Livres
466 578
Membres
430 645

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- Tu n’es plus fâché ? tentai-je avant de terminer ma boisson en exagérant les aspirations.

- Parce que j’étais fâché ? s’enquit-il, sans pour autant lever le nez de ses gants qu’il tirait toujours.

- Tu as juste faillis étrangler Mallok, puis tu n’as plus sortis un seul mot jusqu’à… ben, il y a tout juste trente secondes. J’appelle ça être « fâché ». Tu serais un être humain normal, j’appellerai ça « se conduire comme un psychopathe » mais comme tu es un métamorphe loup, je nuance.

Cette fois-ci, il leva la tête et je distinguais sans difficulté les éclats rieurs dansant dans ses yeux.

- Heureusement que tu nuances.

- Tu ne crois pas si bien dire ! Parce qu’au tout début où j’habitais parmi vous, pense bien qu’il n’y avait pas cinquante nuances à votre folie, à tous. Une seule et vous y nagiez dedans jusqu’au cou.

- Cinquante nuances ? répéta-t-il, les lèvres frémissantes du fou rire qu’il retenait, visiblement.

J’opinai.

- C’est la mode, le petit gris.

Afficher en entier

"-Seigneur, donnez-moi la patience, priai-je. Parce que si vous me donnez la force, je lui éclate la tête."

Afficher en entier

(Chapitre 2) Dialogue entre Cahl et Beth.

"- Bien. Tu es au courant pour les métamorphes chiens qui sont parqués comme des animaux et que l'on drogue pour qu'ils fassent la "chose" ?

- La "chose" ?

Je fis la moue, fesses appuyées contre le bord du lavabo, puis tirai un bout de drap pour le ramener à mes pieds.

- N'essaie pas de me faire causer sexe dans les moindres détails. Oui. La "chose".

- La "chose", donc.

Le saligaud, il s'éclate la rate à mes dépends.

- Tu es au courant, oui ou non ?

- Tu as finis ton envie pressante ? J'aimerai terminer de me raser, si cela ne t'ennuie pas."

(Chapitre 3)

"Vol au-dessus d'un nid de rebelles métas.

(...) il faut rire de ce qui fait mal pour garder son équilibre, pour empêcher le monde de vous rendre complètement fou."

(Chapitre 3)

"Cela me rappelait cette citation de Nietzsche : "Celui qui doit combattre des monstres doit prendre garde de ne pas devenir monstre lui-même. Et si tu regardes dans un abîme, l'abîme regarde aussi en toi"."

(Chapitre 3) Harvey s'adressant à Beth.

"- Tu ne méritais pas toutes ces épreuves. Tu avais le droit de vivre cette vie paisible à laquelle tu aspirais. Tu avais droit à ce noyau familial pouvant nourrir ton cœur d'enfant en manque d'amour, Beth. Tu pourrais partir si tu le voulais. Quitter ce lieu maudit qui ne t'apporte que souffrance et blessures de l'âme."

Afficher en entier

"Le bien possède la noblesse des ambitions mais malheureusement, le mal, lui, possède la puissance des actions."

Afficher en entier

"Ce pouvoir, celui qui grandissait dans l'écrin de ma chair, il me galvanisait d'un côté pour me noircir l'âme de l'autre. J'allais me perdre... un jour. C'était inévitable."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode