peuplée de centaures et autres créatures horrifiques de tout poil, semble elle-même avoir perdu tout repère. L’insécurité règne partout, avec son cortège d’horreurs, de viols, de massacres… Comme dans les Temps anciens, l’énergie de chacun pourrait se mobiliser dans une quête du Graal, de l’Absolu. Au lieu de cela, tous se dirigent vers la république de Tellurie pour y acquérir le tellure, ce métal plus fort que toutes les drogues car il est capable de procurer le Bonheur.

Puisant le grotesque à la source de Rabelais, Swift et Gogol, jouant de tous les registres langagiers, s’inscrivant enfin dans la tradition illustrée par le Nous de Zamiatine et le 1984 d’Orwell, Vladimir Sorokine développe une fantasy allégorique sur l’avenir de l’Europe et de la Russie. Roman d’avertissement, Telluria trace les effroyables contours d’un futur annoncé.

sources : Actes sud

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 lecteurs

Or
1 lecteurs
PAL
1 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par lelette1610 2017-10-04T10:58:33+02:00

“Il est temps de secouer les murailles du Kremlin !” Zoran déambulait sous la table, tendu, frappant du poing la paume de sa main : “Il est temps ! Plus que temps !”

Goran fit un bond, se hissa péniblement sur le banc, s’y assit et, à son habitude, se mit à balancer ses jambes courtaudes dans leurs petites bottes usagées. Son visage – nez busqué, front bas –, encadré d’une barbe bien taillée, rayonnait de paisible assurance.

“Les secouer ? Non ! Les démolir, répliqua-t-il. Les murailles ?

Non ! Toutes ces têtes pourries !

— Les aplatir comme des citrouilles. Des ci-trou-illes !”

Zoran abattit son poing menu contre un pied de la table.

“On les aplatira !”

Comme pour conforter son propos, Goran pointa un doigt qui parut transpercer la puanteur enfumée de l’entrepôt. Là, sur un commandement de ce minuscule index, eût-on dit, deux grands – un ahanement de tonnerre s’échappant de leurs entrailles – retirèrent du poêle brûlant un creuset de plomb fondu d’une centaine de seaux1 et le portèrent vers des moules.

Leurs énormes pieds nus ébranlèrent le local. Dans un porteverre, sur la table, cliqueta un verre vide de la taille d’un homme.

Zoran entreprit à son tour de grimper, malhabile, sur le banc trop haut pour lui, aidé par Goran, dont les jambes ne cessaient de ballotter.

1. Ancienne mesure de capacité équivalant à 12,3 litres. (Sauf mention spéciale, toutes les notes sont de la traductrice.) source : Actes Sud

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Date de sortie

Telluria

  • France : 2017-02-01 (Français)

Activité récente

Karria l'ajoute dans sa biblio or
2017-02-14T22:17:56+01:00

Les chiffres

Lecteurs 2
Commentaires 1
Extraits 2
Evaluations 1
Note globale 4 / 10

Évaluations