Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Tequila : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
L'agence Pinkerton, Tome 1 : Le châtiment des hommes-tonnerres L'agence Pinkerton, Tome 1 : Le châtiment des hommes-tonnerres
Michel Honaker   
Ce livre a été sélectionné dan,s ma ville pour le Prix Roman Historique, c'est dans cette optique que j'ai lu ce livre!
Moi qui n'aime pas l'époquye far West et compagnie, et bien j'ai été surptise, car nous sommes pris dans le roman dès les premières pages, et nous sommes tenus en haleine jusquy'à la fin, quoique que employer cette expression est petite. Car arrivé à la fin, on a envie de savcoir la suite notamment sur sa vie et son enfance!
Pour tout ceux qui veulent lire un polar un peu fantastique c'est pour eux! Mon préféré de tous les livres sélectionnés au PRH, j'espère qu'il va gager!

par elfebleue
Chroniques du nécromancien, Tome 1 : L'invocateur Chroniques du nécromancien, Tome 1 : L'invocateur
Gail Z. Martin   
Le livre ne sort pas des sentiers battus comme on auraient pu croire et reste assez typique dans son cheminement et sa structure. Seul le coté "Mage spirit" du héros apporte un peu de nouveauté dans des événements vues et revues.
Le livre n'en est pas mauvais pour autant car les personnages sont attachants à défaut d'être originaux et les événements s'additionne pour un rythme assez soutenu.
Avec en prime un héros qui, si un peu trop "blanc", a le mérite de ne pas être une "tête à claque".

par Caly
Xanth, tome 1 : Lunes pour caméléon Xanth, tome 1 : Lunes pour caméléon
Piers Anthony   
On peut dire que c'est un super livre, on ne s'ennuie pas, on s'amuse....

Tout d'abord, pour ceux qui aiment la fantasy, je le conseille... Il y a pleins de créatures magiques : tels que les centaures, harpies, sirènes... et bien d'autres... C'est vraiment un régal...
En plus, il y a un bon humour. Des fleurs, des arbres, même des animaux... ont été transformés, du moins leur nom... C'est vraiment très marrant, et puis le personnage, n'hésite pas à remettre une couche de temps en temps, en faisant des petites blagues...

Il y a plein de suspenses, des choses à laquelle je ne m'attendais pas, mais bon je ne vais pas tout vous révéler... La suite de la saga s'annonce très intéressante.... J'ai vraiment hâte d'avoir la suite...

par Sandra38
La Main de l'Empereur, Tome 1 La Main de l'Empereur, Tome 1
Olivier Gay   
Quel plaisir infini que de se replonger dans un livre d’Olivier Gay ! Et pas n’importe quel livre ! Souvenez-vous, il y a quelques temps, j’avais posté un coup de cœur sur Les épées de glace… En voici un nouveau avec La main de l’Empereur !

Si vous avez lu les épées de glaces, vous avez pu découvrir Rekk ! Rekk le Boucher, un personnage que j’apprécie tout particulièrement (ne le trouvez-vous pas charmant ?) Dans la main de l’Empereur, il revient ! On y suit sa jeunesse, son adolescent jusqu’à son ascension au rang de Général. Ce qui était évoqué dans les épées de glaces est approfondi dans ce spin-off.

On y découvre l’enfance de Rekk, ses débuts en tant que gladiateur et son enrôlement dans l’armée. On est témoin des escarmouches contre les Koushites, les batailles sanglantes, mais aussi la façon dont Rekk s’est vu attribué le surnom de « Boucher ».

L’ambiance du livre est lourde et pesante. On ressent la tension des personnages, leur lassitude et leur énervement dans ce pays ou la chaleur, l’humidité et les ennemis sont leur quotidien.
Pour ce qui est du style d’écriture, c’est toujours un réel plaisir ! Ça se lit bien, vite et à l’instar du livre précédent, l’humour est toujours présent ! Décidément, je l’aime ce Rekk !

C’est également un réel plaisir de retrouver des personnages comme Dareen ou Mandonius. On en apprend davantage sur les liens qui les unis et les circonstances dans lesquelles ils ont été amenés à se rencontrer et se côtoyer. On fait également la connaissance de nouveaux personnages, comme notamment Bishia.

En tout cas, j’ai vraiment adoré ce premier tome et j’ai qu’une hâte, c’est de pouvoir lire la suite ! Parce que franchement, y’a pas idée de faire une fin comme ça ! Franchement, j’avoue que je l’avais pas vu venir celle-là et que j’en suis restée choqué ! Et pourtant je m’y attendais à ce qu’il y ait des coups bas, mais là… ça va au-delà de ce que j’imaginais ! Et dire qu’il va encore falloir attendre plusieurs mois pour avoir la suite… Ô désespoir !

par Fantasyae
Le Trône de Rubis, Tome 1 : Le Règne des Ombres Le Trône de Rubis, Tome 1 : Le Règne des Ombres
Deborah Chester   
Un livre de fantasy bien sympathique pour ma part : on voit l"histoire de Calean et d'Elandra.

Donc Calean est un garçon ou son père veut qu'il devienne guérisseur mais lui se le refuse ( son père est un guérisseur très puissant et réputé ). C'est un "rebelle" pour sa famille, après s'être fait renvoyer de son école il retourne chez lui et[spoiler]va se faire attaquer par des soldats de l'empereur puis va devenir esclave puis gladiateur ... [/spoiler] Un sujet qui a été déjà vu dans la fantasy , il est assez classique mais l'histoire est tout de même bien fouillée, les pensées des personnages sont approfondies, le sujet en lui même n'est pas difficile à cerner. Cependant, je trouve que ça se passe trop vite à mon goût, on n'a jamais le temps de souffler, beaucoup de péripéties, j'aime bien mais j'aurais bien aimé un peu moins d'actions.

L'histoire d'Elandra est aussi sympa à découvrir: sa demi soeur Bixia a été élevée, "chouchouter" par la noblesse ( surtout par sa tante ) alors qu'Elandra a eu le droit à être traitée comme une esclave , elle est de sang royale mais le monde "est injuste pour elle " et bla bla bla... Encore classique mais comme Caelan , bien foutue au niveau de l'histoire et de l'imagination de l'auteur. Il y a moins de combats que chez Calean mais il ne manque pas de suspens pour sa part, on peut dire que Calean c'est les combats et Elandra la "pause" pour le lecteur. Cependant, les passages de Calean sont plus long que ceux d' Elandra, ce n'est pas égal. [spoiler]Par contre ça se voit à 500 km que Caelan va être l'époux d'Elandra, en tout cas ces 2 là vont se rencontrer à coup sur car c'est Elandra qui doit épouser l'empereur du royaume [/spoiler]

Ce livre ressemble au niveau histoire aux "Chroniques du monde émergé " et à " La couronne des étoiles "(kate ellliot). On a les mêmes objectifs et une histoire bien similaire. Je touve que le livre est très rapide à lire, je l'ai fini en 1 jours et demi, donc les 20 euros ne sont pas justifiés pour ma part, je pense qu' en livre de poche, il y aurait plus de réussite ( au niveau des ventes ). L'histoire reste cependant très prenante, très sympathique , j'ai été surpris( c'est peut être à cause de ça que je le trouve court). J'aime beaucoup la couverture, elle représente bien le scénario, ça a été important pour acheter le livre. En bref, prenez le, il se lit très bien , vous ne serez pas déçus ! ( si vous faites partis du commun des mortels ).

par fitz
Three Dark Crowns Three Dark Crowns
Kendare Blake   
Bonjour, quand est ce que sort le tome en france ?


par TheoNott
La Trilogie des Joyaux Noirs, Tome 1 : Fille du Sang La Trilogie des Joyaux Noirs, Tome 1 : Fille du Sang
Anne Bishop   
FASCINANT !

Un excellent début pour cette trilogie qui nous plonge dès la première page dans un univers tout à fait envoutant.
Nous découvrons un monde matriarcal où les intrigues et les trahisons foisonnent, où la magie a toute sa place et où le pouvoir trouve sa source dans les joyaux, allant du plus clair au plus foncé.
Une fantasy riche mais pas évidente d'un premier abord, l'atmosphère qui se dégage de ce livre est tantôt sombre, tantôt lumineuse, de nombreux personnages agrémentent ce récit, tous plus étranges et plus fascinant les uns des autres.
J'ai hautement apprécié cette lecture, totalement adhéré à l'histoire et me jette sans attendre dans la suite de cette trilogie.

par ccmars
La saga d'Uasti, tome 1 : La déesse voilée La saga d'Uasti, tome 1 : La déesse voilée
Tanith Lee   
Ce livre est encore pour moi une très bonne expérience de Tanith Lee. Sa qualité d'écriture (merci au traducteur également), et de narration...
Ici, l'ampleur est surtout mise en avant par le personnage principal, qui est une femme. Une femme, et pas n'importe laquelle. Pas insipide, ni normale, ni de cette héroïnes de bit-lit toutes modernes et comme on les attend.
C'est une vraie femme avec sa particularité, et ses faiblesses humaines, dans un monde médiéval d'hommes dominants, et son caractère, sa force, vont être mis à mal par les situation, ses propres sentiments, les jugements des autres, et son propre destin. Et malgré tout ça, elle est d'une rare personnalité, et ça fait vraiment plaisir de voir une telle protagoniste.

L'histoire, ensuite. Découvrir la naissance d'une déesse, son parcours, son acceptation, son rejet des autres, ses sentiments face à ce qu'elle est et son amnésie, c'est quelque chose d'assez épique et agréable ; cette opposition entre sa force, sa puissance qu'on pourrait croire immense, et à la fois, à certains moments, ces comportements qu'on ne comprend pas, une certaine soumission aux évènements. Une succession d'histoires, chacune dans une partie du livre, qui montre cette malédiction dont elle est affligée, et qui lui est dévoilée au départ. La place de l'homme, celle de ses protecteurs, qui revient comme un tableau qui se répète. La menace de son pouvoir et de sa noirceur.

Pris globalement, le thème n'est pas très original ; il s'agit d'une femme amnésique qui s'éveille à sa vie et à ses pouvoirs. Il est question de divers peuples dans lesquels elle aura une quête à accomplir, avant de partir, et il est question d'un peuple ancien et disparu de la mémoire des hommes. Presque un scénario de Final Fantasy. Mais la qualité d'introspection, et de l'écriture, si vraie, sans artifices, et pourtant si belle parfois, mais aussi crue et dérangeante par moments ; rende ce livre très appréciable.

[spoiler]Par contre WTF ? Un vaisseau spatial ? Des voyageurs de l'espace ? Non mais WHAT THE FUCK ? C'était vraiment nécessaire ? Ça aurait pu être juste une révélation après un choc qui lui aurait rappelé ses souvenirs refoulés, ou en voyant son visage malencontreusement, ou... je sais pas moi. Mais merde, de la SF quoi. Enfin bon, ce n'est qu'un chapitre, et ça ne va pas trop loin, heureusement. Dommage, car ça ternit la qualité de ce livre. Une fin donc qui m'a assez déçue. Même si les révélation étaient magnifiques, juste comme j'attendais une fin de Tanith Lee, qui jusqu'ici m'a toujours émerveillée avec ses révélations finales. Tout prend alors un sens, et perd de son incohérence ; on comprend l'humain face à son propre psychisme.
Mais de la SF quoi >< ![/spoiler]

... et ce livre s'il avait été fidèle au titre original, ce qui est rarement le cas, merci les éditeurs français, aurait du s'appeler Le Tombeau de Naissance, ou dans le genre.
La Licorne noire La Licorne noire
Tanith Lee   
Le jour pointait, maraudeur clandestin sorti de sa cachette orientale pour dérober à la nuit son ultime secret.
Tel un spectre, la licorne noire émergea de la brume pour contempler Landover. Le silence crépusculaire en parut soudain plus profond, comme si cette apparition, en un minuscule recoin de son immensité, figeait le royaume tout entier. La vie allait s’éveiller, la réalité reprendre ses droits. Pourtant, en cette fraction de seconde où les rêves tiraient leur révérence, le temps semblait suspendre son vol.
La licorne se dressait au sommet du Melchor, au nord de la vallée, à la frontière du monde des fées. Landover s’offrait à ses regards, pentes sylvestres et murailles rocheuses plongeant dans la quiétude des prairies, rivières, lacs et forêts, voilés d’écharpes nébuleuses. Les premiers rayons du soleil fouaillaient les ténèbres nocturnes, lances cuivrées accrochant aux feuillages couverts de rosée des joyaux multicolores. Châteaux et chaumières apparaissaient et disparaissaient dans la brume, indistinctes créatures assoupies soufflant, par leurs naseaux de pierre, la fumée des dernières braises.
Le regard d’émeraude flamboyant s’irisa de larmes. Cela faisait si longtemps !
À ses pieds, un ruisseau dévalait la pente rocheuse vers un plan d’eau, abreuvoir naturel des habitants de la forêt. Lapins, blaireaux, écureuils et campagnols, immobilisés au bord du bassin, levaient des yeux écarquillés vers le miracle incarné. Un farfadet courut se cacher dans l’ombre des futaies. Un rat de galerie disparut dans son trou. Les oiseaux, statufiés sur leurs branches, retenaient leurs trilles. La forêt se taisait. Seul le ruisseau chantait, en se faufilant parmi les rochers.
La licorne secoua sa crinière de nuit en remerciement de l’hommage. Sa robe de jais luisait dans la pénombre. Ses crins scintillaient, poils de soie doucement caressés par le souffle de l’aube. Ses sabots de bouc frappèrent le sol. Sa queue léonine fouetta l’air. Son rostre d’ébène poignarda les ténèbres, dans une pluie d’étincelles magiques. Jamais, de toute la création, nul ne vit tant de grâce en plus bel être incarnée. Jamais plus l’univers ne porterait telle merveille.
Le soleil se campa fermement sur la vallée de Landover. La licorne salua la naissance du nouveau jour d’un hochement de tête. Mais la douce chaleur du petit matin ne parvint pas à briser l’emprise glaciale des chaînes invisibles qui l’emprisonnaient...

par sansu83
Garrett, détective privé, Tome 1 : La belle aux bleus d'argent Garrett, détective privé, Tome 1 : La belle aux bleus d'argent
Glen Cook   
ON est loin du style de la compagnie noire avec Garett ! Néanmoins, ce livre ( et toute la série) est excellent et regorge d'un humour qui ne laisse pas indifférent. Le personnage principal, un détective qui ne se prend pas trop au sérieux, est attachant et on prend beaucoup de plaisir a le suivre dans ses aventures et a lui crier des encouragements, quitte a gêner les voisins dans le trains ! Bien sur, le fait que toute l'intrigue se déroule dans un univers peuplé de troll, gobelin, demi elfe ou gnomes ragoutent un charme fou. on ne sait jamais sur quoi on va tomber et l'on est tout aussi surpris que Garett !
C'est sans hésiter que je le conseille ! Un bon polar fantasy, on ne va pas cracher dessus. Et n'oublions pas le beau demi elfe gredin a plein temps ... ca pourrai en motiver certains ou certaines .

par krisalt